Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow La situation est grave
La situation est grave Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 23-03-2010 21:14

Pages vues : 2051    

Favoris : 174

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Eau, Énergie, Nature, Nourriture, Terre, Yôkai

 
La situation est grave

Catastrophe en vue
 
 
6 milliards d'humains sur la Terre en 2010, dans 40 ans il y en aura 9 milliards ! Donc, pas assez de nourriture pour tous, ni surtout d'EAU ; on croit qu'on s'en tirera toujours ! L'amélioration des rendements agricoles dans les pays développés chasse les paysans vers les villes. De chasseur-cueilleur l'humain est resté agriculteur pendant plusieurs millénaires, avec un brusque passage à l'ère industrielle au 19è siècle, grâce notamment à l'essor de la chimie.
Donc vers 2050, 80% de la population du globe sera urbanisé. C'est le cas de la France, mais pas celui de la Chine ou de l'Inde. Les Chinois et les Hindous vont venir dans les villes dans quelques décennies. On peut imaginer l'ampleur du problème.
 
Maintenant, il y a un milliard de personnes dans les bidonvilles. Donc prochainement, beaucoup de Chinois et d'Hindous vont se retrouver dans les bidonvilles. Ceux qui auront le plus de moyen vont se retrouver avec deux seul biens : la télévision et le téléphone. Et que voient ces gens sur ces deux technologies : une dualité : la trinité : guerres, crimes, violence ; et le contraire : le paradis ou bien-être que représentent les sociétés développées occidentales, mais surtout l'Amérique et son image symbolique : Hollywood ; et pour l'Inde et Bombay se sera Bollywood ; et Nollywood au Nigéria. Toutes ces usines à rêves déversent leur symboles soporifiques sur les populations les plus pauvres : la violence d'un côté, et la jalousie de l'autre.

Comme depuis 1750 environ tout augmente, les moyens de destruction suivent ; ils deviennent d'accès plus facile aux gens pauvres, car ils sont peu chers. Dans la chronique de France-Info "Info sciences", le professeur Jacques Blamont évoque Bombay en Inde, où des paysans ont assassinés environ 200 personnes... grâce au GPS, ils se sont repérés avec Google Earth. Ainsi ces moyens modernes sont plus adaptés pour les gens pauvres contre les gens riches. On a un peu la même chose avec Internet, c'est pourquoi ça fait peur à tous les pouvoirs actuels.

Ensuite à l'horizon 2050, il faut ajouter les pénuries alimentaires et l'EAU, et l'énergie. Tout cela étant la conséquence de l'augmentation des populations et du "TOUJOURS PLUS".
Quoique qu'on fasse, quoique fasse les industries agrico-chimique comme Monsanto, les milliardaires voulant réduire la population mondiale à coups d'astuces comme l'hystérie de la grippe H1N1.

Selon Jacques Blamont, il y a trois pistes.
- Plus de sciences et de technologies (exemple de Monsanto). C'est à rejeter, puisque ça fait partie du toujours plus (productivisme), et de la compétition et de la rentabilité, tout ce qui nous mène droit dans le mur.
- La mode du mondialisme : grandes mesures du genre contraintes (taxes, réglementation draconienne) afin de modifier de force les comportements. La Conférence de Copenhague nous a montré les limites de ce genre d'initiative et l'impuissance des Nations Unis.
- La solution la plus réaliste et la plus naturel : Une prise de conscience pour amener à CHANGER RADICALEMENT DE COMPORTEMENT, et donc CHANGER LES MENTALITÉS au niveau de chaque citoyen et citoyenne. C'est l'idée que je développe dans l'ALEPHTOCRATIE. Donc nous devons commencer à nous restreindre, abandonner le superflue pour sauvegarder les ressources naturelles que nous sommes en train de dévorer.
Mais rendez-vous compte de la gigantesque inertie pour freiner la course dans le mur ! Il nous faut l'aide des Élémentals.

La quatrième solution est de trouver une technique prodigieuse, ou faire un bond gigantesque en technologie et en connaissance de la Matière, nous permettant de nous déplacer plus vite que la lumière, et cela dans moins de dix années ; afin de nous trouver une autre planète... et de la cochonner à son tour !...
Sans la troisième ou quatrième solution, c'est l'extinction du genre humain... au moins pour quelques millénaires.

(En écoutant l'émission de Marie-Odile Monchicourt, rubrique Info sciences, du 23 mars 2010, avec le professeur Jacques Blamont, auteur du livre : Lève-toi et marche, propositions pour un futur de l'humanité, éditions Odile Jacob, 2008)

(Photo du haut de Dominique Kubler)
 
 

Derničre mise ŕ jour : 23-03-2010 21:44

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer ŕ un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >