Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les forces du désordre en campagne
Les forces du désordre en campagne Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-04-2010 20:55

Pages vues : 7756    

Favoris : 235

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Argent, Banques, Business, Juifs, Pouvoir, Religions

 
Les forces du désordre en campagne
Ou : Démocratie sac à merde
Ou gouvernement français manipulateur d’opinion
2010 est un bon cru
 
 
Comme le monde est sous la coupe des banques juives, si une synagogue est taguée, on en parle partout pendant 6 mois, mais si c’est église chrétienne on n’en parle que dans le patelin du coin, et le « Président de la République » ne se déplacera pas.

Avec un ou une camarade, un voisin, une connaissance, parlez de politique, de religion, et au bout de trois minutes, on se tape sur la gueule ! Vraiment un problème ! Tout vient de L’OPINION. Et en plus le Dieu du monothéisme n’est pas unique ! mais trois : chrétien, juif, musulman ! Lucifer n’y reconnaitrait plus ses petits... Nouvelle guerre de religions en vue ?
 
A propos du meurtre raciste ce 2 avril 2010 d’un vigile musulman : Said, agressé par des personnes pratiquant la foi de Moïse (ou des sionistes, ce n’est pas précisé actuellement dans les infos disponibles) : même topo que Brice Hortefeux manipulant odieusement l'opinion (voir plus bas), en parlant de « crapules » dans les banlieues, ce qui est indigne d'un homme se targuant de s'occuper de politique, et aussi condamnable : l’égalité en France s’est enfuit il y a longtemps ! bien avant même l’horreur de la Révolution de 1789. Tout comme Hitler a été manipulé par des charlatans en occultisme, ce qui est différent de l’ésotérisme. Rien de plus dangereux et plus tragique que ces manipulations d’opinion, et je pèse mes mots/maux. Hitler, comme beaucoup de personnes avait un magnétisme naturel, et avec ses problèmes personnelles, les manipulateurs l’on poussé à servir le Diable ; et avec le contexte et l’astrologie de l’époque, le coup était parfait, extraordinaire et unique... jusqu’à la catastrophe finale.

« Si l’agressé retrouvé noyé et roué de coups dans le canal avait été de confession juive et l’agresseur de confession catholique ou musulmane, on aurait crié au racisme et à l’antisémitisme, et l’affaire ferait la Une de toutes les télévisions, de toutes les radios, de tous les journaux : Bref, l’affaire ferait pendant plusieurs jours, voire plusieurs mois et années comme pour l’affaire Illan Halimi, la Une de tous les médias alignés.

Mais voilà, Saïd était de confession musulmane, voire islamique, et du coup cela ne chagrine pas grand monde dans les cercles élitistes.

De même, dans une affaire de type Illan Halimi, la « Justice » aurait immédiatement proposé la possibilité d’un meurtre raciste ou antisémite, mais ici rien de tout cela : Dès le début l’affaire a été étouffée et a été présentée comme trouble, très rapidement la « Justice » a écarté l’hypothèse du meurtre raciste et même l’hypothèse du meurtre tout court !

Enfin, les pseudo-associations de lutte contre le Racisme et l’antisémitisme telles que la Licra ou le Crif se sont montrées d’un mutisme et d’un silence assourdissant, alors que tous les éléments objectifs pouvaient concourir à une altercation à caractère raciste, ce que même l’un des agresseurs a mis en avant !!

Seule SOS Racisme a demandé à ce jour « que toute la lumière soit faite », ce qui est bien le minimum possible et imaginable en de telles circonstances ».
 
Cette affaire du vigile Saïd est plus grave qu'il n'y paraît et démontre qu'il n'y a plus de justice en France ; et ajoute un point de plus, avec ce folklore autour de la burqa, à une croissante hostilité envers l'Islam.

« On s’en doute bien que ce ne sont pas les petites crapules qui font la loi, tout au plus font-elles un semblant de loi dans leurs cercles proches : en réalité, ce sont bel et bien les grandes crapules qui font la loi, et tout laisse à penser que celles-là ont encore de beaux jours devant elles !
Car quand on braque les projecteurs en permanence sur les petites frappes, les banksters en col blancs se retrouvent dans l’ombre projetée et... s’en mettent plein les poches ! ».
Citation extraite de nwo.info, article manipulations sécuritaires, les crapules selon Brice Hortefeux. Effectivement les vrais pirates, les vrais crapules ne sont pas dans les banlieues françaises ou d’un autre pays mais dans la City à Londres et à Wall-Street. Ces hommes politiques qui n’en sont absolument pas se contentent du processus action-répression-provocations et contre-provocations ; bref une escalade sans fin, motivante pour les marchands de dispositifs anti émeutes, caméras de surveillances, patrouilles, etc. Ce sont les forces du désordre qui sont à l’œuvre, et jamais les forces de l’ordre ! Le malheur des uns fait le bonheur des autres ; c’est le serpent qui se mord la queue ou le côté négatif de l’Ouroboros.
 
En résumé : C’EST TOUJOURS UNE QUESTION DE POUVOIR.

Démocratie sac à merde.
Vidéo d’opinion pour se faire la sienne : deux poids deux mesures ! où on ramène toujours le coup des chambres à gaz ! Faux derche comme Ardisson devient courant dans les médias à la « langue de bois ». Ardisson n’y comprend rien ou plutôt il est aux ordres de médias tenus par des banques mondiales juives. Et si elles étaient tenues par des Espagnoles ou des Chinois, ça ne changerait pas le problème de la monstruosité de l’argent.
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 03-04-2010 23:07

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >