Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Instant - Soi divin
Instant - Soi divin Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-09-2010 23:23

Pages vues : 4529    

Favoris : 415

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Blanc, Dieu, Instant, Liberté, Nature, Opinion, Paradis, Source, Temps


ciel-ci6-5a.jpg
 
Instant - Soi divin

« Ils connurent qu’ils étaient nus »
 
 
En réponse à Miss Leena Sarabhai, une indienne cultivée de haut rang, Shrî Bhagavân dit :
 
« L’état d’équanimité est l’état de félicité. La déclaration des Véda ‘Je suis Ceci ou Cela’ n’est qu’un moyen pour acquérir l’équanimité mental ».
Question : Par conséquent, on a tort de commencer en se donnant un but, n’est-ce pas ?
Maharshi : S’il y a un but à atteindre, ce but ne peut pas être permanent. Il doit déjà être présent. Nous cherchons à atteindre le but de l’ego, mais le but existe avant l’ego. Ce qui est dans le but est antérieur même à notre naissance, c’est-à-dire à la naissance de l’ego. C’est parce que nous existons que l’ego semble exister aussi.
Si nous considérons le Soi comme étant l’ego, nous devenons l’ego ; si nous le considérons comme état le mental, nous devenons le mental et si nous le considérons comme étant le corps, nous devenons le corps. C’est la pensée qui construit des enveloppes de tant de façons différentes [Opinion]. L’ombre sur l’eau tremble. Quelqu’un peut-il arrêter le tremblement de l’ombre ? Si elle s’arrêtait de trembler, on ne discernerait plus l’eau mais seulement la lumière. De même, ne tenez pas compte de l’ego et de ses activités et voyez uniquement la lumière derrière lui.  L’ego est la pensée ‘je’. Le vrai ‘Je’ est le Soi [Instant].

Question : C’est un pas vers la Réalisation.
Maharshi : La Réalisation est déjà là. L’état libre de toute pensée est le seul état réel. Il n’y a aucune action correspondant à une réalisation. Y a t-il quelqu’un qui ne réalise pas le Soi ? Y a t-il quelqu’un qui nie sa propre existence ?
Lorsqu’on parle de Réalisation, cela implique l’existence de deux soi : l’un qui réalise, et l’autre qui doit être réalisé. On cherche à réaliser ce qui n’est pas encore réalisé. Une fois que nous admettons notre existence, comment se fait-il que nous ne connaissions pas notre Soi ?
Question : A cause de nos pensées, de notre mental [Opinion(1)].
Maharshi : Tout à fait. C’est le mental qui empêche et voile notre bonheur. [Cela correspond à « Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils connurent qu’ils étaient nus ; ils cousirent des feuilles de figuier et se firent des pagnes », Bible, Genèse, la Chute 3, 7. A partir de cet Instant, c’est foutu(2)]
......
Quand on est à la recherche du Soi, le mental n’est plus nulle part. Quand on demeure dans le Soi, on n’a plus besoins de s’inquiéter du mental.
......
Le Soi n’est qu’un. S’il est limité, c’est l’ego. S’il est illimité, c’est l’Infini, la Réalité [l’Instant].
(Ramana Maharshi, extrait de l’enseignement 146, 26 janvier 1936).
Cela correspond aussi à la Lumière qui peut nourrir l’être.
 
 
Ainsi Verbe et formes du mental peuvent s’apparentés au chapitre La Voie du Ciel, de Tchouang-tseu.
Le monde apprécie les mots et les transmet par les livres. Bien que tout le monde estime les livres, je les trouve indignes d’estime, car ce qu’on y estime ne me paraît pas estimable. De même que ce qui peut être vu ce sont les formes et les couleurs, ce qui peut être entendu ce sont les noms et les phonèmes. Hélas ! tout le monde considère que les formes et les couleurs, les noms et les phonèmes représentent la réalité des choses et cela n’est pas vrai. C’est en ce sens que « qui sait ne parle pas, qui parle ne sait pas ». Mais comment le monde s’en rendrait-il compte ?
......
Ce que les Anciens n’ont pu transmettre est bien mort et les livres que vous lisez ne sont que leur lie.

Cette dernière phrase de Tshouang-tseu est terrible, car elle va dans le sens de ce qu’on appelle OPINION, qui est source de guerres perpétuelles. Et cette phrase a certainement été écrite à une époque où une forme d’imprimerie existait...

En Égypte ancienne, penser s’écrit hmt (h guttural) ; hmt indique aussi : trois, sans.

« Cessez d’être le connaisseur, et ce sera la Perfection ». (Ramana Maharshi, Ens 147)

M. R.


Notes.
1. Dans le Tarot Égyptien, la carte Opinion - Jugement porte le numéro 16. Il y est dessiné un ange (gardien) qui veille sur le monde, et pour libérer des épreuves et réveiller la conscience et la foi de tous les êtres sur Terre. Il s’agit de vaincre l’opinion (le Jugement dernier) et de réconcilier tous les êtres.
Le seize représente pour Jakob Böhme l’abîme, opposé au Nirvana. Le 16 symboliserait l’accomplissement du matérialisme !

2. On retrouve dans la Bible au passage de la Genèse cette atmosphère Horticulture que je décris dans une page sur notre société de consommation et notre préjugé.
L’horticulture aurait du être la première voie que l’être humain devait prendre, hors il a prit la deuxième : l’Agriculture.
C’est écrit dans la Bible : Genèse, 2, 8-9 : « Dieu planta un jardin en Eden, à l’Orient, et il y mit l’homme qu’il avait modelé. Dieu fit pousser du sol toute espèce d’arbres séduisants à voir et bons à manger, et l’arbre de vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal ». [L’Agriculture...]
Cela peut aussi se traduire par la « découverte du mental » et de la « Libre pensée ». Libre pensée, véritable piège de nos sociétés, et de façon flagrante depuis l’époque de la Renaissance : « Ils connurent qu’ils étaient nus ».
 
 

Dernière mise à jour : 10-09-2010 23:55

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >