Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Amour Connaître Sentir
Amour Connaître Sentir Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-12-2011 22:24

Pages vues : 991    

Favoris : 113

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Yokaï

 
atomult.jpg
 
Amour Connaître Sentir

Les trois paliers de l’essence de la nature humaine
Paysage en parcourant cette Nature.


Si le pouvoir américano-sioniste veut convertir le monde au Dieu Dollar, les pharisiens et sionistes d’Israël et de l’Occident veulent convertir Dieu à la « Religion de l’Homme ».
 
 
 
Comme la Graine à l’état latent, ou même avant : le VENT, dans l’espace et le temps si la Graine germe et donne un Arbre ou un Individu bien matériel, ce n’est que dans ces matières concrètes que l’essence peut passer à l’existence. Cette Graine c’est le SOUFFRE, Hadès (sens symbolique alchimique), etc. (Attention que tout symbole doit être vue en MOUVEMENT !)

Les trois paliers dans l’ordre : Amour, Connaître, Sentir, n’est pas arbitraire mais correspond à ce que l’Amour occupe la place la plus élevée, car on ne saurait aimer sans connaître l’élément à aimer ; et la connaissance venant en second au-dessus de la sensibilité, du fait que l’on ne saurait connaître sans avoir au préalable senti l’élément à connaître : vu, entendu, touché, etc. Le dernier palier est autant nécessaire que les deux autres.
 
TOUT est doué de vie, même un cailloux. Cela veut dire qu’ils possèdent tous une « animation », un MOUVEMENT, qui évidemment ne sera pas le même dans un cailloux et chez un humain ! Dans le cailloux, dans ses mailles, se trouvent aussi une « âme », un principe d’animation, un SOUFFRE. Chez un animal on parle d’instinct qui le maintient en vie.
Tout instinct permet une autonomie, par exemple un oiseau peut se construire un nid avec ce qu’il trouve dans son environnement et qui sera différent du même oiseau situé à un autre endroit. Bref, l’oiseau est capable de « faire avec les moyens du bord ». Âme ou instinct, c’est toujours le même principe animateur qui existe dans TOUT.

SOUFFRE =
Agent, Aimant, Élixir, Feu central, Fixe, Sperme, Dragon igné, Phénix, Roi, etc.

Saut, Sceau, Sot :
même thème, car il s’agit de FER et FAIRE. L’humain SOT fait des armes avec le Fer ; l’humain SOT c’est encore celui qui exerce mal son métier, car un humain POSSÈDE UN MÉTIER, l’humain n’est pas un avoir mais un être : Je suis CE JE SUIS. Or celui qui a été cassé par la vie pour de multiples raisons, soit pas hérédité, soit par la société, ne saura exercer correctement son métier face à une situation donnée.


Les géomètres de l’âme façon compas et équerres.

Ce sont les fabricants d’âmes, les chieurs de théories et de doctrines, qui échafaudent leurs dialectiques jusqu’à un niveau général baptisé par eux « universel ». Un grand nombre de « penseurs » ou travailleurs du chapeaux genre francs-maçons et autres philosophistes, sont incapables de comprendre que la vraie vie comporte tout un monde de faits « infra-rationnels » et « supra-rationnels ».
Ce sont ces « seigneurs et maîtres », tel le Grand Architecte de l’Univers satanique et autres technocrates, qui construisent et organisent leur vie et la notre en « rationalisant » notre civilisation. Ces « seigneurs et maîtres » parlent « d’organisation scientifique » ! Ce sont eux qui utilisent le Faire et Fer pour fabriquer des armes, et qui, faute du palier AMOUR et de conscience, se font une gloire de mettre leurs mâles attitudes et leurs biceps et autres prothèses meurtrières au service des « causes », genre humanitaires, qu’on leur jette en pâture.
Ces « seigneurs et maîtres » brandissent à la première place le palier de la sensibilité, dont nous savons que les muscles, au propre comme au figuré, constituent le « moteur » par excellence ; l’essence en étant le fric.

Ces totalitaristes n’ont qu’une logique, telle celle des révolutionnaires de 1789 et des juifs bolcheviks : subjuguer les autres ou les détruire. C’est la logique de la brute humaine ou du perverti. Évidemment cela conduit à l’anéantissement !!!
Ces totalitaristes SONT DES PARASITES façon insectes.
Nous voyons le triste résultat dans lequel nous vivons, car il est naturel que tout être humain, quel qu’il soit, ne peut donner à son semblable que ce qu’il EST lui-même.
Comme l’explique dans le cours de ses entretiens, Ramana Maharshi expliquait que tout être humain doit d’abord « faire société » avec lui-même : réaliser ou s’approcher le plus possible du Soi avant de se lancer à faire société avec les autres. Des relations sociales authentiques ne peuvent avoir lieu qu’entre personnes authentiques !

Ainsi :
La société est au service de la personne, et non la personne au service de la société.
Or ce n’est plus le cas avec le pouvoir militaro-policier aux ordres des Couilles en Or ; car la personne n’est absolument plus une valeur supérieur à laquelle la valeur de la société doit être subordonnée. Car la personne doit être transcendante par rapport à la société, c’est la personne qui donne un sens à la société, qui lui confère sa valeur et sa dignité, et non le contraire comme nous le vivons maintenant.
C’est de la personne qu’individu et société puisent leur personnalité.


- Le palier de l’Amour correspond au pouvoir spirituel : institutions relevant des « Églises ». (Prêtres, symbole la coupe)
- Le palier de la Connaissance correspond au pouvoir politique : institutions gouvernementales et administratives. C’est le palier le plus important qui permet l’art de la vie en commun. Un palier PLATEAUX DE LA BALANCE et donc le PALIER DE MAÂT. (Guerriers, symbole la hache)
- Le palier de la Sensibilité correspond au pouvoir économique : institutions relevant de la production et de la consommation, et de tous ce qui touche au bien-être physique et à la sécurité matériel des personnes, cela comprend police et militaires. C’est le palier du service. (Agriculteurs, symbole la charrue).
Ces trois paliers forment la structures essentielles de la société. Ils sont agencés entre eux dans un ordre hiérarchique en tout point semblable à celui de la hiérarchie structurelle humaine.

De nos jours c’est le second et le troisième palier qui règnent en maître, avec pour le second palier une tentative de « régulation » constitué par une naissance du mondialisme sous la forme les Nations Unies ou un Super État totalitaire avant l’heure.



La Grand Architecte de l’Univers SATAN et son institution du CONFORT-PAIX :

Maintenant que le maître du monde ce sont les banques, il faut rappeler le sens du mot CRÉDIT :

CRÉDIT - CRÉDO : du latin credere : croire, donc : confiance qu’inspire quelqu’un ou quelque chose. De la même façon : influence dont jouit une personne ou une chose auprès de quelqu’un, par la confiance qu’elle inspire. Évidemment le crédit c’est le PRÊT que fait une banque ; on parle d’ailleurs « d’établissement de Crédit ». Et comme depuis très longtemps on ne prête pas gratuitement, on voit le problème...
CREDO possède le même sens : Je crois (par lequel commence le symbole des apôtres. Donc en religion le Credo c’est le symbole des apôtres contenant les articles fondamentaux de la foi catholique. Et évidemment suite au siècle des loupiotes (en 1771) le sens du Crédo est devenu OPINION : principes, ou règles sur lesquels on fonde son opinion, sa conduite. De là on pourra voir poindre à l’horizon les fabricants d’âmes avec leurs compas et leurs équerres décrit plus haut !

Dans toute entreprise bancaire on peut voir trois composantes avec une valeur qui lui est propre :
- Crédit, fondé sur le « sentiment » que doit inspirer la « moralité du financier » : la confiance, si tant est que tout ce qui touche à l’argent puisse avoir une once de « morale » ! de foi, de Crédo !!!
- Capacité technique, correspondant au palier du pouvoir politique.
- Monnaie. Incarnation du sensible sous la forme matérielle de billets ou outils « modernes » tels l’ordinateur servant à « fabriquer de la monnaie » et autres puces électroniques.

Il y a inversion ou court-circuit : le premier palier est inversé avec le troisième palier ou sommet de la pyramide : le Dieu c’est l’économie, donc la technologie que les fabricants d’âmes nomment « Science ». Dans ces conditions la morale est à zéro, et aucun franc-maçon avec ses petits bras et petites équerres n’y pourra rien dans le Dieu Économie. C’est la richesse (de quelques uns) qui règne.
Toutes institutions sociales valent ce que valent les personnes qui les ont créées. Aujourd’hui, nous avons des institutions conçues par des êtres qui ont perdu le sens de la personne et qui ne se connaissent pas eux-même, et qui se soucient autant que de leurs premières chaussettes de toute enseignement qui pourrait leur rappeler cette connaissance.

C’est dans le troisième palier que se trouvaient les ancêtres des francs-maçons nés en 1717 en Angleterre, car anciens ouvriers comme les tailleurs de pierres se regroupaient en corporations. Eux avec les paysans agriculteurs « nourrissaient » véritablement toute la civilisation du Moyen-Âge. Donc à cette époque, avant la Renaissance début du modernisme, ce palier de dur labeur et donc très charnel n’était pas vraiment convoité. C’était, et c’est encore le palier de l’esclavage !
Quant au palier politique, les intérêts des « grands de ce monde » les empêchaient de sortir de leur ego, et à cause de ça, les intérêts généraux et le bien commun étaient laissé à l’abandon. C’est surtout valable de nos jours ! Autrefois c’était surtout la lutte entre le temporel et le spirituel. Aucun des deux ne supportaient le contrôle de l’autre !
Ce court-circuit de civilisation donna de la puissance au troisième palier, celui de l’économie ou du sensible : donc les puissants de ce monde se retrouvèrent être les Couilles en Or, là où règne seulement la cupidité des individus et non le respect qu’inspire une institution sociale en harmonie. Ainsi c’est le règne des basses convoitises, des mensonges et trafiques de toutes sortes, qui seront les « forces obscures » qui détruiront la société dans son ensemble.
Le monde n’est plus guidé que par le palier économique et charnel de la société. Pourtant, c’est dans ce palier que le travail doit être pour l’homme, et non l’homme pour le travail, comme veulent nous le faire croire toutes les Couilles en Or de cette Terre !

Ce troisième palier est le palier martyr, le plus chahuté ! Ce palier du travail et donc de l’esclavage où on parle hypocritement « d’organisation du travail » ou de « concours », alors que tout se résume AU FRIC, et donc aux CITOYENS ou habitants des cités sous le joug des Couilles en Or et de leurs industries ; on parle alors de « prolétariat urbain » ! Véritable source et aubaine pour les Couilles en Or, au 19è siècle comme pour aujourd’hui. Puisque désormais : technologie = esclavage, puisque ça rapporte aux Couilles en Or.

Le mondialisme ou totalitarisme est aussi vieux que l’Alchimie, les pouvoirs temporels de tous temps rêvent d’instituer le « Royaume universel » sur Terre, réunissant sous la direction d’un seul ou d’un petit groupe mais c’est moins confortable ! tous les peuples de la Terre ; et le mouvement « religieux » bahaïsme n’échappe pas à la règle. Jusqu’à nos jours, ce but ne fut jamais atteint, comme en témoigne la succession des royaumes et empires les plus divers. Même les plus grands n’ont eu qu’une courte durée : dès que ces « tours de Babel » construites de mains d’homme atteignaient  le sommet de leur puissance, le ferment de destruction qu’elles portaient en elles les détruisait. C’est ce qu’il va arriver prochainement si le Nouvel Ordre Mondial ou actuel « Empire » réussit à se mettre en place. Et ce Nouvel Ordre Mondial sait parfaitement qu’il lui faut un palier religieux fabriqué maintenant de toutes pièces, afin de construire une foi constructive à ceux qui le reconnaissent, par volonté propre ou par force, comme la « prière obligatoire » du bahaïsme. Et inévitablement le pouvoir temporel viendra bouffer le pouvoir spirituel de pacotille comme le firent les révolutions de 1789 en France et 1917 en Russie. Mais avant ces deux révolutions, au Moyen-Âge le pouvoir temporel lutta maintes fois contre l’Église de Rome. La laïcisation et sa raison semble la plus forte.


Fantôme social = libéralisme et communisme

C’est l’utopie de Thélème : l’existentialisme social ou libéralisme dépourvu de toute base essentielle. C’est en quelque sorte le deuxième palier réduit à la politique, mais en oubliant le sens de ce mot : relatif à l’organisation d’une société, ce qui implique de connaître, avant tout, la constitution fondamentale de ceux qui la compose ! C’est donc dans ce palier que l’être humain se prend pour Dieu et veut péter plus haut que son cul, fabriquant ainsi « la Religion de l’Homme » ou Humanisme ; ce qui donne une usurpation impure et simple de l’ordre naturel des choses ! Mettre l’Homme à la place de Dieu et, ou des Dieux est une singerie, ou plutôt un orgueil diabolique. Cependant il ne faut pas dramatiser, comme le disait dans ses entretiens Ramana Maharshi, le Soi, Dieu, l’Instant, etc., ne peuvent pas se perdre, donc même l’être humain le plus misérable reste avant et après la Chute : Je suis CE JE SUIS. Donc il n’a jamais manqué de rien ; on ne peut jamais dire « Dieu m’a abandonné ».

Et à propos de la Chute du Jardin d’Eden, comme déjà écrit, cette Chute de l’humain le fut à cause de la découverte du métal et de son utilisation possible, mais aussi par le refus de sa nature humaine, car la tentation diabolique de découvrir le métal fut déjà une révolte contre Dieu, ou plutôt du Créateur, qui dans son sens symbolique où l’être humain doit être ce : Je suis CE JE SUIS, donc il se trouve être DANS l’Instant.
Satan en tant que Grand Architecte ou Grand Administrateur propose toujours mieux en matière d’organisation !!! Nous en souffrons tous les jours le résultat : un péché contre la CHAIR et CHAIRE (le mental), soit une COUPURE DE LA NATURE. On parle bien d’incarnation ! et celle-ci est unique à chaque individu.
Le Grand Architecte de l’Univers Satan a fait prendre des vessies pour des lanternes : « Vous serez comme des Dieux », et même « Vous serez des Dieux ». Or comme le Soi, l’Instant, Dieu, le Centrum Centri, la Conscience, le Cœur, Il Est : Je suis CE JE SUIS. Voilà ce que veux dire « être comme des Dieux ». En se voulant comme un Dieu, l’être humain refusa ce qu’il était appelé par l’Instant à être. Il refusa son existence individuée et perdit la source : l’Instant ; alors commença la coupure d’avec la Nature (l’Image du Créateur).

Il n’y a donc pas « d’évolution » : je ne deviens pas je suis DÉJÀ. Mais par le refus de l’Instant l’être humain pouvait vagabonder et s’égarer, devenir mauvais. L’être humain n’est qu’un grain de sable dans l’Univers, il ne dispose que d’une liberté de moyen, et non d’une liberté de la fin... même avec le boson du sieur Higgs !!! (En haut de page ; représentation de « l’atome ultime » d’après les études sur la Chimie occulte, par A. Besant et C.W. Leadbeater)
« Il ne peut exister un plus petit grain de Matière (sens Euclidien) Infiniment/non défini/petit, et Infiniment/non défini/grand = mêmes problèmes ». (D’après Jean Coulonval)

Si la révolution de 1789 tenta de « faire du social » à sa manière, la révolution russe de 1917 détruisit le social en inversant la hiérarchie des valeurs de la société humaine. Et c’est dans ce genre de révolutions que l’ont trouve : DÉMOCRATIE POPULAIRE = TERREUR et VIOLENCE. Nous le voyons tous les jours avec récemment la Libye, la Syrie, peut-être la Russie, etc., la liste va s’allonger grâce à la killer Occident. La logique est la même qu’en 1789.


ORDRE NOUVEAU = TOTALITARISME : on socialise l’être humain à coups de bombes lacrymogènes et de drogues de Big Pharma.
Le Nouvel Ordre Mondial date tout simplement depuis la Chute du jardin d’Eden, car l’être humain ne veut plus vivre en accord avec les essences. Or c’est précisément de ces essences que l’âme « schismatique » ne veut plus ; elle rêve de se forger un « ordre nouveau ». Nous le voyons et le vivons tous les jours, et l’exemple des existentialistes de Jean-Paul Sartre fut une bonne preuve de cette coupure d’avec la Nature, là où on postule que « c’est l’existence qui crée son essence ! ». La police et l’armée mènent le bal, avec ses fouets et ses chaînes sous la conduite de « guides éclairés » fabriqués par la « conception matérialiste de l’histoire ».

« Là où règne l’étatisme, bientôt la houlette devient règle de fer et les bergers se changent en loups », écrivait Carl Gustav Jung. Jung qui disait à propos de Hitler qui déclarait : ‘Je prends sur moi l’entière responsabilité’ : « Quiconque a encore en apanage un instinct de conservation sent parfaitement que seul un imposteur peut prétendre le soulager de toute sa responsabilité. Un homme sain d’esprit songera-t-il à prendre la responsabilité de l’existence d’autrui ? Quiconque promet tout ne tiendra rien, et quiconque promet trop, court le danger d’en venir aux expédients pour tenir sa promesse, ce qui le met sur la pente de la catastrophe ».
Jung disait que l’étatisation conduisait à un monde de moutons ou un peuple aux caractéristiques infantiles, car privés des racines nourricières, ils deviennent alors la proie de la tyrannie de l’opinion.
 
(Référence à : Folie et Santé du Monde, du Docteur Psychiatre A. Stocker).
 
 

Dernière mise à jour : 15-12-2011 23:18

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >