Accueil arrow YI KING arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow C’est triste
C’est triste Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-10-2010 23:01

Pages vues : 5617    

Favoris : 515

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Argent, Banques, Monde, Nature, Politique

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
C’est triste

J’ai mal à la tête
 
 
 
>>>>>>>>>>> En vrac

ATTENTION INTERNAUTES : le pouvoir vous dit que les blogs c’est du n’importe quoi et de la désinformation, alors, à vos risques et périls !
 
 
ATTENTION, l’excès de vivre TUE !
Mais l’être humain est lui-même le plus grand tueur de toutes les espèces sur Terre
 
 
 
Nos sociétés en sont rendues à :
- Aux curés les bondieuseries.
- Au laïc la technique et la politique subissant l’économique maintenant aux mains des banques privées.

« L’Homme se fait ses opinions à la façon d’un carrelage ». P. Sertillanges, cité par Jean Coulonval.

« Vous seriez un bon homme politique, mais le silence serait votre plus dangereux adversaire »
. M. R.

« On ne peut pas dire : « C’est ‘ma’ religion, la religion de mes pères, la religion de ma race ». On ne peut pas dire non plus : « C’est ma vérité à moi », car ce serait fausser le sens du mot vérité, et de plus, une chose est vraie ou n’est pas vraie ; et le vraie ne peut en aucune façon être un objet de propriété.
Il ne peut pas y avoir plusieurs universalités, sinon, la lutte entre des pseudo-universalités est cruelle, impitoyable, meurtrière et sanglante.

Le Soi, on ne peut pas le tuer, ce serait tuer Dieu ! Le fleuve qui va à la mer ne peut pas supprimer sa source.

La logique :
fixation de quelque chose, donc prison, car clôturant sur elle-même, et se vit comme vérité en rejetant comme faux tout ce qui ne trouve pas place dans son cadre.

Depuis 1789, arrivée dogmatique du règne de l’opinion, dont le communisme en est la maturation historique, elle prend donc le masque de l’universel sous le nom français de laïcité et renverse les rôles : ce sont les accidents(1) qui engendrent les essences !

LA SECONDE GUERRE MONDIALE :

Je suis d’accord avec Jean Coulonval : cette guerre fut une guerre idéologique, il n’y avait pas de territoire à conquérir ; on se battait pour des idéologies ; c’était une guéguerre de religion.
De plus, on nous serine que depuis la seconde guerre mondiale il n’y a plus de guerre ! mais c’est faux ! il y a depuis ce temps des guerres plus ou moins mondialisées en permanence.

Les institutions d’État des pays occidentaux ne sont que des caricatures de pouvoir politique, qui favorisent et légitiment les plus forts en gueule, et surtout en argent.


NOUVELLE MAFFIA : Et qui tient les banques ?

ATTENTION : les États-Unis n’est plus le pays des cow-boys et des incultes, mais le pays des avocats et des banques. La moitié des américains fait des procès à l’autre moitié. On a donc un pays du vol organisé, et c’est logique puisque c’est le pays du dieu dollar, ou plutôt du diable dollar.

TU PAYES PAS, TU VIS PAS !

Aux USA les banques fabriquent des faux documents pour se faire de l’argent sur la saisie des biens du peuple, même chez celui qui paye cache sa maison. Ce sont des voleurs professionnels. Le système bancaire international et devenu un système d’escroquerie, de vol, de maffia. Voilà les terroristes. En France, pas de problème... C’EST PAREIL. Vous voulez du fric, faite main basse sur l’assurance vie des gens qui sont morts à la guerre : pratique, le soldat mort ayant cotisé, sa famille ne touchera rien explique les assurances ! Si le soldat US n’est pas dépouillé par les Talibans, il est dépouillé par les banques !


LES BANQUES FONT LES LOIS, PAS LES GOUVERNEMENTS, C’EST DONC DU FASCISME ! Le pouvoir (Obama le pantin des banquiers) donne l’autorisation aux banques de fabriquer des faux documents. Les Américains sont devenus de vrais zombies. J.P. Morgan c’est la vaseline-bank. C’est le système qui lobotomise les foules.
Grâce au libéralisme et à la pseudo-science de Sigmund Freud et sa sexualité et bestialité triomphante, il ne faudra pas pousser des cris de souris ou des cris du genre : « Et si c’était votre enfant ! », à cause de la prostitution adulte ou de la pédophilie ou prostitution enfantine, car ça deviendra « monnaie courante » et ce sera même encouragé par les États, ou du moins par ceux qui tirent les ficelles... On se fait du fric comme on peut, et ici on en tirera un impôt, ce qui n’est pas plus malhonnête que les banques (voir plus haut la maffia des banques). La morale s’est envolée, ou plutôt la morale varie selon la mode de la société du moment. Ne pas oublier que tuer était un jeu dans la Rome antique, au cours des jeux dans les cirques : la « télévision » de l’époque.
À propos d’absurdité, l’État français offrait bien des paquets de cigarettes « Gauloises » à ses jeunes appelés au service militaire obligatoire, même à ceux qui ne fumaient pas (j’en sais quelque chose ! alors je revendais mes paquets...). Et on offrait bien la dernière cigarette et le dernier verre de pinard au type qui allait se faire trancher la tête. Où va se ficher la morale chez un être humain !!! Le trafic d’organes de jeunes enfants et jeunes adultes ça rapporte aussi beaucoup... Alors les « alertes enlêvements » n’existeront bientôt plus... ou seront fausses.


En Angleterre, 80 livres de ponction de taxes sur chaque mouvement de fond de pension ou de retraite. C’est ce qui nous pend au nez en France. Si vous voulez une retraite : achetez des pièces d’or... Bref, démerdez-vous par vous même, car ce système prend aux pauvres pour donner aux riches. J’en sais quelque chose avec les impôts locaux...

Or métal : Christine Lagarde parle du retour des bankors (John Maynard Keynes) ou panier de la ménagère : des métaux ou standard or, ou étalon or (monnaie supranationale ou « espéranto de la monnaie »). Ce système monétaire est mort depuis un moment ! Et la Carte Bleue ? C’est fantastique, car pendant toute la civilisation de l’Égypte antique, soit plus de 3000 ans, les pilleurs de tombes étaient attiré par l’or ! Vous vous rendez compte de l’état de maladie de notre société !

Source des délires bancaires : http://video.rim952.fr/?p=573

Alors bientôt, soit la monnaie papier disparaîtra, soit la Carte Bleue sera l’avatar de l’or métal. Attention, c’est logique, puisque nous allons vers le monde du faux, la monnaie se tourne donc vers le « réel » : l’OR. Le problème c’est que le coffre des USA : Fort Knox, est presque vide. Il ne reste plus qu’à imprimer des faux billets !... mais comme ça ne marchera plus, on va se retourner vers l’or métal. Tout est toujours une question de CYCLES : krach de 1929 - krach de 2011 (pire que le précédent). Noé aussi a du soucis à se faire, son déluge sera du pipi de chat et son navire une construction de Lego à côté de ce qui nous attend...

Résumé : l’être humain transforme sa planète en l’Étoile de la Mort, de la saga Star Wars, cette planète totalement métallique et artificielle.


Note.

1. ACCIDENT : [ACCIDENS] [INCONVENIENT] : monde du Courant, du fluide. Accident/survenir : contraire de constant/fluide.
Quand l’homme se fait de l’absolu une conception qui convient à ses appétits, dans le monde du temps profane (ou spatio-temporel). Fabriquer ou imaginer un extérieur, en oubliant son intérieur. D’où le danger d’une imagination mal contrôlée. C’est aussi ce qui arrive quand on naît : on entre, comme toute Matière, dans le temps profane ou temps des accidents. Il y usure et fatigue : “ l’injure du Temps ”.
Le monde des accidents est le monde des êtres gouvernés par la Nature, hors du domaine “ des dieux ”. Accident, parce que prisonnier de la Matière ; et tout ce qui est organiques : animaux, végétaux, est obligé de manger, etc.
(Extrait d’un projet de Glossaire, par M. R.)


Bienvenue en enfer, par Billy Meier. Il faut bien comprendre que pour une naissance, il faut une mort, c’est un principe alchimique qui passe par la putréfaction (Œuvre au Noire ou destruction de la nature ancienne) qui donnera l’Œuvre au Blanc, puis au Rouge. Ainsi, l’activité acharnée de toute une vie qui ne produit que souffrance et déception à chercher une solution qui se dérobe et produira finalement une explosion : l’illumination, c’est-à-dire ceux que l’Esprit a touché selon leur nature. La renaissance ne peut se faire qu’après une catastrophe, comme un combat entre Ciel et Terre.

Partie 2
 

M. R.



Chobits et ses « persocons » n’est pas loin. En attendant le nouveau prochain déluge, les Japonais dans le Pays du Transistor Levant perdent ou passent leur temps comme ça :
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 18-10-2010 23:28

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >