Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Valeur
Valeur Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 28-06-2010 23:49

Pages vues : 1926    

Favoris : 185

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Argent, Banques, Business, Piège, Politique, Salaire, Valeur, Voleur


piege_souris.jpg
 
Valeur

Voici un mot diaboliquement à la mode chez les gens de pouvoir.
Valeur va aussi avec profit et cupidité.
(Voir l’affaire de l’héritière de la firme l’Oréal)
 
Comme pour la position du zéro, vous changez une lettre à valeur
et ça devient voleur.
 
 

Terrible ! Il y en a un qui a inventé la notion de VALEUR il y a très très très longtemps ; et l’UMP et autres êtres de pouvoir essayant de pratiquer la politique ont le mot valeur à tous les coins de leurs phrases.

Le sens premier de VALEUR est Va vers Leurre, aller vers le leurre, la tromperie, l’appât.
 
VA au Moyen-Age, comme maintenant, indique une formule d’exhortation, d’encouragement.
Leurre au Moyen-Age s’écrivait : loire ; ce qui indique aussi un appât pour faucon, comme un morceau de cuir rouge en forme d’oiseau qu’on montre au faucon pour qu’il revienne à sa place sur le poing ; loirier indique faire revenir le faucon.

Mais va - loier indique aller vers le salaire. Loier indique aussi la récompense, donc le sens de loier possède quelque chose de matériel et qui intéresse (l’âne derrière la carotte). Loier indique aussi prendre en location. La Loie indique la louange.

En Hiéroglyphes de l’Ancienne Égypte, piège s’écrit : grg (greg). Le mensonge s’écrit aussi grg (greg), avec pour déterminatif l’homme et sa main devant la bouche. Aujourd’hui on invente même des pièges à son. Curieusement grg (greg), comme au Moyen-Age, indique aussi une valeur : fonder, investir ; donc on retombe dans le matériel.

Par contre le leurre évoque l’illusion, la tromperie, la vision ou rêve, donc tourne autour plusieurs mots dans l’Ancienne Égypte :
- RS (res) : être éveillé, vigilant.
- RSW (resou) : vent du Sud.
- RSWT (resout) : rêve.
- RS-TP (res tep) : vigilant.
- RST (reset) : victimes.

- HT (chet) : chose, affaire, biens collectifs, feu.
- HTJ (cheti) : se retirer, reculer, graver, sculpter.
- HT HT (chetchet) : annuler, revenir, reculer.
- HTM (chetem) : sceau, fermer, sceller, fort, magasin, contrat.

Cupidité, avidité, piller, fondre sur un pays se dit : ‘wn (aioun).
‘w3y (aiouau) indique un voleur ; ‘wn indique les deux bras.


Au Moyen-Age VALOIR indique avoir de la valeur, de la force ; servir à, être utile à ; défendre sa valeur. Valance indique la valeur, la fortune.

Le sens général du mot valeur est bien : la tromperie (aller vers le leurre) avec une ambivalence vers le matériel. La valeur des uns ne sera pas celle des autres ! Bref, c’est un mot/maux casse-gueule ; comme le ZÉRO qui est « sans valeur », mais s’il est placé derrière l’entier, il augmente la valeur : 10 dix. Tout comme dans les COULEURS, chacune est unique mais repose sur une VALEUR de contraste qu’on peut par exemple saisir en clignant des yeux ; ces valeurs étant un jeu infini entre le CLAIR et le SOMBRE. En sculpture et en modelage il est beaucoup question de valeurs, entre l’ombre et la lumière ; là c’est le sens positif du mot valeur, qui basculera instantanément dans le négatif si on le transforme en matériel (valeur pécuniaire ou intéressée).
Et effectivement il y a la VALEUR DES MOTS : une lettre, un signe/symbole peuvent acquérir un sens mystique (mettre dedans une valeur, une pensée). Chaque lettre a sa personnalité, elle est vivante, traditionnelle et sacrée. On peut parler de valeur originelle d’un mot prononcé pour la première fois. Et une image ou une forme peuvent avoir des valeurs magique.
Un aspect négatif du mot valeur : une valeur de temps (le temps c’est de l’argent, en pensant aux usuriers).
Encore une fois le mot valeur est casse-gueule : PURNA, indique la valeur zéro et signifiant PLEIN ! Les images en sont Vishnu le Conservateur, le Ciel pur ou vidé, Vishnu est considéré comme une sorte d’Éther ou Espace éternel et immuable, c’est donc le VIDE (D’après le dictionnaire des symboles Indiens de G. Ifrah)

La richesse matérielle n’a jamais profité à personne : elle ne dure qu’un temps et se perd facilement, et engendre de nombreux crimes.
Par exemple, et attaché à l’actuel président de la République française, et son attachement au matérialisme et donc à l’argent, sur le site des jeunes populaire sous le patronage de l’UMP, parti du gouvernement, on peut lire :
« Nous avons tous un point commun, nos valeurs, qui rassemblent, qui nous ressemblent. Nous voulons la liberté pour tous et condamnons les régimes qui privent leurs populations de la liberté sociale, éducative, économique ou culturelle. Être libre signifie aussi être responsable de ses actes et de ses pensées, la lâcheté ne fait pas partie de nos valeurs.
Nous défendons la solidarité et la générosité pour protéger chacun de nous des aléas de la vie tels que la maladie ou le chômage.
Nos symboles reflètent ces valeurs sur lesquelles s’est fondé notre Nation. Nous souhaitons faire perdurer nos institutions sans pour autant rester sur un concept figé.
C’est aussi pourquoi nous désirons que l’Europe ne soit pas qu’une coopération économique mais aussi un moyen d’élargir les perspectives de chacun des états membres, en s’aidant mutuellement, tout en conservant son identité.
Vous vous retrouvez dans ces valeurs ? Adhérez ! »

Quatre fois le mot valeur dans une dizaine de ligne sur le site, reflète parfaitement le départ somptueux de Sarkozy le jour de son élection au self des Champs-Élysées, où ils n’acceptent certainement pas les tickets restaurants. Et ce n’est qu’une goutte de ce qu’il fait ou fera ensuite...
Évidemment, quand on ne jure que par l’Europe, à par le mot valeur et donc économie, mettre aussi l’entraide est de l’attrape-couillon.

Là c’était pour la jeunesse, mais pour les adultes, et « responsables », il va sait dire... ou « majeur et vacciné »... on retrouve aussi le mot valeur :
« Notre projet repose sur des valeurs fondatrices qui inspirent et guident notre engagement : Liberté, Responsabilité, Solidarité, notre Nation, l’Europe ».
Le nouveau truc qui renforce l’individualisme c’est la RESPONSABILITÉ, ça fait démocratique, fraternel, égalitaire, libertaire, etc... et mon cul oui ! Ils veulent restaurer la confiance des français. Ba voyons ! On s’empresse d’associer dans une glu pas possible le mot responsabilité dans : devoirs ou obligations et droit, ça fait furieusement adulte ou plutôt vieux schnock ! et on tente de responsabiliser pour les générations futures... avec les déchets nucléaires que les responsables politiques leur laisse !

Une dernière perle pour la nuit :
« La Nation républicaine fonde notre identité commune. Elle est riche d'une histoire dont nous sommes fiers. Elle a forgé et forge notre volonté de vivre ensemble, de bâtir une destinée commune. La Nation républicaine se vit à travers des symboles. Elle n'est cependant pas un concept figé ». Nous sommes chez le petit père des peuples : Joseph Staline...

Oui, chez Staline ! car le parti quel qu’il soit nie le libre arbitre, la preuve avec les quelques citations ci-dessus, et en même temps le parti exige de lui une abnégation volontaire (le libre arbitre est à la fois affirmé et nié, on le voit avec le cas des casseroles de Brice Hortefeux, Éric Woerth). Les partis sont comme des sectes, ils nient que l’individu eut la possibilité de choisir entre deux solutions et en même temps ils exigent qu’il choisisse constamment la bonne, celle du parti (la possibilité de choix est à la fois niée et affirmée).
C’est exactement la même chose que le dogme ou religion de la laïcité : qui est une entente générale comme si tout le monde était d'accord sans que cette laïcité ait demandé l'avis à quiconque ; puisque on imagine que cette entente, cet accord existe déjà. On en vous demande donc pas votre choix ni votre avis.
Des élites et des gens de pouvoir ont construit cette laïcité et l'impose bien-sûr, en fonction du pouvoir des lobbys, de ceux qui fabriquent et manipulent l'opinion ; de ceux qui décident ce que doit être une bonne chose, une mauvaise, une bonne religion, une moins bonne, etc. Et bien-sûr une fois l'opinion fabriquée, tout le monde ou presque suit le mouvement, et ça devient comme une évidence : l'hypnose a fonctionné. Tous ont fait correctement leur travail de killer : les fonctionnaires républicains, les laïcs, les trois religions monothéistes, les médias alignés sur les banques.

Ne pas oublier que toute division entraîne des guerres sans fin : adhérer à un parti politique, c’est se couler dans un corps psychologique, mental et intellectuel, différent d’autres corps politiques dont on se fait l’ennemi. Il n’y a qu’à entendre les membres de l’UMP ou autres entre eux. Donc c’est participer à la nature profonde des antagonismes sociaux, à quelque niveau qu’ils se situent, et donc les entretenir, les nourrir. C’est consentir à se faire malaxer l’âme par les maîtres à penser du parti ; pour l’UMP c’est Nicolas Sarkozy.
Tout parti, en science ou en politique ou en économie, tend a imposer ses lois à l’ensemble. C’est pourquoi tout parti, tout « isme » est un genre de dictature déguisée. Et ces « ismes » ou dogmes sont des pièges du mental, qui par exemple conditionnent la mère de famille argentine : « du lait pour nos enfants, des pilules contraceptives et l’accès à Internet ».
L’opinion prétend toujours se baser sur une logique à la Aristote. Mais le drame, c’est que tout système logique, si correcte qu’il soit, part toujours de prémisses qui sont nécessairement, par définition, des postulats incontrôlables, adoptés pour le seul motif de la satisfaction de penchants sentimentaux fort obscurs. Ces prémisses prennent valeur de dogmes, qu’on en soit conscient ou pas. Et ce dogmatisme est d’autant plus intraitable qu’il est plus inconscient, parce tout danger de ne plus croire crée la panique devant le vide, devant la possibilité de ne plus avoir de raison de vivre (la panique de PAN). Comme ce que dit Ramana Maharshi, en réalisant le Soi divin, il n’y à rien à craindre, puisque le Soi Est, il est au-delà d’un quelconque dogmatisme ou système découlant du mental.

Comme c’est tellement juste, je ne me lasse pas de mettre ce que pense Jean Coulonval du communisme, dans son livre : Synthèse et Temps Nouveaux : « Le communisme et plus généralement le marxisme, en prétendant que « dans le principe est la matière », caricature en creux de l’Église, pseudo-synthèse, couve des œufs clairs. Jamais il ne fera éclore l’Homme. L’œuf clair ne peut que pourrir ».

Pour terminer : la plus précieuse des valeurs est superbement cachée, elle appartient à tous, elle est un centre de centre ou Centrum Centri, alors ce ne peut pas être l’Or métal. Cet Or qui me fait penser à l’Auréole (couronne d’Or), l’auréole des Saints, mais aussi celle du business de l’Auréole transformé en l’Auréale et en l’Oréal, dont justement on parle en ce moment de la fortune de son héritière ! Auréole signifiant puissance et gloire, celle de l’argent certainement pour la firme l’Oréal ! Il faut tout de même le faire avec leur slogan : « Parce que je le vaux bien », « Parce que vous le valez bien ». On pourrait ajouter : « Parce que je vaux combien ? ».
On nous explique que ces slogans sont pour nous rappeler le but de la marque : rendre accessible à tous la technologie du vaste domaine de la beauté. Effectivement, dans la société d’image et du look dans laquelle nous vivons, encouragée par l’hypnose du cinéma hollywoodien, il y a de quoi se faire de l’argent et s’en rendre esclave. Et puis tout s’achète, y compris le sexe...
Cette firme découlant directement de la catalyse du 19è siècle industriel, avec la naissance de l’industrie chimique en parallèle avec celle de l’énergie du pétrole et du charbon, plus la naissance du chemin de fer, le tout bien-sûr chapeauté par les banques et les inévitables Rothschild et Rockefeller ; qui font passer la société agraire âgée de plus de 6000 ans à la société industrielle où nous pataugeons.

M. R.
 
 
Les valeurs de Sarkozy et ses dogmes - Vidéo prémonitoire. La dictature de Sarkozy. « Je veux, je veux, je veux ».
« Il a une vision identitaire, communautariste, presque religieuse de la société ; ce qui peut créer un mélange explosif : l’affrontement des cultures ».
 
 
 

Dernière mise à jour : 29-06-2010 00:52

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >