Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Droits, Humain et Universalité
Droits, Humain et Universalité Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-06-2010 18:26

Pages vues : 2475    

Favoris : 198

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Argent, Banques, Bien, Business, Communisme, Humain, Mal, Nature, Politique, Pouvoir, Religion, Rire


machine_a_laver_tr.png
 
Droits, Humain et Universalité
Nouvelle religion de la Déclaration Universelle des Droits du Peuple élu
Ou comment faire du communisme déguisé.
 
Lecture de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, modèle 1948,
Ou comment opacifier les choses naturelles et créer des courts-circuits et la non-libre circulation. La prison est sévère, le terrain si désolant, qu’une poule n’y retrouverai aucun de ses poussins : tous grillés. Nettoyés. C’est ça l’universalité.

Quand il y a plusieurs « universalités » sur cette planète, C’EST LA GUERRE. Mon Dieu est plus beau que le tient ! Mon peuple est l’élu de mon Dieu.

Nous n’avons plus de maisons,
Les ennemis ont tout pris,
Tout pris,
Jusqu’à notre petit lit.

(Chanson sur une musique de Maurice Ravel)

N’ai jamais peur de rien, pas même d’un dieu extérieur ou intérieur (le Soi). Il n’existe que la peur de l’autre, de ce qu’il peut faire, dire, ou penser.
 
 
Qu’est qu’un « droit universel » ? Ces deux termes sont en court-circuit l’un et l’autre !
Les rédacteurs de la Déclaration à prétention Universelle des Droits de l’Homme : Stéphane Hessel (juif et banque), René Cassin (juif), Henri Laugier. Si c’est pas universel ça !

L’hydre, vers le sommet du système de la pyramide de la chape de plomb se trouve la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), avec encore au-dessus la Convention européenne des droits de l’Homme.




Déclaration Universelle modèle 1948

Dans les 30 articles de cette Déclaration modèle 1948 qui se prétend universelle, il n’est fait mention de spiritualité, seulement nommé religion à l’article 18, d’ailleurs séparé du contexte liberté d’opinion ou expression de l’article 19. Tout est basé sur le MATÉRIALISME. On y parle beaucoup de travail (esclavage et encouragement à la société de consommation profit-table au banquier). Il ne faut pas s’étonner par exemple quand on pense aux origines de Sigmund Freud et à son travail !
Résumé : n’ayant jamais lu cette Déclaration, je suis triste, il ne reflète presque rien sur l’AMOUR, la beauté, le MERVEILLEUX. Je n’y sens que fourberies humaines et pièges à presque tous les étages ; apologie du mercantilisme et donc du matérialisme ; privation de liberté, contrairement à ce que prétend cette Déclaration.

- Article 30 : se résume par : « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté », du sinistre Saint-Just, à qui on a d’ailleurs coupé la tête à 26 ans. Cet article 30 de la forme pyramidale désormais connu par beaucoup, est la porte ouverte à TOUTES LES DÉRIVES, du spirituel jusqu’au matériel.
L’article 30 ressemble à un piège, par exemple : « Nationaliser Internet ne signifie en aucun cas créer une police des échanges entre particuliers, sous réserve de la diffamation ou la violation des droits d’auteurs ». Tout est dans le « sous réserve », et dans le : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi ». Tout est dans le « établi par la loi ». C’est un travail d’électricien connaissant mal son job et mélangeant les connexions pour en faire un sac de nœuds (voir le dessin).

problemes1.jpg  


- Article 29 : la liberté de l’un commence, non s’arrête, où démarre celle du voisin. C’est l’Ouroboros, le serpent qui se mord la queue, bref la prison dans le monde euclidien ou monde des accidents. C’est dans cet article qu’il est mentionné une seuls fois le mot démocratie, comme si c’était honteux !
Cet article enferme tous les autres et les range dans le coffre-fort des Nations-Unis : même chape de plomb ou Matrice issue de la seconde guerre mondiale ; de plus ces Nations-Unis font partie de la « paroisse » des banquiers et autres maffias du mercantilisme galopant et fabricants du mondialisme, tel que :
- Bohemian Grove
- Groupe Bilderberg (englobe la finance internationale, les services secrets, le lavage de cerveaux des écoles et universités)
- Commission Trilatérale
- Club de Rome
- The Aspen Institute
- OTAN
- International Socialiste

Ces Nations Unis avec leur symbole maçonnique des 33 degrés officiels du Rite écossais de la franc-maçonnerie.
Avec la Déclaration Universelle modèle 1789 et 1948 il n'y a plus ni bien ni mal objectif (précision ou Point Focal) ou universel, puisque la liberté ne peut être borné (voir la norme plus bas) que par la LOI voté selon la volonté du peuple ou des ses représentants. Les lois humaines étants changeantes, la notion de bien et de mal change aussi, s'adapte à la mode de l'époque et des intérêts du moment. Il ne peut absolument pas y avoir d'universalité là-dedans. Dans cette société des Droits Universelles de l'Homme il n'y a plus de bien et de mal issue des essences, qui n'appartiennent à personne.
En 1789 on déclare que la liberté de l'Homme est infinie, puisqu'il n'y a ni bien ni mal objectif ou universel. Cette Déclaration a donc créée le concept de NON FINALITÉ SUPÉRIEURE ou ANTI-TRADITION, puisque avec cette liberté prétendue infini il n'existe plus de créateur ou dieu. Géniale l'invention comme nouvelle religion ! Vite un brevet ! Alors le Soi divin de Ramana Maharshi est balayé, et c'est le non respect de l'acquisition chez les Anciens. C'est pour cela que les "bolcheviks" de 1789 ont mené une guerre cruel et impitoyable au clergé, tout comme Staline, et on alla jusqu'à comparer les prêtres à des buveurs de sang humain, à cause de la symbolique de l'hostie, et autres horreurs comme sous la Révolution russe de 1917. Seul l'athéisme de l'État, autre forme de dogme, pouvait assurer l'idéologie de cette Déclaration Universelle.

Comme l'homme n'a été créé par personne, en toute rationalité et logique à la grecque, il descend du singe, bonjour Darwin. Le philosophe Sartre en fait une chétive créature à bâtir en permanence (le contraire de Maharshi, où dès la naissance, et même avant, l'Homme possède la Divin). Ainsi nous aboutissons à une UNIFORMISATION anti-naturelle. La liberté est d'agir selon l'ordre naturel : le Centrum Centri, le Cœur, le Soi divin, Dieu pour certain. La liberté est la possibilité d'accéder au Cœur, à l'origine, qu'on peut considérer au bien, au sans défauts. Tel est la véritable Nature Humaine. Hors pour les bolcheviks de 1789 il n'y a PAS DE NATURE HUMAINE, c'est la négation, la censure, alors c'est la liberté : ON CONSOMME, ON RASE GRATIS, on se fait plaisir, le sexe devient un produit comme n'importe quelle lessive. C'est normal nous sommes tous égaux ! Avec ces horreurs tous les anciens acquis sont balayés, comme ce qu'on voulu faire le juifs bolcheviks en 1917. Il n'y a plus de repères, et après on s'étonne des drames dans les banlieues, dans les écoles, du non respect ; société où le fric est encouragé, où de plus en plus la Nature, dont nous faisons partie, est violée, détruite.
Nous sommes des créations du Seigneur : dans le sens que nous venons d'un aîné, d'un père, d'un ancêtre, du premier, et par là même du Soi divin.
La Déclaration Universelle cultive et entretient l'individualisme et l'encourage par le mercantilisme. Ce n'est pas vouloir le bien et le développement autant physique que spirituel de tous, et donc de la Nature, la notre (Soi), et de la Terre qui nous héberge et qu'avec le concours de cette Déclaration nous détruisons par pure égoïsme et inconscience.
Cette imbécile phrase de Saint-Just : « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté » porte étonnamment comme la réponse dans la question avec le mot PRISON. Il n'y a pas de hasard : cette phrase est déconnecté de la réalité, de l'ensemble du bien commun, telle la tête de Saint-Just séparé de son corps, ce qui ne lui laisse plus de possibilité de vivre...
Pour moi le bien commun correspond à une Alephtocratie.

- Article 28 : sophisme ! n’est plus valable. « Toute personne a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un ordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet ». Quand les poules auront des dents, peut-être, mais c’est totalement un sophisme.

- Article 27 : la vie culturelle, distraire le peuple pour lui éviter de se découvrir lui-même ; les médias aux gros comptes en banques savent très bien le faire. Les scientifiques, eux aussi à la solde des banques, savent très bien pratiquer le rentable et la compétitivité, toutes choses anti scientifiques.
C’est dans cet article qu’on vend de la poudre aux yeux, de l’invisible : la fameuse et absurde propriété intellectuelle. On y mélange pas si curieusement que ça le mot intérêt et morale : horrible !!! Ces gens veulent vendre la morale : Je te rend un service, combien tu me donne ; je te fais un cadeau, combien tu me donne. Terrible.

- Article 26 : enseignement élémentaire obligatoire, ce qui prive chacun de pouvoir éduquer son enfant comme il l’entend. C’est une inquisition conduisant au lavage de cerveau, au formatage. « Dans un État libre, il n’appartient ni au Parlement ni à l’autorité judiciaire de définir la vérité historique. La politique de l’État, même animée des meilleures intentions, n’est pas la politique de l’histoire ». Sinon ça devient une démocratie malveillante ou dictature...

- Article 25 : les droits à la vie courante agréable (absence de pauvreté). Nous en sommes très très très loin. On meurt de faim et de manque de logement un peu partout dans le monde.

- Article 22 : libre développement de sa personnalité, grâce à l’effort national et à l’apport international (ne pas être chauvin ou coincé dans un nationalisme). Mais la république nivelle par le bas ! et cet article, cette Déclaration mondialise, bouffe les autres pays, du moins ceux qui y ont souscrit.

- Article 20 : liberté de monter une association et un lieu de réunion. Ce n’est plus le cas : voir le nombre d’associations perquisitionnées par la police, en un cirque digne des sbires du général Pinochet, sous des prétextes divers : sectes, vente de choses naturelles, écoles en dehors de celles de Jules Ferry, etc. L’État français empêche par tous les moyens indirectes et cachés que certaines associations se construisent, ou se réinstallent suite à une perquisition et saisie de la police (avec d’ailleurs extrême difficulté pour récupérer leur matériel)

- Articles 19 et 18 : deux des pires avec l’article 30, cadenassant l’ensemble de la pyramide : liberté d’expression et liberté de pensée, de conscience et de religion. Ces deux articles sont les pires car dans la réalité, notre monde des accidents, c’est totalement différend (voir ce qui se passe avec la Mivilude, la LICRA, et autre agences françaises et européennes maintenant, répliques des agences alphabétiques américaines : État dans l’État).
« Des formes anciennes de délits d’opinion ont été remises à la mode sous le couvert de prétextes nouveaux comme la rectitude politique antisexiste ou la lutte antiraciste ». (Extrait d’un texte de Pierre Lemieux). En France nous avons l’inquisitoriale loi Gayssot, qui « a mis un flic dans la tête de chacun », comme l’exprime un internaute sur un commentaire, une loi qui décide de ce que le citoyen devra penser, comme au temps de Staline. Cela pousse à l’auto-censure, l’auto-critique digne d’un régime stalinien ou de tout parti politique quel qu’il soit. On a dans la tête la « pensée du chef », et gare à la fessée. Toujours la PEUR. Cet article 30 résume bien la « tyrannie soft » selon l’expression de Pierre Lemieux. Toujours LES PIÈGES. L’histoire est faite par les hommes, et donc bourré de mensonges toujours par intérêts.

Votre république et son dogme de Déclaration Universelle est comparable à la pointe d’un compas, si la pointe dérape, la circonférence (le raisonnement et les actes) sera faux. C’est l’exemple qu’en donne Jean Coulonval, auteur du livre : Synthèse et Temps Nouveaux. Ainsi Galilée, et tous membres d’un parti politique, surtout d’un parti communiste, sont supposé avoir parfaitement conscience d’avoir défailli au dogme, sauf cas de psychose. Aussi le condamné, s’il sait qu’il a failli au dogme, comme Galilée, comme Luciolo Vanini (qui n’eut pas la chance de Galilée) est obligé de s’auto-critiquer pour amoindrir ou supprimer la punition, comme pour les communistes chinois ou russes. Ainsi on peut comprendre que tout parti, tout ‘isme’ sont des dictatures QUI IMPOSENT À L’ENSEMBLE. Ce système d’auto-critique est particulièrement vicieux et sadique.
« La liberté d’expression démocratique inscrite dans les droits de l’homme, n’est valable que si ce que l’on dit plaît aux Juifs. Dans le cas contraire des juges asservis vous ruineront ». Roger Dommergue Polacco de Menasce. Effectivement la déclaration a été faite par des Juifs. Où est l’universalité là-dedans ? Le « peuple élu » probablenent...

- Article 17 : droit à la propriété. On ne sait pas ce qu’ils entendent par propriété. De nos jours on ne possède même pas son âme puisque avec les techniques modernes et la psychiatrie on peut complètement reprogrammer un individu ; Georges Gurdjieff disait même que l’être humain n’était qu’une machine. Je me suis aussi posé la question en certaines circonstances. Si cet article entend par propriété le logement, si vous êtes propriétaire ou co-propriétaire de votre logement, essayez de ne pas payer les charges et autres redevances pendant quelques mois ou années ! vous verrez bien arriver un jour les huissiers.


- Article 15 et 14 et 13 : ils sont positifs et sympathiques. Une bouffée d’air frais.

- Article 12
: on y parle d’introduction d’un extérieur vers l’intérieur (vie privée), et de l’honneur. Des affaires ont montré que l’honneur pouvait-être facilement amoindri !

- Article 11 : au regard de ce qu’il se passe avec les gardes à vues et autres intimidations ou tortures soient mentales soit physiques (il y a toujours un moyen de casser l’autre pour arriver à ses fins), avec les horreurs de Guantanamo, des camps de la FEMA, il y a de quoi rire sur cet article et sur le terme universel de la Déclaration. Les État-Unis comme les Anglais ayant été certainement les premiers à adhérer à cette Déclaration.

- Article 10 et 9 et 7 : égalité devant la justice ? Là aussi c’est risible, ne serais-ce que par définition de : justice humaine ; ce qui a posé un gros problème à nos Anciens du Moyen-Age et à d’autres civilisations plus ou moins anciennes. L’arbitraire d’une arrestation ? Il y a plein d’exemples qui montrent qu’il existe.

- Article 5 : total sophisme ! Voir Guantanamo, les tortures françaises pendant la guerre d’Algérie, etc. la liste est fort longue.

- Article 4 : total sophisme : « Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes ». Bien-sûr on oublie le sens du terme esclave : LE TRAVAIL, LA CONSOMMATION, LA RENTABILITÉ. Sadiquement on précise même : « Sous toutes leurs formes ! »

- Article 3 : un peu un doublon. Quant à la « liberté de sa personne », voir la psychiatrie, Guantanamo, les médias et la publicité débile, etc.

- Article 2
: on développe un peu le sens d’universalité, mais à la mode humaine : LA MONDIALISATION ISSUE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE, outrée, amplifié par les anglo-américains et le culte du dieu dollar et de la City dirigeant le monde. Cet article transforme le religieux, le dogme en un autre dogme, court-circuitant l’agréable présentation publicitaire de l’article premier. Nous sommes prévenu et avons mis les deux pieds dans...

- Article premier : on ouvre le chemin dans le style : « Demain on rase gratis », ou « on met l’eau à la bouche ». Il faut bien vendre son produit et baratin !

Détail du nombre de choses qui portent le nom de René Cassin :
- Rues : 64
- Écoles primaires : 17
- Collèges : 27
- Lycées : 15
- Lycées hors de France : 3
Sans compter les autres formes et bâtiments portant son nom. Ce Monsieur doit être un grand héros pour un tel honneur, bref c'est un élu... des hommes ! Après on parlera de la France sous la coupe d’Israël et des sionistes...
 
 
 
Aux rédacteurs de cette Déclaration « Universelle » :

Avec votre prétentieuse Déclaration Universelle, vous entretenez une guerre violente et cruelle, sanglante, impitoyable, entre plusieurs pseudo-universalités, parce qu’il ne peut y avoir qu’une seule Universalité. Vous ne pouvez donc pas employer ce mot d’universel. Le mot Catholique signifie Universelle mais il est attaché à une spiritualité. Votre Déclaration qualifiée par vous d’Universelle se comprend donc comme aussi une religion, un dogme, et donc une autre universalité menant à des guerres, comme écrit ci-dessus...

Votre Déclaration à prétention universelle n’est que de l’orgueil d’humain, qui toujours est là pour nous piéger. Il est totalement illusoire de prétendre à l’égalité des opinions, surtout des opinions, et donc prétendre à la liberté, et dans tout cela prétendre en plus apporter la fraternité avec votre mirage démocratique. Nous vivons dans un monde duel, comme les deux plateaux de la balance, toujours instable ; alors comment osez-vous parler d’égalité ? Fumisterie oui.
C’est votre opinion qui à forgé cette Déclaration dite Universelle, votre opinion seule, comme si c’étaient les accidents du monde matériel qui engendraient les essences. Vous conférer d’absolu votre Déclaration en la qualifiant d’Universelle, comme si vous disiez : notre Dieu, notre religion, mais ce n’est que votre vulgaire opinion. VOUS et VOTRE DÉCLARATION NE POSSÉDEZ PAS LA VÉRITÉ. Vous orientez toute votre Déclaration sur le matérialisme, l’apparente facilité et autres sources de pièges.
Avec la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, l’individu est né et est devenu ceci : « La qualité, qui est de l’ordre de l’infini, ne peut être engendré par la quantité qui est de nature indéfinie, jamais achevée. Une telle méthode [démocratie, capitalisme et communisme] conduit à la société-fourmilière, où n’est tolérée aucune liberté individuelle vers la recherche de l’infini spirituel. Elle multiplie, cumule les individus pour en faire un troupeau, mais refuse les personnes, c’est-à-dire les hommes dans le sens qualitatif. La liberté n’existe alors que pour celui qui décide de ce qui devra être vécu et senti uniformément par tout le monde, mais c’est la liberté de Satan qui ne cherche pas à libérer les âmes mais à les posséder. C’est l’erreur, le péché du communisme russe que dénonce Soljénitsyne, et qui n’est que la maturité du mal qui a sa source, son germe, dans un Occident prétendu de civilisation chrétienne ».

Votre prétendue Déclaration dite Universelle et votre république laïque ne me persuaderont pas que ce qu’on appelle la vie se limite au sensible, entre l’instant de la naissance et l’instant de la mort.
Il est désormais connu que la liberté fait peur. Le fou, l’initié, l’illuminé sont considéré négativement, au pire on les enferme, comme dans l’URSS des juifs bolcheviks, car ces gens échappent aux normes que vous avez arbitrairement établi et que vous qualifiez grotesquement d’universelles.
Je vous rappel ce qu’est une norme : Une NORME est une Forme qui TEINTE en partant de l’invisible (Tout) vers le visible, et surtout pas une chose issue d’un pouvoir humain et d’un quelconque peuple en un quelconque pays. Norme commence par le N : les ondes sur Terre, le Noun des Eaux primordiales des Anciens Égyptiens. Donc la Norme véhicule des énergies premières, mais certainement pas fabriquées par les humains ; ils peuvent tout au plus s’en servir comme outil, puisque Norme vient de norma : équerre, règle, règle de conduite. Règle, du latin : ruile, apparenté en français du Moyen-Age à rui, ruiel, ruel : le ruisseau (du latin rivum). Suivre un cour d’eau possède bien le sens de conduite, de flux... Ruiotel est un petit ruisseau, un conduit.
Je vous rappel aussi que rien ne paraît plus fou que la Sagesse : cela je suis (ça-je-être) : la connaissance de Soi (le Soi divin). Phase précédent la véritable LIBÉRATION.
Dans le français du Moyen-Age, fou s’écrit fol, ce qui indique aussi une forme de transcendance, de libération ; que la médecine officiel et donc de pouvoir s’efforce de ramener à la « normal » à coups de drogues légales et dangereuses. On parle bien de transe chamanique, qui est mal vue dans notre société dite civilisée (si et vil, donc méprisable). Transcendance : la transe en la danse, mais aussi transgresser.
Je vous rappel que le RIRE, celui du CLOWN, du nain, et le Fou du roi, est le pire ennemi de l’émotion, comme la PEUR. C’est pourquoi le clown symbolise l’inverse du pouvoir du roi, il le tue même, il tue le POUVOIR PAR LE RIRE. C’est superbement illustré par l’irrévérence, le non respect du petit garçon qui est le seul à oser dire que le roi est nu dans le conte d’Andersen : Les habits neufs de l’Empereur. Le clown était destiné à équilibrer le pouvoir du roi. Comme le bouffon, le clown rappel les travers humains et fautes humaines, il sert aussi de bouc émissaire.

Quand la société n’est pas capable de s’assumer totalement (votre universalité), elle cherche des boucs émissaires, des victimes à immoler, à traîner en justice dans votre machin universel, qui semble fabriqué pour prendre au piège comme du papier tue-mouches. Votre société immole la victime en immolant la partie qui vous gêne, mais qui est aussi vous-même. Le racisme prend d’ailleurs parfois des formes de bouffon : on se moque en opprimant, en rejetant l’autre, et en même tant soi-même. Ainsi le bouffon, le clown ne s’élimine pas en le tuant ou en l’enfermant. Tout ce qu’il représente fait parti d’un TOUT, la NATURE, celle de nous tous. Si le bouffon, le fou, et autres déviants sont condamnés, c’est un arrêt dans l’élévation de la société humaine. La même chose s’applique pour la pensée unique, ou l’INFORMATION : la même soupe pour tout le monde. Hors personne n’est comme « tout le monde ». Vous ne nous robotiserez pas. Il y a une vie possible en dehors de la révolution de 1789 et de ce que vous appelez « démocratie », ne vous en déplaise.

Question : Est-ce que votre Déclaration dite universelle s’applique aux extraterrestres ?
 
M. R.
 
 
 

Dernière mise à jour : 27-01-2011 00:43

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >