Accueil arrow News arrow Dernières news arrow DORG - Demain On Rase Gratis
DORG - Demain On Rase Gratis Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-12-2011 18:54

Pages vues : 3917    

Favoris : 365

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
DORG - Demain On Rase Gratis

La NÉVROSE des faiseurs de systèmes ou « ismes » à coups de « paix » et de « prospérité »

Le retour des Supermen est proche avec 666 % de trucs supérieurs en plus. Normal ! Nous sommes dans l’évolutionnisme ou géométrie de la ligne droite.


L’évolutionnisme c’est comme une pute à Barbès qui se tape 70 clients par jour. On appelle cela l’abattage, ou plutôt l’abattoir !
 
 
 
Voir aussi la page : Supérieur des mondes

PROPHÈTE : de « interprète d’un Dieu ». Personne qui prétend révéler des vérités cachées au nom d'un Dieu dont elle se dit inspirée. Jeanne d’Arc « entendait des voix ». Lourdes avec non plus le sens de l’audition mais celui de la vue est aussi un exemple, toutes proportions gardées.

DORG (d’après le bahaïsme, encore un isme) : une fédération des nations, une langue auxiliaire internationale, la coordination de l’économie à l’échelle mondiale, un système universel d’éducation, un code des droits de l’homme pour tous les peuples, un système global de communication et un système universel de monnaies, poids et mesures.
Voir aussi la page du site sorcellerie.net.
 
Comme UNIFORME on ne fait pas mieux ! Le bahaïsme ajoute que la Terre est un seul « pays ». My God, ils généralisent de chez le Général, tout en ignorant superbement le sens du mot « Pays » !
En fait, le bahaïsme ressemble bougrement à un package réunissant plein de « vérités » pour produire un genre d’Alpha et Oméga modèle Teilhard de Chardin dans le thème évolutionnisme !

Bien-sûr dans le packaging du DORG on nous vend toujours « une communauté internationale au sein de laquelle sera préservé l’autonomie des États « membres » (sic) avec évidemment la préservation des caractéristiques individuelle ». Le prétexte de ce DORG est bien-sûr la fluidité, donc le CONFORT pour faciliter les échanges... commerciaux et le business ! Et évidemment les esclaves seront tellement occupés à la « productivité » qu’ils ne penseront plus à faire la guerre !

Ce bahaïsme est un lavage de cerveaux de plus en plus fort, et pouvant même dépasser le slogan si attrape-couillons : ‘liberté-égalité-fraternité’ de la franc-maçonnerie de 1789 et sa suite.
Ce système bahaïsme manipulerait des sommes énormes, et qui dit FRIC = CORRUPTION ! Par exemple, d’où vient le fric pour construire le temple comme sur la photo que l’on peut voir en haut de page ? Alors comment fonctionne cette nouvelle secte du bahaïsme ? Cela fait froid dans le dos quand on sait que le bahaïsme a un siège à l’ONU depuis 1948 !

Ces totalitarismes veulent toujours établir tel Superman un Super État où toutes les nations devraient abandonner leur droits propres au profit d’une sorte d’entité oligarchique « suprême » et « incontestable » ; une sorte de « parlement mondial » dont bien-sûr les membres seraient « élus » par les populations de ce qu’il reste des États, avec évidemment le seul « feu vert » du « machin suprême » ! A cela s’ajoute logiquement le « Tribunal Suprême » avec « bidule irrévocable »...

Bonjour Petit père des Peuples Camarade Staline dans ton « Tribunal Suprême aux sentences irrévocables ».
Qui ne rêve pas de « refaire le monde au café du coin, autour d’une tasse de thé où ailleurs ?... » C’est le drame de toutes communautés.

Tout cela se réfère encore et toujours à la mode lancée au 19è siècle par un certain Charles Darwin, qui inventa le concept « d’évolution », et donc ouvrit la Boîte de Pandore du matérialisme à outrance dans le genre de la caricature en forme de « l’homme descendant du singe », qui se situe encore dans la géométrie euclidienne de la ligne droite. Dans ce système se trouve notre « moderne psychologie », la « science du psychologique », un truc sans âme qui se contente d’étudier les fonctions psycho-physiologiques que l’être humain a en commun avec l’animal (que nous sommes aussi !), du genre pulsions ou « poussées instinctives ». C’est la marque de l’évolutionnisme dogmatique qui voudrait mesurer le supérieur à l’aune de l’inférieur, en faisant de la psychologie une science « vide » ou sans conscience. Ce système psychologique qui prétend « former l’homme ». Et qui dirige tout cela ? Mais ce sont encore les « Petits pères des Peuples » de toutes les nations réunit en une seule !

Le monde du totalitarisme c’est :
- L’homme doit être mesuré par les choses.
- Les Anciens considéraient que l’homme était le mesure de toutes choses.
Nous sommes bien entré dans le monde du FAUX, de la FAUX de la mort.

Il ne faut jamais oublier que NOUS SOMMES DANS LA CERVELLE de quelques individus. car ce sont les individualités les plus fortes qui marquent le plus le milieu collectif dans lesquelles elles se manifestent. On appelle cela l’OPINION. Ainsi, ces individus imprimeront une forme au milieu, forme qui rappellera celle de ceux qui l’ont conçu ; en Occident nous sommes dans la tête des ergoteurs grecs et de leurs suiveurs. Ainsi ces fortes personnalités produisent les institutions sociales à leur image et à leur ressemblance. Pour le communisme on le voit avec la cervelle de Karl Marx et de Hegel !
Alors un homme normal et totalement équilibré et donc en harmonie avec le cosmos devrait exercer une activité sociale aboutissant à une société des plus équilibrées. Évidemment, allez trouver un tel individu ici-bas !!!
Pour un tel homme, on pense bien-sûr au Christ et à sa fondation de la Catholicité, laquelle reflète une sociabilité indéniable. Un tel homme parfaitement équilibré doit être AUTHENTIQUE ici-bas.
De nos jours, on se rend compte qu’absolument tous les pouvoirs sont aux mains de malades mentaux et de dégénérés !!! Et c’est ce genre de types qui construisent, ou plutôt détruisent notre civilisation ! Ils ne se considèrent même pas comme malades, car leur manque d’adéquation à la réalité sociale, ils le reprocheront au milieu social ou dans le cas présent au pouvoir économique, et non à leur état individuel d’aberration. Ils ont tendances à modifier le milieu en vue de le rendre conforme à eux-mêmes. Ainsi en est-il du marxisme et tous les autres « ismes », soit tous les fabricants d’âmes ou « réformateurs » de la société et autres théoriciens ou technocrates.

Donc dans le genre « Amour de l’humanité » du bahaïsme, cette nouvelle religion qui bien-sûr se veut « universelle » imagine des plans diaboliques, dont la prière obligatoire, car marqués de la signature de réformes sociales les plus généreuses ; mais ces plans sont vérolés par la mentalité « réformateurs ». Cela veut dire : ériger sa « sensibilité » en dominatrice de la « connaissance » ; or seule la connaissance non troublée permet une estimation objective d’une situation donnée.
Je cite l’exemple donné par le Docteur Psychiatre A. Stocker dans son livre : Folie et Santé du Monde, où il parle du moine dominicain anti-scolastique, Thomas Campanella (1568-1639), qui rêvait d’une société où mysticisme et sensualité mèneraient la danse, évidemment loin de la raison objective médiatrice entre l’amour et la sensibilité. Campanella qui rêvait d’une « société mondiale » comme Jean-Jacques Rousseau, Staline et tous dictateurs. Campanella était déjà anti-scolastique, c’était déjà un bon point !
Bienheureux et Bienvenue aux chercheurs qui échappent à cette obsession névrotique de Nouvel Ordre Mondial ! Une névrose vraiment très très très ancienne !

Mais le pire et le plus dangereux sont les théoriciens rationalistes genre ergoteurs grecs en passant par le siècle des lumières jusqu’aux redoutables Hegel et Marx et autres « savants » ou philosophistes qui prennent pour la réalité leurs visions intellectuelles construites par leur raison raisonnante hissée à la première place de la hiérarchie existentielle. Ils construisent un monde artificiel qui doit à tout prix « rentrer dans des cases ». Ce sont ces destructeurs qui ne jurent que par le mot « science » et proposent au monde leur DORG ou paradis terrestre à venir.


EN RÉSUMÉ :
Par le mot SACRÉ : Au niveau archaïque de culture, l’être se confond avec le Sacré.
Pour les civilisations primitives, c’est l’expérience religieuse qui fonde le monde. (D’après Mircea Eliade ).
Mais il y a le problème du CHOIX :
1) Faut-il embrasser complètement et sans retour le Sacré ou,
2) Avoir une attitude : j’embrasse, j’embrasse pas ??
Le Sacré est double, alors CRAINTE ou VÉNÉRATION.
Attire/Repousse, le Saint est craint, car sa Sagesse vient de ce qui est en haut (ou en bas).
Le labourage, les travaux métallurgiques et miniers, mettaient dans les temps lointains les êtres humains face au Sacré.
Un objet n’est pas simplement lui-même, c’est-à-dire limité, il est *Infini*.
Le marteau sert à enfoncer des clous, mais aussi à une multitude de choses ; il a été tenu par un père, un fils et rappelle ceux-ci. Il rappelle des souvenirs, des situations. Cet objet ne renferme des vertus que parce qu’il incarne, il y a échange entre l’objet et la personne sujet, qui croit à ce qu’elle voit, fait, entend. Etc...
La sacralité est triplement perdue par l’AGRICULTURE et l’Agriculture perdue par l’industrie et les techniques, et en plus par le labeur désacralisé. (D’après Mircea Eliade).

« Je maintiens que la vérité est un pays sans chemin que vous ne pouvez l’approcher par aucune route, quelle qu’elle soit : aucune religion, aucune secte. Tel est mon point de vue, et j’y adhère d’une façon absolue et inconditionnelle. La vérité étant illimitée, inconditionnée, ne peut être approchée par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée on ne devrait pas non plus créer des organisations qui conduisent ou forcent les hommes à suivre un chemin particulier. Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d’organiser une croyance ». (Jiddu Krishnamurti)
 
 

Dernière mise à jour : 14-12-2011 19:27

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >