Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Histoire du Soi Sois
Histoire du Soi Sois Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 23-03-2011 16:53

Pages vues : 3856    

Favoris : 404

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Monarchie, Mondialisme, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Pyramides, Religions, République, Révolution, Russie, Sagesse, Satan, Sexe, Supplices, Synarchie, Temps, Terreur, Tortures, Travail

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
Histoire du Soi Sois
 
 
 
Histoire de la personne qui frappa à
la porte d’un ami ; son ami, de
l’intérieur, lui demanda qui il
était : il dit « C’est moi » ; et l’ami
répondit : « Puisque tu es toi, je
n’ouvrirai pas la porte : je ne
connais aucun ami qui est ‘moi’ »

Un certain homme vint frapper à la porte d’un ami : son ami lui demanda : « Qui es-tu, ô toi qui es digne de confiance ? »
Il répondit : « Moi ». L’ami dit : « Va-t-en ; ce n’est pas le moment d’entrer : à une table comme celle-ci, il n’y a pas de place pour celui qui n’est pas passé par le feu de l’expérience ».
Sauf le feu de l’absence et de la séparation, qui cuira ce qui est cru ? Qui le délivrera de l’hypocrisie ?
Le pauvre homme s’en alla, et durant une année de voyages et de séparation d’avec son ami, il était brûlé par les flammes.
3060 - Brûlé, il était consumé ; alors il revint et recommença à faire les cent pas devant la maison de son compagnon.
Il frappa à la porte avec cent marques de crainte et de respect, de peur qu’un mot irrespectueux ne s’échappe de ses lèvres.
Son ami l’appela : « Qui est à la porte ? » Il répondit : « C’est toi qui es à la porte, ô charmeur des cœurs ».
« À présent, dit l’ami, puisque tu es moi, entre, ô toi qui es moi-même ; il n’y a pas de place dans la maison pour deux ‘moi’.
« Le double bout de fil n’est pas pour l’aiguille : puisque tu es un seul, entre dans cette aiguille ».
C’est le fil qui est relié à l’aiguille : le chas de l’aiguille n’est pas pour le chameau.
Comment l’existence du chameau serait-elle purifiée, sauf par les ciseaux des pratiques ascétiques et des bonnes œuvres ?
Pour cela, ô lecteur, le pouvoir de Dieu est nécessaire, car c’est le Sois [du verbe être] et cela fut (Fiat) de toute chose apparemment impossible.
Par Sa puissance, chaque chose impossible est rendue possible ; par crainte de Lui, chaque être indiscipliné est rendu paisible.
 
Qu’en est-il de l’aveugle-né et du lépreux ? Même le mort est rendu vivant par le charme du Tout-Puissant.
3070 - Et cette non-existence qui est plus morte que le mort - la non-existence est contrainte à obéir quand Il l’appelle à l’être.
Récite : Il crée chaque jour quelque chose de nouveau. Ne crois pas qu’Il soit oisif et inactif.
Sa moindre action, chaque jour, est d’envoyer trois armées :
Une armée des reins (des pères) vers les mères, afin que la semence puisse croître dans leur sein ;
Une armée des seins maternels vers la Terre, afin que le monde soit rempli de mâles et de femelles ;
Une armée depuis la Terre jusqu’au-delà de la mort, afin que chacun puisse contempler la beauté des bonnes œuvres.
Ce discours n’a pas de fin. Retourne à ces deux amis affectueux et sincères.

Mathnawî,
Livre Premier, Versets 3056 et suivants, de Djalâl-od-Dîn Rûmî. La fin de cette histoire parle bien de la Trinité dans une société : les trois pouvoirs, politique, économique, spirituel.

On a un exemple du Soi divin exposé par Ramana Maharshi : « Cette Conscience est l’Être éternel et le seul Être qui soit. Celui qui voit ne peut se voir lui-même... [Le sentiment d’être celui qui agit est la servitude et non pas les actions elles-mêmes (il y a sujet et objet)]. ÊTRE, c’est réaliser : « Je suis ce que JE SUIS »... (Extraits de l’enseignement 354, 450).

En résumé : être dans L’INSTANT.

L’existence du monde des sensations et de la couleur est encore plus étriquée, car c’est une prison étroite.
La cause de cette étroitesse est le mélange et la pluralité [multiplicité, diversité] : les sens tendant vers la composition.
Sachant que le monde de l’Unification est au-delà des sens : si tu désires l’Unité, va dans cette direction.
(Mathnawî, Versets 3097-3099, Livre premier)

puce3.png
 

Il en est du SOI comme des NATIONS (en Haut comme en Bas)

Effectivement, comment l’écrit un entretien sur le site Investig’Action, à propose de l’invasion de la Libye par les Occidentaux chrétiens, il s’agit ni plus ni moins d’impérialisme déguisé sou la forme d’humanitaire... À la limite c’est du même genre que les Conquistadors espagnols et portugais allant « civiliser » les « sauvages » pour leur apporter la lumière des bons chrétiens...
C’est la même chose que 1789, les révolutions communismes, tous se sont instaurées par la TERREUR, le CHOC, la violence, et elles ont entretenues par cette TERREUR.
Ce sont les révolutionnaire de 1789 qui crient : « Le gouvernement provisoire de la France sera révolutionnaire jusqu’à la paix ». Invariablement ça débouche sur la TERREUR.
VIOLENCE et TERREUR sont les deux outils de POUVOIR à la première place dans leur système de « démocratie populaire ». le tout débouchant toujours par un impérialisme.

Nul paix ne s’obtient rapidement et surtout pas avec une quelconque violence. Se rappeler la trinité de Louis Cattiaux :
- Les opérations Divines sont instantanées et soumises à la Foi.
- Les opérations naturelles sont lentes et soumises à l’espérance.
- Les opérations humaines sont aveugles et soumises à la charité.

La Paix est d’ordre naturel, aussi demande-t-elle de la lenteur et de l’espoir pour aboutir, jamais de la violence.

L’impérialisme
: « C’est une idéologie qui vise à légitimer l’ingérence militaire contre des pays souverains au nom de la démocratie et des droits de l’Homme. La motivation est toujours la même : une population est victime d’un dictateur, donc il faut agir. On nous sort alors les références à la Deuxième Guerre mondiale, à la guerre d’Espagne et j’en passe. Le but étant de faire accepter l’intervention. C’est ce qui s’est passé pour le Kosovo, l’Irak ou l’Afghanistan ».

IMPÉRIALISME : mot de 1880, doctrine des partisans d’un régime politique impérial. C’est donc le pouvoir politique d’un État visant à réduire d’autres États sous sa dépendance politique, économique et militaire, voir spirituelle ; car il s’agit d’imposer une dominance morale, psychique, intellectuelle. Cela rejoint en fait la dictature, le totalitarisme, ni plus ni moins.

En fait, les Droits de l’Homme sont une invention de 1789. L’humanité n’a pas attendu le siècle des lumières et sa révolution de 1789 pour ces droits humains. Non, ils étaient en place dès l’antiquité. Il ne faut tout de même pas prendre les Anciens pour des imbéciles ou des « sauvages » !
 
 

Dernière mise à jour : 23-03-2011 17:09

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >