Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Ça va faire mal !
Ça va faire mal ! Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-05-2008 14:28

Pages vues : 6595    

Favoris : 593

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Industrie, Maladie, Médicaments, naturel, nature, naturopathie, Santé, soin

pyr_trtemp.gifOn a ce que l’on mérite : la santé par un mode de vie naturel ou une pharmacodépendance à vie.

Il y a trente ans, Linus Pauling, titulaire d’un doctorat, a montré que de fortes doses de vitamine C aidaient à guérir le cancer. Cela a depuis été « réfuté » par la médecine conventionnelle. Mais en ce jour, une étude réalisée par des scientifiques orthodoxes de l’Université Johns Hopkins de Baltimore, dans le Maryland, montre qu’il avait raison.

De tout temps, les opinions dissidentes dans la science et la médecine ont été réprimées, souvent par le recours à une persécution cruelle digne de la Gestapo. (Je pense à Galilée, à Lucilio Vanini qui a eu le tort de vivre à cette même époque funeste aux sciences).
Le complexe médico-pharmaceutique attaque régulièrement la naturopathie. Combien de fois ai-je entendu que l’Oligothérapie des Laboratoires Labcatal ne servait à rien.

 

Dans le système capitaliste, l’industrie a le devoir de maximiser les profits en éliminants la concurrence et en générant un stock régulier de patients atteints de maladies chroniques que l’on peut traiter indéfiniment.
Alors : pourquoi les autorités sanitaires mettent-elles en place des lois pour le compte de la pharmacomédecine et contre la naturopathie ? En théorie, elles devraient se montrer impartiales et agir dans l’intérêt de la population. Je pense (Walter Last) que la réponse se trouve dans l’esprit affreusement calculateur de l’industrie pharmaceutique. En payant et en influençant une bonne partie de la formation médicale, elle produit à coup sûr des représentants de la santé complètement endoctrinés. Pas besoin de corruption, les représentants de la santé savent qu’un emploi bien payé les attend le jour où ils voudront arrêter de travailler pour l’État.

Je cite toujours Walter Last :
Il existe une solution simple et peu coûteuse pour guérir notre société :
1. Supprimer peu à peu les subventions publiques pour les compagnies pharmaceutiques et leurs recherches, et exiger des recherches montrant qu’un médicament est sans risque s’il est pris pendant longtemps et associé à d’autres, chez les patients âgés ou fragiles, ou bien qu’il est plus efficace à long terme que les traitements naturels disponibles.
2. Interdire aux compagnies pharmaceutiques de financer la formation médicale ou de fournir des informations, des publicités ou des incitations directes au public ou aux médecins, ou encore d’employer d’anciens représentants de la santé.
C’est un organe indépendant et impartial qui doit fournir les informations aux praticiens.
3. Sauf en cas de conduite immorale aux yeux de la société, interdire aux associations médicales de limiter les thérapies utilisées par leurs membres.
4. Offrir aux naturopathes qualifiés la même reconnaissance et les mêmes opportunités qu’à la pharmacomédecine, y compris dans les hôpitaux, la rééducation, les publications, les services de santé et les autorités de réglementation.

La devise de l’industrie est : PROFIT, alors que celle du consommateur est : COMMODITÉ. Les commodités sont aussi un lieu d’aisance !... De non constipation. Mais au régime industriel de soin on y laisse la santé ! Cette situation est la conséquence naturelle d’une société basée sur l’égoïsme. Selon Walter Last, il faut simplement porter au pouvoir des personnes compatissantes et soucieuses de l’intérêt de la société toute entière (voir l’ensemble !). 


[ Courts extraits, et en partie, d’après un article du biochimiste et naturopathe Walter Last, dans le journal Nexus n°56 de mai-juin 2008. Walter Last a travaillé comme chimiste et biochimiste dans les départements médicaux de plusieurs universités allemandes ainsi qu’aux laboratoires de Bio-Science de Los Angeles. Son site : http://www.health-science-spirit.com ]


Une seul attitude : ACCORD avec l’environnement, ou encore : HARMONIE. Question de vibrations...

pucsac Document en pdf sur la Business_medecine

Dernière mise à jour : 07-05-2008 14:38

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >