Accueil arrow News arrow Dernières news arrow De l’ORDRE nom de Dieu !
De l’ORDRE nom de Dieu ! Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-11-2010 23:52

Pages vues : 4778    

Favoris : 479

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Démocratie, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Opinion, Ordre, Pouvoir, Prisons, République, Sagesse, Supplices, Synarchie, Terreur, Tortures, Travail

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
De l’ORDRE nom de Dieu !

Le temps du DÉSORDRE est venu nom de Dieu !

Con spiration : avec spiration (contraire de aspiration du a privatif)
l’association en bandes organisées(1) reste dans l’ombre

Place au Nouveau Désordre Mondial (NDM)
 
 
 
Le sécuritaire de la mondialisation avec ses diarrhées successives se veut amener l’ordre sur la planète Terre, mais cela ne pourra conduire qu’au DÉSORDRE !

Le Grand Architecte de l’Univers chair (substance molle) à la mode franc-maçonnerie, avec son ordre, ne fout que le bordel partout ! La Nature, Nous, est plutôt enclin au DÉSORDRE, ou DÉSORDRE ORGANISÉ NATURELLEMENT.
 
 
Suite de l’ORDRE SATANIQUE.

Dans la Famille Ordre figurent les « Honnêtes gens » déjà décrits. En voici un court prolongement d’après le livre de Marie Rouanet : Les enfants du bagne. Ces « honnêtes gens » ont envoyé en camps de concentration ou sous la torture de nombreuses personnes dans la tourmente de la seconde guerre mondiale.

Par exemple, dans les années 1920, lorsque des petits bagnards, pauvres gosses de 8, 10 ou 15 ans s’évadaient, les paysans du coin ou les bourgeois étaient bien content de s’en faire de petits esclaves. Or il est bien connu que chez les « honnêtes gens », c’est toujours au dernier moment que le petit esclave s’échappe de son « employeur », juste à l’arrivée des gendarmes. Et c’est là que le propriétaire allait les prévenir ! Ainsi, à peine voit-on arriver la police que d’un coup de pieds au cul on jette dehors l’enfant dont on comptait profiter. Comme on est « honnête gens », on fait semblant d’être du côté de l’ordre et de ce qui s’apparente à l’autorité du moment ; on pousse le bouchon plus loin en révélant même où l’enfant doit se cacher ; on en rajoute une couche dans le sécuritaire en feignant d’avoir peur d’un « mauvais coup ».
Marie Rouanet explique que rien n’a changé dans ces terribles bagnes d’enfants entre la loi de 1850 et 1920 ou 1930. J’ajoute que cela devait être, presque, pareil au temps de Gilles de Rais, où il devait être facile de l’accuser de plusieurs centaines de meurtres d’enfants (seuls les riches notaient les naissances).

Autres « honnêtes gens » les notables du coins ou qu’on considère à tord comme une « élite », genre médecins, chirurgiens, pharmaciens, directeurs, monde de Big Pharma qui arrivent dans une campagne pour jouer aux Robinson, et tirent au fusil sur des animaux, ils appellent ça « la chasse ». Ils se réunissent après pour faire convivial devant un grand feu de cheminée, ça fait plus nature, ils mangent de la bonne chair comme des vampires pour se la jouer rustique et bons sauvages ; mais crèveront comme tout le monde.

L’ordre, l’ordre, l’ordre, on en a essayé deux comme modèle de société, comme déjà explique : le collectif, l’individualisme. Nous n’arrivons pas à sortir de ce dualisme qu’on retrouve entre riches et pauvres, gauche et droite (en politique), etc. Le dualisme de l’Orient comme le Taiji avec son Yin et Yang n’est pas vraiment une dualité car il est mouvement, avec ses points centraux noir et blanc, sinon on retombe dans la dualité.

Le mot ORDRE me semble très approprié au futur désordre à venir avec ce qu’il se passe en ce moment. Trop d’ordre ne peut qu’amener au désordre, et plus on en fera et plus le désordre s’accentuera ! Avec le monde du fric et du pouvoir actuel, c’est bien parti pour. Les derniers seront les premiers est-il écrit dans la Bible, mais c’est la simple application de la loi des croisements, de l’Homéopathie, etc. Donc on ne contre pas le désordre par des lois, des ordres à n’en plus finir... C’est pareil que de faire à l’envers, des éoliennes en forme de longue colonne avec d’immenses pâles d’hélicoptères croyant mieux capter la force motrice du vent, mais en blessant gravement l’environnement.
 

L’ORDRE C’EST AVANT TOUT L’ARGENT
Actuellement et depuis 200 ou 300 ans l’ordre se résume à cela, je parle de ce que les humains ont donné comme VALEUR à un métal devenu papier et maintenant argent virtuel en forme d’USURE (intérêt de l’argent), et à ce propos, les ponctions de l’État français utilisent l’usure.

L’ORDRE POURRAIT BIEN ÊTRE AUSSI L’AMÉLIORATION DE LA RACE.

Comme l’avait tenté le régime hitlérien, comme le tente probablement en secret la synarchie des banquiers (association de malfaiteurs en bandes organisées).
Qui dit ordre dit trop d’habitants sur la planète Terre : trop de bouches à nourrir ; alors pour mettre de l’ordre, les monstres de cette synarchie de banquiers inventera de tas d’astuces pour supprimer un maximum d’habitants sur cette planète.
Ainsi, traficoter l’ADN humain pour en sortir « l’élite de demain » tout en éliminant les plus faible ou les opposants est en route, tel la routine des cycles : « Il n’y a rien de nouveau sous le Soleil. Il n’y a de nouveau que ce qui a été oublié ».
Alors on peut se poser la question : Qui était le « petit Jésus » ? Un dieu, un humain à l’ADN trafiqué ? un extraterrestre ? Tout de même, ça tient depuis plus de 2000 ans ! Symbolique ce « Petit Jésus » là il illustre l’Amour, mais ensuite ? Et avant lui ? Tout de même, on n’a pas attendu le « Petit Jésus » pour inventer l’Amour !
Alors, y avait-il de l’ordre avant ? ou 2000 ans de désordre ? ou de désordre provoqué par les suiveurs de Jésus qui ne le comprenaient qu’à moitié ?


Sûr que ce Christ là était une élite. Voici ce qu’en disait Jean Coulonval dans son livre : Synthèse et Temps Nouveaux : Un seul homme qui se soit révélé exempt de toute distorsion, de tout conflit, entre les Essences et les accidents, qui se soit révélé comme étant véritablement la SYNTHÈSE unité de toutes choses, crées et non crées.
Concernant la Croix : elle représente le Point Focal formé par une ligne horizontale et une verticale, donc l’Instant ou Soi divin ou Source perpétuelle. Là encore, on a pas attendu le « Petit Jésus » pour cela. Mais un seul « homme » ‘Synthèse’ dans toute l’histoire de l’humanité, ça fait bizarre ; en tous cas c’est un non respect pour les sages plus anciens...
Comme le soulève Pierre de Châtillon dans son article consacré à Jésus et ses mystères, on a pas attendu ce Jésus de Nazareth pour faire de beaux bébés rose et joufflus comme on les voix dans moultes peintures à l’huile d’avant 1789.
On peut aussi se poser de grosses questions sur « Ceci est mon corps », du cannibalisme déguisé ? un truc en forme d’ADN ou une science de derrière les fagots ?
Ne jamais oublier que Jésus de Nazareth n’est qu’un variation du thème osirien, et Osiris est une variation du dieu Ptah. Alors c’est Ptah le Christ, d’ailleurs cela se sent dans la manière où il prend sous sa coupe les artistes et les gens simples, les « petites gens ». Aussi très importante est l’emmaillotage de Ptah, il symbolise un moteur, une énergie, l’enveloppe de la graine osirienne ; seulement lui n’a pas été découpé en morceaux ! Son bâton Ouser ou bâton de puissance illustre en partie le mouvement des antagonismes, illustre-t-il l’ADN ?

Mais voilà, une graine peut ne pas germer, ou seulement donner un organisme atrophié... un bouturage de bouture... Seul le fameux digital donne des copies conformes, et les ayants droits de la propriété intellectuelles en savent quelque chose ; mais dans l’analogique, c’est comme avec une photocopieuse : vous copier un original que vous copier une fois, puis vous perdez l’original et décidez de faire une nouvelle copie, et ainsi de suite ; il y aura dégradation à chaque copie successive pour aboutir à une cochonnerie, si c’était un humain ce serait un monstre. Les anciens Alchimistes savaient jongler avec les atomes et créer de toute pièce de la Matière, soi vivante, soi en sommeil comme une pierre précieuse, minéral de quartz aux maillages permettant des copies elles parfaites (aussi illustré dans la série télé Stargate SG1 avec des ordinateurs à cristaux de quartz).
Pierre de Châtillon suggère que Jésus étant parfait (l’original), engendra des enfants, qui évidemment étaient moins parfait, qui à leur tour engendrèrent d’autres enfants encore moins parfait et ainsi de suite jusqu’à nous ! Mais de Châtillon précise que la progéniture directe de Jésus fut abîmé et limité « à dessein », mais par qui ? ou par quoi ? une bombe nucléaire ? une synarchie extraterrestre ? Je doute que ces limitations, ces freins, furent infligés aux descendants humains par Jésus lui-même afin de rester le Maître, comme le suggère de Châtillon. A ce compte là on ne sort pas de la dualité sujet-objet... La dualité bonnes herbes et mauvaises herbes, on en sort pas ; car on parle alors de terrain en friche, or un terrain, un chemin, le vide ne le reste JAMAIS longtemps, il y a toujours un apport de graines et ÇA POUSSE TOUJOURS. Ce sont des imbéciles et des inconscients qui nomment « mauvaises herbes » ce qui les gênent. Ça n’existe pas les terrains en friches, voir les Jardins de Findhorn. Un « terrain en friche » est un ordre attendant un désordre !

Toujours est-il que ça pousse, ça pousse, non pas la croissance économique, car ce mot n’est que synonyme de fric, mais ça pousse dans un ensemble nauséabond qui pourrait s’installer pendant plusieurs siècles, c’est d’ailleurs Hitler qui voulait une ‘race’ dans une civilisation devant durer 1000 ans. Tout étant cyclique il nous pend au nez cette civilisation à la Hitler, voulu cette fois-ci par une synarchie de l’argent, alors que la civilisation rêvée par Hitler était idéologique et non matérialiste, du coup, les anglo-saxons ont tout détruit l’Allemagne.

L’ORDRE peut se comparer à une énergie, une force, et comme dans la saga Star Wars, cette force, cet ordre peut servir pour le BIEN comme pour le MAL. À mon avis le Christ partait d’une bonne intention, mais en 2000 ans ça s’est fortement dégradé ! et seulement quelques dizaines d’années après l’an zéro de l’ère dite chrétienne. Qui a poussé à en faire un symbolisme redoutable pendant près de 2000 ans ? Redoutable, car des millions de morts au nom de « la Grâce divine ».

P. de Châtillon est pertinent d’écrire : « C’est ici que l’iconographie religieuse devient très importante. Elle est un langage qui possède ses propres finesses et qui fut élaboré par des gens qui possédaient un savoir infiniment plus important, que ce que l’histoire moderne leur prête et spécialement destiné aux générations d’illettrés qui allaient suivre ». Oui, dès les « hommes des cavernes » on peignait des pictogrammes pour représenter des rituels et sa culture, en particulier : la Création du monde. Nul n’y échappe, les « Sauvages » comme les « Civilisés » : nous, nous cherchons le Big bang et autres surprises genre ‘matière noire’ ; aussi myope qu’un moucheron se heurtant sur un vitrage excité par la lumière du jour. Parce que problème du symbole, du signe, du logo, peut vouloir représenter une chose qu’on n’a même pas imaginé. L’image d’un chien peut représenter le compagnon de l’être humain, mais aussi le chien de traineau, le gardien d’une propriété privée (attention au chien), le profit pour le lobby de la nourriture pour animaux, etc. Bref, ça rejoint la symbolique Tour de Babel où justement les pauvres humains tentaient de mettre de l’ordre en leur unique langue, ce qui amena le désordre : la multitude de langues... Ordre = construire un machin en « croissance » gigantesque ; désordre = le résultat de cette organisation architecturale et humaine fut que plus personne n’avait de repère et de cohérence !... Tout se résuma à l’individualisme, et un Dieu n’y était pour rien... La Tour de Babel ce fut le mélange des peuples, la bouillie, premier pas du mondialisme actuel.

Quand nous sommes passé de la langue orale à la langue écrite, même Tour de Babel, et les Alchimistes le savent bien : un texte explique ou représente ce qui aurait été dit, mais il ne dit pas comment l’auteur voulait que cela soit compris. D’où les innombrables et souvent tragiques erreurs quand on interprète un texte « aux pieds de la lettre », ou au « mot à mot », notion récente datant du 15ème siècle (encore de la logique des Grecs).

Le drame de la Tour de Babel est une lutte pour trouver ce qui à été perdu : l’origine des signaux sonores simples et chargés de vie. C’est le secret de la cohésion, de l’accord général entre tout ce qui vit qui a été perdu ; et on ne peux pas dire que cet accord, ce ciment, soit la religion, car depuis longtemps les religions font beaucoup de dégâts, alors que l’aspect religieux devrait souder les humains. Le religion n’est pas accord entre toutes les formes de vie, mais entre quelques groupes de sociétés.
RELIGION est un mot/maux datant de 1085 d’après le dictionnaire Le Robert : vénérer, rassembler, relier ; ce qui amène la croyance en un pouvoir supérieur. Alors comme pour l’individualisme ou le collectivisme, ce pouvoir supérieur est à l’extérieur chez les catholiques (pourtant il est mentionné dans la Bible ‘le Royaume de Dieu est en vous’), et à l’intérieur pour Ramana Maharshi par exemple.

La Tour de Babel fut une tentative d’universaliser la connaissance, peut-être le premier « Nouvel Ordre Mondial » avec sa « propriété intellectuelle » voulant supprimer le savoir individuel et le diluer dans la masse des consommateurs. Cette histoire de langue unique et originel est à ‘double tranchant’, comme tout langage !
Toute science naît d’un dialogue entre un sujet qui étudie (le soi vulgaire) et un objet étudié ; or l’être humain est une GLOBALITÉ : il est lui-même la Nature, et ne peut donc pas observer l’Univers qui lui serait extérieur ! C’est peut-être ça aussi la symbolique de la Tour de Babel.

ATTENTION aussi de ne pas associer Origine avec perfection ! sinon, effectivement comme Hitler et ses sbires on va tomber dans l’eugénisme... la pureté de la race et tout le truc... My God !
NON, perfection ne s’associe qu’avec SIMPLICITÉ, avec la déesse égyptienne MAÂT ou ce qui EST LE PLUS DIRECTE. On en a fait hélas la déesse de l’ordre et c’est une erreur, car le symbole de la plume sur sa tête symbolise un accord, une légèreté et une transparence comme l’air, l’eau, le quartz, donc ce qui est directe : LA SOURCE de l’INSTANT libérateur, la GRAINE. Et puis : « Passes-moi ta plume, pour écrire un mot » nous fredonne la chanson... C’est un vent qui apporte aux Apôtres les langues de feu du Saint-Esprit. Maât est en parenté avec CHOU l’air le souffle (pas de son sans R). Maât est la ‘femme de ménage’ du cosmos, il faut bien de temps à autre ranger ou déranger... ce qui n’a rien à voir avec l’ordre dénoncé sur ces quelques pages.


CE QUI EST DIRECTE : Maât travaille pour le Soi divin, cela n’a donc rien à voir avec une quelconque justice terrestre. Ne pas nuire à autrui n’est déjà pas facile, mais lui nuire, oui c’est très facile avec le dieu profit et une jusrtice à son service. Maât étant directe, elle se situe en dehors de la dualité tout en travaillant par intermittence dans le monde spatio-temporel.

Ce qui est directe est une FORCE, comme l’Ordre, on en fait soit un bon usage ou un mauvais ! le mauvais usage étant la justice humaine... et aussi les combats et les sacrifices d’animaux à plumes dans des offrandes sacrilèges.

La bêtise étant le propre de l’être humain, le jour où il saura jongler avec la Matière, ce sera la fin du monde pour un long moment !
Nous perdons notre sang, notre temps, notre énergie en des conneries sans nom et a combattre les erreurs des uns et des autres, nous perdons notre énergie à lutter contre tous les profiteurs, toutes les Couilles en or de cette planète. Imaginez un instant ce que nous pourrions construire de grandiose et de beau si nous étions libéré de tous ces combats et fardeaux !

M. R.


Note.
1. Bandes organisées : les banques et les Couilles en or.
 
 

Dernière mise à jour : 03-12-2010 00:34

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >