Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Ministère du Dressage National
Ministère du Dressage National Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-10-2011 21:40

Pages vues : 3796    

Favoris : 447

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Balalaïka, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Yokaï

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
Ministère du Dressage National

ou écoles de la « raison » résonnante comme une cloche républicaine, là où l’ego et le virtuel dominent.
 
 
 
LA CHUTE

Rappel : un des dieux très artiste se reposa au bout de six jours de son labeur de création, et délégua aux humains le soin de continuer cette création le septième jour : ainsi ce Dieu créa-t-il l’Homme, puis ensuite l’Homme « créa Dieu » ; ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais les humains ne respectèrent pas le mode d’emploi et inversèrent l’ordre des lois cosmiques et montèrent leurs sociétés n’importe comment. En réalité, précise Ramana Maharshi dans l’entretient 264 du 20 octobre 1936, ni Dieu ni l’Homme n’ont été créées. La Réalité a été, elle est, elle sera. Elle ne change pas.

Ramana Maharshi explique dans cet entretient 264 que le sentiment d’être asservi est associé au corps. Sans ce sentiment, il n’y a pas d’asservissement, pas matière à être asservi et personne qui soit asservi. Tout cela apparaît à l’état de veille. Alors il faut chercher à qui cela apparaît.
Ainsi, tout le monde est libéré. Car comme pour le temps, où il faut quelqu’un pour l’observer (sujet-objet) l’asservissement ne peut exister que s’il y a idée de libération. S’il n’y a pas d’asservissement la libération ne sert à rien ! Le seul problème est qu’il y a bien quelque chose qui a été cassé à cause de l’être humain.
 
 
 
Dans les école du franc-maçon Jules Ferry on apprend certainement que « l’homme descend du singe » ou théorie de l’évolution, style pyramide franc-maçonnique. Voici ce qu’en explique Ramana Maharshi dans l’entretient 644 :
« Quelqu’un voit en rêve un édifice qui s’élève. Alors, il commence à penser que cet édifice a été édifié pierre après pierre, par beaucoup d’ouvriers et pendant très longtemps. Cependant, il ne voit aucun ouvrier au travail. Il en va de même de la théorie de l’évolution ». Et R. Maharshi explique que c’est parce son interlocuteur se prend pour un homme qu’il pense avoir évolué du stade primaire de l’amibe jusqu’à son stade actuel.

Le problème vient de la « loi » de cause à effet : « l’homme rattache toujours un effet à une cause ; et puisque la cause elle-même doit avoir une cause [style poupée russes], cette argumentation devient interminable. En rattachant un effet à une cause, l’homme est obligé de penser. Finalement, il est conduit à découvrir qui il est lui-même. Quand il connaît le Soi, il atteint la paix parfaite. Ce n’est que pour aboutir à cette perfection que l’homme doit évoluer ».

Dès le 19è siècle, pour le modelage du peuple par le formatage éducatif, ce fut une lutte à mort entre le clergé de l’Église Laïque franc-maçonnique née en 1717 en Angleterre, et le clergé de l’Église catholique romaine née il y a presque 2000 ans. Kant et les philosophistes du siècle des lumières des Rousseau Voltaire et compagnie, puis Karl Marx, aidés des francs-maçons infiltrèrent absolument tous les rouages des institutions française suite à la chute de Napoléon III et la guerre de 1870, qui annonça la troisième république franc-maçonnique et sa « raison », sa morale, sa police, sa justice, etc...

Dans ces écoles franc-maçonniques, on moule des citoyens de la république universelle maçonnique. Les parents et les enfants ont certainement remarqués que l’Église catholique de Rome n’intervenait plus dans le formatage ou pour surveiller leurs pensées, ils ne se rendent même plus compte qu’ils ont signé un contrat en adoptant la carte nationale d’identité, futur carte bio-machin... Ainsi, le salarié français, l’élève et l’étudiant français confirme son pacte avec la république des Grecs ergoteurs et autres mondes latins, acceptant parfaitement son allégeance à la province de l’Ordre Mondial qu’on appelle « France ». Ainsi, les citoyens ou habitants des cités sont complètement dégagés de n’importe quelle spiritualité pour tomber dans la religion laïque de l’État. C’est donc un nouveau formatage. Autrefois il fallait être bon chrétien, dire la prière avant de se mettre au travail, aller à la messe le dimanche, etc., si l’on ne voulait pas risquer un ennui social, ou pire, l’Inquisition... Mais les gens avaient un repère et se contentait de leur vie simple et naturelle.
La république, la démocratie à « sa maturité » comme dirait Jean Coulonval, n’est qu’un communisme déguisé, un ordre mondial maçonnique où les contraintes sont et seront de plus en plus contraignantes que les enfantillages des catéchismes du passé.           

Ramana Maharshi, entretient 188 du 13 mars 1936.
L’essence du mental n’est que conscience ou conscience éveillée. Quand cependant l’ego le domine, le mental fonctionne avec les facultés de raisonner, de penser ou de sentir. Le mental cosmique, qui n’est pas limité par l’ego, n’a rien qui soit séparé de lui et il est donc uniquement conscient. C’est ce que la Bible veut dire par « Je suis ce JE SUIS ».
Le mental, dominé par l’ego, a les forces sapées et devient trop faible pour résister aux pensées qui le torturent. Débarrassé de l’ego, le mental est heureux comme dans le sommeil profond, sans rêve. Il est donc clair que la félicité et la souffrance ne sont que des modes mentaux ; mais il n’est pas facile de remplacer le mode faible par le mode fort. L’activité est faiblesse et rend donc malheureux ; la passivité est force et procure de la félicité. La force latente n’est pas apparente, et n’est donc pas utilisée.
Le mental cosmique, se manifestant en de rares individus, est capable d’effectuer chez autrui la jonction entre le mental individuel (faible) et le mental universel (fort) des profondeurs de l’homme. Un tel être rare est dénommé GURU ou Dieu manifesté.

Entretient 1989 : « Comment un chercheur [étudiant] doit-il normalement s’y prendre ? Maharshi : En ne s’identifiant pas à celui qui agit. Par exemple, aviez-vous l’intention de venir ici quand vous étiez à Paris. Non ! Maharshi : Vous voyez comment vous agissez sans en avoir l’intention. La Bhagavad-gîtâ dit qu’un homme ne peut rester sans agir. Le dessein de chaque naissance est accompli que vous le vouliez ou non. Laissez ce dessein s’accomplir de lui-même.

Ainsi nous n’avons pas besoin des francs-maçons et de leur clique institutionnalisé en dressage républicain national. L’apprentissage doit être aussi divers que possible, car les acquis se partagent entre tout le monde à part égale. Ce n’est pas une quelconque république nommée « universelle » avec une opinion résumé en liberté égalité fraternité qui sauvera le monde. Il faut non seulement le concours de tous, mais en plus, une intervention de la grâce salvatrice.

Boris Cyrulnik
parlant à France-Info de son dernier rapport sur le suicide des enfants, dit que le suicide des enfants est un phénomène de société plus qu’un phénomène parental. Je suis bien d’accord avec lui, car il s’agit d’un ensemble : la société ou la civilisation humaine. Évidemment c’est tellement insupportable qu’on fait tout pour ne pas y penser. 27 suicides d’enfants l’an dernier d’après l’Inserm. La catégorie concerne les enfants de 5 à 12 ans, soit avant la puberté. Donc les enfants passent à l’acte, ne supportant plus leur vie. Leur cerveau n’est pas entièrement formé ou connecté, donc un petit enfant ne peut pas se faire une représentation de la chronologie, le mot « mort » n’a pas le même sens pour lui que pour un adulte ; c’est à la fois un avantage et un inconvénient !
Un des grands fautifs est LA TECHNOLOGIE, ce matérialisme du libéralisme franc-maçonnique et des Couilles en Or. Paradoxalement nous sommes de plus en plus connecté, et de moins en moins en relation. Par exemple je n’ai jamais tenu plus de deux jours sur des forums sans me faire jeter ! Le clavier et l’écran de la machine informatique ne représente rien, même si je peux ressentir une agression dans un post de forum, je crois que rien ne vaut le contact avec la personne en face de soi, pour voir et sentir ses réactions, ses gestes, voir son visage bouger et sourire, entendre les inflexions de sa voix, etc.
Les enfants qui passent plus de 3 ou 4 heures par jour devant un écran d’ordinateur avec pour seul contact manuel une « souris informatique » se coupe de la réalité, des sensations de nos cinq sens. Ces enfants multiplient les risques de dépression et de passage à l’acte. Les jouets informatique détruisent la RELATION. Ainsi faut-il de toute urgence compenser par le CONTACT AVEC SES MAINS DANS L’ART, la poterie, la peinture, etc., puis le sport, courir, sauter, marcher, nager, rouler à vélo, jouer de la musique avec ses copains, réaliser un film vidéo avec ses copains acteurs, etc.

Mais la virtualité informatique ne concerne pas seulement le monde des enfants, elle concerne nous tous qui possédons ces outils, par ailleurs si pratique. Comme tout est double en positif et en négatif, le FAUX et la VIRTUALITÉ sont en train de bouffer entièrement cette civilisation. Paradoxalement, dans notre civilisation devenue si matérialiste depuis 1789, depuis la naissance de l’industrie au 19è siècle sous la poussée des Couilles en Or, et la victoire du libéralisme et de la société de consommation, nous sommes en train de vivre le contraire : UNE DÉMATÉRIALISATION dans le binaire des circuits imprimés et intégrés !!! Nombre de gens se dématérialiseront d’abord mentalement, puis physiquement ! Mais certainement pas de façon spirituel !!! Car cela sera une « réalité virtuelle négative » entraînant des millions de gens si n’est des milliards, dans une sphère psychique avec L’ILLUSION DE COMMUNIQUER ET DE VIVRE. Donc ce sera ajouter illusions sur illusions, comme le passage du langage oral au passage au langage écrit grâce à l’invention de l’imprimerie, donnant conventions sur conventions et dogme de l’opinion puisque les écrits se répandirent rapidement. L’Internet est donc bien la même révolution que celle de l’imprimerie : on TEINTE, on RÉPAND.

Hélas la dématérialisation, la perte de relation a commencé dès la fin des années 1960 en France : à Paris avec le disparitions des salles de cinéma de quartiers, des petits commerces et des marchands des quatre-saisons ; à la RATP et la SNCF la disparition des poinçonneurs de tickets ; tout se relie maintenant en connexions informatiques, en réseaux, en machines. Dans les années 1950 à fin 1960 il fallait de nombreuses années pour obtenir une ligne de téléphone. Nous sommes de plus en plus relié et communiquons de moins en moins, dans le réel, déjà si « irréel ». Nos « Avatars » dans le virtuel nous représentent !!!
Et la photo en haut de page représentant un antique « Tableau noir » avec craie poussiéreuse et éponge sèche ne sera plus qu’un souvenir, le virtuel la remplacera par un écran à leds ou autre cochonnerie binaire ; et là encore on osera parler hypocritement de « tableau interactif ».

Il est possible que l’humanité entière soit gangréné par ce processus de dématérialisation psychique et spirituel. La conscience va s’ouvrir et le monde matériel va se dissoudre s’en que personne ne s’en rende vraiment compte. C’est la porte grande ouverte aux souffles des esprits de la dimension éthérique et du bas astral, qui apporteront le DORG (Demain On Rase Gratis), une nouvelle illusion qui donnera l’impression d’être éveillé et plus conscient ; mais ce ne seront que des illusions psychiques déguisées en spirituelles : « le Signe de la Bête ». On a déjà nos DORG sous forme de messes des fins de semaines avec le football, le rugby, le tennis, les courses automobiles, le cyclisme, le festival de Cannes, etc. Pour les salariés nous avons déjà nos messes de défilés, chants et pancartes, etc. Tout cela dans la religion de la laïcité !
On aura donc une dématérialisation négative qui ne sera pas du tout en accord avec l’entrée dans l’ère du VERSEAU ; ou plus simplement en accord avec les lois cosmiques ou de la Nature, donc des lois authentiques.

Ainsi l’ancienne Église de Rome est effectivement condamné ; comme l’écrit Jean Coulonval, le Temps Nouveau est à la Synthèse. Aucun système politique se prétendant universel genre marxisme franc-maçonnique prétendant que «  dans le principe est la matière », caricature en creux de l’Église, pseudo-synthèse, couve des œufs clairs genre DORG, et tout cela ne peut que pourrir.
Coulonval dit aussi une chose très lucide : « Il faut que l’Église [future et sous une totale autre forme] réalise en vrai, par le laïcat catholique, en qui repose par nature le sacerdoce royal qui leur a été soufflé sous le nez par les sociétés occultes [franc-maçonniques], ce que le communisme veut faire à l’envers, car le communisme est une tentative de réalisation, à l’envers, de la royauté effective du Christ ». Puis Coulonval appuie vraiment là où ça fait mal : Toute la dialectique matérialiste et historique est sous-tendue par la foi dogmatique à l’évolution, genre rédemption, salut ou ascension (voir plus bas ce qu’en écrit C.W. Leadbeater), à l’homme né de la matière.

Il suffit pour se convaincre à quel point l’esprit est empoisonné par cette théorie de l’évolution en regardant le court-métrage avec Laurel Hardy : Les deux ramoneurs (Dirty Work), où ceux-ci sont confrontés à une expérience de rajeunissement en un élixir inventé par le savant Noodle. Hardy en fera les frais et se retrouvera transformé en... singe. Darwin est si incrusté dans les esprits !!!
Que la doctrine de l’évolution s’écroule et le communisme se dissout !!! En fait Teilhard de Chardin a posé le problème, car aussi bien chez les catholiques fixistes et évolutionnistes sont à couteaux tirés. Les catholiques sont dans une prison sans espoir d’en sortir, parce qu’ils ne posent pas les vraies questions.

Ce sera UNE NOUVELLE CHUTE, une dématérialisation négative, la prison planétaire du NOM (Nouvel Ordre Mondial) et de la même soupe pour tous. Bref, un enfer virtuel présenté dans le package du DORG ou « Meilleur des mondes », mais plus surement monde de la barbarie.
L’actuel Dalaï Lama, Teilhard de Chardin, la franc-maçonnerie spéculative depuis 1717, et les philosophistes, sont tous responsables de cette Église du dieu Dollar. Certains appellent ça « modernisme ».

La dématérialisation positive est bien-sûr celle de Ramana Maharshi : réaliser le Soi, l’Instant. Et ne jamais oublier que le corps humain n’est qu’un « vaisseau ».

Le danger franc-maçonnique est très bien exprimé par Charles W. Leadbeater, franc-maçon du 33è degré, dans son livre : Rites mystiques antiques, une brève histoire de la franc-maçonnerie :
« L’objectif de l’occultiste (sic) est de s’unir consciemment à Dieu ; mais les méthodes pour y parvenir diffèrent. Le but de l’occultiste (sic) est d’accéder à cette union par la connaissance et par la volonté, d’exercer la totalité de son être - physique, émotionnel et mental - jusqu’à ce qu’il devienne l’expression parfaite de l’esprit divin intérieur, et jusqu’à ce qu’il puisse être utilisé comme un instrument efficace dans le grand plan que Dieu a conçu (sic sic sic) pour l’évolution de l’humanité, ce qui est parfaitement illustré dans la franc-maçonnerie par la construction du temple saint... »
Leadbeater parle tout simplement ici de son opinion !!!




We Need to Talk About Kevin - Culture de l’enfant-monstre.
Il peut se couper de la réalité à cause d’une vie virtuelle à travers l’ordinateur. Ainsi nombre d’enfants entre 5 et 12 ans se suicident, n’ayant même pas conscience de ce que peut être la mort, du fait de leur cerveau non encore formé totalement.
 
 
 
 
 
 
Plus on communique par ces réseaux informatiques, et plus le FAUX et la CORRUPTION et la VIOLENCE s'installent. Et il est tragique que l'oligarchie fasse comme si de rien était : « Tout va très bien Madame la Marquise : consommez et fermez-là », on fait comme avant !
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 02-10-2011 22:44

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >