Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Monde de Vampires
Monde de Vampires Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-12-2010 22:14

Pages vues : 4884    

Favoris : 454

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Démocratie, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Mondialisme, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, République, Sang, Santé, Supplices, Synarchie, Terreur, Tortures, Travail, Vampires

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
Monde de Vampires

et de cadavres qui marchent
 
 
Pareillement que les idoles aztèques inondées de sang humain
qui devait les exister

Monde de milliards de mort violente


Ce sang, cette soif de sang qu’est L’OR, cette tyrannie et ses atroces exigences s’exerçant sur cette petite planète.


Quel plus atroce conditionnent perdure depuis déjà plusieurs millénaires. Et depuis 1789 on parle de « libéralisme » et de liberté ???



« Quand on sait faire ce qu’il faut, on fait semblant de mourir pour ne scandaliser personne » (Osiris ou quelqu’un d’autre)
 
 
Le pouvoir en place comme les vampires tourmente le vivant, le tue en lui prenant sa substance : ces pouvoirs ne survivent que par leurs victimes. On a donc une relation sado-maso persécuteur-persécuté, avaleur-avalé. Le pouvoir vampirisant symbolise l’appétit de vivre (voir la tête de Strauss-Kahn Dominique), lequel renaît chaque fois que la victime le croit apaisé, et que les pauvres victimes, le peuple, s’épuise à le satisfaire en vain, tant il n’est pas maîtrisé. En réalité on transfère peut-être sur l’autre cette faim de pouvoir brûlante et destructrice, alors qu’elle n’est qu’un phénomène d’auto-destruction. L’être se tourmente lui-même, et tant qu’il ne se reconnaît pas responsable de ses propres échecs, il s’imagine et accuse les autres. On voit ça énormément en politique, notamment avec Brice Hortefeux, mais s’il n’y avait que lui... C’est exactement ce qu’exprime Ramana Maharshi dans ses enseignements (Ens. 479) : « Si chacun s’occupait de ses propres affaires [au lieu de s’occuper de celles des autres comme le font les ‘élites’], il n’y aurait pas de querelles », et il n’y aurait plus de vampires... le vampire symbolisant une inversion des forces psychiques contre soi-même.

Les Rothschild et tous les banquiers sont évidemment des vampires et des sacs à merde, puisque chez les initiés Bambara (Koré Dugaw) qui se livrent à des démonstrations publiques de coprophagie, ceux-ci sont dits les hommes les plus riches du monde. La trinité du diable : Lénine, Trotsky, Staline furent de véritables vampires. Le sang est un grand symbole du totalitarisme.
En parlant ou montrant souvent des vampires, on ne mentionne jamais leur odeur ! et pour cause, celle-ci doit être épouvantable ! d’où peut-être l’utilisation naïve de l’ail pour la combattre.
 
 
 
Peu importe si ce rappel n’est pas à sa place, mais trop souvent sur l’Internet on voit des attaques envers le mot SECRET, notamment à propos de sociétés secrètes, ça se justifie à cause du côté POUVOIR et donc de la relation maître-esclaves ou gourou et élèves (la fameuse éducation du contexte sado-maso) ; mais il y a une différence gigantesque entre le mot SECRET et le mot SACRÉ, lesquels sont eux-mêmes hélas empruntés à un vocabulaire profane ! Tout comme il y a une gigantesque différence entre le mot CHIMIE et le mot SPIRITUEL, cela à propos de recherche alchimiques ou ésotériques. Pour pénétrer dans le sacré il est nécessaire d’abandonner le langage tout court, et de pénétrer dans le SILENCE, si l’on n’y parvient pas au début, alors il reste la voie du langage particulier (Jargon) hors du langage profane où se situera une symbolique hyper-rationnelle aboutissant à une connaissance qui n’est ni discursive ni intuitive, comme le Tout ne pouvant absolument pas être la somme des parties. Comme le dit constamment Ramana Maharshi, l’ennemi c’est le mental : « Qui raisonne résonne : d’où un solo de tambour agressif annonçant la mort du condamné ». Comme dit aussi Ramana Maharshi : dans le rêve le mental disparaît « L’Homme dort parce qu’il a un corps nécessitant un repos ».

Pour revenir aux sociétés secrètes, il est évidant qu’elles ont joué un rôle considérable dans l’histoire humaine, au moins depuis 300 ans, mais énormément dans l’antiquité.
Tous les ‘ismes’ et les killers philosophes ont créés des divisions à n’en plus finir séparant l’univers physique ou monde du sensible et l’univers social ou monde du qualitatif. Or la pensée traditionnelle ne sépare pas l’univers physique de l’univers sociale. En fait il doit y avoir TRINITÉ : univers physique, politique ou social, et univers spirituel ou métaphysique. Par exemple dans le Yi King se trouve un incessant mouvement d’échanges et d’attributs, ce qui donne une recréation du créé, une participation aux mystères d’une sainte union originelle. L’empereur de Chine comme Pharaon sont à la fois, le suprême vivant et le mort par excellence : dans ‘son vide central de représentation symbolique’ s’engouffre et vibre la vie de la collectivité tout entière ; ce que ne pourra jamais représenter un quelconque chef d’État républicain. En Pharaon circule la force vitale. A propos de Taocratie, que je compare à la Théocratie, attention de ne pas confondre Théocratie et Autocratie qui n’en est que la décadence, la dégradation du merveilleux et la ruine des sociétés antiques.

La dégradation survient quand le rite sacré sort de l’Instant et devient symbolique puis idée, pour se transformer en théorie en lois et en pratique ; ainsi commencera la rationalisation quand la communion ou l’accord sera rompu.
Rappel : un rite n’est pas une religion car il est source : R, aiR, mouvement, idée. Dans RITE il y a ver-it : force terrestre : vers it (structure cosmique du I du Point c’est Tout, et T de ‘arriver à’...).
Le mot Religion indique : relier, rassembler, ramasser ; ce qui est pour le moins bizarre car Ramana Maharshi explique dans l’enseignement 92, que seule notre conscience est connaissance directe [l’Instant], et c’est l’expérience commune à tout le monde. Aucune aide n’est donc nécessaire pour connaître son propre Soi, c’est-à-dire pour être conscient : sujet et objet se fondent dans le Soi, il n’y a plus ni observateur ni objet vu. Dans l’enseignement 96 Maharshi poursuit : La Vérité suprême est si simple. Ce n’est rien d’autre que d’être dans l’état originel [Instant].
De plus en matière de ‘religions’, instruire en masse est du conditionnement et de la dictature, comme l’éducation dans les écoles de Jules Ferry, ainsi les instructions spirituelles ne peuvent que s’accorder au tempérament de chacun et de sa maturité spirituelle ; donc il n’est pas possible d’instruire en masse sinon c’est de la dictature.
Le drame des religions s’est la sortie de l’Instant, comme l’explique superbement Ramana Maharshi à l’enseignement 248 : « Si l’un pense ‘Je suis ceci’, un autre pensera ‘Je suis cela’ et ainsi de suite [ce qui donnera l’OPINION]. Il se produit des conflits de pensées et tant de religions en résultent. La vérité reste ce qu’elle est, elle n’est affectée par aucune déclaration conflictuelle ou autre », ce qui rejoins « Si chacun s’occupait de ses propres affaires, il n’y aurait pas de querelles ».
Cela rejoins l’enseignement 594 : Les gens prient Dieu et finissent leur prière par : ‘Que Ta Volonté soit faite’. Si Sa Volonté doit être faite, pourquoi Le prient-ils encore ? La vérité et que la volonté divine prévaut en tout temps et toute circonstances. L’individu ne peut pas agir de son plein gré. Reconnaissez donc la force de la volonté divine et restez tranquille. Chacun est pris en charge par Dieu car c’est lui qui a tout créé... »


ORDURE


Comme déjà écrit mainte fois, l’or est égale à la merde, ce que les radiesthésistes déterminent avec leurs oscillations pendulaires. Or sonne comme ORDURE : il dure car ne s’oxyde pas, mais est une véritable ordure au point de vue civilisation... D’ailleurs la fleur de Lotus si sacré en Inde pousse sur des excréments et des eaux troubles ou produits de la digestion... Ainsi le Lotus symbolise les renaissances et l’épanouissement de la vie spirituelle.

En Égypte ancienne le Lotus Bleu était sacré. Le Lotus possède un symbolisme sexuel, ce qui le rattache à l’expression « Couilles en or » pour désigner une riche personne ou un banquier. En Chine Lotus d’Or désigne la vulve, et est le titre peu flatteur que l’on donne à une courtisane !
On comprendra l’ambivalence de la symbolique et de l’usage de ces noms. En plus en Égypte ancienne, l’Or était considéré comme la chair des dieux et l’argent leurs os... Tout comme sont ambivalents le vert et le rouge :
Le Vert de la Chlorophylle est un peu le Sang des Arbres.
VERT OPAQUE > il s’appuie sur le ROUGE.
ROUGE TRANSPARENT > il soutient le VERT.
Et le Rouge est transparent sinon, on ne verrait pas le vert !
En Alchimie le mot ‘coaguler’ se retrouve constamment...

Le Cuivre rouge cache le vert de gris. Les métaux symboliseraient des énergies cosmiques solidifiées et condensées, aux influences et aux attributions diverses. On pourra comprendre que l’Or, qui est souvent symbolisé par le Soleil, puisse brûler celui qui le touche ! Le Plomb symbolise Saturne et dans le monde spatio-temporel : le saturnisme... En général le métal est dangereux, voir le mythe du forgeron, de l’Alchimiste, de la Lune, l’échauffement du métal, etc. Le métal peut être aussi comme un MUSCLE. Le fer sert à faire des armes à n’en plus finir et il rouille... Comme les minéraux les métaux se prêtent à des TRANSFORMATIONS.
Comme écrit plus haut, raisonner conduit à résonner, non seulement comme une peau de tambour mais comme une CLOCHE, laquelle est faite de métal. Seulement il y a des bonnes et des mauvaises vibrations et cela dépend aussi de l’étendue !
C’est ce qui est caché, le sang est caché, le vert est visible !
Les Premiers Ténèbres sont cachées (la Nuit des temps).
En Hébreu ADAM veut dire ROUGE et HOMME.
Quand le vampire suce le sang, celui-ci se retire de sa victime pour laisser place au blanc du FANTÔME, d’où parfois l’expression de ‘zombi’ pour désigner les esclaves partants à leur travail.
Maintenant, être dans le besoin se rapporte encore à la merde, et le « Vaisseau » transporte le sang, et quand « on n’a pas de veines », il va y avoir hémorragie... et problème d’argent qui est blanc... et qui entraîne tous les malheurs comme l’or...
Big Pharma est le Grand suceur de sang à tous les étages :
« Les choses pourraient se passer ainsi : La FCC (Commission Fédérale des Communications) pourrait exiger une licence pour l’information du public en matière de santé sur le net, un peu à la manière dont les États accordent une licence pour pouvoir pratiquer la médecine.
C’est de cette manière que la médecine conventionnelle a depuis si longtemps assuré son monopole. Elle contrôle en fait au niveau de l'État la licence des médecins. Ainsi, un médecin qui se permettrait de prescrire des suppléments nutritionnels ou qui laisserait entendre que tel médicament pourrait être nuisible au patient risquerait de voir sa licence lui être retirée (et se retrouver de ce fait sans emploi).
Il est probable que la FCC veuille faire la même chose pour internet. Les sites qui publient de l’information sur la santé sans licence seraient considérés comme étant « une menace pour la santé publique » et arrêtés par le gouvernement.
Le premier objectif visé ? Les sites anti-vaccins... », et surement l’Homéopathie et la Phytothérapie.

Sites sur l’incorruptibilité du corps humain :
http://www.dinosoria.com/incorruptibilite.htm
http://www.arte.tv/fr/search__results/616730.html

M. R.
 
 

Dernière mise à jour : 20-12-2010 23:06

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >