Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Messe laïque et hypnose des foules
Messe laïque et hypnose des foules Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-09-2011 23:35

Pages vues : 1555    

Favoris : 114

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Yokaï

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
Messe laïque et hypnose des foules

et trafic d’Hosties
 
 
 
 
La laïcité chère aux francs-maçons devra naturellement disparaître dans la communication par la vraie Télépathie (communication dans les trois règnes : minéral, végétal, animal, et bien plus : réaliser le Soi, l'Instant). La vraie Télépathie établira la véracité d’une vie en dehors de notre planète : accession à l’esprit des vies extraterrestres.
 
On comprendra que les quatre pouvoirs : armée, gouvernement, médias, science officielle, empêchent par tous les moyens possibles le développement de la moindre Télépathie. Il existe probablement un cinquième pouvoir situé dans une autre dimension : celle des plans éthérique et astrale, pouvoir que certains nomment « extraterrestres ».
Il est aussi évident que tout est fait pour DIVISER, entre des élites initiés et la masse du plus grand nombre ; ce qui est criminel, même si tout le monde ne peut pas avoir accès à une profonde connaissance à cause notamment de problèmes de santé ou de constitution physique.


Grande messe des foules et espèces grégaires

C’est évidemment valable pour le sport avec ses stades, comme au temps des Romains avec leurs cirques et ses jeux. La messe télévisuelle marche aussi aux deux périodes de la journée : les informations !
Mais le pire, c’est ce qui tourne autour de la politique, qui devrait de l’ordre du QUALITATIF. Or tout est fait pour faire le contraire : visez en-dessous de la ceinture, du passionnel, de l’émotif, et donc du FRIC (l’Hostie du pouvoir d’achat).

HOSTIE [Oiste] du latin hotia « victime ». Vous mangez une victime comme vous mangez de la viande d’animaux morts !
GRÉGAIRE
: troupeau, espèces dont les individus vivent en troupes (soldats). On dit des animaux grégaires, on dit aussi : moutonniers (esprit grégaire)

Pour la psychologie des foules, voir le classique de Gustave Le Bon qu’on trouve sur Internet. Psychologie des foules bien dans le courant de 1789 et des suites socialisme et communisme, en passant par les phalanstères, familistères (ventes à bon marché ou coopératives) de Charles Fourier et autres kibboutz.

Une autre Grande messe touchant plutôt les jeunes : la musique. Il n’y a qu’à voir l’hystérie collective envers certains chanteurs ou musiciens. Woodstock est aussi un bon exemple, surtout avec ses Hosties hallucinogènes, bon laboratoire pour les services de renseignements américains. Là encore tout fut organisé pour alimenter et maintenir la masse sous le niveau de la ceinture et répandre les Hosties jusqu’à la sortie des écoles et dans les universités. C’est le DORG (Demain On Rase Gratis) du mondialisme ou totalitarisme.

Parmi la Grande messe la plus pénétrante se trouve le Rock’n Roll, né comme par hasard ! aux États-Unis, mais avec origines dans la musique tribale d’Afrique. Musique destinée à l’origine pour enchanter les divinités. Avec l’esclavage cette musique se répandit en Amérique en se mélangeant au folk et à la countrie traditionnelle avec les influences du culte Vaudou, toujours liée à l’esclavage au 17è siècle. Dans le wiki, il est écrit qu’il y a 50 millions de pratiquants dans le monde, c’est énorme.
Dans le cas de cette Grande messe et dans ce type de musique, il est évident que l’Hostie n’est pas constituée de pain de froment ! Et que le commerce de ces Hosties rapporte gros à beaucoup !!! Cela est bien-sûr jouxté avec les médias, où là encore circule le même genre d’Hostie ! Et bien-sûr jouxté avec l’industrie phonographique genre EMI. Industrie phonographique aussi puissante en lavage de cerveaux que l’industrie d’Hollywood. On comprendra la bataille de ces deux secteurs de lobbys afin de lutter contre les échanges de films et de musiques par Internet. Bataille des majors de l’industrie culturelle très suspect : on diffuse et on interdit à la fois.

Si le pôle politique génère son pesant d’émotivité, que dire du pôle culturel avec la musique : émotivité colossale, qui n’est pas perdue pour tout le monde ! Batterie sur un rythme binaire, plus basse pour l’assise sonore, plus l’agressive guitare électrique et le timbre de la voix humaine avec des paroles agressives ou stupides, ça donne une soupe qui s’avale toute seule et descend profond jusqu’en dessous de la ceinture. Pour peut qu’on prennent ou fume des Hosties là-dessus, la communion, la copulation est parfaite !
il ne faut pas s’étonner que le rock et son expression principale viennent de l’Angleterre. La langue anglaise, langue du business, car parlée dans tous les pays de cette planète, et magie du verbe de la musique rock : par ici le tiroir-caisse !

Jean Coulonval cite dans son livre, Synthèse et Temps Nouveaux, une phrase de l’écrivain Raymond Ruyer (La Gnose de Princeton) : « Croire à un homme, en une cause, un idéal, une idéologie [comme le font les francs-maçons], c’est décider une constante, c’est lui attribuer une valeur stable et constante malgré l’expérience la plus criante, dans la paranoïa individuelle et collective ». Et Coulonval ajoute : C’est la définition même de l’opinion politique. Les meetings, les défilés avec pancartes et banderoles, les chants, les drapeaux, caractérisent toutes les manifestations en proie à un même culte (d’un homme, d’une cause, d’une idéologie). C’est une véritable liturgie. Ce sont les délires des foules, nazies, communistes, gaullistes, estudiantines, ou autres. Toute opinions prétend stabiliser, en le déifiant, du temporaire, du vent. C’est une singerie du religieux. Et Coulonval cite justement Gustave Thibon : « Dieu, s’il n’est pas la lumière qui transfigure, devient le masque qui déguise ».

Il est connu des manipulateurs en politique et en publicité qu’il faut envoyer  à la masse des signaux les plus primaires pour toucher au but, genre messages subliminaux. Pour toucher les masses on ne va pas faire dans le rationnel !
L’utilisation de la vraie Télépathie effacera toutes ces pratiques de manipulations ; et effacera toutes les sociétés secrètes qui n’auront plus raison d’être !!! La Télépathie effacera aussi les partis politiques devenus inutiles...

La Vérité, le Sens ne vient jamais d’un être humain. Aucun être humain n’en dispose. L’Instant seul en dispose. Tout être humain qui prétend disposer du sens est diabolique. C’est un usurpateur.
Ainsi, existe-t-il une « vraie » religion ? La Vérité est naturellement unique ! Et TOUTES les religions se disent « vraies » en s’excluant les unes les autres ! Une « vraie » religion ne peut pas se présenter comme une religion particulière parmi d’autres, comme système sentimental, moral et intellectuel ayant ses particularités propres. On ne doit pas pouvoir dire : « C’est ma religion, la religion de mes pères, la religion de ma race », pas plus qu’on ne peut dire : « C’est ma vérité à moi », car une chose est vraie ou pas vraie et le vrai ne peut en aucune façon être un objet de propriété », écrit justement Jean Coulonval.

Fred Zeller, un des anciens Grands Maîtres du Grand Orient de France, en tant que tel, devait pouvoir être comme l’Initié des initiés, et aux regards de Jean Coulonval, suite à la lecture du livre de Zeller : Trois points, c’est tout, conclue que Zeller n’est nullement initié, pas plus que ces subordonnés. Ces gens restent la proie des opinions et à leurs conflits, malgré un désir évident de les transcender, comme le donne à comprendre la lecture du livre de Zeller. Mais faire des analyses et travailler du chapeau enferme dans la prison de l’Alpha et de l’Oméga : le Tout n’est pas la somme des parties. L’esprit ne peut remplir que ce qui est vide, il ne faut pas se présenter la tête pleine (travailler du chapeau), il faut se présenter avec la tête vide en renonçant au savoir, à l’intellect ; et c’est dur quand on a de l’instruction !!!
Le même Fred Zeller qui constate dans son livre : « Il est bien évident que le Grand Orient n’a jamais échappé et n’échappe pas, quoi qu’on ait pu dire, aux clivages politiques et aux luttes que se livrent les partis politiques dans le monde profane ».
Alors l’initiation maçonnique est une imposture, une illusion de plus ; et la franc-maçonnerie est une confrérie de malaxage d’opinions et du principe de la majorité numérique érigés en dogme, en critères infaillibles de la Vérité, à tel point qu’on baptise ça : « universel ».
Depuis la création de la Grande Loge en Angleterre en 1717, la franc-maçonnerie est une singerie de la maçonnerie opérative des constructeurs de cathédrales et autres architectes, sculpteurs et tailleurs de pierres.



Grande Messe = CONDITIONNEMENT. Société du FAUX.

Le plus grand conditionnement depuis le monothéisme de la chrétienté est L’ÉCRIT. Bien que le philosophiste Francis Bacon ait déclaré que 3 inventions avaient « changé la face du monde » : l’imprimerie, la poudre à canon, l’aimant. L’imprimerie ou le « monde-papier » (en 2 dimensions) ou le monde censé être objectif, neutre ! C’était en fait donner naissance au dogme de l’OPINION. Car une fois un écrit assimilé, qui représente soi-disant un modèle, il est extrêmement difficile de s’en « distancer » et d’imaginer comment celui qui ne le partage pas peut percevoir le langage. Notre modèle d’écrit n’est qu’un modèle parmi d’autres. Ainsi les structures représentées par ce modèle finissent par être considérées comme des faits objectifs ! Que certains baptisent « universel ».

En fait le changement de la face du monde a véritablement commencé il y a très longtemps, quand le chasseur-cueilleur devait choisir entre l’Horticulture et l’Agriculture. S’il avait choisit l’Horticulture nous aurions une civilisation totalement différente, et le mot « marché » n’existerait pas puisque ce mot ne concerne que le FRIC.
« Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial ». (David Rockefeller)
Enfin, depuis quand des banquiers se prennent pour une élite ?

La plus grande messe marxiste satanique se trouve sous toutes les formes de communisme qui affirme que la cognition et la conscience sont des produits et non des causes de l’activité humaine. Il y a inversion par rapport au Soi de Ramana Maharshi, le Soi ou Instant, ou Conscience, ou Dieu, ou Cœur, ou Centrum Centri.

« Les cartes que nous avons tracées ne sont pas les seules à nous projeter sur le papier. La littérature, la science, la philosophie, le droit, la religion sont fondamentalement des artefacts [artifices] qui procèdent de l’écrit. Cartes et schémas, peintures et dessins, représentations mathématiques sont devenus des instruments intellectuels fondamentaux masquant l’origine de la réalité. C’est grâce à ces artefacts que nous parvenons à nous représenter nous-mêmes, et que nous représentons nos idées et l’ensemble du monde qui nous entoure. En somme, nous n’habitons pas vraiment le monde, mais celui que ces artefacts nous représentent.
Avec l’invention de l’imprimerie, nous sommes passés d’une pensée sur les choses à une pensée sur les représentations des choses, c’est-à-dire à une pensée sur la pensée [comme les poupées russes]. Notre conception moderne du monde et de nous mêmes est, pourrait-on dire, un sous-produit de l’invention du monde sur le papier ». (D’après David R. Olson, L’univers de l’écrit)

« Les signes ont été considérés au Moyen Âge comme faisant intrinsèquement partie des choses, tout comme leur nom ; au 17è siècle, les signes deviennent des « modes de représentation ». Les représentations finissent par être radicalement distinguées des choses représentées [nous sommes bien dans le FAUX]. Pour représenter de manière fidèle, la langue doit être amenée le plus près possible du regard observant, « et les choses observées le plus près possible des mots ». Le langage scientifique devient « une dénomination du visible » ; textes et images sont créés, qui ont réduit ou effacé la faille interprétative entre lire/voir et la chose représentée. Le discours qui est mis en œuvre est une forme neutre de langue descriptive, un rapport, une sorte de prose transparente à son objet ». (David R. Olson, citation d’après Michel Foucault, Les mots et les Choses).



Ensuite, très important, comme tout est cyclique, nous en sommes à la même époque que la Renaissance avec l’outil de l’Internet : l’impact des textes imprimés à l’époque de la Renaissance grâce à l’invention de l’outil imprimerie, permit, comme avec l’Internet, de diffuser de l’information dans des mains de lecteurs ordinaires, à qui ils n’étaient pas destiné. On comprendra alors le zèle du pouvoir actuel à vouloir contrôler l’Internet pas n’importe quels moyens déguisés. Et suite à l’outil imprimerie, les Luther, Galilée, Descartes et autres philosophistes ont eut en commun une nouvelle façon de lire, de mettre en rapport ce qui est écrit et ce que cela signifie.

La découverte scientifique consiste à étiqueter et remplir des formulaires, à protéger, et à être « reconnu » grâce à la consécration suprême telle la communion : la PUBLICATION ; telle l’obtention d’une place dans « Le Grand Livre de la Nature » à défaut de l’obtenir dans celui de la vie.

Tout comme la Télépathie n’est pas l’émission-réception de cerveau à cerveau, le langage écrit n’est pas la copie du langage parlé. L’écriture n’est pas la « parole notée ». Avant de lire il faut parler !!!
Après que la franc-maçonnerie spéculative de 1717 ait introduite l’instruction obligatoire, genre au 19è siècle : lire et écrire et savoir faire une petite rédaction, et savoir pratiquer les quatre opérations de calcul, on considéra que ce fut une « élévation du niveau d’instruction du peuple », ce qui aboutit aux institutions sociales nommées démocratie, croissance économique, société de consommation, libéralisme ; et que tout déclin du niveau d’instruction constitue une menace pour une société démocratique et en croissance. Alors on comprendra pourquoi le pouvoir surveille si attentivement les sectes et certains groupes d’instructeurs qui menacent leur sens du mot « démocratie » !
Mais tout simplement la République franc-maçonnique est une colonisatrice qui n’a pas hésité à faire couper de nombreuses têtes des « ennemis de la liberté » en 1789 et dans la continuité à les envoyez au Goulag quelques décennies suivantes.

Il y aura toujours des gens bizarre qui déclareront : « Une personne non instruite commet 56 fois plus de crimes qu’une personne instruite ». (Cité par Olson). Ce qui fait penser à l’actualité de la France qui veut envoyer ses jeunes « délinquants » à « l’école » sous l’instruction des militaires-professeurs et pères la morale ; et tout cela sans se poser la question du : pourquoi cette délinquance ? Le problème vient toujours que l’on parle de l’extérieur en oubliant l’intérieur !

Enfin ne pas oublier qu’ici en Occident, nos Grands prêtres ce sont les philosophistes gréco-latins qui nous ont transmis leur culture écrite, et ont inventé le concept « d’esprit ».
Ne jamais oublier que c’est le déclin du Moyen Âge et de la féodalité, puis le déclin de la famille (de familia : serviteur), qui a facilité la Réforme, la Renaissance et le développement de la technologie moderne, jusqu’à la psychologie de l’intellect, et tout cela nous a donné l’individualisme, le libéralisme-capitalisme et la mode de la démocratie et du sécuritaire.
Il faut chercher dans l’époque de la Renaissance l’avénement du capitalisme et de ce qu’il se passe en ce moment. Là-dedans entre un désenchantement de la Nature, on le voit bien avec touts les concepts comme l’écologie, les économies d’énergies, la protection de l’environnement, etc. Le désenchantement de la Nature c’est aussi le détournement du mot science :  appelée science aujourd’hui alors que c’est devenu simplement une TECHNIQUE ; puis dans la religion cela donne le Protestantisme.
Le mot SCIENCE forme un tout englobant et le spirituel et le matériel (la technique).
La fin de l’enchantement subsistant encore au Moyen Âge, voir la richesse imaginative des arts de ce temps, marque hélas le début de la conception « moderne » du monde. Moderne, mot dont le sens devrait être Instant : toutes les secondes, les minutes, les heures, les jours sont modernes !!!
Mais cette fin de l’enchantement est récupéré par certains : les vendeurs d’Hosties... d’armes... d’usure... de jeux déguisés en impôts...


[En haut de page : le Lévite Jean-François Copé, officiant de l’UMP]



Le Grand Prêtre et la Prêtresse du dogme opinion politique. Ça fait passer le temps. On s’apercevra que c’est un dialogue de sourds entre gens « bien élevés » et « démocrates ». A part ça « Tout va très bien madame la Marianne ! » comme dans la chanson.
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 15-09-2011 03:09

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >