Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Éveil, Amour et Soi
Éveil, Amour et Soi Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-06-2010 18:01

Pages vues : 5494    

Favoris : 490

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Éveil, Soi


logo_nerf_flux5c1.png
 
Éveil, Amour et Soi
 
 
Dans la vidéo ci-dessous : Voilà une Alephtocratie. Tu es. Tu réalises le Soi, l'Harmonie. Voilà La Vérité. Soi visionnaire.

Considères toute chose comme La Vérité : le Centre est partout et la Circonférence nulle part. Tes croyances peuvent changer, mais pas La Vérité. La Grâce est toujours et n'est pas donnée. L'opinion tueuse n'est que le reflet du monde extérieur ou monde des accidents. Nul autre que le fils d'un roi ne peut être appelé prince ; de même, seul Cela qui est parfait est appelé Perfection. Ces pensées rejoignent Ramana Maharshi, Jean Coulonval, et les miennes.
 
On ne devrait pas se contenter de disciplines (lois façon république et Grecs), d'initiation, de cérémonies, de soumission (lois façon république et Grecs), etc. ; ce sont des phénomènes extérieurs, du monde des accidents. La Vérité ne peut être que sous-jacente à tous les phénomènes (l'Invisible VERS le visible)

Le Centrum Centri, le Soi, Dieu, le Cœur, ces mots sont la Réalisation ; et comme le centre et la circonférence nulle-part, on ne pas les situer soit à l'intérieur ou à l'extérieur.
Réaliser le vrai Soi (Soi divin) et tout ce qui est nécessaire dans la vie terrestre. Les erreurs ne pourrons être que de notre côté. Lorsque nous aurons corrigé en nous ces erreurs, l'universalité sera rétabli. " Si nous ne sommes pas capable de nous aider nous-mêmes, nous n'avons qu'à nous soumettre complètement au Suprême. Alors Il prendra soin de nous, ainsi que du monde " explique Ramana Maharshi dans l'Enseignement 135.

Le Centrum Centri, le Soi, sont appelé en sanskrit Samadhi : absorption totale dans la contemplation, expérience directe mais temporaire, transe ; tous ces termes font beaucoup penser à la déesse égyptienne MÂAT, déesse de la justice, de la pureté, comme la corne et la symbolique de la LICORNE. Maât représente la Conscience universelle, la gardienne de l'Ordre du monde. Et si la Licorne est comme le Fléau de la balance (déjà exposé ici sur d'autres pages à propos de démocratie), méditer s'écrit avec presque les mêmes Hiéroglyphes. Les Anciens Égyptiens avaient donc une connaissance prodigieuse. C'est Maât qui porte la Substance immatérielle du monde. Son nom peut s’écrire avec le coin, la base (de toute chose), et la plume. (Coin : sépare l’hétérogène de ce qui est devenu homogène). Un insecte est très Maât dans son aspect matériel.

(Le dessin du haut symbolise le flux nerveux, comme des dominos ou des morceaux de sucre alignés les uns à côté des autres, et dont l'un fait tomber son voisin et ainsi de suite. Avec une science naturelle il est possible de conduire un flux dans n'importe quel sens... plus de chauffage de conducteur, plus de perte de signal, plus de parasites... On s'apercevra aussi que chaque "poil" ou sucre est solidaire avec le Tout : principe ondulatoire et corpusculaire. Cinq traits construisent le dessin. Cinq est chiffre d'union, d'harmonie, d'équilibre)
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 13-06-2010 21:17

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >