Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Problèmes du Pouvoir et de la Volonté
Problèmes du Pouvoir et de la Volonté Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-11-2011 15:24

Pages vues : 3864    

Favoris : 356

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Yokaï

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
 Problèmes du Pouvoir et de la Volonté

Avec le DORG ou Demain On Rase Gratis
 
 
 
 
Il n’existe qu’une seule parade contre les dangers du pouvoir, et de la volonté dans son enfer pavé de « bonnes intentions », et surtout de l’OPINION AVEUGLE : Orare et Laborare ! C’est-à-dire le SILENCE.
 
VOLONTÉ. En métaphysique et dans la philosophie occulte, la volonté est ce qui régit de toute éternité les univers manifestés. La volonté est le seul et unique principe du MOUVEMENT éternel abstrait ou son essence imprégnatrice. « La volonté », dit van Helmont, « est la première de toutes les facultés... La volonté est la propriété de tous les êtres spirituels et d’autant plus activement elle se montre en eux qu’ils sont affranchis de la matière. « Paracelse enseigne aussi « qu’une volonté déterminée est le début de toutes les opérations magiques. C’est parce que les hommes ne savent pas imaginer parfaitement et ne croient pas au résultat, que les arts (occultes) sont autant incertains, tandis qu’ils pourraient être absolument sûrs ». Comme tout le reste, la volonté est septénaire dans ses degrés de manifestation. Emanant de la volonté une, éternelle, abstraite et tranquille à l’état pur (Atman en layam), elle devient Buddhi dans son état Alaya, descend plus bas comme Mahat (Manas), et poursuit sa descente sur l’échelle de gradations jusqu’à ce que le divin Eros devienne dans sa manifestation animale inférieure, le désir érotique. La volonté, en tant que principe éternel, n’est ni esprit ni substance mais idéation perpétuelle [le mental]. Ainsi que cela est bien exprimé par Schopenhauer dans son Parerga, « à le dire raisonnablement il n’y a ni matière ni esprit. La tendance à la gravitation dans une pierre est aussi inexplicable que la pensée dans le cerveau humain... Si la matière peut – personne ne sait pourquoi – tomber sur le sol, après elle peut également – personne ne sait pourquoi – penser... Dès que, même en mécanique, nous dépassons ce qui est purement mathématique, dès que nous atteignons l’impénétrable adhésion, la gravitation, etc... nous sommes confrontés à des phénomènes qui à nos sens sont aussi mystérieux que la VOLONTÉ ».
(Extrait de l’article Volonté, dans le Glossaire Théosophique, inachevé, de H.P. Blavatsky).

En lisant cette référence on voit tout de suite le danger de la Volonté : le POUVOIR, ce qui fait penser à la Magie, la sorcellerie... jusqu’à la politique ! D’autres emploient pour le mot volonté le mot INTENTION. Le résultat est le même ! mais ça fait plus sérieux. De nos jours des « scientifiques », notamment les inévitables psychiatres et leurs copains les militaires et des Agences alphabétiques américaines étudient le « Pouvoir du Mage », qui se trouve dans le thème PARAPSYCHOLOGIE proche de la sphère « moderne » du Mind Control. Bref, on ne sort pas du psychologique, du guérisseur, cela reste donc du domaine des basses dimensions, et en aucun cas ça n’entre dans le domaine de la sagesse et de la libération. D’autant que : intention ou volonté étant accolée à la Magie, on arrive à l’aise à la psychokinétique. Là encore : « Pouvoir du Mage... » et autres illusionnistes et yogis, le Tibet étant depuis un moment le lieu de beaucoup d’illusionnistes !!! Aucun « Pouvoir du Mage » n’a jamais mené à bien la recherche de la Pierre philosophale. La FOI n’entre pas non plus dans le domaine de la volonté, ni de la prière (voir plus bas).

Rien que le mot Intention évoque « l’intention de vote » du couillon qui se laisse attrapé par le suffrage universel.
D’une autre côté « la volonté de guérir » façonne en parts plus ou moins grandes la guérison de la maladie : une part pour la volonté et une part de médecine chimique ou naturelle. Comme disait le patron de Michelin : François Michelin : « Je ne peux pas manger pour vous ». Chacun ne peut faire son chemin que seul, en d’autres mots : Réaliser le Soi, comme l’expliquerait Ramana Maharshi.
Un autre exemple émouvant et passé naguère à la télé : un reportage sur une jeune femme américaine traumatisée par son éducation et ses parents et qui se trouva enfermée pendant 12 ans en hôpital psychiatrique. Les médecins la bourraient de drogues, se désespéraient et lui dirent qu’elle allait mourir. Elle finit par s’en sortir, et une fois « dans la vie courante », elle trouva du travail, quelques heures par jours seulement au début tant elle était encore angoissée et si longtemps privée d’autonomie. La volonté a probablement jouée pour elle, mais inconsciemment : peut-être un instinct de conservation, la « Volonté de vivre ».

La Volonté de vivre c’est le pouvoir de la pensé. « Elle maintient et conserve la vie et même retarde la mort lorsque toute autre vitalité est presque épuisée. En l’absence d’un tel pouvoir de volonté, la mort arrive plus vite. C’est pourquoi on dit que la pensée transmet la vie dans la chair et ensuite d’un corps de chair à un autre », explique Ramana Maharshi dans l’entretient 28, du 4 février 1935. Cela rejoint directement la réincarnation : le Tibet et ses lamas et compagnie qui se prolongent la vie en passant d’un corps à un autre selon des techniques mentales particulières, ce qui leur permet de se faire un bagage d’Alpha et Oméga ou addition ce qui est meilleur en matière de connaissance ; auquel cas ils se foutent le doigt dans l’œil !!! Les lamas tibétains se sont fait une spécialité d’immortalité : ne jamais laisser leur personnalité mourir ! Ainsi, plutôt que de retourner à la Source, les lamas accumulent, vie après vie, toujours plus de connaissances et de pouvoir...

Un célèbre exemple de la volonté : le Docteur Coué et sa méthode axée sur l’autosuggestion, sort d’auto-hypnose : « Générez le pouvoir de vous guérir vous-même. Le pouvoir est en vous ». On croirait entendre Maître Yoda !
En poussant encore plus loin, on peut dire que nous choisissons le jour de notre naissance, le jour de la manifestation de notre corps, et cela neuf mois avant de sortir du ventre de notre mère. « Toute chose existe déjà à l’état de germe, il ne peut donc rien y avoir de nouveau » (entretient 491 de Ramana Maharshi).
La Volonté influence TOUT l’environnement, d’où le phénomène des FANTÔMES dans un lieu ou une habitation ou un château. La Volonté influence non seulement le corps, humain, les plantes, mais les MACHINES ; il existe des témoignages de conducteurs de locomotives à vapeur « liés » en quelque sorte à leur machine. Voir aussi le film : Enfer mécanique, où une voiture « magnétisée », comme possédée par le diable, sans conducteur, elle prend vie et tue beaucoup de monde...

Dans le projet démentiel des prochains riches oligarques contrôlant la planète, figurera peut-être le projet de l’une des agences alphabétiques américaines, le DARPA, qui a investi 9 millions de dollars pour étudier l’outil cerveau ; car effectivement, et comme écrit souvent ici sur le site, le cerveau n’est qu’une outil comme l’estomac, la rate, les poumons, etc. Ainsi dans le futur des oligarques figurera peut-être des nano-robots qui seront injecté dans les vaisseaux sanguins pour gagner le cerveau, d’où ils pourront alors réguler son activité, ou faire « robotiser » l’être humain, ou lui commander de se suicider !!! Bienvenue dans le « Meilleur des mondes » ou DORG (Demain On Rase Gratis).

LA FOI : c’est celui qui est le MINISTRE-SERVITEUR DU RIEN DU TOUT. Car il va au-delà de l’au-delà. L’Art ne « sert à rien ». Une œuvre d’Art comme un dessin ou un tableau ne servent qu’à émouvoir ; on ne fait que contempler un tableau, son utilité EST RÉDUITE À CELA, et pas à une marchandise.
La FOI est Vérité universelle et non personnelle. Elle est Forme de vie par la rencontre de l’intellect et du verbe qui est le CENTRE de toute chose.
La FOI c’est le VIDE : pas de diplôme, pas de pensée juste, de pensée de travers, simplement ouvrir son cœur, prêter attention. Les mystiques ne cherchent pas en quoi consistent le bien et le mal. Ils revivent dans le Christ, pour les Chrétiens, la vision cosmique Originelle d’Adam est pure et sans questions. Quand l’intellect n’avait pas encore cherché son pouvoir séparateur. Puissance intellectuel : don de Dieu, et rien de plus, pour le service du cœur/amour/aimer/attention. LA FOI EST LIBRE. Alors attention à « la Foi aveugle » qui est simplement une variation de l’OPINION.
« Je n’ai jamais connu la Foi telle qu’on la conçoit à l’école, famille, catéchisme, je me suis toujours méfié des sentiments ». (Jean Coulonval, dans Synthèse et Temps Nouveaux).
La Foi ne s’achète pas : on ne prie pas pour recevoir un cadeau du Ciel ou des preuves de « sa bonne foi ». D’ailleurs la « mauvaise foi » ça n’existe pas !!! C’est plutôt ce qu’on appelait autrefois « la bile noire ».



Ramana Maharshi et la Volonté et la Prière.


Ramana Maharshi s’interroge à juste titre sur la prière des chrétiens se terminant par « Que Ta Volonté soit faite ! » Si Sa Volonté doit être faite, pourquoi Le prient-ils encore ? Le simple bon sens fait que Sa Volonté n’a pas a être invoqué puisqu’Elle est là d’Instant en Instant. La volonté divine prévaut en tous temps et en toutes circonstances. Obligatoirement chacun est pris en charge par Dieu, l’Instant, qu’il ne veuille ou non. La prière pour le bien d’autrui cache de l’égoïsme, puisque en désirant le bonheur de l’autre on s’achète une bonne conscience. Là encore il s’agit de s’occuper de ses propre affaires, ce qui rejoins une forme d’individualisme, mais n’ayant aucun rapport avec celui de notre société actuelle. Comme le dit Ramana Maharshi, « Dieu connaît son affaire » et n’a pas besoin de votre intercession en faveur des autres. Le silence est le plus élevé des accomplissements. « Le silence est l’océan dans lequel toutes les rivières de toutes les religions se déversent » dit Thâyumânavar. Il ajoute aussi que la religion védique est la seule qui associe religion et philosophie. (D’après les enseignements 479 et 594).

L’imagination, comme mentionné plus haut avec l’américaine hospitalisé 12 ans en psychiatrie, peut conduire à la destruction de l’individu, s’imaginer qu’on brûle peut effectivement causer de graves dommages avant tout au mental ! Un hypnotiseur peut faire s’imaginer à une personne qu’elle tient une tige de métal rougie au feu et avoir des cloques sur la main. Cela évoque tout de suite les stigmates de la chrétientés...

Comme avec le pouvoir et la volonté nous restons dans le domaine des basses dimension et de notre espace temporel, les plantes sont plus sensibles que nous et perçoivent les intentions, la volonté des humains : « la main verte ». Maintes expériences le prouvent, voir notamment les pages sur la Télépathie. L’eau magnétisée, soit électriquement, soit par signature astrale ou d’une planète requise, soit par ondes de formes, accélère la croissance des plantes.
Toutes formes est à la fois émetteur et récepteur. On entre toujours et encore dans le domaine du sujet-objet. Comme le temps chronos, s’il n’y a personne pour l’observer, il n’existe pas !
Le « Pouvoir du Mage » se retrouve non seulement chez les yogis du Tibet, mais chez la saga des Star Wars dans le symbole de Maître Yoda et sa grande maîtrise sur « la force », qui sera soit positive (du côté des « bons »), soit négative (du côté des « méchants »).

Des expériences ont prouvées que la force du côté négatif était plus puissante que du côté positif. Mais on ne peut pas entrer dans l’opinion chrétienne du bon et du méchant, car le positif dans ces expériences concerne ce qui est proche, et le négatif concerne ce qui est lointain. C’est logique, comme exprimé plus haut dans l’exemple de celui qui veut guérir.
Tous ces domaines de la volonté se retrouvent dans les basses dimensions, dimensions = VIBRATIONS plus ou moins rapides ; on parle aussi « d’enveloppes ». Voir le schéma ci-dessous.

 
Maintenant les mots Pouvoir et Volonté évoquent l’Archée, ce fourre-tout de l’occulte portant une multitude d’autres noms, comme le Qi ou Ki en Chine, Prâna en Inde, Lumière astrale en Europe, etc.


Ramana Maharshi et la Volonté.


La pensée ‘je’ s’élève d’abord, et ensuite toutes les autres pensées s’élancent. L’ensemble constitue le mental. Le mental est l’objet et le ‘je’ est le sujet. Peut-être il y a une volonté en l’absence du ‘je’ ? Elle est comprise dans le ‘je’. La pensée ‘je’ est le vijnânamaya-kosha (l’enveloppe intellectuelle). la volonté y est incluse.
L’annamaya-kosha est l’enveloppe qui constitue le corps grossier. Les sens, avec le prâna et les karmendriya (organes d’action), forment ensemble le prânamaya-kosha (l’enveloppe sensorielle). Les sens avec le mental forment le manomaya-kosha (l’enveloppe mentale). Ce sont les jnânendriya (organes de perceptions). Le mental n’est formé que de pensées. Idam (ceci) est l’objet et aham (je) est le sujet ; les deux réunit forment le vijnânamaya-kosha (l’enveloppe intellectuelle).
(Entretient 277, du 9 novembre 1936).

Dans l’entretient 425, Maharshi précise que la volonté, comme toute autre force s’acquièrent par la pratique, comme une sorte de gymnastique, ou comme un sport demandant de l’entrainement, comme la pratique d’un instrument de musique, etc.

Ramana Maharshi dans l’entretient 109 met en garde contre la volonté d’agir sur les autres, ce qui s’apparente à de la Magie. Comme écrit plus haut, nous influençons tout, y compris notre environnement comme notre maison ainsi que les objets. Bien-sûr cette « force » d’agir sur l’environnement appartient à la dimension ou vibration la plus basse : celle du monde terrestre ; elle s’appelle aussi OPINION ou du moins en est une variation. La véritable force est intérieure ; c’est elle qui naturellement rayonnera sur autrui sans passer par la moindre volonté.

Qui Magie dit Volonté dit évidemment SUCCÈS. SUCCÈS = ATTACHEMENT. On le voit sur les petites cartes de visites des « Mages » divers et variés promettant succès en amour et autres éjaculations précoces ou perte aux jeux, ou comment gagner des millions sans en foutre une rame. Le succès que nous vendent les écoles du franc-maçon Jules Ferry développe l’arrogance et stoppe le moindre progrès spirituel. Maharshi précise que l’échec est souvent une meilleure force permettant à la personne de découvrir ses limites et la prépare ainsi à s’abandonner. Abandon de soi étant synonyme de bonheur (perte de l’ego). « Le succès ou l’échec sont le résultat du prârabdha [destinée] et non de la force de volonté. Un homme peut fort bien n’accomplir que de bonnes et nobles actions et ne rencontrer cependant que des échecs. Un autre homme peut avoir une conduite inverse et réussir en chaque circonstance. Cela ne veut pas dire que la force de volonté était présente en l’un et non chez l’autre » (entretient 423, du 7 juin 1937).


La Volonté de Dieu.

« Si vous vous êtes vraiment soumis, vous devez pouvoir vous conformer à la volonté de Dieu et ne pas vous plaindre de ce qui vous déplaît. Les choses prennent parfois un tour différent de ce qu’il semble. Le désespoir conduit souvent les hommes à la foi en Dieu ». (Entretient 43, du 28 mars 1935).


[En haut de page : un exemple de « Pouvoir du Mage » ou psychokinésie]
 
 

Dernière mise à jour : 05-11-2011 16:02

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >