Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Impossibilité du mondialisme
Impossibilité du mondialisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 19-04-2010 17:28

Pages vues : 6129    

Favoris : 613

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Liberté, Philosophies, Pouvoir, Religions, Sagesse


mouv_muybridge2_460.jpg
 
Impossibilité du mondialisme
tout au moins en philosophie ou en religion


REJETER LES ISMES ou dictatures qui imposent à l’ensemble.
À la tête des foules un âne suffit.
 
 
En effet, comme on peut le lire sur Internet, il serait question de l’institution d’une religion mondiale se permettant d’effacer d’un coup les anciennes traditions, dans le style d’un Maitreya (un « instructeur » à la Benjamin Creme) ou un projet matérialiste Blue-beam.
 
 
Si en politique hélas le mondialisme est susceptible de se concrétiser, tout au moins pour un temps donné seulement, avec des États qui resteraient des « coquilles vides » ; pour les croyances, modes de vie et de pensée il n’en est pas de même ! Imposer une « religion mondiale » quelle qu’elle soit ne marchera jamais, même à coups d’extraterrestres...


Aussi je reprend ici un « enseignement » de Ramana Maharshi qui me paraît fondamental et permet de se libérer des ismes.

Enseignement 40.
Un visiteur brahamane : « Comment savons-nous si une action est nôtre ou non ? »
Réponse de Maharshi : Si les fruits des actions n’affectent pas la personne, celle-ci est libérée de l’action.
Question : Le savoir intellectuel est-il suffisant ?
Réponse : Comment pratiquer un enseignement sans l’avoir compris intellectuellement ? Comprenez-le d’abord intellectuellement mais ne vous en tenez pas là. Mettez-le en pratique.
Puis Maharshi fit certaines remarques : « Lorsque vous adhérez à un seul système philosophique, vous êtes obligé de condamner les autres. [C’est la division tueuse].
C’est le cas des chefs des monastères ».
« On ne peut pas s’attendre à ce que tout le monde se livre au même genre d’activité. Chacun agit selon son tempérament et ses vies antérieures ».
« Les voies de la sagesse, de la dévotion et de l’action sont imbriquées les unes dans les autres. [voir la Trinité alchimique : Une seule opération ; Un seul vase ; Un seul four]

« La méditation sur une forme est déterminée par la structure mentale de l’individu. Elle a pour but de délivrer l’esprit des autres formes et de le fixer sur une seule. Elle conduit au but. Il est impossible de fixer le mental dans le Cœur dès le départ. C’est pourquoi de telles aides sont nécessaires ».
« Il est certain que chacun de nous pense à « Dieu » selon son degré de maturité spirituel ».
« Vous prétendez être le corps de l’état de veille et pas celui du sommeil. S’il y a plusieurs corps enveloppant l’individu, pourquoi « Dieu » n’aurait-il pas d’infinis pouvoirs ? »
« Quelle que soit la méthode que l’on suit, les sages l’encouragent, car elle conduit au but comme n’importe quelle autre méthode ».

Ainsi se termine l’enseignement 40, qui me rappel une devise de Louis Cattiaux : « Quelle que soit la chose que nous avons décidé de faire, persévérons jusqu’à ce que l’absurde ou la lumière de Dieu nous délivre et nous rende libres dans l’acte et dans le repos ».

Une religion quelle qu’elle soit n’a aucune importance. En étant Soi-même ou en atteignant le Soi supérieur on arrive à :
Quand la biche pourra brouter aux côtés du lion herbivore.
Quand le liseron ne bouffera plus le géranium.
Aimez-vous les uns les autres, oui, mais pas au point de se bouffer les uns les autres.
Quand la forêt ne connaîtra plus la hache de l’homme.
Quand on ne fera plus attention au temps (chronologie) et au profit matériel.
Quand l’Or ne servira plus de monnaie.
 
 

Dernière mise à jour : 19-04-2010 17:38

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >