Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Le VIDE construit
Le VIDE construit Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-08-2011 00:30

Pages vues : 3832    

Favoris : 396

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Temps, Terreur, Yôkai

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
Le VIDE construit
 
 
 
Suite de la page : Ils font leur cinéma.
 
Qu’est-ce qui construit, sinon le vide, l’Instant, le Blanc de la Source.

À la fin du 17è siècle et conséquence du développement technologique engendré par l’époque de la Renaissance, on aborda la première représentation d’images et de la décomposition d’un mouvement. On devenait rationnel ! Ainsi un peu plus tard dans un dictionnaire raisonné (sic) de physique de M.J. Brisson parle précisément du phénomène de « persistance des impressions rétiniennes » par lequel peut s’opérer la synthèse du mouvement à partir d’images successives.
 
Le physicien Joseph Plateau soutient dans sa thèse de 1829 les premières lois précises de la persistance des impressions rétiniennes pour laquelle il donne le chiffre de 1/3 de seconde, par exemple la valeur moyenne actuelle adoptée actuellement est de 1/10 s. Sur ces bases, Plateau imagina et réalisa en 1833 son disque à fentes : Phénakistoscope, par lequel fut réalisé pour la première fois la synthèse d’un mouvement à partir des images élémentaires.

Cela était une étape pour construire ce que nous appelons : cinématographe (mouvement et graphe). Mais le véritable inventeur du cinéma, c’est-à-dire de la projection d’images animées sur un écran, fut Louis Aimé Augustin Le Prince. À propos de Le Prince, il est très intéressant de connaître que sa disparition en septembre 1890 fait partie des 10 principales énigmes non résolues par la police depuis près de deux siècles. Il est vrai qu’en cette fin d’industrialisation du 19è siècle et des banquiers, une terrible bataille de brevets s’engageât évidemment au pays du dieu dollar et du copyright !!! Voir par exemple le cas Edison... Tesla, etc. L’Affaire Le Prince est digne du scénario d’un grand film !!! Qui tentera l’aventure ??? Avec l’immense Michel Bouquet dans le rôle d’Edison ! Il faudrait faire vite vu son âge (né en 1925), mais je le vois bien dans ce rôle. Vite... un producteur et un banquier... et un inspecteur de police...

Pour arriver à projeter une bande de pellicule argentique de 35 mm de large, le travail de conception était énorme : inventer les perforations et le système d’immobilisation pendant une fraction de seconde devant un objectif, avec une lumière projetant l’image au travers sur un mur ou écran blanc. C’est précisément entre l’invention de Le Prince en 1890 jusqu’à 1895 que se dessina la technique cinématographique que nous connaissons. Par la projection sur un écran d’une courte bande de pellicule, Louis A. Le Prince est véritablement l’inventeur du cinéma ; les Frères Lumière n’inventèrent que le concept de « spectacle cinématographique payant » devant un parterre de spectateurs.
Il y a éternellement une histoire de FRIC dans toute « invention », si bien que l’invention de Le Prince en son petit film de 1888 ne constituait pas un « spectacle payant » avec spectateurs, mais plutôt un « amusement de savant », une « curiosité ». Seul celui qui brevette est considéré comme « un inventeur », avec l’idée de gangster de « propriété intellectuelle ».



LE VIDE - L’ÂME - LE JEU

« Une maison est percée de portes et de fenêtres, c’est encore le Vide qui permet l’habitat ». (D’après Lao-tseu : Tao-Tö-King - verset 11).
Le jeu : ce qu’il y a entre deux éléments, donc l’invisible, le vide ; le jeu c’est l’âme de la mécanique dit-on. Le « flou artistique » qui se dégage de l’œuvre d’un artiste peintre.

Donc pour créer un mouvement, notamment en le dessinant dans le cadre du dessin animé, c’est le vide entre deux dessins qui est le plus important et qui permet la création. Le travail avec le Vide est essentiel avec l’animation par marionnettes, que l’on anime en les bougeant image par image, les marionnettes étant boulonnées sur un plateau où se trouve un petit décor. Il ne faut pas confondre avec les marionnettes du théâtre de Guignol où des marionnettes à gaine pour les doigts, ou à fils, qui sont animés en temps réel, et où le Vide pour donner un mouvement n’a rien à faire directement. En cinéma d’animation les plus poétiques animations de marionnettes sont celles des artistes Jiri Trnka et de Kihachirō Kawamoto.

Cette création par le Vide est non seulement expliquée dans le Taoïsme, mais également et simplement par Ramana Maharshi.
Maharshi : Oui. C’est comme une séance de cinéma. La lumière est projetée sur l’écran et les ombres qui passent donnent l’impression aux spectateurs d’une représentation de film. Et ce serait pareil si dans ce même film on montrait aussi les spectateurs. Celui qui voit et ce qui est vu ne seront rien d’autre que l’écran. Appliquez cela à vous même. Vous êtes l’écran, le Soi a créé l’ego et l’ego a ses formations de pensées qui se manifeste comme le monde, les arbres, les plantes, etc., dont vous parliez. En réalité tout cela n’est pas autre chose que le Soi [l’Instant]. Si vous voyez le Soi, vous trouverez le Soi en tout, partout et toujours. Rien d’autre que le Soi n’existe. (Extrait de l’enseignement 13a, du 7 janvier 1935).

Maharshi : Prenez l’exemple du cinéma. Des images bougent sur l’écran. Essayez de les attraper. Qu’attraperez-vous ? Rien que l’écran. Laissez disparaître les images. Qu’est-ce qui reste ? Encore l’écran. Il en va de même ici. Même lorsque le monde apparaît, voyez à qui il apparaît [problème du contenu et du contenant ou du sujet et de l’objet, le sujet contient toujours l’objet ou la question est contenu dans la réponse ou l’inverse !]. Tenez le substrat du ‘je’. Une fois que vous le tenez fermement, qu’importe que le monde apparaisse ou disparaisse. (Extrait de l’enseignement 65, du 13 juillet 1935.


En haut de page : logo de la société Paramount.
Le symbolique de la montagne indique en résumé : LAVAGE DE CERVEAUX. En effet, la montagne indique le centre et l’axe du monde. Elle est l’équivalent de la pyramide du billet de un dollar, donc elle est le séjour des dieux avec le big chief à son sommet. Un certain Moïse reçut l’inspiration au sommet d’une montagne. Le côté positif de la montagne est signalé seulement par les Taoïstes : danger et difficultés d’une ascension qui ne serait pas préparée par les méthodes spirituelles. La montagne est parfois peuplée d’entités redoutables qui défendent l’approche du sommet, comme les gardes du corps du big boss ! On peut y voir une symbolique de la connaissance de soi.
Les montagnes sont aussi regardées comme symbolisant la grandeur et la prétention des hommes. Et « La même soupe pour tous » ou DORG (Demain On Rase Gratis) est illustré par l’écroulement de toutes montagnes !!! (Ou encore le têtes coupées à la révolution de 1789). Bref, la montagne ne peut pas sortir du dilemme : individu-nation, nation-monde, la prison est toujours là ; pour la raison que la montagne symbolise aussi le non connaissable, le sacré. C’est un symbole casse-gueule, comme la montagne réelle ! Une grosse protubérance, par rapport à la plaine (le creux, le vide).
Quant aux vingt deux étoiles autour de la montagne elles symbolisent les 22 lettres qui, selon la Kabbale, expriment l’univers, du genre Alpha et Oméga, donc un truc bien terrestre ! L’Apocalypse attribuée à Saint Jean compte 22 chapitres ! et les arcanes majeurs du Tarot sont au nombre de 22. Chez le peuple Bambara 22 est la conclusion de l’œuvre du créateur... Monsieur Paramount se prend pour Dieu... régnant sur le « peuple élu » ? ou le « peuple non élu » ? En tous cas la modestie ne les étouffe pas.
 
 

Dernière mise à jour : 15-08-2011 00:43

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >