Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow INSTANT - SOURCE
INSTANT - SOURCE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-06-2010 15:59

Pages vues : 3838    

Favoris : 342

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Instant, Nature, Source


anim_fond_point.gif
 
INSTANT - SOURCE
 
 
« Qu’est-ce qui est toujours ? » - « l’espace, l’éternel, le sans parents » - « Qu’est-ce qui fut toujours ? » - « le germe dans la racine ».
« Qu’est-ce qui, sans cesse, va et vient ? » - « le grand Souffle ».
« Il y a donc trois Éternels ? » - « Non, les trois sont un. Ce qui est toujours est un, ce qui fut toujours est un, ce qui est et devient sans cesse est un aussi : et c’est l’Espace ».........
(La Doctrine Secrète, H.P. Blavatsky, vol.1, Préface)
 
Page d’archive préhistorique
Un manuscrit archaïque - assemblage de feuilles de palmier rendues, par quelque procédé inconnu, inaltérables à l’eau, au feu et à l’air - se trouve sous les yeux de l’auteur. Sur la premier page l’on voit un disque blanc immaculé, sur fond noir.
Sur la suivante, il y a un disque semblable, avec un point au centre. L’étudiant sait que le premier représente le Cosmos dans l’Éternité, avant le réveil de l’Énergie encore assoupie, émanation de l’Univers en des systèmes postérieurs. Le points dans le cercle jusqu’alors immaculé, l’Espace et l’Éternité en « repos », indique l’aurore de la différenciation. C’est le Point dans l’Œuf du Monde, le Germe qu’il contient deviendra l’Univers, le Tout, le Cosmos illimité et périodique, ce Germe étant périodiquement et tour à tour latent et actif.
Le cercle unique est l’Unité divine, dont tout procède, où tout retourne : sa circonférence, symbole forcément limité de par les limites de l’esprit humain, indique le PRÉSENCE abstraite, à jamais inconnaissable, et son plan, l’Âme Universelle, bien que les deux ne fassent qu’un. La surface du disque est blanche et le fond est noir : cela montre clairement que ce plan est la seule connaissance qui soit accessible à l’homme.
(D’après La Doctrine Secrète, H.P. Blavatsky, vol.1, début de la Préface)

Le logo ci-dessus est composé de huit traits et d’un cercle. La symbolique du chiffre huit indique le nombre de l’équilibre cosmique. C’est le nombre des directions cardinales, auquel s’ajoute celui des directions intermédiaires ; le nombre de la rose des vents.
Au Japon on rencontre le chiffre huit très souvent dans les plus anciens textes sacrés shintoïstes avec ce sens de multiple. Il est devenu le chiffre sacré.
L’homme est un huit en son squelette : huit articulations des deux bras et des deux jambes.
Quant au Huitième Jour, succédant aux six jours de la Création et au sabbat, il est symbole de résurrection, de transfiguration, et annonce de l’ère future éternelle : il comporte non seulement la résurrection du Christ, mais aussi celle de l’homme.
Le signe mathématique pour signifier l’infini est représenté par un huit couché, et la lame huit du Tarot de Marseille représente la justice (Maât), symbole de complétude totalisante et d’équilibre. La déesse Maât représente aussi ce qui est DIRECTE (la ligne droite n’a jamais existé, c’est encore une vue de l’esprit).


INSTANT

Question : Dans ma méditation, un vide s’interpose ; je ne vois plus de forme.
Maharshi : Bien-sûr que non.
Question : Que dire de ce vide ?
Maharshi : Qui dit le vide ? Il faut bien que vous soyez là pour le voir. Il y a une conscience qui témoigne de ce vide.
Question : Cela veut-il dire que je dois aller de plus en plus profondément ?
Maharshi : Oui. Il n’y a pas un seul instant où vous n’êtes pas.
(Extrait de l’Enseignement 221, du 1er juillet 1936, des enseignements de Ramana Maharshi)


M. R.
 
 

Dernière mise à jour : 26-06-2010 16:06

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >