Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Difficulté majeure : LE FAUX
Difficulté majeure : LE FAUX Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-09-2011 22:56

Pages vues : 8204    

Favoris : 70

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Temps, Terreur, Yokaï

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
Difficulté majeure : LE FAUX

Sion, Zion, Sinon, les monothéistes élus ! Munis de leur sauf-conduit.


Nous sommes broyés dans les engrenages synaptiques de l’ingénierie du Positif et du Négatif, donc du binaire envahit de virus.
 
 
Chacun devrait se poser le problème de qu’est-ce que la libération pour lui !?
LIBER : du latin livre. Tissu végétal constitué de vaisseaux (tubes criblés), généralement accompagnés de parenchyme et par lequel circule la sève élaborée (Dictionnaire Le Robert). Mais « libération » : rendre libre ou délivrer, ça n’explique absolument rien !!! Et on tourne en rond avec le mot : délivrer : Rendre libre !!! Le travail rend libre ! comme écrit dans certains camps de concentration.

Nous sommes entré dans le monde du FAUX, et ça va devenir une difficulté majeure pour tous, y compris vis-à-vis de soi-même, donc un mental qui va « vagabonder » à toute vitesse ; c’est cela en partie le 2012. Notre vision du monde est avant tout dans le mental à l’état de veille.
 
 
Le mental est un faisceau de pensées. Celles-ci ne s’élèvent que parce qu’il y a un penseur [comme le temps n’existe que s’il y a quelqu’un pour l’observer]. Le penseur est l’ego. L’ego, en le recherchant, s’évanouira automatiquement. Le mental et l’ego sont une seule et même chose. L’ego est la « pensée-racine » de laquelle toutes les autres pensées s’élèvent. (Ramana Maharshi, enseignement 347, du 23 janvier 1937).

Cela va devenir TERRIBLE, trop de sacs de Nœuds se sont accumulés depuis maintenant plusieurs millénaires, oui, plusieurs millénaires. De toutes façons, le FAUX, ou Blessure de la Vérité, est toujours la VIOLENCE. Malheureusement nous sommes tous dans ce jeu grandeur réel qui peut être MORTEL mentalement, tels les virus informatiques et autres parasites HxNx désormais aussi dans les têtes et les corps terrestres. Bienvenue dans le labyrinthe ! Désormais, grâce à nous et à notre ignorance enseignée à « l’éducation nationale même soupe pour tous », nous avons laissé des « entités » de verbiage et d’opinions qui ont tissé une toile au mental démoniaque. Tout État actuel est une toile du mental démoniaque : le mental des enfants et adolescents appartient au franc-maçon Jules Ferry, et leurs corps et nos corps appartiennent au pouvoir médical et de Big Pharma.

Il ne faut pas se leurrer sous les événements mondiaux en cours, mais savoir que tout va de l’invisible vers le visible, alors il y a de grosses inquiétudes à avoir à propos de cet invisible dont fait partie la SPIRITUALITÉ, et donc en opposition de ce monde hyper matérialiste. Le combat s’annonce donc plus intense dans la zone spirituelle... Les temps vont devenir très très très difficiles !!! Les prophètes et messies vont surgirent de toutes parts ! Il y aura le choix comme au supermarket des Couilles en Or !
De plus avec les médias en réseau tout est vintagé (vintage), récupéré ; « on fait du neuf avec du vieux » comme le préconisait Mademoiselle Rose Bertin 1744-1813, Modiste de la Reine Marie-Antoinette (ou bien d’après ce que lui on a fait dire).
Mais c’est pareil avec les religions, voir l’exemple de récupération du « sac de nœuds » New Age, Bouddhiste, etc.
« Être à la mode » c’est : vouloir se particulariser en faisant comme tout le monde, même soupe pour tous, mais dans le style du moment !

On ne sort toujours pas de la guerre entre individu et nation ; nation et monde !!! L’égoïsme est mal vue, mais le mondialisme aussi. Conclusion : il faut passer par dessus cette guerre du dualisme !!! Il y a bien « quelque chose » d’éternel et pure : la conscience d’être. J’ai vraiment l’impression que l’être humain n’est pas capable de compter plus de deux, avec le trois comme résultat ! Il faut sortir de toute urgence du système multi millénaires de la dualité. Cette vibration extrême entre le BIEN et le MAL, faisant que le Bien implique nécessairement le mal. Tout est double et a donc deux faces. La fixation sur le sauveur style chevalier blanc est une fumisterie. C’est pareil avec les Saints, ne pas s’y attacher ! Tout bouge constamment. Tout symbole dévoile un court Instant pour revoiler l’Instant suivant plus fortement que précédemment.


Voici un minimum d’exemples d’honnêteté lorsqu’on écrit un texte comportant des parties cachées, vraiment cachées, et non destiné à faire vagabonder le mental au Pays des Merveilles faciles du DORG (Demain On Rase Gratis).

Le chercheur en Alchimie d’Espagnet écrivait : « La vérité se cache dans l’obscurité », et « les philosophes n’écrivent jamais d’une façon plus trompeuse que lorsqu’ils le font clairement, ni plus sincèrement que lorsqu’ils sont obscurs ».
Ou encore :
« Ne dis jamais : « Je ne sais pas ceci, par conséquent c’est faux ».
« Il faut étudier pour savoir, savoir pour comprendre, comprendre pour juger ». (Citations dans Isis Dévoilée, de H.P. Blavatsky)
Ou encore :
« Partout où il semble que j’en ai parlé le plus clairement et le plus ouvertement, c’est là où j’en ai parlé le plus obscurément, et où je l’ai le plus caché » (Geber). Toujours le : Ce qui est à notre porté nous ne le trouvons qu’avec difficulté.

La savoir qui pousse à la recherche de la Vérité est bien, seulement s’il est accompagné d’HUMILITÉ, ce qui ne semble pas le cas de certains « occultistes » actuels. Comme l’enseigne Ramana Maharshi à l’enseignement 645 : « c’est seulement quand le chercheur apprend l’HUMILITÉ que celui-ci peut accéder à la voie, et pas avant ».
Dans humilité il y a le son ‘humain’. Avoir toujours à l’esprit que le succès développe l’arrogance et donc stoppe le progrès spirituel. Mais l’échec est un bon outil permettant  de voir ses limites.

Sur l’Internet on trouve de tout, du meilleur comme du pire, c’est un outil extraordinaire ; et ceux qui jouent en ce moment volontairement à un hermétisme de grands magasins sont des fabricants d’âmes les plus dangereux, tant ils n’avancent pas à découvert et avec sincérité. Ce n’est pas cela l’hermétisme, tout est double, il y a le positif et le négatif ; le négatif en hermétisme est destiné à uniquement égarer dans le labyrinthe déjà compliqué de la vie dans l’espace temporel. Par définition tout ce qui est caché, hermétique, est très complexe et aussi labyrinthique, comme le vagabondage du mental et son magma de symboles. Le LABYRINTHE, le NŒUD entrent dans la même optique des entortillements et autres entrelacs de la vie. On dit « avoir tort » avec justesse ! Hélas il y a beaucoup de « redresseurs de torts », notamment américains, qui sont des escrocs aux dents longues.

Sur l’Internet comme dans TOUS LES médias la désinformation et le mensonge vont bon train à grande vitesse. Le principe des médias doit être leur neutralité : ils doivent informer en toute impartialité, sinon ce sont des mensonges et donc des manipulations ; et en temps de guerre, les journalistes de ces médias qui rapportent volontairement des manipulations et fabriquent de la propagande sont passibles de crimes de guerre.
Personne ne peut s’approprier la Vérité, elle Est et n’est la possession de personne ! C’est très facile de se bombarder « Chevalier Blanc », le Zorro détenteur de la connaissance fouettant de son gros fouet les esclaves incultes et de se proclamer anti-machin et de chercher des boucs émissaires, ou idoles à sacrifier, et de promettre le DORG. Le thème « Chevalier Blanc » entre dans les religions du salut et de la rédemption et des redresseurs de torts ou démêleurs de NŒUDS ! Et selon la LOI DES CROISEMENTS il est facile de s’arrêter à l’un d’eux.

Chevalier = spiritualisation d’un combat ; mais comme une spiritualité peut-elle être violente ? Pénétrer et choisir le sacré peut être violent, mais la spiritualité, le sacré non. Il peut simplement faire peur, être craint du vulgaire. Normalement chevalier est associé au sens du mot NOBLE : au-dessus du vulgaire, dont les qualités morales sont grandes, loyauté, etc. Le chevalier entre dans les religions du salut, de la rédemption : Demain on fait la TEUF ou DORG. Ce chevalier qui partait répandre son opinion aux « infidèles ». Ce chevalier pétri de pouvoir et de valeurs pas toujours propres ! Tout symbole a deux faces !!! Et le mot chevalier est souvent associé à Saint-Graal (on parle de « conquête » à son encontre). Chevalier entre dans le domaine casse-gueule de la HIÉRARCHIE. Voir aussi la symbolique de Pégase (P gaz... Et un gaz ça vole)

Le chevalier évoque aussi l’Archange Michael ou Michel, symbole très complexe dont le nom signifie : qui est comme Dieu (mi = moitié et cha = semblable). Il entre dans l’ingénierie du positif et du négatif et défend le vrai du faux, l’ombre de la fausse lumière ou DORG ou ce qu’en ont faites les religions judéo-chrétienne. L’Archange Michel est une variation dans le thème de Maât.

Le chevalier dans son côté négatif entre dans la tyrannie du bien : la pensée unique ou « la même soupe pour tous ». Cette même soupe pour tous qui consiste à refuser les différences, les diversités de la Nature, et qui englobe le monde dans cette autre tyrannie : l’égalité et la démocratie. La diversité c’est le POINT DE VUE DE LA PERSONNE, et en voyant avec les yeux de l’esprit on sort totalement de l’opinion. L’harmonie ne peut sourdre que dans les différences en indéfinie variations... mais sur le même Accord. Le libéralisme égalitaire est soi-disant là pour « libérer » et encourager ainsi l’épanouissement, comme disent certains gens de pouvoir ; et de l’autre côté on met en garde pour « responsabiliser », simplement pour coûter moins cher à la collectivité des risques de surconsommation ou « conduites à risques » entrainant des dépenses de santé. Jouer aux jeux de la Française des Jeux, mais n’aller pas vous plaindre de l’addiction aux jeux recommande cet organisme d’État, véritable officine d’imposition du ministère des finances !!!
Ce système libéral est parfaitement sadique.
Désormais, il devient nécessaire de se protéger de la République, ce qui est terriblement difficile quand on est membre d’aucune loge ou geôle franc-maçonnique, et qu’il est nécessaire de se défendre contre le racket du Ministère des finances et son outil impôts.
 
 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
La meilleur défense contre le faux reste la Réalisation du Soi, vivre l’Instant de façon absolu, ce qui conduit à l’abolition de la chronologie. La déesse égyptienne Maât n’est pas pour rien « la Femme de Ménage du Cosmos » !

Il n’aura échappé à personne que depuis fin 2010 les événements se bousculent aux portillons et qu’ils charrient des brouettes de FAUX ! La dernière en date étant la cyclique affaire Bettencourt (elle court vite cette affaire !), et la désinformation à propos de la guerre et des massacres de l’OTAN et de ses alliées : France, CNT, Sionistes, etc. contre la Libye. Voir aussi la page : le visage criminel de l’impérialisme sur la Libye, impérialisme toujours trafiqué par les criminels internationales : les Couilles en Or.

Nous sommes entré dans un ensemble de SACS DE NŒUDS, et défaire un nœud correspond soit à la mort, soit à la délivrance ; ce qui fait apparaître l’ambivalence du symbole. Défaire les nœuds de l’être, estime Bouddha, c’est le thème et la fonction de la libération. Le problème du nœud est LE SENS : un nœud fait dans un certain ordre ne peut être défait que dans cet ordre inverse, comme un terrain miné où il faut connaître l’emplacement des bombes pour progresser. On ne peut que défaire, et surtout pas trancher, cette violence attaché à Alexandre tranchant le nœud gordien. On parle de dénouement... de nœud coulant de celui de la pendaison ! Le nœud serre le cou comme sur la photo en haut de page et c’est la mort.
Ça passe ou ça casse, ce qui correspond à la variation de la porte étroite, contraire à la « grande porte » des universités ou des conventions ou ce qui est « reconnu » par le pouvoir officiel. Ce sont les rêveurs qui font avancer les sociétés.

Le Nœud gordien est discutable, il illustre le timon du roi de Phrygie : Gorgias, qui avait attaché le timon de son char avec un nœud si compliqué que nul ne pouvait le défaire. Selon un oracle, l’empire d’Asie serait promis à celui qui parviendrait à défaire ce nœud. Alexandre trancha le nœud, conquit l’Asie, et la perdit aussitôt !
Ainsi on tranche ce nœud avec violence, tel la guillotine de 1789 sur le cou des aristocrates et des opposants, mais le nœud se reconstitue. Le supplice du garrot et son lacet étrangleur entrainant la mort.

En résumé de la symbolique du nœud : la violence de trancher le nœud ne résout absolument rien ! Et la civilisation actuel utilise le thème de cette violence du nœud tranché. Malheureusement dénouer les entrelacs demande du temps ! Tout comme la méthode homéopathique, la Nature demande du temps !!!
Une dernière sur les Couilles en Or, dont évidemment font la partie les familles Rothschild et Rockefeller : « l’assistant gouverneur de la banque d’Angleterre Georges Blunden le fit remarqué : ‘La peur est ce qui rend la puissance de la banque si acceptable. La banque est capable d’exercer son influence quand les gens sont dépendants de nous et ont peur de perdre leurs privilèges, ou quand ils ont peur’ ». Effectivement, c’est ce qui s’appelle « tenir les gens par les Couilles ! ».
Le Mayer Amschel Rothschild avait dit à propos de sa stratégie d’investissement : « Lorsque les rues de Paris sont inondées de sang... J’achète ». Son enseigne « écusson rouge » sang doit y être pour quelque chose !


Question : le DORG est-il dans le ganja (haschisch) ? et en Cadeau Bonux ? Ah ! le bonheur des glorieuses années 1950, après la seconde guerre mondiale : un petit coin de DORG.

Pendant que Ramana Mahashi prenait son bain, des disciples posèrent une question sur l’usage du haschisch.
Maharshi ayant fini de prendre son bain répondit : « Oh ganja ! (haschisch). Ceux qui l’utilisent éprouvent sous son influence un immense bonheur. Comment puis-je décrire leur bonheur ? Ils crient simplement ‘ananda ! ananda !’ (félicité, joie). Disant cela, il se mit à marcher comme s’il était ivre. Les disciples rirent. Il fit semblant de trébucher et puis enlaça Swami Annamalai de ses mains en criant ‘ananda ! ananda !’
Annamalai raconta qu’à partir de cet instant, son être entier fut transformé. Il résidait depuis huit ans à l’ashram (sorte de monastère), mais c’était depuis cet incident que son esprit était en paix.
(D’après l’enseignement 560, du 15 octobre 1938, par Ramana Maharshi)
À chacun d’en tirer ses propres conclusions ! Mais cette félicité, ce plaisir, ce n’est pas quelque chose à acquérir ! Pas de sauveur à attendre pour recoller les morceaux ! Pas de capitale (tête pensante : caput) mondiale de l’Empire ! En pire... Empirer... Coloniser... Nous sommes félicité. Nous sommes plaisir. Évidemment il y a plaisir et plaisir.

Je fais, j’agis, je travaille... par ces mots/maux c’est déjà s’éloigner de l’Instant ou Soi.
 
 

Dernière mise à jour : 01-09-2011 23:43

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >