Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow La terrible protection
La terrible protection Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 30-03-2011 21:33

Pages vues : 4151    

Favoris : 362

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Monarchie, Mondialisme, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Pyramides, Religions, République, Révolution, Russie, Sagesse, Satan, Sécurité, Sexe, Supplices, Synarchie, Temps, Terreur, Tortures, Travail

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
La terrible protection

Le refuge dans l’âge adulte


Sortez couverts !


Safety System (SS)
 
 
 
Comme vous le savez, on ne dit plus « caméra de surveillance » mais « caméra de protection ». Et pour cause : c’est pour mieux nous endormir, comme avec les drogues de l’anesthésiste, tout simplement. La sécurité, depuis la mode du terrorisme, est devenu l’arme numéro un de la Grande Loge Noire, celle du mal.
La démocratie se dit aussi une protection « universelle », puisqu’elle vient de ces ergoteurs de Grecs, alors on l’apporte à coups de canons au « non-civilisés » : ainsi en Libye on la fait violer ce pays soi-disant pour « protéger les civils »... mais en réalité comme le disent beaucoup de médias plus libres, il s’agit d’abord d’éliminer le dirigeant actuel, puis occuper le pays et exploiter ses richesses en sous-sol. Mais le plus grave : pour soi-disant « protéger » le peuple libyen on lui fout sur la gueule des centaines de missiles Tomahawk, « dont la majorité ont une tête à l’uranium appauvri qui provoque des effets désastreux sur la santé et l’environnement (voir l’étude du professeur M. Zucchetti). Les missiles sont lancés des navires mais aussi depuis des sous-marins nucléaires : parmi lesquels trois étasuniens (Providence, Floride et Scranton) qui, après avoir transité par Naples, utilisent comme base le port d’Augusta (en Sicile). Ils ont à leur bord des réacteurs nucléaires, plus dangereux que ceux qui ont provoqué la catastrophe de Fukushima... »
 
Mais ne vous inquiétez pas, le gouverne-ment veille ! Nous sommes protégé, puisque les autorités le répètent si souvent, il n’y a aucun risque pour la sécurité et la santé humaine, encore moins pour l’environnement et la chaine alimentaire. La bonne parole des gouvernants se propagent mieux que les radiations nucléaires...

Nous sommes protégé sur tout : assurance sur les biens de consommation et l’habitat, sur la vie, sur le fric, que sais-je encore. Bientôt nous serons protégés contre la mort. Depuis 1789 et la laïcité, nous sommes soi-disant protégé contre l’obscurantisme religieux ! La diarrhée si liquide des lois nous protège tellement, que nous en sommes devenus les PRISONNIERS de l’État-prison, les prisonniers de la démocratie, de l’égalité et des « Droits de l’Homme ». On a oublié que ces outils ne sont que des outils et des conventions, ainsi l’humanité est tombée dans l’enfer de la vie matérialiste : la liberté d’acquérir indéfiniment.

Donc avec l’outil sécurité, on nous demande de RENTRER DANS LE RANG, de faire comme tout le monde, d’être bien dans le moule : achetez. Et gare à celui qui ne rentre pas dans le moule, il sera considéré comme un terroriste et donc vu comme une menace par et pour les autres, du moins ceux à qui ont aura lavé la cervelle.

Donc l’œil qui voit tout, hormis celui figurant sur le billet de un dollar, et même chez certaines loges franc-maçonniques, signifie être éveillé, être vigilant, comme le chercheur de Vérité. Donc le chercheur de Vérité sera confronté automatiquement à l’hostilité de l’environnement, surtout médiatique, dans lequel il évolue, et il deviendra la cible de méfaits divers plus ou moins graves destinés à le déstabiliser, voir à le discréditer, voir à lui interdire carrément de travailler, comme l’interdiction de passage à la télévision pour certains qui disent des vérités qui ne plaisent pas aux « autorités », je pense à la catastrophe du 11 septembre 2001.

Alors tous chercheurs de Vérité devra lutter contre le sécuritaire : être COURAGEUX. Car les vrais valeurs ne sont pas là où les tristes sires politiques le prétendent, mais les valeurs se trouvent seulement chez ceux qui empruntent courageusement le sentier si étroit, si ardue, de la recherche de la vérité. Et encore plus étroite et cachée est la Porte cachant la vraie Valeur : le Trésor de l’Instant.
De nos jours le mot valeur ne signifie plus qu’HYPOCRISIE, car il ne reflète plus qu’intérêts personnels et donc égoïsme et profit : l’horrible rentabilité du libéralisme.

Pour ne pas se prostituer avec le système de la majorité, et « rentrer dans le rang » quand on ne peut pas faire autrement, il s’agit d’avoir une conduite irréprochable, mais en se gardant d’adopter un tel comportement, car alors se serait trahir les valeurs que l’on veut défendre. C’est-à-dire qu’il faut rester en toute circonstance un être humain et ne remplir qu’une fonction le mieux que l’on peut, mais en étant toujours distant afin de rester soi-même intègre : ne pas se perdre dans le monde. Lao-tseu aurait dit : « Utiliser son mental comme un miroir, ne rien prendre, ne rien refuser. Tout recevoir, ne rien garder », ce qui ressemble fort à la société japonaise. Ainsi il y a profond respect et non division.
C’est un peu comparable à ce qu’explique Ramana Maharshi dans l’enseignement 363 : « Vous avez été tellement habitué à la connaissance relative que vous avez fini par vous identifier à elle. Cette fausse identification a forgé la difficulté à connaître le Soi, qui ne peut pas être objectivé ». Donc on ne peut pas demandez : « Comment puis-je connaître le Soi ? »
En toutes circonstances, notre devoir est d’ÊTRE, et non pas d’être ceci ou cela, ou appartenir à tel ou tel groupe social ou à tel ou tel parti politique. « Je suis ce JE SUIS » résume toute la vérité : être dans l’Instant. On ne sépare pas le corps de l’esprit. Comme on ne sépare pas le Soi divin du soi vulgaire ou non-Soi. « Une seule matière, un seul vase et fourneau, un seul régime », est-il déclaré en Alchimie.
Et là est la VÉRITABLE SÉCURITÉ : « SOI TRANQUILLE ». Que veut dire tranquillité ? Cela veut dire « détruis-toi ». Car toute forme est cause de souffrance [j’en sais quelque chose en peignant à l’aquarelle...] Donc abandonnez la notion de « Je suis ceci ou cela ». Le sens de « détruis-toi » veut dire : être nu, soi-même, comme dans le conte d’Andersen : Les habits neufs de l’Empereur, ou l’enfant n’est pas encore abîmé par les conventions de l’âge adulte.
Le mot enfant signifie étymologiquement « celui qui ne parle pas », qui est ouvert et à l’écoute ; jeune noble non encore adoubé chevalier. En français du Moyen-Age, enfaitier indique : instruire, dresser, préparer.
En fan : en fanatique ; en supporter, du mot anglais ‘fanatic’. Le fan reflète la vigueur de sa jeunesse !

La vérité c’est éliminer la souffrance, car le bonheur n’a pas à se trouver ou à se chercher IL EST TOUJOURS LÀ, et c’est d’ailleurs illustré par le splendide et émouvant plan à la fin du film de Steven Spielberg : E.T. ou l’extraterrestre touche de son long doigt le front d’Eliott comme pour réveiller le bonheur qui est au plus profond de lui. Le bonheur ne s’achète pas comme un billet d’Euromillions à la sinistre Française des jeux ; non, le bonheur est notre nature fondamentale (avant la Chute pour les Chrétiens), et donc il ne faut que nettoyer : éliminer la cacophonie. Le bonheur c’est la simplicité. Et il ne se trouve pas à l’extérieur mais à l’intérieur, comme le montre l’extraterrestre sur le front d’Eliott. Un être humain sincère est celui qui est DANS l’Instant, ou qui a réalisé le Soi ; il n’est pas affecté par les fausses apparences (le monde du spatio-temporel).

Un prêtre italien venu à Fatima expliquait à ses pèlerins que « immaculée » signifiait « pas compliquée », et que c’est parce que la Vierge n’était pas compliquée que toute la Puissance de Dieu passait à travers Elle sans rencontrer d’obstacles (voir plus haut le conte d’Andersen).

D’autre part, la mondialisation, la « même soupe pour tout le monde », est en train de se manifester en dehors du monde des humains qui se sont coupés de la NATURE : désormais on parle de « biodiversité menacée », depuis un moment déjà, de disparitions des espèces, de disparitions de légumes, de fruits, de variétés de graines, etc. Et on vient la ramener avec le cache-misère nommé : écologie. On parle encore naïvement de « développement durable », de « protection environnementale », de « zones prioritaires », d’inventaires « scientifiques »... toujours le sécuritaire ma brave dame !

Le DOUTE est le vrai ennemi du chercheur et rend la progression encore plus difficile et cruelle. C’est le doute qui fait dévier du sentier ou même renoncer. Mais le doute est aussi un petit outil pour s’abstenir à quelques bas niveaux de faire des bêtises.
Le doute et le sécuritaire vont avec la terrible « PEUR DE L’INCONNU ». C’est pour ça qu’on dit aux enfants de se méfier des grandes personnes qui veulent leur offrirent des bonbons... Dans une grande ville la peur du passant, quand il en reste encore, qui demande son chemin.


Dieu devrait nous protéger des religions !

Or ce n’est pas le cas ! la religion chrétienne a été utilisée pour exterminer les Peuples du Soleil par les Conquistadors, pour justifier en Europe l’Inquisition et le lavage de cerveaux avec la conversion forcée. L’islam a aussi pratiquée la conversion forcée. À la fois dans le passé et maintenant la religion a été utilisée pour justifier la guerre contre les infidèles ou l’invasion de territoires étrangers (les croisades, les Templiers). Mais aujourd’hui on observe l’invasion par les anciens juifs de ce qu’ils considèrent comme leur « Terre Sainte », ou même la construction de colonies sur la rive ouest du Jourdain, parce que le sionisme déclare par pure convention et hypocrisie de basse politique, que cette terre fut donnée par Dieu (sic) pour être la terre d’accueil des Juifs. Ou de penser à la conquête de cette terre et d’autres par les Musulmans, parce que Jérusalem est considérée comme « leur terre sainte ». Et penser également aux pogroms contre les Confucéens quand plus tard les Taoïstes eurent le pouvoir... Et penser également à la cruelle répression contre le mouvement Falun Gong en Chine par les dirigeants communistes. Et penser également au carnage des Sikhs, des Hindous et des Musulmans résultant de la partition de l’Inde et du Pakistan en 1947. Et penser également au mouvement Hindutva en Inde, qui s’efforce de changer l’Inde d’un état séculier, tolérant, en un état Hindou.

En résumé, chaque groupe spirituel considère que c’est lui qui est le chef et donc qui détient la vérité ; et toujours en se référant à ses « Tables » ou Bible. Ce n’est pas encore demain qu’il y aura une Unité, car les uns l’accuseront de totalitarisme et les autres de parodie.

Comme pour le SOI, la religion est une promenade sur le Sentier, certes difficile, mais une PROMENADE sur le SENTIER. La religion ne doit pas être un dogme et une croyance. Quand les religions perdent du terrain et qu’ils s’y mêlent les mensonges l’agression et l’orgueil, alors naissent les sectes et autres société secrètes.
La religion est bien le sentier, que résume le mot TAO : la Voie. Elle Est nous naturellement.
Le drame de la religion vient lorsque les enseignements d’un Éveillé, d’un Adepte, sont codifiés par l’être humain, géométrisés si je puis dire, alors naissent les religions et les dogmes et les systèmes avec leurs lois, leurs tables, leurs Bibles.

C’est à nous tous de protéger notre Terre, et non à un quelconque État ou une quelconque oligarchie.

Qui cueille une fleur dérange une étoile a dit un poète, alors oui, car la simple présence d’un observateur modifie le sujet observé. On constate facilement que plus le plan vibratoire ou dimensionnel devient subtil, et plus l’effet devient puissant ; et que l’action des corps sur les corps est des plus limitée. Ainsi toute action extérieur dans le monde spatio-temporel a fait faillite et continue tous les jours à nous prouver sa totale inefficacité. C’est comme si toutes les révolutions, les universalités, les changements de régimes, d’économie, de gouvernants, etc. en réalité ne changent absolument rien de chez Rien.
Alors oui, effectivement qui cueille une fleur dérange l’univers : change toi toi-même et tu changeras l’univers.



Très jolie et sensible vidéo sur la manifestation d’une Fée dans le monde spatio-temporel.
Pour découvrir une Fée dans son intimité, il faut beaucoup de tact et lui demander la permission de l’approcher, sinon elle vous fera un pieds de nez. C’est comme la méditation, elle entre lorsque vous laissez ouverte la fenêtre ; mais si vous ouvrez celle-ci intentionnellement pour l’inviter à entrer (comme de trouver une méthode pour réaliser le Soi), elle ne viendra jamais.
L’état de l’illumination n’est pas le résultat de quoi que ce soit, car il n’est pas du tout dans la sphère des résultats. Les yeux doivent être ouverts pour voir la lumière, mais la lumière n’est pas le résultat de l’ouverture des yeux. Ainsi dans le monde spatio-temporel et donc de la chronologie tueuse, celle-ci et donc l’action ne peuvent être la cause de la libération puisque celle-ci n’est pas dans la relation de cause à effet. La vérité tout entière ne peut pas consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout. Le Tout est autre chose et plus que le total des parties.

Voir aussi le site Ondine.fr
 
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 31-03-2011 16:54

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >