Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Disparition de l’OTAN
Disparition de l’OTAN Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 30-07-2011 00:52

Pages vues : 4240    

Favoris : 387

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Temps, Terreur

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
Disparition de l’OTAN

et des vieux secrets nauséabonds !!!
 
 
CLOAQUE  = RÉPUBLIQUE et DÉMOCRATIE
 
 
 
Depuis la disparition de l’Union soviétique, l’OTAN n’a plus lieu d’être, car c’est encore un pouvoir de plus de l’impérialisme américano anglo-saxon. L’OTAN est surtout une haute hypocrisie politique de soi-disant lutter contre le communisme ! alors que depuis 1945 le monde se dirige vers le communisme déguisé en mondialisme !!! La dictature de la paix comme celle de la liberté a toujours bon dos ! Que de crimes et abominations les Occidentaux commettent pour cela ! Tous cela instrumentalisé par les prétendues « universalités » issues de 1789 façon « Droits de l’Homme universels », tout cela au nom du dogme dictatorial de l’égalité... et du libéralisme matérialiste et surtout effroyablement égoïste. Mais tous ces Administrateurs du Grand Satan se prennent pour lui ! Ils se prennent carrément pour les créateurs de l’Univers puisque au nom de la laïcité et des sans culottes (les sans culte), de la « démocratie » et de l’existentialisme à la Jean-Paul Sartre, et du Modem, nous serions tous des dieux et pourrions tous « fonder notre petite entreprise », d’esclavagistes ! et lorsque nous deviendrons « des bouches inutiles » et des « charges » pour la société, direction les centres d’euthanasie pour vieux ; dans certains pays autrefois ça s’appelait « Monter au cocotier » ! Le vieux qui ne pouvait pas ou qui tombait était laissé là à mourir de faim.
 
Ensuite, il faut de toute urgence arrêter les deux familles les plus criminels de la planète Terre 1 et les traduire en justice : les familles Rothschild et Rockefeller, qui au début du sinistre 19è siècle ont imposées l’ère industrielle et la prodigieuse, la colossale ruée vers le profit. Ce sont eux les principaux responsables du saccage de notre planète Bleue, avec leurs industries permettant de produire toujours plus et plus vite, mais à moindre coût.

Ensuite, traduire de toute urgence en justice les seconds : les Rupper Merdoc et autres manipulateurs et escrocs politico-financiers.

Ensuite, traduire la République française ou ce qu’elle représente en justice, car c’est vraiment un cloaque, une saloperie infecte. Il est maintenant nécessaire de nettoyer la politique de ses virus que sont la franc-maçonnerie spéculative, celle de 1717, et la maffia des banquiers et autres officines impérialistes issues de la seconde guerre mondiale. Ces gens là sont des sectes, genre Bilderberg des Occidentaux, dans tout ce qu’une secte peut avoir de négatif : LE POUVOIR. « Partout où on peut la saisir, elle apparaît [la charbonnerie] dans les pays protestants comme exerçant une influence réactionnaire et aristocratique, mais à la condition qu’elle ne se découvre point, sans quoi des scélérats se trouvent immédiatement pour exploiter ses mystères à leur profit [toujours le pouvoir] et mettre à sa charge toutes leurs infamies. C’est ce qui a dû se passer dans la Révolution française, à la suite de laquelle la charbonnerie paraît s’être dissoute définitivement, après avoir déchaîné des tempêtes qu’elle fut impuissante à apaiser », écrit Grasset d’Orcet dans Œuvres décryptées, vol.2.

Ces charbonniers sont dans le même thème que les carbonari italiens, lesquels passent pour s’être introduit en Italie avec les armées de François 1er, et au 18è siècle ils étaient connus en France sous le nom de ‘fendeurs’. En Angleterre ils forment une immense corporation qu’on nomme les forsters, ce qui est la traduction française du nom des druides, qui signifiait forestiers. Ils se sont maintenus pendant tout le Moyen-Âge dans les forêts du Morvan et du Roussillon, et se nommaient entre eux cousin Duchêne, autre traduction du mot druide (1), écrit le si perspicace Grasset d’Orcet.
Certains disent que les carbonari sont une création de Joachim Murat en 1814, alors roi de Naples. C’est encore l’époque du dictateur Napoléon Bonaparte. Comme toujours les drames viennent au nom de la paix et de la liberté pour soi-disant « combattre le tyran ! ». Bref, on remplace un tyran par un autre ! Vous y ajoutez la « morale », et ça donne la franc-maçonnerie spéculative. On ne va tout de même pas tolérer l’ivresse et les petites femmes ou les petits garçons par ci par là... Bien-sûr chez les carbonari ils étaient le « peuple élu », donc toujours la division : initiés et profanes !!! Et que je te balance le colonialisme à la « Ce qui est bon pour nous est bon pour vous ». On ne sait pas non plus ce que les carbonari entendaient par « religion » ? Car il leur était interdit d’en parler... Ce qui ne les empêchaient pas de pratiquer la sorcellerie en évoquant de terribles malédictions, avec calcination de l’effigie des coupables. Bonne magie quand tu nous tient.
Un certain Lord Byron fit parti des carbonari. Voici un serment carbonari : « Si je brise mon serment, que mon corps soit mis en pièce et que mes cendres soient dispersées au vent, afin que mon nom soit partout une leçon pour les « bons cousins » [ses frères carbonari]. Là encore c’est de la magie.
Mais tout ce petit monde franc-maçonnique avec ses variations carbonaresques œuvra dans la sphère de Bonaparte, de Louis XVIII, jusqu’à l’autre Napoléon, le numéro 3. Ce beau monde va même chercher le franc-maçon La Fayette (de la loge Saint-Jean d’écosse du Contrat social) pour faire office de Grand Maître ! Tout ça pour essayer de proclamer la République en France, le 29 décembre 1821. Ce fut un échec qui se soldat, si je peux écrire, par le supplice des quatre sergents de La Rochelle, ceux-ci préfèrent se taire et mourir plutôt que de trahir des chefs, dont ils ne connaissaient même pas le nom puisque le principe du cloisonnement était toujours appliqué ! Sous Napoléon III un certain Felice Orsini devint un terroriste célèbre...
En résumé les carbonari avaient traversé l’horizon politique du 19è siècle à une vitesse éclair, tout ça aussi grâce au fric des familles Rothschild et Rockefeller, mettant quelques nations de l’Europe en effervescence. Mais la guerre de 1870 mit fin à tout cela, et les carbonari ne savaient que foutre le bordel partout ; aussi ils étaient bien incapables de pouvoir gouverner une quelconque société ! Mais le problème carbonari et franc-maçonnique avec en plus les idées du siècles des lumières va irradier jusque dans la Russie du tsar Alexandre II et jusqu’à la révolution russe de 1917. C’est Alexandre II qui libéra du servage 48 millions de serfs russes. Mais cette mesure obligea les paysans à rembourser l’achat de leur terre à leurs anciens propriétaires pendant 50 ans... L’autocratie diminuait mais l’invraisemblable bureaucratique russe asphyxia la Russie.

S’inspirant des structures franc-maçonniques, les carbonari étaient organisés en petites loges de vingt membres chacune. Le traditionnelle DIVISION était de mise car toute communication entre les loges était interdite. Évidemment au sommet de la pyramide, le conseil de la Grande Loge connaissait les membres des diverses loges. On peut imaginer les difficultés d’organisation quand il faut faire du « terrorisme » ! Évidemment ces gens avaient leurs signes secrets.

Car le problème de ces « charbonniers » et autres francs-maçons, est qu’il s’agit toujours de matérialisme à la 1789 déguisé en des DIVISIONS comme par exemple : droits des individus, liberté de conscience, principes « démocratiques » (sic), solidarité sociale et pluralité politique (sic) ; le tout débouchant sur ce qui a été perdu à cause de 1789 : le constitutionnel : il fallait bien recoller les morceaux ; le roi naturellement garant de l’unité ayant perdu sa tête pour ne faire plus qu’une MÊME SOUPE POUR TOUS, celle du CLOAQUE.
CLOAQUE : 1355, du latin cloaca (égout), lieu destiné à recevoir les immondices, lieu malpropre et malsain, foyer de corruption morale ou intellectuel, bas-fond, ce qui correspond parfaitement à notre république et démocratie « moderne » ! Les politiciens sont maintenant tous du cloaque. Sinon tout simplement le cloaque ce sont les sacs à merde naturels.

Il faut savoir que la charbonnerie est une hiérarchie ou branche franc-maçonnique, et comme toute hiérarchie pyramidale où le pouvoir en est le principe, et donc la division, à chaque étage de la hiérarchie, chacun est conduit sans savoir par qui et exécute des ordres dont il ignore l’origine et le but réel ; c’est la vraie société secrète, secrète pour ceux-là mêmes qui en font la partie ! « Pour distinguer la franc-maçonnerie occulte, on l’appela ‘charbonnerie’. Comme la franc-maçonnerie, la charbonnerie est une et universelle ; elle est la partie militante de la franc-maçonnerie... », écrit Grasset d’Orcet. C’est une variation du Ku Klux Klan (KKK). Le KKK est propre aux États-Unis, comme est propre à ce pays leur « génie » de l’organisation ou Grand Architecte ou Grand Or-ganisateur de l’univers satanique : la DIVISION dans le travail sans communication. J’ai déjà cité l’exemple du travail dans les studios de tonton Walter Elias Disney, où un dessinateur en perspective pouvait travailler des mois dans un bureau en ignorant ce que faisait son voisin et la finalité du travail en cours. Cette division pyramidale et hiérarchique s’est retrouvé en France dans le studio de Paul Grimault où les assistants animateurs n’avaient pas le droit d’assister aux line-tests, c’est-à-dire l’animation des dessins sur papier au trait, évidemment en noir et blanc.
Dans le complexe militaro-industriel ont divise à tout va, on cloisonne pour « garder le secret » ; comme pour construire un bidule pour les militaires, on fait fabriquer ses parties par différentes entreprises qui ne connaissent pas la finalité du bidule. Évidemment le « secret » c’est anti-démocratique ! et une injure pour « la masse ». C’est aussi pour ça qu’on appel ces fabrications de bidules les « blacks programs » ; ce sont des opérations dont le gouvernement n’est pas au courant ainsi les contribuables ne peuvent pas savoir à quoi est destiné leur argent ! En matière d’ovnis la division est bien-sûr de mise ! et les États-Unis avec leur impressionnant nombre d’agences alphabétiques, États dans l’État (ils travaillent pour leur compte), sont les championnes de la division dans le business.
Beaucoup de ces agences, comme la NSA, le NRO (National Reconnaissance Organization, l’Air Force), la CIA, l’ONI (Office of Naval Intelligence), ont le culte du secret façon franc-maçonnique.

J’insiste sur cette division du travail à l’américaine, pays dont la politique fut fondée par des francs-maçons :
«  »Si vous interprétiez des photographie, c’était tout ce que vous faisiez. Vous ne discutiez pas de ce que vous faisiez avec qui que ce soit d’autre. Si vous travailliez sur de l’imagerie issue de l’U-2, vous travailliez sur de l’imagerie issue de l’U-2.... Mais vous ne discutiez pas de votre boulot avec qui que ce soit d’autre [toujours la division, le cloisonnement]. Vous n’accomplissiez que votre tâche [Taylorisation]. Si vous développiez des photographies, vous vous contentiez de développer les images, vous n’étiez pas autorisé à discuter de ce que vous voyiez sur ces images avec qui que ce soit d’autre. On était abondamment briefés sur ce à quoi ressemblait ce cloisonnement. Vous n’aviez pas de discussion sur ce que vous faisiez...
Chacun porte un badge de sécurité avec une couleur spécifique et vous savez que cette couleur représente un niveau spécifique de droit d’accès de sécurité. Quand vous vous déplacez de secteur en secteur au sein d’une organisation vous êtes admis dans des zones avec des niveaux de sécurité de plus en plus élevés. Vous passez un portail, vous pénétrez dans un sous-sol, vous échangez votre badge contre un badge d’une niveau de sécurité plus élevé. Vous êtes briefé à propos de votre boulot sur le niveau de conversation que vous pouvez avoir avec une autre personne On me disait : ‘Ne posez aucune question, ne discutez pas, contentez-vous d’entrer et de réparer les équipements’... On me disait d’être très prudent quand j’étais hors de la base, on me disait de ne pas boire, on me disait de ne pas être ivre, on me disait de ne pas prendre de drogues. On me disait d’être très prudent vis à vis des gens voulant se lier d’amitié avec moi... ».
(Témoignage du sergent Karl Wolf, dans : Révélations, vol.2, de Steven M. Greer).
C’est typiquement BINAIRE et d’inspiration sectaire franc-maçonnique. Voilà donc le libéralisme du complexe militaro-industriel issu de 1789 et des familles Rothschild et Rockefeller. Une société totalement inhumaine, sécurisée à outrance, évidemment toujours au nom du PROFIT. C’est typiquement la société américaine, le peuple élu dans tout le jus de son dieu dollar.

Il faut bien comprendre que POUVOIR = ÉNERGIE, et que nous en sommes encore à l’huile de pierre (pétrole). Alors les criminels marchands de pétrole avec le City de Londres veulent garder leur pouvoir et empêcher l’énergie gratuite. Et qui dit énergie dit vouloir la conserver ! Comme un trésor ! Alors oui avec ces trois mots : énergie, pouvoir, conservation, nous avons la PRISON ou le FIXE. C’est tout simplement du colonialisme du genre : « Ce qui est bon pour le business est bon pour l’Amérique et donc l’OTAN ! » Oui, vivement que nos frères et sœurs de l’Espace débarquent sur la planète Bleue pour balayer ce criminel OTAN. Finit le DORG (Demain On Rase Gratis) des années 1950 en Amérique, où on dépensait dans le délire de la société de consommation : chacun sa voiture, chacun sa télé, son frigo, sa machine à laver, etc... La société du taylorisme !

Oui, la franc-maçonnerie est bien à l’origine de la société de consommation, avec l’aide de toujours ces mêmes familles de banquiers, qui sont toutes pour la plupart des pratiquants de la foi de Moïse. Pauvre Moïse ! Pauvre Terre ! Pauvre peuple élu !


Aux Grands Administrateurs ou Êtres suprêmes :


J.K. Chesterton : « Le fou n’est pas celui qui a perdu la raison, le fou est celui qui a tout perdu sauf la raison », cité par Jacques Bergier.

« L’Esprit souffle où il veut et personne ne sait d’où il vient ni où il va ». (Un Alchimiste contemporain, 1980). Ce qui encore une fois correspond à : la Vérité est autre chose que la totalité des parties.

Comme l’ont déjà suggérés quelques uns, avec le mondialisme galopant, on a avancé l’idée d’intégrer la Terre dans une « société universelle » ! Mais qu’entendent ces gens par « Société universelle » ? ; le mot « Universel » employé par des humains, ça craint beaucoup !!! Surtout en s’associant avec nos frères et sœurs de l’Espace.


CONCLUSION : l’OTAN est une infection, une bouillie de merde non seulement issue de la seconde guerre mondiale avec toute sa cohorte du sionisme, mais qui prit naissance aussi au si sinistre 19è siècle et à ses nombreuses sociétés secrètes et sectes. Le début du 20è siècle n’est pas mal non plus avec les oustachis croates, la Main Noire et Sarajevo et la première guerre mondiale, l’Okhrana du tsar et plus tard celle de Staline, etc.
L’OTAN n’a plus aucune raison d’exister, surtout ses armées secrètes style Gladio pour soi-disant lutter contre le communisme. C’est du même tabac que de lutter contre le colonel Kadhafi ! Que de l’hypocrisie, que des mensonges, que des saloperies.
L’Okhrana ou KGB et autres agences alphabétiques sont la même chose que les agences américaines dont la CIA... Les carbonari firent la même chose mais plus souterrainement ! Le terrorisme est fabriqué de toute pièce comme à son invention au Moyen-Âge avec les ASSASSINS : Ordre maçonnique et mystique fondée par Hassan-Sabbah en Perse au 11è siècle. C’était de gros consommateurs de Haschisch afin de produire des visions célestes (le Paradis...).
Il est un fait que la « guerre du renseignement » ronfla comme une grosse chaudière pendant tous les 19 et 20è siècles. Mais le « renseignement » devait aussi se pratiquer à l’aise dans l’antiquité !!! Tout est INFORMATIONS puisque VIBRATIONS... Mais en politique c’est toujours au nom de la « paix », ce que le pouvoir nomme : « L’ordre public », sureté, ce qui nous donne la mode du sécuritaire voulant gommer de la planète le moindre terroriste.
Je rappel que le mot terroriste prit forme à la révolution de 1789, qui pratiqua le terrorisme dans toute la France mais surtout en Vendée. Les crétins de politiques en France, et puis en Europe et dans le monde anglo-saxon ont l’air de l’oublier.


C’est le monde Occidental qui est gouverné par les sociétés secrètes (y compris n’importe quels services secret d’un État). Le plus important est que initié ne veut pas dire PROPRE ni ÉLITE. Un salaud peut être initié ! Une élite peut être une dictature ou des gangsters ! Tout ce petit monde se résumant toujours par LE FRIC et LE POUVOIR.



Note.
1. Druide, nous dit l’éditeur de cette réédition 2003 de Grasset d’Orcet, signifie « Très savant ». « Mais bien avant Pline l’ancien, qui a popularisé cette interprétation, on a assimilé druide à « drus », nom grec du chêne, et cela a perduré chez les intéressés eux-mêmes.

La hiérarchie régnait aussi chez les druides, avec deux grades principaux Bardaches et Sarons, avec les subdivisions suivantes :
- Les bardes, en grec : lourdauds, profanes ; ils faisaient fonction de chantre (chanteur de choses religieuses)
- Les eubages, en grec cela signifiait : bon badaud. Ils avaient fonction de pratiquer des sacrifices.
- Les phates ou vates, dont on a fait les fées ; ils faisaient le métier de devins et sorciers.
Ces trois grades correspondent aux jongleurs dans la corporation des ménestrels du Moyen-Age. Ils étaient chargé des basses œuvres du druidisme, notamment des exécutions de captifs ou de criminels. L’éditeur précise que Grasset d’Orcet a probablement emprunté sa classification à quelque société secrète celtisante, car il est illusoire de classer précisément les druides en classes et fonctions particulières...


(En haut de page, drapeau des carbonari. Le Bleu représente la fumée et le symbole d’espoir ; le Noir représente le charbon des charbonniers ; et évidemment le Rouge symbolise toujours le sang révolutionnaire et les têtes coupées !)
 
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 30-07-2011 01:59

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >