Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les Stargates sont une réalité
Les Stargates sont une réalité Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-12-2011 22:15

Pages vues : 5846    

Favoris : 320

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Yokaï

 
world-torus.gif
 
Les Stargates sont une réalité

Hommage au TAO
 
 
 
La conquête scientifique et technologique de la Nature [on s’est donc coupé de la Nature] est l’expression d’une mentalité dominatrice [et orgueilleuse] qui était déjà répandue dans le monde antique [surtout gréco-romain mais encore plus dans les premières cosmogonies babyloniennes], mais dont le pouvoir s’est grandement accru grâce aux technologies et a encore été amplifié par la croyance au progrès illimité [jusqu’à chercher l’immortalité physique !]. (Rupert Sheldrake, L’âme de la Nature)

Avec sa logique tordue, Aristote a écrit (dans sa Politique) des conneries : « Si donc la Nature ne fait rien sans but ni en vain, il faut admettre que c’est pour l’homme que la Nature a fait tout ceci ». On y voit déjà une origine de Superman, et de libéralisme, voir de république !!! Et quand on pense que notre civilisation occidentale est pour une grande part DANS le cerveau de ce type !

Par contre Aristote était tout de même lucide quand il affirmait que « la Pierre Philosophale est en chaque être humain, dans tous les lieux et à chaque époques ». Il décrit ainsi le Trou noir, le Soi, le Centrum Centri...

En résumé : celui qui est la Nature est celui qui a encore son âme d’enfance malgré son âge adulte.

Chacun de nous et confronté au mystère de notre existence et de notre expérience, et consciemment ou non, chacun doit s’efforcer de trouver un moyen de lui conférer un sens. Il existe trois théories :
- Théorie mécaniste de la Nature et de la vie humaine, avec Dieu en option (cette théorie fait le plus d’adeptes, et de francs-maçons !).
- Théorie d’une Nature vivante dans une autonomie « sans Dieu ».
- Théorie d’un Dieu dans une Nature Vivante.
Bien-sûr notre choix est une question d’intuition.
 
 
Dans les premières cosmogonies babyloniennes, la déesse Tiamat était le Vide informe ou Chaos (les Eaux primordiales des Égyptiens), la Matrice sombre et profonde d’où était né l’univers, donc un Trou noir (toujours symbolisé par un grand Serpent). Tiamat donna naissance à Mardouk, qui tua sa maman. Ainsi Mardouk devint le Dieu créateur de toutes choses. Mardouk tua sa maman en lui fendillant le crâne et le corps tandis que les vents dispersaient son sang. En coupant sa maman en deux, Mardouk créa le Ciel et la Terre. Comme VIOLENCE et POUVOIR on ne fait pas mieux ! Car dans la traditionnelle Bible, dans la Genèse, Dieu ne s’est pas battu avec sa maman...

FONDAMENTAL : Le Serpent est toujours vu de nos jours comme le « méchant », celui qui tenta l’humain, afin de lui offrir la Sainte CROISSANCE, sous toutes ses formes, et l’abomination là-dedans c’est LE POUVOIR. Nous vivons cette abomination toutes les heures, minutes et secondes, en une forme qui s’appelle : HIÉRARCHIE, qu’on peut appeler aussi : religions du salut, ou de la RÉDEMPTION. C’est le pire des pièges et tous les francs-maçons pataugent dedans ! Ce piège contient ce qu’on appelle « progrès », « valeur », évolution, conquête, dont le propre est de faire éprouver à l’individu le besoin de s’élever dans la hiérarchie des êtres. Ce système de rédemption est le DORG (Demain On Rase Gratis) ou « meilleur des mondes », ou « Même soupe pour tous », car cela s’étend bien-sûr à la civilisation entière ; il s’agit du LIBÉRALISME et de sa trilogie franc-maçonnique : LIBERTÉ, ÉGALITÉ FRATERNITÉ, trilogie ou trinité inversée jouxtée AU FRIC. Voilà pourquoi le Serpent inspirateur de désobéissance tel un grand délinquant, un grand dévergondé, fut maudit par les anciens pouvoirs, alors qu’il est en honneur parmi les vrais Initiés.
Voilà une des origines de NOTRE MONDE DU FAUX.
Saint Georges « vainquant le Dragon » fait partie de la bande des Supermen vainqueurs des méchants terroristes !!
Le Serpent est associé au monde cosmique et le représente par la roue : celle de l’Ouroboros, qui se reconstruit perpétuellement. L’Ouroboros représente donc le TORE, et le TEMPS. L’Ouroboros est probablement la Mère du Zodiaque. La symbolique du Serpent est si riche qu’il faudrait un grand nombre de livres pour la décrire, rien que le Caducée à lui seul est un gouffre de symbolisme.

Cette rédemption symbolisé par ce qu’une certaine tradition chrétienne a faite du Serpent : la découverte du mental et du métal (les deux mots sont si proches), ainsi l’être humain qui se prend pour Dieu est parfaitement en place dans toutes les séries américaines à base de super héros ou autres Superman, par lesquels cette civilisation dite chrétienne retombe précisément dans les excès que le christianisme voulait combattre ! La conséquence directe en est la division guerrière et ultra violente en bien et en mal. De là découle aussi la « lumière franc-maçonnique » menant à un nouvel obscurantisme.
Et c’est cette démocratie, cette « République universelle », cette « Gauche », cette oligarchie financière et franc-maçonnique qui prétend imposer son Nouvel Ordre Mondial ?! Une « Gauche célèbre » et déchue : Dominique Strauss-Kahn, les deux pieds dans le FRIC.

Ces Couilles en Or qui ruinent les Nations : « Les gouvernements qui accepteront les règles du jeu des banquiers internationaux en matière d’emprunt « périront immanquablement de la saignée qu’ils s’imposent », écrit Alexandre Soljenitsyne en reprenant les « Protocoles » d’un document russe de 1901, en l’analysant et en supprimant les mots « Juifs », « Goyim » et « conspiration ».

De nos jours l’organisation des G20 et Cie sont à l’image du Traité de Versailles, dont les clauses étaient, il faut le rappeler, étaient corrigées dans certains hôtels particuliers parisiens appartenant aux financiers, créanciers des États en guerre !!!

Le POUVOIR, la PUISSANCE portée en croissance et en jouissance se retourne en VOULOIR apaiser les Tempêtes ce qui fait naître les tempêtes à apaiser ! C’est pareil pour tout. Terrible est le FAIRE et FER (1). La-dedans entre l’ÉVOLUTION. Ce mot/maux est terrible source d’erreurs et n’a rien à voir avec ce qu’entend Ramana Maharshi par « Réalisation du Soi », car en fait il n’y a rien à « réaliser » puisque le Soi est toujours là, quoiqu’on fasse, il irradie naturellement, comme la Matière pour les Alchimistes ; il faut seulement en prendre conscience et le mettre en pratique, ou s’en approcher. Il n’est donc pas question d’évolution dans le sens de « s’élever au-dessus des scories ». De nos jours le mot/maux évolution s’entend de la technologie et donc du « pouvoir d’achat » ! Mais le mot/maux évolution ou perfection est aussi synonyme d’humanisme et donc de franc-maçonnerie et de techniques à l’envers de la connaissance de la Matière. Par exemple l’Alchimie parle de « perfectionner la Nature », faire murir les Métaux, mais il ne faut pas l’entendre comme si les Alchimistes se prennent tous pour des Superman ! La Nature se résume à un Tout : le Contenu et le Contenant. L’Alchimiste qui a réussit le Grand Œuvre justement doit abandonner tout pouvoir, sinon avec une telle puissance il pourrait devenir le Maître du monde !
Aimer la SAGESSE : Ça je est, ou Je suis ce JE SUIS. Et rien de plus, il n’est pas question de « pouvoir » là-dedans, ni de faire un « Meilleur des mondes » à la mode franc-maçonnique.
Fred Zeller, un des anciens Grands Maîtres du Grand Orient de France, en tant que tel, devait pouvoir être comme l’Initié des initiés, et aux regards de Jean Coulonval, suite à la lecture du livre de Zeller : Trois points, c’est tout, conclue que Zeller n’est nullement initié, pas plus que ces subordonnés. Ces gens restent la proie des opinions et à leurs conflits, malgré un désir évident de les transcender, comme le donne à comprendre la lecture du livre de Zeller. Mais faire des analyses et travailler du chapeau enferme dans la prison de l’Alpha et de l’Oméga : le Tout n’est pas la somme des parties. L’esprit ne peut remplir que ce qui est vide, il ne faut pas se présenter la tête pleine (travailler du chapeau), il faut se présenter avec la tête vide en renonçant au savoir, à l’intellect ; et c’est dur quand on a de l’instruction !!! On ne peut pas rassembler tous les contraires de la Terre et du Cosmos pour en faire « Sa véri » !!! et donc son OPINION.
 
L’évolution c’est : Je suis ce JE SUIS. Alors, il se produira naturellement un aura libératoire, c’est-à-dire sans pouvoir ni volonté : un rayonnement autour de la personne. TOUT EST UN. Ce qu’illustre également l’Ouroboros.


Comme déjà écrit de nombreuses fois, l’époque de la Renaissance a beaucoup de responsabilité dans nos malheurs actuels, car la réforme protestante du 16è siècle force à s’établir la suprématie absolue du Père, avec la suppression du culte de la Vierge et la désacralisation du monde naturel, surtout à cause de l’arrivée de la technologie dont Galilée est l’un des grands responsables. Ne jamais oublier que technologie va avec FRIC. Ainsi les valeurs monétaires d’avant la Réforme religieuse qui donna le protestantisme, virent remplacer les valeurs traditionnellement attachées, sur les plans religieux et symbolique, à des lieux, des végétaux et des animaux spécifiques. De nos jours il y à toujours la guerre perpétuelle entre les progressistes et les conservateurs.

Cette « Renaissance » s’acheva au 17è siècle, lorsque l’humain se coupa de la Nature en la ravalant au rang de simple matière inanimée, en mécanisant la Nature comme obéissant à des lois mécanistes immuables. Or il n’en est rien, tout le Vivant est MOUVEMENT. Hélas, depuis la Renaissance, un nom désormais horrible, s’en était fini de l’identification de la Nature à une mère (Mère Nature), et donc de la conception d’une vie. La Nature était devenue une mécanique, un Monde Machine avec pour mécanicien le Grand Architecte de l’Univers, le GADLU de la naissance des francs-maçons spéculatifs en 1717 en Angleterre. Ainsi si la Nature fonctionnait en AUTONOMIE, Dieu n’avait plus qu’à aller se faire voir ailleurs !!! C’était tout bon pour les francs-maçons et leurs équerres et leurs compas.
Tout cela allait nous donner naturellement la République, puis son fruit mûr le Communisme, puisque aux yeux du matérialiste « moderne », la Matière ou Nature est l’origine de toute chose, ce sont donc les accidents qui crées leurs essences ! De la même manière qu’on croyait autrefois que les Dieux descendaient de la Mère originelle, les matérialistes de nos jours et les francs-maçons les font descendre de la Matière. Ces matérialistes ou mécanistes sont issues des humanistes de la Renaissance et maintenant de la moderne laïcité franc-maçonnique. Cet humanisme laïque contemporain prônant un tel libéralisme, essaye simplement de se prouver à lui même qu’il n’y a pas de Vie après la mort !!! Et cela dérive de la tradition protestante, y compris dans sa position ou sa coupure d’avec la Nature.
Par exemple cette désacralisation de la Nature est parfaitement illustré dans la belle série télé anglaise MERLIN, où le roi Uther Pendragon a fait interdire toute magie dans son royaume ! Les Druides y furent aussi massacrés et toute personne soupçonnée de magie est mise à mort.
Mais même dans la série Merlin, on trouve dans quelques épisodes le désastre que provoque la désacralisation de la Nature, ou le fait de s’en couper.

Le monde contemporain est DÉSACRALISÉ, aussi il n’est pas étonnant que le chercheur en physique Nassim Haramein se fasse jeter de partout, surtout des « sciences officielles » (voir plus bas). Seule une nouvelle fusion en un tout avec la Nature permettra de re-découvrir la réalité des Stargates, dont le secret s’est perdu il y a très très très longtemps, à tel point que d’en parler en dehors de séries télés ça fait charlatans !


« L’univers et pareil à un soufflet de Forge ;
vide, il n’est point aplati.
Plus on le meut, plus il exhale,
plus on en parle, moins on le saisit,
mieux s’insérer en lui ».
(Tao-Tö-King, extrait du Verset 5)(2)

Je reprends sur cette page et sur le site mon labour de Pérégrinant parmi ma Nature parmi la Nature. Comme le Vide est plus important que le Plein, je crois qu’il n’existe que des « Trous noirs » ou Points tout simplement. Je crois au TAO, autre synonyme du Vide comme l’Instant est aussi synonyme du Vide, la Source d’où Tout jaillit, c’est aussi le SOI ; d’autres appelleront ce Point : Dieu, Cœur, Conscience, Centrum Centri, etc.

Le Tao est comme un vase
que l’usage ne remplit jamais.
Il est pareil à un gouffre,
origine de toutes choses du monde.

Il émousse tout tranchant, [symbole de l’éminence]
Il dénoue tout écheveau, [symbole du conflit]
Il fusionne toutes lumières, [symbole des qualités]
Il unifie toutes poussières, [symbole des défauts]

Il semble très profond [symbole de la Stargate]
Il paraît durer toujours.
Fils d’un je ne sais qui
il doit être l’aïeul des Dieux.
(Tao-Tö-King, Verset 4, traduc. Liou Kia-hway)(3)

Mais le plus bel hommage au VIDE se trouve au Verset 11 (nombre du TAO car dépassant le 10)
Trente rayons convergent au moyeu
mais c’est le Vide médian
qui fait marcher le char.

On façonne l’argile pour en faire des vases,
mais c’est du Vide interne
que dépend leur usage.

Une maison est percée de portes et de fenêtres,
c’est encore le Vide
qui permet l’habitat.

L’Être donne des possibilités,
c’est par le non-être qu’on les utilise.
(Tao-Tö-King, Verset 11, traduc. Liou Kia-hway)(4)

Je reviens sur le phénomène Nassim Haramein, totalement descendu par exemple sur le Premier Inquisiteur du web en français en ce qui concerne la « science » (à leurs yeux) et qui est : Futura-Science, où il ne faut y aller qu’avec son équerre et son compas ; Nassim Haramein n’est pas aussi nul que veulent le dire les modérateurs de Futura-Science qui roulent sur les principes rationnels éculés. Loin de là, Nassim est parfaitement dans l’harmonie, l’accord de l’origine, dans la tradition du Tao. Il est dans l’Accord avec le Tout. Bien-sûr il peut provoquer des crispations ou des énervements avec son côté « Je me donne en spectacle », où il manque peut-être de simplicité ; d’ailleurs il a une petite ressemblance avec les jumeaux Igor et Grichka Bogdanov, avec chez lui le mysticisme en plus, mais c’est sans importance. Nassim Haramein peut porter la coupe de cheveux qui lui sied, ce qui n’en fait pas non plus un membre imaginé d’une quelconque secte, comme on peut le lire sur le web ! L’habit ne fait pas le moine !!! D’autres se demandent aussi si Nassim est un fraudeur ou un authentique !!! Bien-sûr comme il brasse large et mélange un peu tout, comme d’ailleurs Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux), comme moi aussi, cela peut induire en erreur si on ne s’est pas intéressé un minimum au Vide et à ses bases.
Je lui souhaite la réussite dans ce qu’il a entrepris, car il est sur le bon chemin, contrairement à celui des inquisiteurs de Futura-Science, et contrairement aux Bogdanov !
Voir aussi cette intéressante page avec plein de documents et vidéos autour de Nassim Haramein, hélas en espagnole. Les français sont toujours servis en dernier ou ne sont jamais servis !
Autre page avec plein de liens sur des vidéos.
Voir ici aussi.

Je peux me permettre d’écrire ceci, car comme déjà écrit, j’ai rêvé lorsque j’avais 20 ans que je me trouvais dans un TORE à l’endroit de l’Instant : le BLANC, or dans le dessin en tête de page on peut observer effectivement un Trou noir au centre de l’anneau du TORE ; je me trouvais donc sur un des Points de la paroi intérieure correspondant à mon Instant, le Blanc, et évidemment aux côtés opposés et vers la droite et la gauche irradiaient les autres couleurs de l’Arc-en-Ciel...



Les Stargates ou l’Au-Dela de la Porte


« Car tout « lieu » où tu te trouves est Centre du Monde, et tout Centre du Monde est Centre de ton monde : c’est toi-même en tes différentes parcelles que tu peux visionner ainsi plus aisément que par la Pensée qui, elle, te fourvoie dans les croyances de parcelles mal incarnées ».

« Entre dans les Terres de Bonheur qui unit le dedans au Dehors ; se re-trouve dans le Dieu des Dieux qui les dépasse ».

« Et d’où viens-tu ? » est sans importance alors que tu ES ICI et que ICI et ÊTRE demeurent depuis tout Temps et pour tous les Temps [INSTANT].
(Extraits de : Le Manuscrit des Paroles du Druide sans nom et sans visage, de Yves Monin )

Les voyages à travers les Stargates ne sont pas un « remplacement des Dieux » par l’humain, mais la re-découverte, ou simplement la dé-couverte de la Matière dont on avait oublié depuis des millénaires l’essence, tâche a laquelle s’étaient attelés les Alchimistes de tous les pays.

Le Feu sortant de la Stargate, pardon, l’EAU sortant de la Stargate illustre aussi l’EAU IGNÉE ou le FEU DE NATURE de la Philosophie du Feu ou Alchimie. Cette EAU IGNÉE (Matière Première des Alchimistes) est renfermé dans tous les corps. Le Feu de Nature est la Racine/Origine du Composé Philosophique. « Une étincelle », « Un stYmulant » (5). L’EAU IGNÉE contient le FEU DE NATURE quand il est animé.

En effet, le Feu est Vivant. Et les Pierres sont les Apparences concentré de Feu : les MAILLES ou Point Focal, ou Dieu ou Trous noirs !
Ainsi : au Feu du dehors nous apportons nos matériaux ; au Feu du dedans tout est toujours donné puisque c’est la Source. J’en ai fait l’expérience en sculpture sur Pierre.
Telle l’eau jaillissant de la Stargate, la Danse du Feu est la Danse de l’Eau ; mais il faut ENTRER (réaliser le Soi) dans l’Eau.

Maintenant il est évident que l’ARCHE D’ALLIANCE a un immense rapport avec LA PIERRE PHILOSOPHALE, plus particulièrement avec un CRISTAL. Nassim Haramein ne s’est pas trompé. Et le Cristal est non seulement synonyme de MAILLES (les Points d’un réseau), mais aussi d’ATLANTIDE ! Les MAILLES sont donc de formidables SOURCES, voir ce qu’on ressent en sculpture sur Pierre si l’on prête attention non seulement à la forme que l’on taille, mais aussi à la Pierre elle-même ! Ce qu’on nomme pompeusement « intelligence » se trouve évidemment partout ! et se trouve dans le moindre Cailloux. Souvenons-nous : EN HAUT COMME EN BAS... et l’inverse...
Le CRISTAL représente naturellement une énergie : et c’est cela la vraie universalité. Donc en sculptant un bloc de Calcaire, on entre en contact avec les MAILLES ou multiples Trous Noirs du Calcaire, et nous ÉCHANGEONS des ÉNERGIES avec le Bloc ; ÉNERGIES qui sont TOUT notre univers physique. C’est la raison pour laquelle les Cristaux sont si puissants. C’est la raison pour laquelle on ne peut approcher la Matière qu’en état de pureté, c’est-à-dire en étant totalement conscient de ce qu’on fait ; et dans le cas de la sculpture sur Pierre, je peux vous certifier que le Calcaire est en COMMUNICATION TÉLÉPATHIQUE avec le sculpteur. Si vous n’êtes pas en ACCORD avec la Pierre et si vos intentions sont floues, elle ne se laissera pas faire et tous accidents peuvent survenir : foulures aux coudes ou aux poignets, éclats de Pierre projetés dans l’œil, cassure du Calcaire, etc., la liste est longue.
L’explication à cela se trouve que nous mêmes et la majorité de ce qui se trouve sur notre planète est composée de MINÉRAUX. Comme le TRIANGLE est la Première Figure fermée, les MINÉRAUX sont les maîtres des deux autre règnes : végétal et animal. Le Règne Minéral tend naturellement à l’ACCORD, à l’équilibre.

Donc on le voit, le Cristal a besoin de l’être humain pour lui aussi participer à l’évolution, pour employer ce sens franc-maçonnique, ils en rêvent tant depuis ADAM !!! Le Cristal a besoin d’échanger avec l’humain, je préfère ce terme d’échange plutôt que le vilain mot de « volonté » possédant trop le sens de pouvoir, de FER et FAIRE. À ce propos, normalement la Pierre ne devrait pas être taillée avec un ciseau de métal ! Mais enfin comme nous sommes à L’ÂGE DU FER/FAIRE si matérialiste, la Pierre est devenue charitable et prend pitié des humains. Et puis de nos jours on maltraite non seulement les métaux, les sols, etc., mais aussi les Cristaux : nous les faisons travailler tels des esclaves dans chacun de nos ordinateurs : la capacité du Cristal à vibrer exploitée dans les résonateurs à quartz pour le contrôle des fréquences.

Si chaque être humain est unique, il en est de même pour tous Cailloux ou tout Calcaire ou Cristaux. Même chose avec les plantes et les animaux ; chaque énergie est particulière.





Notes.
1. FER et FAIRE : « Imageation perçue dans vos activités comme au-dedans de vous : ainsi du poids du corps sur la couche, ainsi de la difficulté à ne pas se laisser entraîner par la Matière, c’est dire griser par une activité, ou de ne pas se « réfugier » dans les Enseignements du Druide. Étape des Eaux Troubles peu agréables à vivre si l’Apprenti ne se répète pas que c’est là Étape de Décantement et que naît petit à petit son Campement de Base » (extrait de L’Eau et la Terre, du livre d’Yves Monin déjà cité).

2. Autre traduction de Conradin Von Lauer du Verset 5 :
L’homme qui veut saisir l’espace n’étreint que le vide. Mieux vaut se fondre dans ce vide, dans ce vide immense, dans ce vide merveilleux. C’est le vide sublime, c’est le Tao.

3. Autre traduction de Conradin Von Lauer du Verset 4 :
Le Tao est le vide, mais le vide est inépuisable. C’est un abîme vertigineux. Insondable. De lui sont sortis tous ceux qui vivent. Eternellement, il émousse ce qui est aigu, dénoue le fil des existences, fait jaillir la lumière. Du rien, crée toute chose. Sa pureté est indicible. Il n’a pas de commencement. Il est. Nul ne l’a engendré. Il était déjà là quand naquit le maître du ciel.

4. Autre traduction de Conradin Von Lauer du Verset 11 :
Les rayons de la roue convergent au moyeu. Ils convergent vers le vide. Et c’est grâce à lui que le char avance. Un vase est fait d’argile mais c’est son vide qui le rend propre à sa tâche. Une demeure est faite de murs percés de portes et de fenêtres, mais c’est leur vide qui la rend habitable. Ainsi, l’homme construit des objets, mais c’est le vide qui leur donne sens. C’est ce qui manque qui donne la raison d’être.

5. Voir la Doctrine Secrète. Vol 3, pages 128-132 et note 5, page 283. de H. P. Blavatsky en version papier.
 
 

Dernière mise à jour : 07-12-2011 00:19

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >