Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow S'échapper du FAUX actuel
S'échapper du FAUX actuel Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-06-2011 19:07

Pages vues : 1372    

Favoris : 122

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Monarchie, Mondialisme, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Pyramides, Religions, République, Révolution, Russie, Sagesse, Satan, Sexe, Supplices, Synarchie, Temps, Terreur, Tortures, Travail, Yôkai

 
anim_fond_point.gif
 
S'échapper du FAUX actuel
 
 
Le monde des humains s'en va à l'envers et devient faux, virtuel, et se transforme en une monstrueuse interconnexion que certains nomment Mondialisation, Gouvernance mondiale, Nouvel Ordre Mondial (NOM), Conscience globale. Tout ça se résume par : PRISON !!! car ça nous éloigne de l'INSTANT, seule Source possible.
Que celui qui cherche
ne s'arrête pas de chercher
jusqu'à ce qu'il trouve.
(Évangile de Thomas)
Cela correspond à l'animation en haut de page et au Taoïsme : être dans l'Instant. Par exemple : ne jamais s'attacher aux gains, salaires et pertes ou faillites de toutes sortes !
 
Oui, tout est inversé : les bons (actuels) sont devenus des "terroristes", et les terroristes (actuels) sont les "bons". Bien-sûr c'est très simplifié. Mais le terroriste actuel, c'est l'errant d'hier et d'aujourd'hui, le pagan ou païen d'autrefois, le "marginal" comme disent les "civilisés", le sans domicile fixe (en langage de langue de bois politique).

L'errant, le marginal, le rebelle, le Robin des bois, le dévergondé (privé de ses gonds, ou de ses guides) échappe-t-il heureusement à la pensée unique en interconnexion. Il s'échappe de la société et de sa morale et de ses lois humaines à caractère matérialiste, fussent-elles pondues par la dite morale, la dite religion ou même le dit bon-sens relatif aux réalités apparentes, donc seulement dans le monde des accidents ou du spatio-temporel.

Le dévergondé ne tombe pas dans ce qui est à la mode : le sécuritaire, la responsabilité, la VANITÉ.

VANITÉ : personne ronronnante ou satisfaite d'elle-même, donc le contraire du terroriste, puisque on parle aussi de SUFFISANCE, et même par les temps sécuritaires qui courent on parle de présomption (d'innocence), donc on s'éloigne de plus en plus de l'Origine ! A tel point qu'on parle "de la Nature" comme si c'était un truc extérieur ! Pourtant "Nous sommes la Nature" et nous mourrons comme tout ce qui appartient au monde spatio-temporel.

Non seulement tout devient FAUX, mais tout s'inverse :

Ce qu'on appelle "LE BIEN" depuis plus de mille ans, c'est la soumission !  Et ce que certains appellent "MAUVAIS", c'est l'insoumission, donc le pagan ou païen (sens véritable du mot paysan). Ainsi l'hérétique ou le païen qui recherche un sens à l'existence est condamné par les "bien pensants", les bergers, les "braves gens", ou encore "les bonnes familles" (les bourgeois ou actuels bobos). Les bergers sont ceux qui ont le pouvoir, le fric, et qui manipulent leur troupeau : le peuple. Les bergers sont encore les pontifes déguisés en blanc, en agneaux, pour croquer les moutons (le peuple).
Celui qui veut franchir le "border line" du monde dit "civilisé" est perçu soit comme un malade soit comme un méchant terroriste.
Vouloir dénoncer les apparences sera jugé comme criminel par "l'ordre établi".
Lucifer est un rebelle, comme Caïn. Tous deux veulent apporter la liberté à la créature. Mais à trop bien faire on détruit tout.

Caïn est le symbole de la responsabilité humaine, qui n'a rien à voir avec le mot "responsabilité" ânonné par les politiciens. Caïn est proche de l'Instant, de l'origine. Son nom signifie "possession", parce sa mère lui donna ce nom en tant que "première naissance humaine".
Comme Lucifer, Caïn est un révolté, non pour lui seul, mais comme Robin des bois, pour le peuple. Caïn s'est révolté contre Dieu, qui n'avait pas répondu à sa fatigue, à son sacrifice. Alors il coupa d'un coup de silex la gorge d'Abel, le favori du Ciel. Mais l'offrande de Caïn n'était peut-être pas totale : il s'attribuait une part de son travail alors qu'il devait la totalité à Dieu. Jaloux de son frère et révolté contre Dieu, il a tué, il a affirmé la valeur propre de son effort, il s'est passé de Dieu en donnant une VALEUR à son crime. Il le paya très cher en étant condamné à l'errance : bâtir sans cesse ; nous avons là une origine de la CROISSANCE.
La mort est donc le châtiment du premier pêché. Caïn a été l'inventeur de la mort : Danger de mort !
Ainsi l'Homme selon Caïn n'affronte plus Dieu que l'ABSENCE. Et il lui reste sa propre présence d'Homme à affronter.

En résumé :
Caïn est le symbole de l'Homme qui revendique sa part dans l'œuvre de création. Et voilà où nous en sommes de notre état tragique : LA CROISSANCE, car il faut comprendre que tout est double, et Caïn représente la création terrestre (il est le premier cultivateur, le premier sacrificateur dont l'offrande n'est pas agréée par Dieu).
Caïn est révolté par le sort des créatures qui vivent dans une béatitude inconsciente sans posséder le : "Je suis celui qui SUIS" ou Centrum Centri. Caïn est le maître de lui-même, porteur de l'esprit individuel, et il voudrait en faire don aux créatures qui évoluent trop lentement à son goût. Tel un Alchimiste, Caïn veut accélérer la lente construction de la Nature. Caïn veut libérer ses semblables de l'influence protectrice mais "étouffent chrétiens" de leurs guides spirituels conservateurs et des autorités vampirisantes du monde spatio-temporel.


Encore une inversion !

Les TÉNÈBRES. Pourquoi l'Église catholique romaine a fait des ténèbres le diable ? Tout simplement pour TROMPER. Car les TÉNÈBRES sont la LUMIÈRE ABSOLUE. Ce sont eux qui sont la racine de la Lumière. Sans Ténèbres pas de Lumière !
Donc logiquement :
1) Ténèbres : Esprit.
2) Lumière/Vibration : Matière.
C’est bien dans les caves, les grottes sombres que l’on trouve les "Trésors" !
Le Hiéroglyphe Égyptien de l'eau représenté par une ondulation (une fréquence) se dit NWN ou NOUN, c’est l’Eau Primordiale, une Vibration, la nourrice de Tout d’Orphée.
Pour l’Église Chrétienne, les Ténèbres ce sont le diable. Il y a bien inversion.
Les choses de la Nuit, comme les oiseaux de nuit, ont toujours effrayé les humains. C'est maintenant moins évident à cause de notre éclairage électrique quasiment permanent (tant qu'on a de l'énergie pour l'alimenter !). Une partie des humains continuent d'associer les Ténèbres au "mal", alors qu'ils appellent la lumière le "bien", comme si la lumière pouvait rassurer ; et nous sommes bien dans cette mode du tout sécuritaire où on va bientôt proposer aux riches une assurance sur la mort (pourquoi pas, le monde est tombé sur la tête).
Dieu brasse dans les deux sens : involution et évolution, (Yin et Yang, Fermentation et Putréfaction) ; ainsi on ne peut pas vivre constamment dans la lumière, dans la sécurité !

L'expression "la fin des temps" est une idiotie. Comment un être humain peut-il envisager "la fin des temps" ? Et qu'est-ce que le temps ??? C'est du même ordre que de connaître la matière, donc se connaître soi-même !!!

Puisque tout est inversé, il deviendra de plus en plus difficile de distinguer les "bons" des "méchants", ou les blancs des noirs, pour employer la symbolique du carrelage franc-maçonnique blanc et noir. La tromperie et l'inversion venant bien-sûr des politiques ! Rechercher la Vérité, l'Origine, devient de plus en plus difficile.


Encore une tromperie !


Depuis la série télé Stargate SG1, et les "créateurs" des humains sous forme de faux dieux : les Goa’uld parasites ! Une théorie s'est infiltré qui prétend que les humains sont la création biologique en laboratoire d'êtres venus de l'espace, tels des dieux ou des Goa'uld. Cette théorie fait partie des virus inoculés par le Nouvel Ordre Mondial. Avec cela je pense notamment aux recherches d'Anton Parks sur les Annunakis. Dans Stargate SG1 au-dessus des Goa'uld se trouvent les Anciens, en fait les Bienheureux de la Tradition.

En ce qui concerne la théorie de l'évolution de l'âme, c'est encore une escroquerie, tout comme l'évolution des espèces façon Darwin (un cache-misère) ; l'âme est immortel et n'a que faire du temps ! Si une doctrine parle "d'évolution de l'âme", ce ne pourra être que dans le monde spatio-temporel, donc dans un aspect mécaniste. Le darwinisme est une censure de l'après révolution de 1789 destinée à réduire l'être humain à la seule dimension du moderne CONSOMMATEUR, tout simplement ! Depuis des millénaires, et en partie avec les religions, tout est fait pour cacher la vérité sur l'origine de l'être humain. Ainsi le public attend qu'on lui apporte sur un plateau des vérités faciles qui flatte son ego, c'est le DORG (Demain On Rase Gratis), où l'être humain d'une arrogance démesuré estime qu'il est en droit de tout savoir sans rien payer de sa personne ; c'est le triomphe de la libre pensée issue de l'époque de la Renaissance, et qui s'est bonifié à la révolution de 1789.
Il faut savoir qu'aucun salut de type messianique n'aura lieu sur cette terre. Si un tel événement se produisait, ce ne sera l'œuvre que des forces terrestres du pouvoir politico-financier et militaire, en complète violation du sens du mot UNIVERSEL, cela l'est déjà avec les droits de l'Homme... Non, il n'y a pas de DORG, mais la libération passe par le travail de chacun ; son chemin on le fait seul, je ne peux pas manger pour vous !
Il n'y a pas d'évolution sans involution, comme l'écrit un grand nombre de fois Jean Coulonval dans son livre : Synthèse et Temps Nouveaux. Le corps terrestre humain n'est q'une simple enveloppe et est mortel.

Comme NOUS SOMMES LA NATURE, nous sommes des ENFANTS DU COSMOS. L'être humain ne peut absolument pas être une expérience de laboratoire exécutée par des extraterrestres, et destiné à les servir en grossissant leurs troupeaux d'esclaves. En écrivant ceci je ne suis plus en accord avec Anton Parks ; mais ce chercheur est intéressant et je continuerai à lire ses ouvrages.
D'autre part la notion de karma m'a toujours intuitivement indisposée. Il y a la dedans un sadisme, une volonté d'emprisonner dans un Ouroboros de réincarnations sans fin. Cela débouche finalement sur un dogme de plus et donc une exploitation spirituelle avec ses pièges.

La libération doit passer au-dessus du terrible ego, qui fera tout pour conserver sa position et se perpétuer. La difficulté essentielle pour se libérer réside dans la terrible ruse de l'ego. Cet ego caricaturé par le new age et qui s'efforce de singer la spiritualité. Un ego qui veut devenir spirituel comme pour acquérir une maison avec ses meubles et sa batterie de cuisine et se croire ainsi "arrivé". Ainsi ceux qui prennent cette voit ne seront relié qu'aux bas étages de l'Unité : le plan astral.
Seule solution pour s'en sortir : rester dans l'Instant, "téter sa mère" comme disent les taoïstes, c'est-à-dire pratiquer le Wou-wei ou Wuwéi : le "non-agir", ou plus vulgairement : le "lâcher-prise". Tout ce qui se fait spontanément est supérieur à ce qui se fait volontairement. Faire le vide pour faire le plein !
La devise des maharajahs : Satyan Nasti Paro Dharma (Il n'y a pas de RELIGION supérieure à la VÉRITÉ) est tout-à-fait une parfaite définition du sentier du chercheur. La Vérité n'est inscrite nul part, il n'existe aucune formule secrète de la Nature à découvrir ! La seule Vérité c'est le contact directe avec l'INSTANT, là où il n'y a aucune tromperie possible. On a pas besoin de croire en des avatars, des maîtres de sagesse ou des hiérophantes supérieures, comme les écoles dites "supérieures". La Vérité est ou n'est pas, tout comme la vraie foi.


Le VASE ou Vaisseau

Comme il y a un hyperespace, une surréalité, il y a une PRÉ-NATURE. Il faut bien comprendre, et surtout depuis l'invention de l'imprimerie à l'époque de la Renaissance, que la pensée est conditionné. Donc au-delà de la Matière, de la Nature, il y a une PRÉ-MATIÈRE, une PRÉ-NATURE, celle-ci constituant le VASE, ou véhicule. Mais en Alchimie le contenant et le contenu forment un tout, avec le "feu".
Cette trinité : vase, contenu et feu constitue le TORE, l'INSTANT, la MERKABAH ou carrément une Pyrite de Fer : le TRIANGLE ou première figure fermée. A cela sont attachées les SEPT COULEURS DE L'ARC-EN-CIEL ou sept dimensions vibrantes. La Merkabah est donc l'Arbre de Vie de nombreux peuples, dont celui de l'Égypte ancienne et de la sagesse hébraïque. Cette Trinité constitue un Vase, comme un véhicule, mais ce mot est trompeur car il n'y a pas de voyage à proprement parlé, il y a ÉCHANGE D'ESPACES = ACCORD. Cela semble simple mais est en fait bien compliqué !

Tout est vibration et tout est relié, mais pas à la sauce futuriste d'un monde informatisé et interconnecté dans le spatio-temporel ou monde des accidents !


Les PLÉADES


En rapport avec les sept puissances de la déesse égyptienne Sechat.

Sechat (SSAt), déesse et Neter (principe) de l’écriture et de tout ce qui se « signe » dans la Nature.
L’étoile à 7 branches qui est au-dessus de sa tête, exprime 7 sceaux ou 7 puissances dans la Manifestation :
1ère Puissance : Ikou (ixw), vouloir rester en vie ; c’est le moi ou ego mortel avec le jeu de miroir : moi, l’autre (kj), le désir de trouver un compagnon. La puissance de cette dualité engendre la 2ème Puissance.
2ème Puissance, Mer (mr : lier, attraction). La Nature oeuvre grâce à la conjonction des compléments (Nature esjoir Nature). La répulsion est khesef (xzf) dans le sens de filer, fuir. C’est la réaction génératrice.
3ème Puissance, Sekhem (zxm) : sombrer (bateau). Khem c’est le lieu Sacré/Secret où se trouve cachée la lumière, mais Khem ne le sait pas, d’où Khem indique aussi le sens d’ignorance ! Khemt (chiffre 3), donc Sekhem active la destruction de la forme des éléments conjoints en même temps qu’il génère une nouvelle vie.
4ème Puissance, Kheper (xpr) la transformation. Ce sera le « produit » de 1+1+1= le quatrième (graine). Pour vivre, il lui manque 5 et 6ème Puissances.
5ème Puissance, Ab et Ib, désir et soif, abstrait et concret ; désir d’absorption de l’élément vital nécessaire à la « graine ». Ab devient Ba : l’âme absorbe le Souffle Universel, Ib devient Bi.t l’abeille butinant le nectar.
6ème Puissance, Tekh (tx), absorption causée et dosée par réaction du feu Sethien sans lequel la graine n’aurait pas d’existence.
7ème Puissance, Sechat (SSAt). Elle cristallise, fixe « l’idée » dans la Matière, elle est l’expression des caractéristiques du Ka dans la forme de l’individu. Sefekhou (zfxw) sept est le terme de la Manifestation, qui par réaction à l’impulsion causale, permet d’entrevoir les qualités immanentes à l’Unité septénaire : 7 couleurs, 7 sons, 7 années de renouvellement cellulaire corporel, etc.

En résumé : 1, 2, 3 sont les impulsions causales de la Manifestation.
4, 5, 6, 7 sont les agents réalisateurs ou la manifestation des effets de 1, 2, 3.
(Référence à I. Schwaller de Lubicz, Her Bak disciple).

Comme les sept couleurs de l'Arc-en-Ciel les Pléiades ont sept planètes, dont la principale est ALCYONE, qui signifie la Paix, et que certains considèrent comme le Soleil central de notre Galaxie. Les Arabes l'appelaient : Al Wasat (le Centre). La constellation des Pléiades jouait un rôle de premier plan dans le système cosmoloqique et religieux des Incas.


Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 02-06-2011 19:52

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >