Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Amour A-mort privé de mort
Amour A-mort privé de mort Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-03-2011 21:40

Pages vues : 4723    

Favoris : 434

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Crimes, Dieu, Démocratie, Dictature, Église, Esprit, Inquisition, Justice, Laïcité, Langage, Libéralisme, Liberté, Mort, Mots, Nature, Nourriture, Opinion, Paix, Politique, Paroles, Pouvoir, Prisons, République, Sagesse, Sexe, Supplices, Synarchie, Terreur, Tortures, Travail

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
Amour A-mort privé de mort

Du A privatif et mort : privé de mort


L’Amour est bien la seule vérité au monde


Chacun le sens dans son Cœur.


Amour, seul outil pour sortir de l’âge du Kâlî-Yuga actuel (432.000 ans)
 
 
 
La loi des Croisements ou Paradoxe

L’abstraction dite souvent « scientifique », alors qu’elle n’est que technique, est efficace et puissante, mais il y a un prix a payer. Tout comme l’analyse, aussi duelle. Plus nous rationalisons et analysons avec précision et plus les choses se détachent du monde réel. Avec les mathématiques, on atteint un point où les liens avec la réalité sont si ténus, que la relation entre les symboles et notre expérience sensorielle cesse d’être évidente. Albert Einstein disait : « Pour autant que les lois mathématiques se réfèrent à la réalité, elles ne sont pas certaines, et pour autant qu’elles sont certaines, elles ne font plus référence à la réalité » (page 42, Le Tao de la physique, de Fritjof Capra). Lois mathématiques non certaines, oui, ce sont encore des conventions !
Pour s’y retrouver IL FAUT CROISER. La spiritualité orientale insiste sur le fait que la réalité ne saurait être l’objet du mental et donc d’un raisonnement coincé dans une chronologie. La réalité ne peut jamais être décrite convenablement avec de pauvres mots, toujours conventionnels ; parce qu’elle se tient au-delà du domaine des sens et de l’intellect d’où proviennent justement ces mots et idées et opinion.
 
Tout comme le Tout ne peut pas être une addition de toutes les parties des vérités, car il est autre chose qu’une addition et ne participe pas du mental, car tout point de vue, même en les additionnant, est partiel ; donc la totalité, le Tout, n’est pas le « meilleur » point de vue, celui du winner, mais une manière complètement différente d’observer et de connaître. Les mots du langage ne peuvent jamais exprimer la vérité tout entière, ne serais-ce qu’à cause de la chronologie tueuse : la formation de l’idéation qui ne peut absolument pas tenir dans l’Instant (Tout bouge tout le temps).
Les Taoïstes fuient la logique et la raison.

Ce que l’on cherche on ne le trouve jamais. La recherche n’est que l’action, la fluidité elle-même, et n’est absolument pas le but, car s’il y a but il y a fixation et danger de mort. C’est la même chose que de parler d’une chose, on la manque assurément !

Ambition : mot du 13è siècle, du latin ambitio. Désir ardent d’obtenir les biens qui peuvent flatter l’amour-propre (pouvoir, honneurs, réussite sociale). Désir ardent de réussite, dans l’ordre intellectuel, moral. Alors il y a hélas un but, une fixation mortel, une coagulation. L’ambition implique qu’il y a une division entre celui qui souhaite l’accomplissement et ce qui est à accomplir (le but). Tant qu’il y a de l’ambition, bonne ou mauvaise, il y a dualité ; d’où les tensions, oppositions, contradictions.
Avoir un but c’est mettre de la chronologie tueuse entre l’Instant et le but, donc encore une division.

Pour accéder à une spiritualité, toute ambition doit disparaître, y compris le désir de mettre fin à l’ambition, car ceci est une nouvelle ambition. A trop vouloir arrêter de fumer, on ne fait que retarder le véritable arrêt du tabac, qui vient naturellement sans même qu’on s’en rende compte (problème vécu). On ne s’arrête de fumer qu’en fonction d’une globalité.
Un Adepte a dit : « Apprends maintenant qu’il n’y a pas de remède pour le désir, pas de remède pour l’amour des récompenses, pas de remède pour les souffrances de l’envie, à moins de fixer les yeux sur ce qui est invisible et de prêter l’oreille à ce qui est silencieux... Vis dans l’éternel ».
C’est le SILENCE dont parle souvent Ramana Maharshi :
« Le silence parle sans cesse ; il est un flot incessant de langage ; il est interrompu par la parole. Les mots entravent ce langage muet. Imaginez l’électricité dans un fil. Grâce à une résistance sur le courant, l’électricité alimente une lampe... Mais sans le fil, l’électricité reste sous forme d’énergie. Il en va de même pour le silence, c’est l’éternel flot de langage, obstrué par les mots... Le silence est le langage le plus élevé et le plus efficace ». Extrait de l’enseignement 246, du 8 septembre 1936. Maintenant on peut aussi attaquer le silence en disant que c’est bien pratique ou que c’est une fuite ! Voir plus bas le bouddhisme Zen.

Ne pas avoir d’ambition n’est pas être indifférent. Le vide appelle le plein : la libération des énergies intérieures, qui autrement se dissiperaient. La vraie liberté vis-à-vis de l’ambition est un état de grande vitalité et de pure énergie se manifestant dans un type d’action qui n’est pas possible pour un individu ambitieux.
La vie spirituelle n’a rien à voir avec les religions que nous connaissons, elle est l’ouverture de toutes les facultés cachées et de toutes les potentialité d’une conscience sensible sans fragmentation ni divisions.
On voit que la société actuelle, et même depuis de nombreux siècles si ce n’est millénaires maintenant, que tout est fait pour empêcher cette vie spirituelle.
De plus, l’individu est conditionné par son hérédité, son enfance et éducation, la société et la position sociale, la nationalité, etc. Dans ces conditions il est difficile de résister au cancer de l’opinion.
Physis, mot grec indiquant la nature essentielle de toute chose. Le but de la spiritualité est de devenir conscient de l’unité et de la corrélation de toute choses, de dépasser l’individu isolé et de s’identifier à la réalité fondamentale. Mais ce mot grec physis, qui nous donna physique, était à entendre comme SPIRITUEL ; on parle d’ailleurs de métaphysique (connaissance de l’être absolu) ; physique se comprend comme naturel, donc pur ; on a complètement dénaturé le sens du mot physique.
- Physique : observation de la Nature et traduction en mots.
- Spiritualité dans le sens oriental : saisie immédiate de la réalité de la Nature.
Dans les deux cas les personnes sont conscientes de l’état incomplet de la traduction des observations en mots, ou maux, car il s’agit bien alors de maux !


Ambiance bouddhisme Zen.
Un moine demanda à un Adepte :
« Quand la parole et le silence sont tous deux inadmissibles, comment peut-on passer sans erreur ? »
Le Maître répondit :
Je me rappelle toujours Kiangsu en mars,
le cri des perdrix,
la masse des fleurs odorantes.
(Page 44 du Tao de la physique).
« Chaque fois que les mystiques orientaux expriment leur connaissance par des mots, que ce soit à l’aide de mythes, symboles, images poétiques ou paradoxes, ils sont tout à fait conscients des limites qu’imposent le langage et la pensée discursive. La physique moderne en est arrivée à adopter exactement la même attitude à l’égard de ses modèles et de ses théories verbales, qui s’avèrent seulement approximatifs et nécessairement inexacts. », explique encore le Tao de la Physique.
 


puce2.gif
 
 

2012 et les MAYAS

Carlos Barrios, un aîné Maya et Ajq’ij (un prêtre de cérémonie et un guide spirituel) du Clan de l’Aigle. Carlos a ouvert une enquête sur les différents calendriers mayas en circulation. Carlos avec son frère Gerardo a étudié avec beaucoup d’enseignants et a interrogé près de 600 anciens mayas traditionnels afin d’élargir leur champ d’application des connaissances.

Il continue :.... « L’humanité va continuer, mais d’une manière différente et des structures matérielles changeront. De ce que nous aurons l’occasion d’être nous serons plus humain. Nous vivons dans l’ère la plus importante du calendrier maya et des prophéties. Toutes les prophéties du monde (voir notamment Peter Deunov), toutes les traditions convergent désormais. Il n’y a pas de temps pour les jeux. L’idéal spirituel de cette époque, c’est l’action. »

Carlos nous dit :.. « Les indigènes ont des calendriers et savent comment les interpréter avec précision - pas d’autres calendriers mayas. La compréhension du temps, les saisons et les cycles s’est avéré être vaste et sophistiquée. Les Mayas peuvent comprendre 17 calendriers différents, tels que le Tzolk’in ou Cholq’ij, certains d’entre eux sont graphiques en temps réel avec précision sur une période de plus de 10 millions années.

Carlos découvert rapidement qu’il y avait plusieurs interprétations contradictoires des hiéroglyphes mayas, des pétroglyphes, les livres sacrés de « Chilam Balam » et divers textes anciens. Carlos a trouvé des mots forts pour ceux qui ont contribué à la confusion :

Carlos Barrios : « Les anthropologues viennent visiter les sites du temple et lisent les inscriptions et inventent des histoires au sujet des Mayas, mais ils ne lisent pas les signes correctement ;  c’est juste leur imagination. Ils disent que le monde prendra fin en Décembre 2012. Les anciens Mayas sont en colère à ce sujet. Ce ne sera pas la fin du monde. Il sera transformé. »

« Nous ne sommes plus dans le monde du Quatrième Soleil, mais nous ne sommes pas encore dans le Monde du Cinquième Soleil. C’est le moment entre-deux, la période de transition. Comme nous passons par la transition il y a un colossal, une mondial convergence de destruction de l’environnement, chaos social, la guerre, et de l’évolution de la Terre en cours.

« Tout a été prédit par les cycles de mathématiques des calendriers mayas. - Il va changer - tout va changer dans la journée maya dans l’ouverture du 21 décembre 2012, date étant comme une renaissance, le début du Monde du Cinquième Soleil. Ce sera le début d’une ère nouvelle résultant et signifié par le méridien solaire traversant l’équateur galactique et la Terre elle-même et l’alignement avec le centre de la galaxie. »

Au lever du soleil le 21 Décembre 2012, pour la première fois depuis 26.000 ans le Soleil se lève à l’intersection de la conjonction de la Voie Lactée et le plan de l’écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l’Arbre Sacré, l’Arbre de Vie, un arbre commun à toutes les traditions spirituelles du monde.

Certains observateurs disent que cet alignement avec le cœur de la galaxie en 2012 ouvrira un canal pour l’énergie cosmique à l’écoulement à travers la Terre, il y a nettoyage de tout ce qui habite sur elle, l’élévation de tous à un niveau plus élevé de vibrations. Carlos nous rappelle : « Ce processus a déjà commencé, le changement s’accélère maintenant et il va continuer à s’accélérer.

Si le peuple de la Terre pourront accéder à cette date de 2012 en bon état sans avoir trop détruit de la Terre, nous nous élèverons à un nouveau niveau plus élevé. Mais pour y parvenir, nous devons transformer d’énormes et puissantes forces qui cherchent à bloquer le chemin. » [Effectivement, il y a plein de pièges, y compris sur Internet]

La date indiquée dans le calendrier du solstice d’hiver de l’année 2012 ne marque pas la fin du monde. Beaucoup de gens de l’extérieur on écrit sur le caractère sensationnel de cette date du calendrier Maya, mais ils ne savent pas. Ceux qui savent sont les aînés autochtones qui sont chargés de garder la tradition.

Carlos nous dit : « L’économie est maintenant une fiction. Le premier tronçon de cinq ans de transition d’août 1987 à août 1992 fut le début de la destruction du monde matériel, nous avons progressé depuis dix ans plus profondément dans la phase de transition maintenant, et la plupart des sources que l’on appelle : la stabilité financière, sont en fait dans des phases creuses. Les banques sont faibles. C’est un moment délicat pour eux. Ils pourraient provoquer un crash dans le monde, si nous ne prêtons pas attention. Maintenant, les gens prêtent attention. »

Les pôles Nord et Sud sont à la fois en rupture. Le niveau de l’eau dans les océans va s’élever. Mais à la terre en même temps dans l’océan, en particulier près de Cuba, va également augmenter. Carlos raconte une histoire sur les plus récentes cérémonies mayas du Nouvel An au Guatemala. Il a dit que l’on a un aîné respecté, qui vit toute l’année dans une grotte dans la montagne solitaire, il se rendit à Chichicastenango pour parler avec les gens lors de la cérémonie. L’aîné a prononcé un message simple et direct. Il a appelé des êtres humains à se rassembler à l’appui de la vie et de la lumière.

« À l’heure actuelle chaque personne et groupe va son propre chemin. Le plus âgé dans les montagnes a dit il y a un espoir si les gens de la lumière peuvent se rassemblent et s’unirent d’une certaine façon, nous vivons dans un monde de polarité -. jour et nuit, homme et femme, positif et négatif [monde duel]. La lumière et les ténèbres ont besoin les uns des autres. Ils sont un équilibre. »  [Voir le Yin et le Yang].

« Tout à l’heure le côté obscur est très forte, et très clair sur ce qu’ils veulent. Ils ont leur vision et leurs priorités clairement eu lieu, et leur hiérarchie. Ils travaillent à bien des égards de sorte que nous serons incapables de communiquer avec la spirale Cinquième Monde en 2012. »

« Sur le côté de la lumière tout le monde pense qu’ils sont les plus importants, que leur propre compréhension, ou d’ententes de leur groupe, sont la clé. Il y a une diversité des cultures et des opinions, il n’y a donc de la concurrence, de la diffusion, et aucun point de vue unique. »

Carlos croit que le côté sombre des œuvres est de bloquer l’unité par le déni et le matérialisme. Il travaille également pour détruire ceux qui travaillent avec la lumière afin d’obtenir la Terre à un niveau supérieur [c’est évident et ça saute maintenant à la figure]. Ils aiment l’énergie de l’ancien, la baisse du Quart Monde, le matérialisme. Ils ne veulent pas que cela change. Ils ne veulent pas l’unité. Ils veulent rester à ce niveau, et ont peur du niveau suivant. [Avancer ça fait tellement peur].

La puissance sombre de la baisse du Quart Monde ne peut être détruit ou que leur tirage. Il est trop fort et clair pour que, et c’est une mauvaise stratégie. L’obscurité ne peut être transformée lorsqu’il est confronté à la simplicité et l’ouverture de cœur. C’est ce qui conduit à l’unité, un concept clé pour le Monde du Cinquième Soleil.

Carlos a dit l’ère émergente du Cinquième Soleil va attirer l’attention sur un élément, très généralement ignorée. Alors que les quatre éléments traditionnels de la Terre, Air, Feu et Eau ont dominé les différentes époques dans le passé, il y aura un cinquième élément qui compte dans le temps du Cinquième Soleil --- cet élément est « éther ».

Le dictionnaire définit l’éther comme une « substance hypothétique censé occuper tout l’espace, a postulé pour tenir compte de la propagation du rayonnement électromagnétique dans l’espace. » On pourrait peut-être le définir comme « l’espace entre l’espace ». Je dirais qu’il pourrait se manifester comme l’alignement des particules chargées à partir de notre système solaire (Soleil), et notre galaxie (la Voie Lactée) contre les surtensions. L’élément Ether représente l’énergie spirituelle. [C’est le Ki ou Chi des Chinois, le Ptah ou Saint Esprit égyptien, l’Âme universel ou Lumière Astrale des Alchimistes]

« L’élément du Cinquième Soleil est céleste. Dans le cadre de l’éther il peut y avoir une union des polarités. Non plus l’obscurité ou la lumière dans le peuple, mais une unité élevé. Mais pour l’instant le royaume des ténèbres n’est pas intéressé par cela. Ils sont organisés pour la bloquer. Ils cherchent à déséquilibrer la Terre et son environnement de sorte que nous seront pas prêts pour l’alignement en 2012. »  [On peut le constater avec se qui se met en place pour le contrôle des opinions, par exemple LOPPSI 2 et autre flicage d’Internet].

« Nous devons travailler ensemble pour la paix et l’équilibre avec l’autre côté. Nous avons besoin de prendre soin de la Terre qui nous nourrit et nous abrite. Nous devons mettre tout notre esprit et notre cœur dans la poursuite de l’unité et l’unité maintenant, pour faire face à l’autre côté et préserver la vie. »

« Nous sommes troublés -..... Nous ne pouvons plus jouer et ravager notre planète. Il est maintenant temps de se réveiller et de prendre des mesures. Tout le monde est nécessaire. Vous n’êtes pas ici sans raison. Tout le monde qui est ici aujourd’hui a une objectif important. C’est dur, mais c’est un moment privilégié. Nous avons la possibilité de croissance, mais nous devons être prêts pour ce moment de l’histoire. »

Carlos dit : « Les changements prophétisé vont arriver, mais notre attitude et les actions de déterminer comment être durs ou doux, en sommes nous avons besoin d’agir, de faire des changements, et d’élire des personnes pour nous représenter, qui comprennent et qui prendront les mesures politiques pour le respect de la Terre. »

« La méditation et la pratique spirituelle sont bons, mais aussi l’action. Il est très important d’être clair sur qui vous êtes, et aussi au sujet de votre rapport à la Terre. Développer soi-même en fonction de votre propre tradition et l’appel de votre cœur. Mais souvenez-vous de respecter les différences, et rechercher l’unité. Mangez sainement --- un lot d’aliments est corrompu, soit de manière subtile ou grossière. Faites attention à ce que vous prenez dans votre corps. Apprenez à conserver les aliments, et à économiser l’énergie. Apprenez quelques bonnes respiration techniques, si vous avez la maîtrise de votre respiration. Soyez clair. Suivez une tradition dont les racines sont grandes. Il n’est pas important que ce soit une grande tradition, votre cœur, votre intuition vous le dira, mais il doit avoir beaucoup de racines. »

« Nous vivons dans un monde d’énergie. Une tâche importante en ce moment est d’apprendre à voir le sens ou l’énergie de tous et de tout -. Humains, les plantes, les animaux. Cela devient de plus en plus important que nous nous rapprochons du monde du Cinquième Soleil, car il est associé à « l’éther » -. Le royaume où vit l’énergie et tisse l’Aller aux lieux sacrés de la Terre pour prier pour la paix et le respect pour la Terre qui nous donne notre nourriture, des vêtements, et un abri. Nous avons besoin de réactiver l’énergie de ces lieux sacrés. C’est notre travail. »

« Une technique simple mais efficace la prière est une lumière blanche ou baby-bougies de couleur bleue [couleur du futur]. Pensez à un moment dans la paix. Parlez de votre intention de la flamme et envoyez la lumière de celui-ci sur les dirigeants qui ont le pouvoir de faire la guerre ou la paix. »
Carlos nous rappelle que c’est un moment crucial pour l’humanité et pour la Terre. Chaque personne est importante.

Il a dit que les anciens ont ouvert les portes pour que les autres races puissent venir au monde maya pour recevoir la tradition. « Les Mayas ont depuis longtemps apprécié et respecté qu’il existe d’autres couleurs, d’autres races, et d’autres systèmes spirituels. Ils savent que le destin du monde maya est liée à la destinée du monde entier. »

« La plus grande sagesse est dans la simplicité, l’Amour, le respect, la tolérance, le partage, la gratitude, le pardon [souvent ça demande du temps]. Ce n’est pas complexe ou élaboré. La vraie connaissance est gratuite. Elle est encodée dans votre ADN. Tout ce que vous avez besoin est en vous. Les Grands Instructeurs le disent depuis le début. Trouvez votre cœur, et vous trouverez votre chemin. »
Source : http://lettertorobin1.site.aplus.net/id435.html

J’ajoute : Réaliser le Soi divin, comme l’enseigne Ramana Maharshi. Soi divin que nous avons tous, même Adolf Hitler ou Nicolas Sarkozy...



(En haut de page, aquarelle de M. Roudakoff, d’après une peinture à l’huile de Georgio Morandi)
 
 

Dernière mise à jour : 07-03-2011 22:30

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >