Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Le BLANC de l’INSTANT ou SOI
Le BLANC de l’INSTANT ou SOI Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 19-08-2011 20:36

Pages vues : 1090    

Favoris : 127

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Temps, Terreur, Yokaï

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
Le BLANC de l’INSTANT ou SOI

Nos religions modernes : « c’est nouveau », ou
« Vu à la télé » ou « Mythe du Sauveur » coincé entre l’Alpha et l’Oméga.

Page dédiée à PTAH
 
 
 
Et voici ce témoignage :
c’est que Dieu [Soi, Instant] nous a donné
la vie éternelle
et que cette vie est dans son fils.
Qui a le Fils a la vie [Foi] ;
qui n’a pas le Fils n’a pas la vie.
(Bible de Jérusalem, Jean : À la source de la Foi, 5, 11-12)
 
Aussi faut-il faire très attention au mot DIEU, car il y a Source et source, comme il y a Soi et soi. Comme l’enseigne Ramana Maharshi : Qu’est-ce que Dieu ? Mais surtout qui en parle et celui-ci se connaît-il ? Ce qui se résume à ÊTRE ou vivre l’Instant.

Le BLANC, le SOI est aussi résumé dans la Bible, Apocalypse, Pergame, 2, 17 : Celui qui a des oreilles, qu’il entende [illustré pas celles du Bouddha] ce que l’Esprit dit aux Églises : au vainqueur, je donnerai de la manne cachée et je lui donnerai aussi un caillou blanc, un caillou portant gravé UN NOM NOUVEAU [symbole de Re naissance] que nul ne connaît, hormis celui que le reçoit.
Ceci illustre parfaitement l’Alchimie dans toute sa splendeur, et de façon mondial, c’est aussi valable pour l’Orient, qui pourtant ne doit pas être un fervent lecteur de la Bible de Jérusalem !

En Orient, le Blanc est la « couleur » ou plutôt la source de toutes les couleurs possibles, il est le POINT FOCAL avant la naissance, la RENAISSANCE, aussi est-il le symbole de la Mort et du deuil. La Mort précède symboliquement la Vie. Le blanc fut adopté un moment par la cour des rois de France. Sous un angle négatif, le Blanc est le contraire du sang, comme si celui-ci se retirait ; aussi le Blanc est-il l’aspect de tous les spectres (drap blanc), il signifie l’absence. Un blanc-bec indique un jeune vide d’expérience mais sûr de lui ! Une plante qui n’a pas assez de lumière solaire devient blanche. À ce propos : solaire est très proche de scolaire...
Le Blanc indique le candidat (candidus : blanc), celui qui va changer de condition et peut-être s’accoucher en une nouvelle naissance ; la personne qui postule à un poste.
Le Point Focal, le blanc, est le passage, on parle de rites de passage comme pour le candidat.

Le Blanc de l’Instant peut prendre trois variations : mate, satiné et brillant. Le Blanc mate, de l’Ouest, représente la Mort qui absorbe l’être pour l’introduire dans le monde lunaire, froid et femelle. Le Blanc brillant est celui de l’Est, celui de l’AUBE et du retour du Soleil et du jour avec son nombre indéfinissable de couleurs. Il y a donc BALANCE : un Blanc descend de la brillance vers la matité en passant par le satiné, alors que l’autre monte de la matité à la brillance. C’est un mouvement comme le Yin et le Yang. Évidemment le concept serait différent si notre planète était éclairé par deux Soleils ! Mais ici avec un seul Soleil, pour les Aztèques l’Ouest est Blanc car c’est là que disparait l’astre du jour : entré dans l’invisible.

Le BLANC exprime la VÉRITÉ. La Vérité vibre et il y a longtemps des vibrations parasites lui ont causé de graves blessures et maladies ; mais VÉRITÉ est éternelle. La Vérité se cache partout, bien-sûr elle est le SOI. Elle réside le plus souvent dans le fond du gouffre où vivent une quantité indéfinie de CHIMÈRES. La Chimère, cet animal hybride à tête de lion, corps de chèvre, queue de dragon, et crachant des flammes. La Chimère est le symbole de l’imaginaire, du super inconscient. Symbole aussi de multiples dimensions. Elle est terriblement séductrice, on ne peut pas la combattre de front, il faut la surprendre et cela jusque dans ses moindres retranchements (déjouer le piège du mental). La Chimère côtoie le symbole labyrinthe.
Le BLANC est la RACINE, le PREMIER, le DÉPART, l’AUBE.
BLANC : passage, innocence de la Blanche Colombe, aube, Blanc du Roi et des Druides.
En Alchimie du Noir (chaud + humide) découle la blancheur (chaud + sec) puis la rougeur (chaud + Blanc). Ce Blanc qui devient Rouge comme le sang de Jésus afin de « racheter le péché » des humains. Donc des personnes ont trafiqué la symbolique christique de la Voie pour faire du sang, du rouge et donc de la violence, UNE MONNAIE D’ÉCHANGE. Par le sang du Christ on rachète les péchés humains. D’ailleurs Rothschild symbolise le rouge : en allemand rot « rouge » et schild : signe, « bouclier » comme l'enseigne d'un marchand. Ce fut souvent un patronyme de Juifs ashkénazes. Alors il est facile de voir ces Rothschild comme des « bienfaiteurs » qui donnent du travail au pauvre peuple non élu !
BLANC *Temps*, le Dissolvant Universel ou Fluide Salin ou Mercure des Philosophes, lui se mêle intimement avec les corps qu’il dissout *Origine*, tandis que l’Alkaest se sépare des corps qu’il dissout sans les diminuer. (Alkaest : liqueur naturelle qui dissout tous les corps visibles et les réduit à leur première matière ou origine, tout en conservant leur semence ou puissance génératrice)

Le Vide de la Page blanche. Le Blanc du papier essentiel pour l’aquarelle ; c’est par lui que passe la lumière avec l’aide de l’eau. Chauffé à Blanc : 1300 degrés.

Blanc cheval. (13ème siècle)
Cheval blanc. (Français actuel)
• White house. (Anglais actuel, pas d’inversion)
(Blanche maison)
• Sur palies blancs sièdent cil chevalier. (13ème siècle)
• Les chevaliers sont assis sur des tapis blancs. (Inversion)
Ran plan plan
J’ai perdu mes gants
À la fontaine, à la fontaine ;
Ran plan plan
J’ai perdu mes gants
À la fontaine habillée de blanc. (Comptine d’Île-de-France)

La Vérité, aucune personne humaine ne « LA POSSÈDE », sinon c’est une « propriété intellectuelle », donc du mental, de l’OPINION, de la POSSESSION, comme le POSSÉDÉ du Prince de ce monde. C’est parfaitement écrit dans la Bible de Jérusalem mais hélas trop succinct : Deuxième épître de saint Pierre, 1, 20-21 : Avant tout, sachez-le : aucune prophétie d’Écriture n’est objet d’explication personnelle ; ce n’est pas d’une volonté humaine qu’est jamais venue une prophétie, c’est poussé par l’Esprit Saint que des hommes ont parlé de la part de Dieu.
Ces quelques lignes expriment la difficulté terrible de distinguer l’opinion de la Vérité. Depuis plus de 2000 ans et au-delà on cherche cette Vérité. En aucun cas, elle ne peut être dans le moindre concept géométrique ou du genre Alpha et Oméga ; elle ne peut pas être une addition du meilleur de trucs piochés un peu partout. On ne concocte pas une religion prétendue mondiale et universelle avec des bouts d’anciennes religions, un traficotage et quelques fabrications de symboles pour faire « moderne ». La Vérité est en dehors, elle ne se fixe pas, ne s’enferme pas dans une loi ou un système, surtout humain ! On l’appelle aussi LA NATURE, ce que les Anciens grecs résumaient par : PAN (le Tout). C’est l’Instant, le Soi.



FAUX DIEUX - Shabbat shalom ! Princes de ce monde et Supermarket

Déjà, appeler un dieu le « Tout puissant », c’est diabolique et illustre la CULTURE DE LA PEUR ! Car synonyme de POUVOIR et c’est déjà prôner le matérialisme : je te tiens par les Couilles. Actuellement le catholicisme de Rome prétend mixer les universalités construites avec le dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob avec le « Tout puissant ».
Dieu ne peut être qu’Amour ou Source. Et une Source digne de ce nom ça flue toujours. Y coller les deux mots « tout puissant » n’est qu’une opinion mensongère.

Les universalités fabriquent non seulement des guerres à perpétuité et des opinions, mais elles donnent aussi à manger aux entités d’en Haut avec l’émotivité du « Nous sommes tous américains », lorsqu’il y eut l’inside job du 11 septembre 2001 ; et ce « Nous sommes tous » est valable à chaque gros coup sur une population ! Intellect quand tu nous tiens ! Ainsi depuis 1945 nous pourrions tous crier : « Nous sommes tous sémites », et celui qui crierait le contraire serait déclaré : « ennemi du peuple » ou « ennemi de la liberté »... Comme c’est pratique ! Comme en 1789 ! Comme en 1917 avec les juifs bolcheviks et le Goulag !

La maladie de la Vérité serait-elle celle du mixte : dieu juifs plus dieu chrétiens ?
La Voie TAO ou CHRIST, ici en Occident, s’est trouvé fourvoyée il y a bien longtemps. « Dieu m’a abandonné » se serait écrié le Jésus en souffrance. Perte de Foi probablement (l’homme se retire de Dieu). Cette Voie ou TAO qu’en Occident on appelle « Nouvelle Alliance », comme une publicité : « C’est Nouveau », ou « Nouvel Ajax », ou « vu à la télé ». Un « Ordre nouveau » façon existentialisme et consommateurs. Bref c’est bien connu, on fait du neuf avec du vieux, on invente des papes soi-disant infaillibles devant l’Esprit-Saint, et eux seuls peuvent comprendre l’idéal du royaume terrestre conforme au concept judaïque, soit un royaume humaniste. Ce sont des chefs de Partis et fabricants d'âmes. Le mot humaniste datant d’ailleurs de 1539, plein pot dans l’époque de la Renaissance : rien ne vient du hasard ! Nous avons donc le royaume du matérialisme et de l’opinion, ce que Jésus refusa. C’était sans compter sur les Jésuites qui arrivèrent tel Zorro sur son grand cheval... pour apporter progrès et civilisation aux « sauvages », tout cela au nom de l’Église de Rome. Jésuites qui vient aussi se créer plein pot à la Renaissance ! L’opinion en variation de propagande et de prosélytisme prenait une gigantesque ampleur ! On trouve les Jésuites aux quatre coins du globe et aussi des deux côtés de la médaille... Le mondialisme passait par l’opinion de ce groupe, jouxté à la franc-maçonnerie et à ses équerres et ses compas de Grand Architecte. Rien à voir avec le Tour de Potier de Khnoum (Neter ou Principe des conjonctions) et Ptah, puisque Ptah est le dieu des Artisans. Khnoum réveille Ptah en le travaillant avec ses deux mains sur son Tour de Potier ; ici point besoin de compas et d’équerre (aspect cerveau gauche ou analytique). Brasser l’Homme de glaise dans les deux sens : involution et évolution.

L’humanisme aboutit à l’existentialisme de Jean-Paul Sartre, à 1789 et au communisme, et bien-sûr à la théorie de l’évolution ou darwinisme. Cet existentialisme qui prétend que « l’existence crée son essence » ! Il y a inversion. L’humanisme est aussi un bon produit vendeur : on y trouve « les bons sentiments », « le progrès social et scientifique », ce qui amène à l’extermination des peuples : le communisme est passé par là.

Comme écrit plus haut, en Alchimie du Blanc on passe au Rouge, ce Rouge du sang qui est censé racheter les péchés humains depuis 2000 ans. Évidemment que le sang évoque le sacrifice, et certains peuples ne s’en privaient pas : tout y passait : humains, esclaves et animaux divers, afin de donner l’énergie à la population. Le sang symbolise le solaire, le FEU. Sacrifice = souffrance, comme celle du Christ pour monnayer les péchés humains, comme la maman qui se sacrifie pour son enfant. Suite à la seconde guerre mondiale en 1945, on a tenté de faire porter le copyright de la souffrance sur un groupe de croyants ; tout se monnaye de nos jours.
Le sang, le fluide, le FLUX est véhicule de la vie humaine et de familles d’animaux. Mais le sang symbolise la chaleur vitale et corporelle, opposée à la lumière, qui correspond à l’Esprit. Le sang est bien-sûr véhicule de passions : le sang « monte à la tête ! »

Le Sang rédempteur est la variation mercantile du thème Osirien de la GRAINE. OSIRIS le Grain vivant (comme le sang caché, la Chlorophylle), le Sacrifice (Transmission : le Sauveur qui ressuscita, VIBRATION), celui qui a été mis en Terre, et entame une oeuvre au Noire de Fermentation. Le Taureau noir, le Coq, le Loup - la FOCALE. On voit tout de suite que l’origine du thème Osirien est hautement plus poétique que la rédemption mercantile par l’extrême violence avec le sang du crucifié, supplice à la mode en ce temps. Osiris possède aussi un côté négatif, comme tout symbole ; il peut devenir Typhon, Seth (l’opposition, le côté obscur)... Osiris coupé en morceaux m’a toujours paru moins violent que cette crucifixion attachée à une époque, alors que le thème d’Osiris est naturellement universelle ; je n’y vois aucun sang mais plutôt des semailles. Alors il est réellement original. D’où vient-il ? De l’extérieur de la Terre ? Ptah est encore plus ancien, il est le prototype d’Osiris.

Non, vraiment, fabriquer une monnaie d’échange avec le sang du Christ pour racheter les péchés humains, il fallait inventer cette variation du thème Osirien, les humains l’ont fait !!! Que c’est pratique et consommateur, et surtout sécuritaire, on est ainsi ASSURÉ : une petiote goutte de sang, une hostie, et basta !
On appel ça « le mythe du Sauveur », et dans le cas de la variation en « sang rédempteur », c’est nouveau, c’est sécuritaire, « Vu à la télé ». Je meurt pour voir, pardon, pour vous ! alors aimez- moi en retour !
Nous entrions dans l’idole médiatique moderne, dans la personnification, dans le libéralisme façon : paix, sécurité, amour, soit le DORG (Demain On Rase Gratis) puis nous sommes redevenus blanc comme neige ! Libéralisme et liberté nous offrant la prospérité grâce au sang des Rothschild et autres Rockefeller, avec leurs lobbys de Big Pharma et des technologies nous offrant une vie débarrassée de souffrance grâce aux miracles de la « science ». Nous devenons des dieux.

Ainsi nous avons TROIS PARADIS :
- Celui des Juifs sur Terre façon Supermarket et autres Bill Gates « Bienfaiteurs de l’humanité » mais surtout de l’empire (britannique)...
- Celui des Chrétiens un peu plus en haut et donc un peu plus évanescent !
- Celui du prophète d’Allah en un Jardin des délices façon loukoum et haschich et donc un peu plus lourd.

Concoctez avec ça une « religion mondiale » entre l’Alpha et l’Oméga !!! Et en plus avec les amis Bouddhistes et autres Hindous et animistes comme les Japonais. Il en sortira obligatoirement le « Vu à la télé », soit un machin « speed », qui en jette, qui en fout plein la vue et sera plein d’artifices ; le Merveilleux est vendeur, voyez le succès de quelques produits de l’usine hollywoodienne, voyez le succès du New Age et d’un certain néopaganisme, tout cela étant conséquence de la coupure d’avec la Nature. Et comme aux  révolutions de 1789 et 1917 et leur « Nouvelle messe » ou « Nouvelle Super Alliance », ceux qui ne seront pas d’accord deviendront les « ennemis du peuple », ou des « malades mentaux à soigner par Big Pharma dans ses asiles », voir à tuer. Comme en 1789 avec le génocide des Vendéens, il y aura des temps difficiles pour les « contre-révolutionnaires ».


(En haut de page : Osiris dans toute sa splendeur et gainé comme l’est Ptah, ce sont des moteurs, à voir toujours selon la loi des Croisements. Osiris a la peau verte, cela va de Soi car il est le sang, la Chlorophylle. Les Anciens Égyptiens sont le peuple le plus poétique et le plus mystique de la Terre)
 
 

Dernière mise à jour : 19-08-2011 21:50

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >