Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le PARADIS et les OUTILS
Le PARADIS et les OUTILS Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-11-2011 01:41

Pages vues : 3902    

Favoris : 353

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Yokaï

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
Le PARADIS et les OUTILS


Tout est double :
EDEN : LIEU DE DÉLICE (version récente et biblique)
EDEN = GOULAG (version originel non déformée par la version biblique)
 
 
L’outrage du savoir de la métallurgie : Met al : met dans le Soleil, le Tout !
 
 
Les sociétés plus ou moins secrètes genre francs-maçons, clubs et autres groupes d’opinions (ils sont tous groupes d’opinions), essayent de faire créer une administration politique destinée à faire des non initiés à leurs opinions des esclaves ; et le plus grave, ces institutions fabriquent un code de « morale » à leur avantage qui les glorifie. Toutes ces institutions plus ou moins cachées sont des fabricants d’âmes. « Fondez l’univers et reformez-le » dit un rituel de société secrète ! C’est la même chose que le SOLVE ET COAGULE des Alchimistes, mais eux savent se taire, pour la raison que leur travail est solitaire et non en groupes.
Par exemple, je reprends ce que dit Leadbeater dans son livre : Rites Mystiques Antiques - Une brève histoire de la franc-Maçonnerie :
 
« Les cérémonies des Mystères étaient également destinées à représenter l’évolution supérieure de l’homme [sic], son retour vers l’origine dont il procéda, grâce au développement de sa partie naturelle supérieure [sic, sic, sic : il n’y a pas de partie supérieure, c’est comme pour le Soi : il est là quoique qu’on fasse], laquelle ne résulte pas uniquement de pratiques méditatives et cérémoniales, mais plus encore d’une vie respectant les préceptes moraux qui furent enseignés [par qui ? pourquoi ?]
Beaucoup de contemporains s’imaginent que nous connaissons les vérités morales sans qu’elles aient été enseignées [pourquoi associer ‘vérités’ et ‘morale’ ?], mais il n’en est pas ainsi. Si elles nous semblent à présent tout à fait naturelles, il s’agissait à une époque reculée de découvertes ou de révélations similaires aux progrès successifs des sciences et des inventions matérielle ».

Non ! La morale c’est plutôt le Dieu Serpent Enki qui la souffla aux hominidés.

C’est grave et important ce qu’écrit Leadbeater, car il touche là tout de même ce qu’on appelle de nos jours : L’ÊTRE HUMAIN. Mais en aucun cas ce sont les francs-maçons qui détiennent « la vérité » dans leur package à la mode Alpha et Oméga ou sélection des meilleures vérités glanées un peu partout dans l’antiquité ! qui seraient à l’origine de l’état actuel des êtres humains. Et quand on voit leur état !!! et justement parmi ceux qui se prennent pour des « élites », il y a de quoi fuir et à grande vitesse ! Surtout lorsque Leadbeater parle naïvement ainsi : « Chaque degré des Mystères était conçu de façon à refléter l’un ou l’autre des grandes Initiations de la Loge Blanche [sic, car le New Age n’est pas loin], afin que les initiés de ce niveau inférieur se préparent en fait à s’engager sur le Chemin de la Sainteté, et tentent ainsi d’accéder à la plénitude de l’union avec Osiris, la Lumière cachée ».
Là-dedans le « Chemin de la Sainteté » de l’église franc-maçonnique, ou contre-Église, n’est qu’opinion. En plus des « universalités » des trois religions monothéistes, nous avons la quatrième et petite dernière : la franc-maçonnerie spéculative.
LE TOUT SE RÉSUME PAR LE MOT : POUVOIR.

Le genre humain n’a pas attendu les francs-maçons pour jouer les pères et mères la morale, car il n’existe nul par au monde de gens se levant le matin et qui se dise : « Je vais faire une bonne journée de criminel ! ». Évidemment qu’au cours de la journée un accident peut se transformer en action criminelle.

Leadbeater qui reprend l’opinion plus que suspect, mais vraiment, à savoir l’opinion disant que : « les initiés des Mystères égyptiens étaient symboliquement engagés dans l’édification de la pyramide [laquelle ?], tout comme nous sommes engagés, dans la maçonnerie moderne, dans l’édification du temple du Roi Salomon, les deux structures devant être représentatives des processus de construction à l’œuvre dans la nature ».
Je ne comprend pas son association Pyramide-Temple de Salomon et la Nature, même s’il parle des « mystères » technologiques du temps et des labyrinthes pour garder secret quelques coins obscures d’une pyramide.

Selon le dernier livre d’Anton Parks : EDEN, la vérité sur nos origines, lorsque les visiteurs venus d’ailleurs trouvèrent sur la Terre des êtres humains, ceux-ci étaient à l’état de « bête », tout du moins selon l’opinion de ces visiteurs. Comme les visiteurs avaient besoins de nourriture, ils fabriquèrent des humains à partir des hominidés à l’état sauvage pour leur service d’esclaves.
Mais il existait, peut-être et selon mon opinion, un troisième type d’hominidés qui possédaient un semblant de croyances en une force « venant du Ciel » autre que des soucoupes volantes et leur cirque technologique attrape-couillons...

TROIS GROUPES D’ÊTRES HUMANOÏDES :

- Hominidés nus possédant une Foi, un début de croyance en forme de paganisme tourné vers la Nature. Possèdent un début de langage.
- Hominidés nus à l’état de bête sauvage. Ne possèdent aucun langage, à par des grognements.
- Hominidés habillés fabriqués par des visiteurs venus d’une autre galaxie ou système planétaire. Possèdent un langage évolué.

Ces visiteurs, les Anunna (dieux guerriers venus du Ciel), seraient selon Anton Parks, des guerriers descendus sur Terre à cause d’un conflit ayant éclaté dans les Pléiades.

Comme ces Dieux avaient besoin de bouffer, ils créèrent un EDEN, le Goulag avant l’heure pour leurs esclaves qui devaient les nourrir. D’ailleurs le terme Goulag qui veut dire : « Administration principale des camps », correspond bien à celui qui administre : le Satam, Satan, l’ennemi du genre humain (Satam en hébreu veut dire ‘haïr’ et ‘poursuivre’). Et pour administrer, il faut cacher, mentir : La note du bas de page 107 du livre de Parks, précise d’ailleurs que le Satan est le beau parleur, le conteur, celui qui endort les foules de sa belle voix. Comme le langage parlé est basé sur des conventions, il faut bien savoir mentir par moments si on veut administrer !


Ce qui à perdu les humains c’est la découverte du métal jouxté avec celle du fer permettant de forger des OUTILS, c’est aussi simple que cela. Mais le plus grave, c’est que ça éloigne de la VÉRITABLE TECHNOLOGIE, à savoir la connaissance de la Matière, qui seule, entre autres, permettra d’avoir des contacts avec des formes de vie indéfiniment plus évolué que les Anunnaki. Ces Anunnaki ne connaissaient pas totalement la Matière puisqu’ils étaient apparemment obligé de se nourrir comme nous tous humains, et pour cela ils inventèrent le Goulag !!!

Connaître la Matière : rendre concave ce qui est rendu convexe par la « science officielle ».

Et à propos de PARADIS-GOULAG, le plus triste, c’est qu’une fois inventé les outils, puis plus tard un assemblage d’outils : la machine, il se trouvera toujours un humain pour faire une connerie et casser cet outil ou faire marcher la machine à l’envers ! Je reprend cette belle et naturelle explication de la CHUTE d’après le livre de Jean Coulonval : Synthèse et Temps Nouveaux. Mais bien plus : l’outil servira comme arme de guerre... (voir plus bas).

MACHINE = ASSEMBLAGE D’OUTILS = AUTONOMIE = CIVILISATION et CROISSANCE
AUTONOMIE = RESPONSABLE DE SON PROPRE DESTIN

CIVILISATION + = HARMONIE et longévité

CIVILISATION - = GUERRES et vie courte

PARADIS = ANIMAUX

JARDIN = PLANTES



Dans la Bible, dans la Genèse, il est dit que l’Homme ne doit pas toucher de l’Arbre. Or l’Arbre est source de vie et dans beaucoup de peuples l’Arbre de vie est identique ; il est à l’état virtuel sous formes de germes et de semences aussi pou l’esprit. L’Arbre de vie est à l’origine androgyne, et le tronc central dirigé vers le ciel est solaire et comme l’AXE, le Père, le Phallus dressé. Mais avec les oiseaux qui nichent dans les arbres très feuillus, l’Arbre est matrice. De par ses racines enfoncées profondément dans le sol et sa cime touchent le ciel l’Arbre est symbole de liaison entre le Ciel et la Terre. L’Arbre est AXE, pilier central. L’Arbre de Vie a pour sève la ROSÉE CÉLESTE, et ses fruits, jalousement défendus transmettent une partie d’immortalité.

D’autre part qui dit RACINES dit sous terre et MÉTAUX. MINE = MÉTAL.
SOUS TERRE = LE CIEL TERRESTRE = LES PLANÈTES = ÉNERGIES COSMIQUES.
Donc les MÉTAUX symbolisent des énergies cosmiques solidifiés et condensées, aux influences et aux attributs diverses. Voir la page sur l’expérience du chercheur italien Ugo Morichini.

Plomb = Saturne
Étain = Jupiter
Fer = Mars
Cuivre = Vénus
Mercure = Mercure
Argent = Lune
Or = Soleil

Dans les racines de l’Arbre et la terre se trouvent les énergies souterraines que devaient parfaitement connaître les Anunnakiet qu’ils voulaient interdire aux animaux (les humains). La terre, plus le soleil et de l’eau donnent une prodigieuse énergie à la graine qui deviendra un Arbre. Mais comme tout est double, les transformations doivent TRIER LES SCORIES.
SCORIE : du latin : scoria, du grec skôria : ÉCUME DE FER. Et dans Fer il y a FAIRE, ce qui correspond à l’analogie avec les OUTILS... Donc les Anunnaki défendaient aux humains de Fer, de Faire, sauf bien-sûr les travaux agricoles pour nourrir les Anunnaki.

FER = FAIRE = BIENS MATÉRIELS et AUTONOMIE = LUXE des DIEUX et SANTÉ
Les DIEUX ne veulent pas que les HUMAINS soient AUTONOMES (c’est le principe des sociétés totalitaires)


Dans des rites franc-maçonniques, le récipiendaire est invité à se dépouiller de ses métaux : pièces de monnaie, bagues, chaîne de collier, montre, etc., pour marquer son détachement de tout bien matériel et de toute convention et sa volonté de recouvrer l’innocence originelle.
Ne jamais oublier que le fer ROUILLE, qu’il y a une hiérarchie naturelle, la seule ! parmi les métaux : le plus mûr étant l’OR. Ainsi l’âge de Fer (le notre) est celui de la brutalité et de la tyrannie, l’âge d’Or est celui des merveilles.
Ne pas oublier aussi l’interdiction du métal dans les autels hébreux et des outils de métal dans la construction du Temple de Salomon, ce qui correspond à l’initiation maçonnique décrite ci-dessus.
Ne pas oublier aussi que ceux qui travaillent le Fer : les FORGERONS, étaient autrefois considéré comme maudit, ils devaient travailler en dehors du village, et aussi à cause des risques d’incendie. La fusion des métaux est comparable à une mort, en tous cas à quelque chose d’extrêmement mystérieuse. Simplement prendre conscience de cela en contemplant un récipient contenant un mélange de soudure SN-PB (Étain et Plomb) en fusion à 300° qu’on trouve dans les ateliers pour construire des appareils contenant des composants électroniques reliés par cette soudure.

MÉTAL = OUTILS = CIVILISATION = AGRICULTURE et VÊTEMENTS

NON AGIR - SPONTANÉITÉ - SOI = LIBÉRATION


Pour résumer : Métaux = Luxe, et celui qui fit goûter le luxe aux humains ce fut le Dieu Serpent Enki. Et là je suis entièrement d’accord avec Anton Parks quand il dit que la connaissance du métal est le premier pas vers une autonomie complète, vers une culture civilisée. Évidemment « Faire » et Fer débouche sur les pointes de flèches, en passant par l’outil et aussi arme : la hache, jusqu’à nos bombes et nos chars d’assaut... en passant par le sacrilège du bétonnage des terres par du béton armé de tiges de Fer et autres cochonneries.

Oui, la possession de la maîtrise et de la fonderie des métaux posa de sérieux problèmes aux « Dieux » (les visiteurs venus d’ailleurs).
Ne pas oublier que le CISEAU de métal est plus puissant que la PIERRE qu’il sert à tailler. Il est le principe mâle, agent de la diabolique VOLONTÉ, de l’INTELLECT. Le ciseau est un crime contre la SPONTANÉITÉ (d’après Tchouang-tseu, chapitre 11), un crime des interventions abusives de l’humain dans les lois naturelles de la vie. Voyons dans quel l’état monstrueux nous avons mis notre planète.
 
Qu’est-ce que c’est le LUXE, la VALEUR, sinon une INVENTION. Par exemple une personne vivant dans la « pauvreté », en apparence, ne se rendra pas compte qu’elle vit dans cette condition si elle ne voit jamais le plus petit palace des Couilles en Or. Il faut l’initier pour cela, en l’occurrence la débaucher, lui apprendre ce qu’est la valeur de la « civilisation »... Cela est illustré dans la Genèse avec la fameuse Pomme. Beaucoup de choses sont comme cela, notamment commencer à fumer des cigarettes de tabac ! car au départ cela paraît totalement idiot de fumer et de tousser en s’envoyant de la fumée dans les poumons avec pour résultat un étourdissement, et si on associe cet étourdissement à une situation plaisante, alors c’est foutu : ON CROQUE LA POMME. D’où le terrible symbole de la marque d’ordinateur : Apple !!! Effectivement l’informatique (informatoc) est en train de couler la société humaine, Apple n’est pas le seul responsable. Informatique qui peut être un OUTIL extraordinaire s’il n’était pas binaire, est devenu comme un parfait OBJET D’ASSERVISSEMENT et proprement DIABOLIQUE.

Donc ces Anunnaki venus des Pléiades connaissaient une partie de la Matière : la MÉTALLURGIE, qui devait leur servir aussi à se déplacer dans l’espace. Et c’est le Dieu Serpent Enki qui souffla aux humains le POUVOIR des outils en métal. Mais Serpent veut-dire aussi VIBRATIONS et SIMPLICITÉ. Enki semble un Dieu bon. On parle beaucoup aussi, surtout en Inde, de Serpent cosmique, etc. Le Serpent c’est l’universalité de l’Ouroboros : les CYCLES, les RYTHMES VIBRATOIRES...
La fabrication d’objets en cuivre ne date qu’entre 4000 à 3500 ans avant notre ère, or nombre d’objets métalliques façonnés de mains d’êtres possédant un langage évolué furent découvert et évalués à une époque remontant entre 9.500 et 10.000 ans !

ENKI - PTAH = ARTISANS
ENKI - SERPENT - VIBRATIONS


PTAH est une variante de Enki (ou c’est plutôt l’inverse !) et comme tout artisan et ouvrier il MET EN FORME. Ptah dieu humain est le Premier ARTISAN de la création matérielle, il opère sa continuité. Khnoum est le Divin Potier des formes qui réveille Ptah en le travaillant avec ses deux mains sur son tour de potier. Brasser l’homme de glaise dans les deux sens : involution et évolution. Là encore : vibrations. PTAH EST UN MOTEUR.

ARGILE = ENNEMI DES DIEUX (à leurs yeux) et ARGILE = HUMAINS
 
 

Dernière mise à jour : 26-11-2011 02:11

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >