Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Langage second : Télépathie 5
Langage second : Télépathie 5 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-09-2011 02:16

Pages vues : 4351    

Favoris : 403

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Yokaï

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
Langage second : Télépathie 5
Le premier langage étant le SILENCE
La méditation profonde est éternelle éloquence
 
 
Le temps n’existe pas, tout comme l’OTAN,
tout comme l’ONU !!!
Ce sont des CONVENTIONS.
Le temps n’est fait que de tous les Soi de la Création.
Le temps n’est fait qu’à partir du Centrum Centri.
Le Bonheur s’y trouve.
Car celui qui veut se libérer,
Ne veut en obtenir que davantage,
Il n’en récolte ainsi que les ennuis.
Voilà le faux libéralisme et la prison.
 
 
Depuis le 13è siècle, le dogme et règne de l’OPINION a servit à coaguler l’intellect !
 
 
 
« L’homme qui soutient qu’on ne raisonne que par le rapport des sens, et qui cependant a les sens les plus faibles, les plus tardifs, et les plus faux d’entre toutes les créatures : l’homme enfin que la Nature, pour faire de tout, a crée comme les monstres, mais en qui pourtant elle a infus l’ambition de commander à tous les animaux à exterminer ». (L’autre Monde le Soleil, de Savinien de Cyrano de Bergerac).
 
Seulement cinq pauvres sens, et l’être humain se dit l’espèce la plus évolué sur cette planète ; il y a de quoi rire, ou plutôt pleurer vu le désastre ! Nos frères animaux communiquent mieux que nous, et sans toute la quincaillerie humaine avec ses alphabets et autres conventions à n’en pus finir ; les animaux communiquent par Télépathie, le langage façon humain ne leur est pas nécessaire. Les plantes communiquent entre-elles sans artifice des conventions. Certains animaux et oiseaux sont capables de retrouver une personne à des centaine ou des milliers de kilomètres. Il n’existe aucun humain capable de localiser un être cher parti sans laisser d’adresse, et qui puisse le retrouver à des centaines ou milliers de kilomètres avec des facultés autres que les cinq sens. Les perceptions des animaux sont relié au cosmos, ils peuvent prévoir les tremblements de terre et autres tsunamis, mais aussi les phénomènes ovnis. Des chercheurs russes étudient des animaux et les entraînent en vue d’informer leurs maîtres des « mauvaises intentions » d’une personne.

Tout est lié, tout communique et dans les trois règnes : minéral, végétal, animal. Les cellules sont porteuses d’informations codées sous forme de fluctuation de leur intensité et SPIN (voir le schéma ci-dessous), lesquelles sont décodées d’une façon que la cellule voisine transmette, comme dans le schéma ci-dessous. Le flux de transmission ressemble à l’alphabet Morse à l’aide de points et de traits (ti et ta). Évidemment quand un tissu vivant est malade il transmet sa maladie au tissus voisin ! Lequel aura la tâche de s’organiser pour résister ! Mais si la cellule saine est leurré, elle sera tout aussi rendu malade que si l’attaque était réelle. On voit tout de suite ce qui peut se faire en matière de saloperie militaire ou policière !!! Voir en fin d'article. Ou simplement de contrôle des populations. Les cellules étant émettrices et réceptrices, le corps humain l’est lui aussi. Il est même comme certaines pierres taillées, un CONDENSATEUR variable et ajustable, pouvant agir comme détecteur, sélecteur et amplificateur d’ondes ultra-courtes.

« La biologie moléculaire rencontre partout le fait étrange de la « reconnaissance » à distance d’une molécule par une autre ; dans la commande nerveuse, au niveau cellulaire et moléculaire ; dans la commande hormonale, où la cellule reconnaît le message hormonal, parce qu’elle contient des molécules (A.M.P. cycliques, les secondes messagères » de E.W. Sutherland) capables de reconnaître à distance la forme de la molécule hormonale ; dans la commande génétique, où des molécules du cytoplasme sont capables de reconnaître la forme-message des molécules d’ARN, insoluble, si l’on s’obstine dans une conception « ponctualiste ». Il est tout naturel si l’on admet la notion d’un « autosurvol domanial », sans œil survolant. Les deux molécules (voisines dans l’espace) « voient » (sans les yeux) leurs propres formes conjuguées ; elles s’informent l’une sur l’autre, non par messager n + 1, intermédiaire entre n messagers, mais parce qu’elles sont une forme domaniale unique ». (Raymond Ruyer, La Gnose de Princeton).

La Clairvoyance permet la vision des événements ou des disparus à des milliers de kilomètres, sur d’autres continents, ce qui implique le décalage horaire. Comme déjà écrit, le temps n’existe pas, c’est une convention, tout comme l’espace, ce qu’écrivait déjà Savinien de Cyrano de Bergerac dans Le Fragment de Physique, chapitre : Du Mouvement et du Repos. Non seulement le temps n’existe pas, mais quand le mental en fait une convention, il invente un temps élastique à sa « convenance », qui est appelé en Alchimie « Temps philosophique ». Et pour inventer le « vide », il faut bien une conscience !

 
fibrequanticgif480.jpg
 
 
Savinien qui écrivait dans Le Fragment de Physique : « Dans le monde le mouvement n’augmente ny ne diminuë, puisque ce qu’un corps en perd se conçoit possedé par un autre ». Rien de nouveau sous le Soleil. Il n’y a de nouveau que ce qui a été oublié. Le monde a été créé en mesure, nombre et poids et c’est valable et vrai pour l’éternité. Les essences sont éternelles.

L’électromagnétisme n’a rien à voir avec la Télépathie, tout comme l’électricité statique n’a rien à voir avec l’électrique dynamique dangereuse (le 220 Volts et le courant continu). Ainsi on rejette la Radiesthésie et autres émissions de flux, parce qu’on ne peut pas les mesurer avec nos pauvres appareils seulement sensibles aux choses de l’électromagnétisme. La Télépathie n’entre pas non plus dans une quelconque radioactivité. La Télépathie se moque de l’espace et donc de la distance, et donc de la chronologie. Les « années lumières » des astronomes ça n’existe pas, tout comme la « vitesse de la lumière », tout cela ce sont encore des conventions destinées à rassurer les technologies et recherches « officielles ».
On utilise l’électromagnétisme de plus en plus sans en connaître les principes fondamentaux. Un comble ! En plus on continu à se demander si c’est dangereux !!! Ce FLUIDE, ce FLUX, qu’à défaut de connaissance on a nommé « électricité ». Jusqu’à présent personne ne sait ce qu’est vraiment l’électricité et la composition des ondes électromagnétiques. On utilise bêtement l’électricité, qui est dangereuse, contrairement à « l’électricité statique ».
Les cellule créées des flux d’énergie, on appelle ça « bioélectricité ». Ainsi des cellules végétales modifient leur schéma électrique presque une demi-heure avant que ne se fassent sentir les effets de la diffusion de l’hormone et que la croissance puisse être détectée. (E.J. Lund, cité par Tompkins et Bird, dans : La vie secrète des plantes).


Rien dans le Tout et tout dans le Rien, est la formule résumant bien l’éternité de la Création en nombre, poids et mesure. La Télépathie est l’OUTIL se situant dans cette éternité, car la Télépathie est l’outil permettant la suppression de l’ignorance ; ainsi la Télépathie n’est pas un pouvoir, car pouvoir égale ACQUISITION ! Tous pouvoirs sont matérialistes. Lorsque la vraie Télépathie sera développé, alors il faudra demander à son « interlocuteur » si on veut entrer en contact avec lui ou utiliser l’ancien langage parlé ; c’est la même chose quand on frappe à la porte d’une maison inconnue, il faut prendre des précautions de respect. Même chose : on ne regarde pas chez les gens à travers les fenêtres !


Télépathie et Passé ramené au Présent ou Rétrocognition.
Par exemple une personne rêve que son frère parti depuis de longs mois meurt dans le naufrage de son voilier. Quelques jours plus tard, elle apprend que son frère s’est effectivement noyé suite à un gros temps. Mais deux semaines plus tôt ! Donc la personne a capté le passé. Évidemment capter des événements passés semble facile à imaginer, ou peuvent se retrouver dans les médias : ces événements se sont produits alors ils ont existé. Mais capter des événements du passé est tout aussi inexplicable que capter des événements dans le futur !

Télépathie et Futur ramené au Présent ou Précognition.
Par exemple une personne rêve ou capte des émotions et des scènes avant que celles-ci ne se produises. Un homme rêve que son ami meurt ; la nouvelle lui arrive le lendemain, et il apprend que son ami est mort une heure après son rêve.
Le film Minority Report a pour sujet la Précognition. En tous cas, il est très utile de prévoir à l’avance ce qu’il va se passer, même une seconde avant !

Donc il n’existe pas de pré ou de rétrocognition, mais une Télépathie de l’Instant, du Soi !!! L’espace n’existe pas !!!
Pas de temps pas d’espace, Savinien l’écrivait déjà, et après lui Clément Rosset :
« Le plus proche de mes voisins est celui qui se situe plus loin que tout lieu repérable : car il n’a aucune distance à parcourir pour venir jusqu’à moi, dès lors qu’il est situé non pas au loin, et si loin soit-il, mais « ailleurs ». S’il vient d’ailleurs, c’est-à-dire d’aucun lieu, le danger qui menace les humains est un danger IMMÉDIAT », écrit Clément Rosset. D’où un certain succès avec les choses médiatiques sur les extraterrestres ! C’est comme les lunettes que l’on cherche et qui se trouve sur le front ! The body snatchers de Don Siegel illustre cela puisqu’il ne s’agit pas de « créatures venues d’ailleurs » mais d’humains ayant subitement mutés en des doubles d’eux-même, privant toute personne de sa « réalité vivante » ou personnalité, par une réduction forcée à la condition de double. Il paraît que Don Siegel voulait appeler son film Sleep no more : ne dort plus sinon un autre va se réveiller à ta place, un double prendra possession de ton être original mais précaire...

Savinien dans « Fragment de physique » : Le Mouvement est le passage d’un corps du voisinage de certains estres dans le voisinage d’autres estres. (Ce n’est pas le déplacement d’un corps d’un lieu en un autre lieu). Lieu et corps sont la même Matière ! (Contenant et Contenu). L’Alchimie ne cesse de le répéter.
Raymond Ruyer dans son livre La Gnose de Princeton parle des Indiens Hopi qui ignorent la notion de distance. « Le Hopi ne soulève pas la question de savoir si les choses se trouvant dans un village éloigné existent au même instant du présent que celles dans le villages où l’on se trouve ».
« Dans la langue Hopi le verbe ne marque pas de différence entre le passé, le présent, le futur de l’événement lui-même, mais il doit toujours indiquer la validité que le parleur entend exprimer, et s’il parle ce qu’il voit, ou selon ce qu’il pense, selon un champ objectif ou selon une attente... »
Pour le Hopi il y a deux temps passés : l’un pour les événements passés continuant à avoir une influence sur le présent (comme notre 11 septembre 2001), et l’autre pour ceux n’ayant aucun prolongement actuel.
J’irais plus loin en disant qu’il y a un troisième temps passé : les événements passés en SOMMEIL, qui peuvent ressurgir en ACCORD avec le présent : On fait du neuf avec du vieux...

Raymond Ruyer cite Bertrand Russel qui illustre parfaitement le schéma ci-dessus : « Un événement, un point dans l’espace-temps, ne peut ni se déplacer ni durer. Il connaît une brève existence, et disparaît pour toujours. Mais c’est un fait que la particule dure, persiste. Sa vie peut être très brève, mais aussi très longue - la particule, et aussi les atomes, et aussi les organismes. Les événements constituants sont coordonnés : « Il faut les penser comme chapelets d’événements, aux liens organiques, assez semblables à la succession des notes dans une ligne mélodique ». Ce n’est pas que la « thèse gnostique » comme l’écrit Ruyer, c’est parfaitement la circulation de l’influx nerveux...

Résumé de l’échange d’espaces de Savinien : on peut se rendre du point A au point D sans passer par B et C. Nous sommes déjà au point D avant même de partir du point A. C’est ce qui se passe en télépathie. Les pensées d’une personne ou d’une plante sont accessibles à une autre personne, peur importe la distance et l’heure. Tout est lié.
Comme le schéma des « sucres » ou « dominos » ci-dessus, la partie est le Tout : décrire ou « reconstituer » une personne à partir de sa photo, comme si l’information pouvait être reconstituée à partir d’une seule parcelle de sa vie. Ce qui amène à la faisabilité du Chronoviseur... et à la possibilité que par exemple, le Moyen Âge existe aussi de nos jours. Et pourquoi pas !!! Car les lignes chronologiques sont infinies, ce qui peut expliquer que nous puissions entrer en contact télépathique avec une personne avant qu’elle vive tel événement, pendant qu’elle le vit et après l’avoir vécu.
Donc comme je le pense depuis longtemps, il existe des univers, non pas à l’infini, mais indéfini ; et chacun possède ses propres lois physiques, ses propres formes de vie, toutes différentes. Le contact avec les morts n’est qu’une façon de téléphoner dans une autre « dimension ».


Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Le vampire Nikola Tesla


PARTIE IMPORTANTE, JE RÉPÈTE : EN RAPPORT AVEC LA TÉLÉPATHIE ET AVEC L’ALCHIMIE


Illusion d’optique au 11 septembre 2001 et super technologie holographique ; bien que cela soit osé, c’est tout simplement le même thème que la Télépathie, mais à l’envers, car utilisant encore une forme de l’électromagnétisme.

J’ai toujours pensé qu’il existait un plus positif fuyant vers l’indéfini, comme il existe un moins vers l’indéfini, ou un zéro fuyant vers l’indéfini. Si on applique une charge moins, ou zéro moins indéfini sur cette structure, elle va devenir de plus en plus légère, et fuir de plus en plus loin de la gravitation de la Terre ; elle « tombe vers le haut ».
Nikola Tesla est un type dangereux qui procède lui aussi à l’envers, ne serais-ce que de dire, que pour combattre une guerre mondiale, il faudrait inventer une grosse arme terriblement destructrice ! C’est la bonne vieille méthode allopathique !!! Ou la méthode sécuritaire actuelle ou jeter de l’huile sur le feu, ou simplement la fin du monde. Tesla n’a fait que du sale boulot, c’est un monstre.
Page sur des armes secrètes.

TOUT VA VERS LE FAUX sauf les guerres !

La technique holographique est tellement au point qu’il faut s’attendre au pire avec le phénomène ovnis combiné à un prochain messie !!! Plus la vérité est énorme et plus elle est difficile à avaler... Personne n’y croit ! Sauf un petit garçon qui crie : « Le roi est nu ! », comme dans le conte. Les gouvernement US et probablement par la force des choses les sionistes n’ont pas hésité à tuer près de 3000 personnes le 11 septembre 2001, et des milliers d’autres par la suite avec les conséquences.
Pour les deux grosses tours, probablement utilisation d’armes scalaires à désintégration moléculaire ou à effet dirigé, comme une flèche sous forme d’onde qui pénètre et ensuite fait les dégâts, comme une balle explosive. En fait il n’y a même pas de flèche puisque pas d’espace, c’est comme dans l’exemple plus haut avec le point A au point D sans passer par B et C. Dans l’arme scalaire sophistiquée il n’y a pas d’espace entre l’arme et la cible, l’arme est déjà dans la cible car il y a RÉSONANCE, ACCORD. Rien de bien mystérieux si on se penche un peu sur la Télépathie !
Les deux tours dans Manhattan ont été pulvérisé en une sorte de talc, des poussières d’épaisseur de 80 microns ; à tel point qu’on a retrouvé des poussières de fragments d’os humains dans leurs poumons. Ils ont ingéré de l’air qui comportait des poussières d’ordinateurs, de téléphones, de toute matière contenu dans des bureaux y compris des morceaux humains. La plupart des 3000 morts ont été quasiment désintégrés, sauf ceux qui se jetèrent dans le vide.
Bref, sur les deux tours on a probablement tiré deux missiles masqués par les projections holographiques, puis les armes scalaires ont fait le reste aidé ou non de nanothermite.

Armes scalaires et plus ou moins en rapport avec la Télépathie, tout simplement parce que, encore une fois, espace et temps n’existe pas.
« Dans Morphéus N°11 nous avions expliqué que la masse d’un objet résultait d’une énergie du vide faisant pression sur l’atome. Une partie de cette énergie du vide nommée « ondes stationnaires » est, par reflet, renvoyée en partie par l’atome tandis que la partie absorbée par l’atome crée sa masse. Si, par une technologie, l’on parvient à modifier cet équilibre, on modifie directement la masse de l’atome. On ouvre ainsi la voie à l’antigravitation, l’atome tombe alors vers le haut. On peut également, par voie de conséquence, augmenter sa masse, créant ce que l’on pourrait nommer une « surgravitation ».
 
 
 
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 23-09-2011 01:42

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >