Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Civilisation : Basnylon la Grande
Civilisation : Basnylon la Grande Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-11-2011 15:13

Pages vues : 4347    

Favoris : 309

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Yokaï

 
keanureeves400.jpg
 
 
Civilisation : Basnylon la Grande
ou Babylone la Grande


(Page importante sur l'histoire de la bouffe des Dieux : nous)
 
 
Les bas en nylon et le nylon sont un symbole fort de la civilisation, du progrès, de l’industrialisation, du confort.... Basnylon ouvre la porte de son Nouvel Ordre Mondial que les Couilles en Or mettent maintenant rapidement en place.
 
Civilisation est synonyme d’administration et donc d’organisation, comme l’architecte est l’organisateur de la construction d’un bâtiment, d’un building qu’il ne construit pas lui-même (et non un ouvrier comme le laisse entendre le mot grec : arkhitektôn. L’ouvrier OUVRE la matière, il expérimente donc... En un sens nous étions autrefois tous des ouvriers. L’ouvrier correspond donc au Point Focal : le Point c’est Tout, le Point sur le I, soit le Ministre du Rien du Tout ; et le Ministre du Rien du Tout est par exemple l’Alchimiste... Par conséquence « le Grand Architecte de l’univers », le Nemrod modèle franc-maçonnique (GADLU)(1) est une imposture qui veut enfler au niveau de l’empereur du monde. Bref, une universalité de plus et hautement suspect à cause du POUVOIR du dogme de l’OPINION ou LIBRE PENSÉE. C’est aussi simple que cela).
 
ADMINISTRATION : action de gérer un bien ou un ensemble de biens, dit le dictionnaire Le Robert. Bien-sûr en plein dans le siècle des loupiotes au 18è siècle, la définition d’administration prend le sens de : fonction consistant à assurer l’application des lois et la marche des services publics conformément aux directives gouvernementales ; ensemble des services et agents chargés de cette fonction (l’Administration). Cette définition parle tout simplement de CIVILISATION : organisation de la cité. Et après la révolution de 1789, en 1793 Administration prenait le sens de : service public, ensemble des fonctionnaires qui en sont chargés (les ouvriers de l’administration). On prenait le modèle sur la Rome ancienne et les Grecs.

CIVILISATION :
la définition de ce mot est terrifiante ! Car le dictionnaire Le Robert nous dit (sens de 1808, donc plein pot sur le 19è siècle et la montée de l’industrialisation de la civilisation occidentale) : fait de civiliser, soit avancer, évolution (bonjour Darwin), progrès (exit la spiritualité !). Ainsi la civilisation est : l’ensemble des caractères communs aux vastes sociétés considérées comme avancées ; ensemble des acquisitions des sociétés humaines (opposé à nature, barbarie). Nous y voilà, exit le « sauvage », le dévergondé, le hors norme ; et par hypocrisie ou langue de bois on nomme maintenant les pays pauvres, ou pas encore « civilisés » des « pays émergents ». Quel vilain terme ! et toujours lié au FRIC et à la CROISSANCE...

CIVILISATION = NORME - MADE IN CECI MADE IN CELA - MONDIALISATION
et dans NORME sonne le nom ROME ! Le hasard n’existe pas, il n’existe que l’ignorance.


Cependant le dictionnaire Le Robert se reprend et développe un peu un autre sens : civilisation : ensemble de phénomènes sociaux (religieux, moraux, esthétiques, scientifiques, techniques) communs à une grande société ou à un groupe de sociétés. Et alors là : ATTENTION, car ici Le Robert tombe dans le piège de la langue française qui associe civilisation à culture !!!
NON ! ce sont deux choses différentes.
CULTURE dans son sens originel se rapporte avant tout à l’universalité (la QUALITÉ), donc à la spiritualité ou essayer de réaliser le Soi, qui est de toutes façons là. On cultive bien son JARDIN, son EDEN.
CIVILISATION se rapporte à un développement avant tout matériel de l’humanité : la technologie apportant un confort, une VITESSE et de la QUANTITÉ.

Dans CIVILISATION sonne si vile : comme les cités et les villes sont porteuses de choses viles, de mépris, de choses ignobles ou sans noblesses. Comme déjà exposé dans une page consacré en partie à voir les contraires que sont la campagne et la ville, le mot CITOYEN habitant de la cité écarte l’habitant de la campagne : le PAÏEN, le PAIS, le PAGANS ou habitant de la province (petit État autonome).

La CULTURE depuis l’invention de l’imprimerie à l’époque de la Renaissance jusqu’à nos technologies est maintenant synonyme de QUANTITÉ, donc exit la qualité ! QUANTITÉ qui retombe dans le NOM (Nouvel Ordre Mondial) ou la pensée unique, LA NORME DU CITOYEN. Mais le pire, en plus de la quantité, du confort, de la croissance, C’EST LA VITESSE : À COURT TERME. Notre « civilisation » est la civilisation du COURT TERME. Là encore : exit les générations futures !!! Après moi le déluge...
On se fout diaboliquement du vaisseau planète Terre.

La devise franc-maçonnique « liberté-égalité-fraternité » a été salit par ces francs-maçons spéculatifs sortis en 1717 en Angleterre. Là non plus, pas de hasard. Cette devise est la plus grosse escroquerie depuis 1717, elle est synonyme d’INÉGALITÉS : nous les vivons tous les jours actuels ; parce que cette franc-maçonnerie spéculative se basait sur l’antiquité et des sources où la matérialité était déjà prospère, notamment sur Babylone. Et BABYLONE = OLIGARCHIE - POUVOIR, comme les bas nylon développèrent en partie la société de consommation. Et à propos de vêtement, puisque de par mon père j’ai de la famille en Russie, à l’époque de Nikita Khrouchtchev, ils nous réclamaient des blue jeans de Monsieur Levi Strauss, bien-sûr introuvables derrière le « rideau de fer » et le KGB de cette URSS post stalinienne. L’Occident étant toujours vu comme la civilisation de Coca-Cola et du CONFORT ! (En haut de page : photo du beau Keanu Reeves en jeans). Ce CONFORT qu’on a apporté récemment en Libye !!! Coca-Cola, le jeans, reflètent l’uniformité l’uniforme... comme la démocratie... On se copie les un sur les autres ce qui correspond aussi au dogme de l’OPINION...

Bien-sûr, tout cela reflète l’éternel pouvoir : LE FRIC : déjà à Nippur en Mésopotamie, ville dominé par le culte du « dieu » sumérien Enlil seigneur ou saigneur du cosmos, il fut inventé LES BANQUES. Donc qui dit banques dit ORGANISATION, ADMINISTRATION, GRAND ARCHITECTE... SATAN, le Satam ou Administrateur territorial en Sumérien.

CIVILISATION = DESTRUCTION - GUERRES et MORT, car la civilisation s’oppose systématiquement à L’ORIGINE.
CIVILISATION = DESTRUCTION parce que tragiquement « on compte le temps », c’est-à-dire on est dans la course perpétuelle de la croissance, et bien-sûr avant tout financière : tout vite et beaucoup.
CIVILISATION = VITESSE - PROFIT - MONSTRUOSITÉ - MORT.


Ainsi les civilisations vont et viennent et s’envolent comme les feuilles mortes sur un arbre, qui lui, représente bien l’UNIVERSALITÉ des trois règnes minéral, végétal et animal. Seulement les feuilles de l’arbre NE TUENT PAS ! Elles servent à faire de l’humus ou compost, du terreau. C’est fondamental puisqu’il y a FLUIDITÉ, CIRCULATION. Nous ne sommes que de passage sur Terre, comme les feuilles de l’arbre. Il n’y a rien de nouveau sous le Soleil ; il n’y a que ce qui a DÉJÀ EXISTÉ. Ainsi notre Univers est-il un univers APRÈS le PASSAGE d’un autre univers plus « ancien », mais à la limite si je peux écrire, il y a EN MÊME TEMPS, un nombre indéfinissable d'univers... Le monde a été créé en mesure, nombre et poids, et cela pour l’éternité ; ainsi il ne peut y avoir que CIRCULATION ou FLUIDITÉ, d’où naturellement le « potentiel » de l’énergie du Vide est présent...

La passage de la Bible : Genèse 1, 28 est terrible et responsable de cette course en avant comme pour atteindre un but, mais surtout indiquant DE SE COUPER DE LA NATURE : « Dieu les bénit et leur dit : Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre ET SOUMETTEZ-LÀ ; DOMINEZ SUR LES POISSONS DE LA MER, les oiseaux du ciel et de tous les animaux qui rampent sur la terre ».
Il semble impossible qu’un Dieu ait pu dicter cela à un embryon d’humain !
Par contre Dieu fait des humains des végétaliens et de futurs agriculteurs, ou pourquoi pas des horticulteurs : Genèse 1, 29 : « Je vous donne toutes les herbes portant semence, qui sont sur toute la surface de la terre, et tous les arbres qui ont des fruits portant semence : ce sera votre nourriture ». pour les « bêtes sauvages », les oiseaux du ciel, les animaux rampants, Dieu les fait aussi végétaliens.

Alors les archéologues plongent dans l’humus-humain pour tenter de retrouver l’origine de l’être humain : « on a perdu le plan ! ».


CIVILISATION = AGRICULTURE - INDUSTRIALISATION - VENUE DES SOUCOUPISTES


Les « Dieux » (voir le dernier livre d’Anton Parks : Eden, la vérité sur nos origines) manipulent l’être humain, le chasseur-cueilleur à l’époque du Paléolithique (lithique : de la Pierre, et paléo : ancien) n’à plus qu’à se tourner vers l’AGRICULTURE pour servir leurs « Dieux » et leur donner à bouffer. Sinon ces chasseurs-cueilleurs pouvaient choisir la voie de l’HORTICULTURE, et notre monde en serait totalement différent : peut-être toujours un Paradis, en tout cas UN JARDIN SANS LA CHUTE (hors du Jardin). L’Agriculture nécessite des outils plus importants que ceux de l’Horticulture, et donc l’extraction du métal et son travail dans la forge. Ainsi naissait la SCIENCE : technologie et prise de conscience et sens du sacré. Le Dieu Enki en est en partie responsable.

AGRICULTURE = PRODUIRE (Masculin)
HORTICULTURE = ÉCHANGE - CIRCULATION (Ortie est Ami de l'humain) (Féminin)


En effet, en choisissant la voie de l’Horticulture, l’être humain ne serait pas devenu « le bétail des Dieux » et surtout il ne serait pas devenu ESCLAVE, mais serait en ACCORD avec son environnement, en fait avec TOUT.
Partout il devrait y avoir FLUIDITÉ : le travail est pour l’humain (l’expérience) et non l’humain pour le travail (l'esclavage). Comme disait Aristote, que je n'aime pas : « Il n’est pas vrai que le temps libre soit la fin du travail, c’est le travail qui est la fin du temps libre ». Donc le vrai temps de l’être humain est le TEMPS LIBRE... Et l'expérience se situant au niveau de la voie de l’HORTICULTURE : l’ÉCHANGE. Tout est mouvement et non pas comme dans notre civilisation à sens unique : la croissance. Toute excroissance est synonyme de tumeur : tu meurs ! On le vit bien par exemple dans notre économie gangrénée dans un monde devenu fou.
Dans la voie de l’HORTICULTURE, l’être humain aurait pu récolter sur l’Arbre de Vie les fruits d’une quasi immortalité, comme le firent semble-t-il les « Dieux », puisque c’est bien connu, un Dieu genre Enki ou Ptah ça vit longtemps !!!

Donc Horticulture étant synonyme de JARDIN, du latin : hortus ‘jardin’, (Gar Eden Garden - Eden) ce qui englobe surtout les légumes et les fruits, et bien-sûr les arbres et autres plantes vertes et fleuries ; l’être humain était destiné à rayonner de bonheur, d’échanges et d’expériences de toutes sortes et indéfinissables. Ce grand Jardin est appelé EDEN : nourrir la colonie de Kharsag, et les copains des Dieux venus en nombre sur la planète pour se ravitailler.
Pour nourrir les Dieux son bétail (nous) dut cultiver les terres, ainsi les chasseurs-cueilleurs durent trimer « à la sueur de leur front » comme c’est écrit dans la Bible !!! Un « Dieu » plus développé que les autres Dieux, Enki, tel un Serpent, donc une vibrions-vibrations avertit les humains de leur triste condition : Bible : connaissance du Bien et du Mal...

Alors ces Dieux là ne connaissaient même pas l'énergie prânique et étaient obligés de se nourrir comme de vulgaires animaux ? Comme de vulgaires Goa'uld ? (voir plus bas).

Un Jardin est essentiellement un endroit presque toujours clos où on apprivoise les plantes, les légumes, et les arbres donnant des fruits (Arbre de Vie que l'on trouve dans la culture de nombreux peuples).

Mais la Chute ou éjection du Paradis peut aussi correspondre à une contamination microbienne entre, non pas Dieux et Humains, mais entre PLANTES ET HUMAINS puisque ceux-ci étaient modifiés génétiquement par les Dieux, qui devaient avoir oublié cet aspect de la puissance de l’infiniment petit. Étrangement ce problème à été traité par Herbert George Wells dans son roman adapté plusieurs fois au cinéma : La guerre des mondes, où les visiteurs sont détruit par un microbe. H.G. Wells qui était partisan du mondialisme devait avoir accès à d’importantes sources d’informations (autres que les histoires de Jules Verne).

Il y aurait eu à cette époque deux catégories d'animaux humains : ceux nés naturellement, et ceux créés artificiellement de "toutes pièces" par les "Dieux".

Ainsi pour notre malheur d’humain, il y a longtemps nous avons peut-être eut la visite d’entités extraterrestres sur la Terre, et qui par malchance n’étaient pas les gentils mais plutôt des totalement pourris, car à partir de la catégorie créée naturellement, et celle créée de toutes pièces, ils nous fabriquèrent pour leur servir d’esclaves, nous devenions : le bétail des Dieux ! Et l’invention d'un certain CONFORT était prononcé. Alors la Chute (genre celle racontée dans la Bible) est peut-être due à un « accident » soit temporel, soit venant d’un univers précédent, soit d’un « prochain » univers... Tout est lié... Ce n’est que mon opinion. Mais les Dieux venus d’ailleurs ont peut-être aussi fabriqués les humains de toutes pièces : engendrés des « bêtes sauvages » ??? Le terme ADAM en hébreu indique le ROUGE (le passé) et le Premier Homme. Anton Parks traduit ce terme de A-DAM (dans Le Secret des Étoiles sombres) par « animaux », des bêtes, des troupeaux. En tous cas ADAM signifie le PASSÉ, le ROUGE couleur de la libido, couleur de la science ésotérique : l’Art des « Étudiants du feu » ou Alchimistes, le Rouge de la Matrice et de ce qui est caché : le rouge de la Gueule.

De toutes façons il est absolument impossible que depuis des dizaines et des dizaines de millénaires aucune forme de vie n’est visité la Terre : l’espace et le temps comme on les comprend depuis la fin du 19è siècle n’étant pas en cause. Il est donc possible que des visiteurs venus d’ailleurs aient façonné l’être humain qui se poursuivit jusqu’à ce que nous sommes devenu en 2011... et pour encore combien de saisons ???

Marduk maître de Basnylon la Grande. Demain ce sera : Je rue vers Salem (Jérusalem était au temps d’Abraham la ville des Jébuséens, selon Josué XV)


DIEUX = GUERRES (en Haut comme en Bas règne la guerre : en fer et en faire partout)

Basnylon ou Babylone, la Tour de Babel, Nemrod, Nabuchodonosor, tout cela reflète la CIVILISATION, LE CONFORT ET L’ORGUEIL, et surtout le Nouvel Ordre Mondial ! Rien que dans le nom Nabuchodonosor il sonne abus, sonore ! Encore les vibrations... Marduk semble être le Dieu le plus criminel dans ce qu’on appelle « la guerre des Dieux » ou « Guerre céleste ». D’ailleurs comment une guerre peut être céleste ? Seule possibilité : ce fut une guerre entre « engins spatiaux » !
Il est connu que tout Dieu habite une maison (ou un vaisseau) : en Occident ce sont les églises, alors Marduk après ses massacres fait construire un sanctuaire baptisé « Babylone » où il résiderait. Et qui dit sanctuaire dit offrandes. Les offrandes, ce sont le bétail des Dieux qui est chargé de la corvée, dont une variante de corvée est illustré par la série télé Stargate SG1. Dans Stargate les "Dieux" sont bien vue comme des tyrans, car il s'agit seulement de forme de vie proche de nous. Selon les traductions de tablettes sumériennes par Anton Parks, les "Dieux" viennent bien d'ailleurs, et possèdent des technologies qui étaient au dessus des "animaux humains" de l'époque.
Enki-Éa serait le Dieu-Serpent qui possède le secret des Dieux qu'il ne faut pas révéler aux bestiaux humains (voir la note de bas de page à propos de religions à mystères). Et les Goa'uld (ci-dessous) correspondent bien à des serpents (dans leurs sortes de scaphandres) qui considèrent les humains comme des moins que rien. Où les scénaristes ont puisé leurs informations ?



goauld.jpg



Note.
1. GADLU Grand Architecte de l’Univers, selon C.W. Leadbeater dans son livre : Rites Mystiques Antiques - Une brève histoire de la franc-Maçonnerie :
« Ces êtres [style anges où ceux situés dans d’autres dimensions plus ou moins basses] sont étroitement associés au travail intérieur requis par les Mystères [sic], ainsi que par la Franc-Maçonnerie [sic], par conséquence, celle-ci ayant ses sources dans ceux-là [les religions à mystères]. Ils représentent les grandes forces édificatrices de l’univers, les puissances constructrices de la Nature [déjà on se coupe de la Nature], et puisque nous cherchons [les francs-maçons] à construire un univers en miniature dans nos loges, se sont eux que nous invoquerons pour nous assister dans nos travaux. Cette invocation est accomplie lors de consécration de chaque loge, même si l’officiant moderne comprend peu ce qu’il effectue réellement en répandant les offrandes traditionnelles de blé, de vin, d’huile et de sel, des symboles qu’ils choisirent eux-mêmes depuis des temps immémoriaux pour reprendre leurs pouvoirs spécifiques. Lorsqu’elle est accomplie par un Maître Investi, dûment délégué pour consacrer un loge, cette partie ancienne du rituel produit de remarquables résultats dans les mondes intérieurs : elle équivaut à un appel envers les esprits planétaires à la tête des quatre lignes, pour faire reconnaître la nouvelle loge et pour la dédier au service du GADLU : Grand Architecte de l’Univers ».
Nous avons donc à faire un ensemble d’un niveau « terrestre » proche de la Magie.
Leadbeater précise que : « les Mystères étaient des grandes institutions publiques soutenues par l’État, des centres de vie religieuse et de la vie de la nation vers lesquels affluaient par milliers les membres de la bonne société ». Pour Leadbeater ces « sociétés à mystères » n’étaient pas cachées ! mais seulement cachées aux yeux de ceux qui ne pouvaient pas comprendre. Bref, comme excuse on avance toujours le même poncif d’argument, ou encore de la morale qui ne pourrait pas être spontanée et naturelle sans les francs-maçons, alors il fallait laver le cerveau des gens... Le genre humain n’a pas attendu les francs-maçons pour jouer les pères et mères la morale, car il n’existe nul par au monde de gens se levant le matin et qui se disent : « Je vais faire une bonne journée de criminel ! ». Par contre, son action au cours de la journée peut se transformer en action criminelle.

Ce Grand Architecte de l'Univers GADLU est le Satan possesseur de la Terre, le Prince de ce monde : "Mienne est la terre, divins sont le Ciel et le Paradis. Si tu deviens un homme qui m'appartient, tu travailleras la terre" (cité par Anton Parks dans son ouvrage Eden, et inscription provenant de la Bibliothèque Nationale de Sofia dans un manuscrit sur Adam et Eve). Satan condamne les humains à l'Agriculture ! Faut-il en avoir de la haine pour le genre humain !!! Car si le Satam, Satan, Enlil condamne les humains qu'il hait tant à l'Agriculture, c'est qu'il a un secret à cacher : les bienfaits et secrets provenant de la voie vers l'HORTICULTURE...


levi_strauss.jpg
 


Conférence de Pierre Hillard : Vers une victoire du mondialisme ?
À moins d’un évènement majeur genre catastrophe naturelle, ou un virus, le Nouvel Ordre Mondial a gagné ! Mais pas pour longtemps ! C’est impossible de durer un minimum dans de telles conditions... Le virus est dans le corps depuis trop de millénaires, la Tour de Babel-Jérusalem c’est pour bientôt avec les failles qui vont avec...

Préparons-nous psychologiquement car ça risque d’être terrible prochainement.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 24-11-2011 19:10

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >