Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La paix universelle des francs-maçons
La paix universelle des francs-maçons Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 25-12-2011 20:11

Pages vues : 5085    

Favoris : 360

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Yokaï

 
pochette_surprise.jpg
 
 
La paix universelle des francs-maçons

à coups de fouets, pardon, de « flamme vivante pour l’illumination du monde ». C’est donc toujours le drame du pouvoir pour construire leur
« Meilleur des mondes ».
Rien de plus casse-gueule que d’être « au service de l’humanité ». C’est ce qu’ont tentés exotériquement Adolphe Hitler, Lénine et Staline, etc.,
la liste est longue !


Pour les faiseurs de morales francs-maçonniques : la peur n’existe pas. Il n’existe que la peur de ce que l’autre peut faire, dire, ou penser.
 
 
 
Les dieux étaient vénérés lorsqu’ils se montraient efficaces et méprisés lorsqu’ils ne l’étaient pas. (Hermès l’Égyptien, Garth Fowden) La religion dans son ensemble est parfaitement résumé ! Ne pas oublier non plus que les Égyptiens anciens étaient bluffeurs devant leurs Dieux.
 
Cette paix des faiseurs de morales et qui se veut universelle sur Terre est la vitrine du packaging franc-maçonnique que je retrouve par exemple chez C. W. Leadbeater dans son livre : Une brève histoire de la franc-maçonnerie, où il classe deux types d’accès au divin :
- Celui qu’il appelle « l’occultiste »,
- Celui qu’il appelle « le mystique ».
Déjà, pourquoi séparer en deux ! Mais toute division sert bien-sûr à régner, et Leadbeater n’échappa pas à la norme quand pour lui « occultisme » est synonyme de communautarisme, c’est-à-dire de compassion envers son prochain, ce qui est tout de même la moindre des choses et s’avère être naturel, mais son « occultisme » est destiné à « améliorer l’humanité », évidemment selon le « grand plan que Dieu a conçu pour l’évolution de l’humanité » genre immortalité (sur Terre), et que je t’aide avec mes petits compas et mes petites équerres.
J’ai envie de lui crier : « Mais de quoi je me mêle ? » Car ce désir consommateur et si vendeur de l’évolution n’a rien à voir avec la perte du sacré. Comme l’explique Ramana Maharshi, le Soi, l’Instant, c’est chacun de nous, et non une communauté ou des « Loges » (geôles) avec la volonté de « sauver l’humanité » !
 
Il n’y a pas à être sauvé, ou élevé, nous sommes tous le Soi, l’Instant. Fuyons ceux qui « veulent aider le monde » avant de s’aider eux-mêmes.

Les vitrines mettant en vente les produits : Unité, Paix, Fraternité et demain on rase gratis, sont un invraisemblable business à conditionner le monde.

OCCULTISME : terme de 1884 (plein pot dans le renouveau des choses de l’invisible en pleine période matérialiste avec la naissance de la société industrielle), de occulte, ce qui est caché. Croyance à l’existence de réalités suprasensibles qui seraient perceptibles par les méthodes des sciences occultes ; ensemble des sciences occultes et des pratiques qui s’y rattachent. Cabale, ésotérisme, hermétisme, spiritisme, théosophie, etc. Je ne compte pas l'Alchimie authentique.

Par contre, étant franc-maçon du 33è degré, Leadbeater dédaigne le mystique en estimant qu’il lui semble perdre « l’immense avantage de l’effort collectif accompli par l’occultiste », soutenu par l’aide si considérables (sic) des Êtres supérieurs (sic sic sic) dont il invoque la présence... ». Bref, il étale une pure opinion.
Il prend tout de même la peine d’indiquer que ces deux voies mènent vers Dieu, et que le choix c’est comme du goût et des couleurs ! C’est-à-dire que l’un s’oriente davantage vers le service des autres avec esprit de sacrifice (My God !) (donc les francs-maçons), et que l’autre s’oriente davantage vers la contemplation intérieur et l’amour, donc le non faire ou non-fer.

On voit tout de suite l’aspect communautaire de la franc-maçonnerie, un héritage sympa du compagnonnage des constructeurs de cathédrales, mais qui depuis 1717 sert à établir le projet de cette maçonnerie spéculative : leur « république universelle » ou nouvelle religion de la laïcité, déjà bien en place !

Un compagnon au Moyen-Âge pouvait fort bien participer à sa communauté et développer individuellement une voie mystique. Je rappel que Leadbeater était un prêtre anglican et  l’aspect social devait être important pour lui.

Donc la franc-maçonnerie est une construction technicienne à coups de normes et de compas sous la loi de Cause et Effet transformé par Leadbeater en méritocratie mélange loi du talion : Tu récoltes ce que tu as semé : la joie pour la joie ; le mal pour le mal. C’est la version « laïque » de l’enfer et du Paradis !!! que certains en Inde appellent « loi de rétribution » : on distribue des bons points ou des bonnets d’âne. Ce socialisme technique ou « scientifique » façon Karl Marx aboutira au totalitarisme soviétique.

Mais c’est monstrueux, diabolique comme conception. Exactement comme la condamnation à des réincarnations sur Terre à n’en plus finir, soi-disant pour se purifier genre théorie de l’évolution, de « l’ascension ». C’est une condamnation indéfinie à l’existence.
Je remet les quelques lignes de la page sur le Tore et la Licorne : on retrouve dans les EMI le Pur Esprit en forme de Licorne comme l’évoque Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux : « Personne n’est moins dogmatique que le vrai mystique. « L’Esprit comprend tout, pardonne tout ». C’est ce qui est décrit dans une EMI dans le livre Deadline du Docteur Jean-Pierre Jourdan :
« Là c’était l’amour pur, je me sentais aimée telle que j’étais, vous voyez, sans jugement, et j’avais l’impression que je retournerais chez moi, je retrouverais ma patrie [ailleurs que sur Terre] ».
« J’étais comme au seuil de ce monde de lumière. Je ne me suis jamais senti y entrer complètement. J’étais très attiré, mais voilà, bon... J’ai l’impression que ce monde est le lieu de notre origine, notre ‘home’, très ‘sweet home’, où les choses sont normales et à leur place (contrairement à la Terre où tout est sens dessus dessous) ».
« Comment décrire l’extrême plénitude ? Nous passons en général toute notre vie à essayer de remplir un vide intérieur, que ce soit au travers de ses passions, d’une femme, d’une drogue, d’une religion et même d’une science, docteur... eh bien, ce que l’on ressent « là », c’est la fin de la quête, on rejoint « quelque chose » et l’on est enfin « complet ».
« Je me sentais en sécurité, bien, tout était parfait, j’étais baignant dans l’amour et attiré par cet amour qui était semblable à moi. C’était comme rentrer chez soi ! ».

Ce sont des descriptions de l’Instant, du Soi. « On connaît déjà ce monde », comme l’exprime un patient, et comme le dit Ramana Maharshi, puisque quoi que l’on fasse le Soi l'Instant est toujours là.

Alors pour les francs-maçons, sous la coupe d’une mystérieuse organisation encore plus secrète que la plus petite société secrète qui « dirige le monde », il faut le conduire à un mondialisme en une « paix universelle » façon ripoublique, parce que la diversité des États ou nations et des peuples est la cause des conflits et guerres qui ravage l’humain depuis l’aube de l’humanité.
Mais la Nature est faite d’une diversité indéterminable ! Voir justement l’allégorie de la Tour de Babel.

Comment une « fraternité d’Adeptes » comme les appelle Leadbeater, genre « grande loge blanche », et qui en plus auraient « atteint l’union divine », « restent sur Terre pour guider l’humanité » ? My God ! Ça sent les Tibétains, et la hiérarchie ou la pyramide du NOM (Nouvel Ordre Mondial) à plein nez !!! Surtout que Leadbeater ajoute que ces « Adeptes » auraient fondés toutes les grandes religions ! « selon les races auxquelles elles étaient destinés ; et qu’au sein de ces religions furent créées des Écoles des mystères, offrant un chemin de déploiement plus rapide à ceux qui sont prêts [genre de nos ‘écoles supérieurs’ qui larguent les ‘écoles inférieures’], ainsi que plus de connaissances et plus d’opportunité pour servir [vendre leur propagande].


MYSTÈRE : Incantations et rituels pour obtenir une révélation divine ou un oracle par le moyen d’une initiation spirituelle. Ces rituels en forme de magie s’adressent à des gens qui visent une fin particulière, donc obtenir  un oracle contenant une réponse à une question donnée, une « obligation de résultat » dont le rituel est supposé garantir la coagulation ou concrétisation.
Mystère = Magie et Illusions.

MYSTÈRE : 12è siècle : mistere, du grecque mustèrion ; de mustès : initié (métier), d’où le mot apprenti et sage (apprentissage), seulement les connaissance acquises n’entraînent pas la Connaissance, c’est-à-dire que cela reste dans le domaine du mental. Seul celui qui ne cherche plus à prendre (genre 'propriété intellectuelle') peut con-naître (naître avec).
Selon le sens actuel se rapportant à l’antiquité, c’est donc un culte religieux secret, auquel n'étaient admis que des initiés ; le contraire des messes des églises chrétiennes où n’importe qui peut entrer, comme le mot catholique l’indique : universel. Par contre dans le christianisme, le MYSTÈRE c’est le dogme révélé mais inaccessible à la raison.
Alors on voit parfaitement les deux courants que sont la franc-maçonnerie et la catholicité, véritable universalité à différencier des « ismes » ou catholicisme.
Chez les francs-maçons c’est l’homme qui sauve Dieu ; chez les catholiques c’est Dieu qui sauve l’homme. Même si c’est réducteur et dualiste, on a à faire toujours à la guerre entre le mental et le divin ! Et le Mystère possède un côté nettement matérialiste, c’est le moins que l’on puisse dire avec son aspect « POCHETTE SURPRISE » si vendeur ! (comme le sac japonais en haut de page). Son aspect mental, pouvoir et volonté surtout, son aspect FAIRE ET FER comme l’âge du même nom.



Chez nous en France on nous a vendu une Bible : « la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme », modèle 1948 parfaitement dans le dogme humaniste et protestantisme :
« Une « Déclaration universelle des droits de l’Homme » (10 décembre 1948) due à René Samuel Cassin - également président de l’Alliance israélite universelle - trop souvent confondue avec « la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen » de 1789 qui, elle, pensait ces droits dans le cadre concret d’une nation enracinée - la Nation française - au nom d’un modèle civilisationnel : « l’universalisme français », peu à peu dominé par un libéralisme anglo-saxon allant de pair avec le messianisme judéo-protestant... », écrit judicieusement Alain Soral dans : Comprendre l’Empire.



Le sentimentalisme et la magie-pub du Toit du monde (Tibet etc.)
Et qui dit pub, donc teinture, dit Américains... et Jésuites !


MAGIE = VOLONTÉ = POUVOIR = GRAND DANGER !!!

Comme tout se tient, il est difficile de ne pas mélanger et de suivre une quelconque chronologie toujours tueuse et stérile. Je passe à ce problème de « Loge Blanche » très New Age et assez suspect car trop « vendeur » comme une lessive, trop clinquant, trop récupération en fonction du courant de la mode. Et à propos de la punition de l’existence sous forme de réincarnations successives, cela montre bien une punition afin de retarder une libération. Et sont aussi suspect ceux que le langage New Age nomme « Maîtres ascensionnés », ce qui fait plutôt penser à une entreprise d’ascenseur qu’autre chose. Comment voulez-vous prendre au sérieux des « Maîtres » qui font leur pub à travers tel ou tel support, qu’il soit éthérique ou dans une réincarnation. Ne ne sont que des gourous. Une authentique confrérie ou vraiment secrète, par nature ça ne fait pas de publicité ou ne n’expose pas ! Ceux qui prétendent avec été en contact ou en relation avec des êtres de cette loge blanche ont été abusé par des entités intermédiaires. Les traficotages de toutes sortes existent aussi dans les dimensions proches de la notre (l’astral), et donc loin de la pureté. Ici comme en bas existe des degrés, pour éviter d’employer le vilain mot de hiérarchie. Degrés pouvant correspondre à « l’échelle de l’Arc-en-Ciel ».

Comme le montre les nombreuses descriptions d’EMI dans le livre Deadline, du Docteur Jean-Pierre Jourdan, il doit bien exister des énergies veillants sur l’humanité et le Tout, mais en aucun cas elles ne se manifestent en fonction de notre conditionnement à l’appétence du merveilleux comme du mysticisme, comme aussi de la magie (voir la folie business Harry Potter), que Jean Coulonval dans son livre : Synthèse et Temps Nouveaux résume justement par le mot : « sentimentalisme ». C’est d’ailleurs comme ça que les politiques tiennent le monde.

Le lalaïsme, encore un « isme », est une entreprise de propagande encore plus puissante que l’Islam ou Rome, car comme la franc-maçonnerie, ce pouvoir travaille dans le secret. C’est l’invisible qui construit le visible, et non l’inverse comme veulent nous le faire croire les humanistes et à leur suite les communistes et les républicains.

Maintenant je fais encore un bond dans la chronologie en écrivant que la franc-maçonnerie, le Tibet, les Jésuites, et la « chaise de Montauk » ont évidemment un rapport. Cette « chaise » que l’on retrouve agencée naïvement façon New Age dans la fin de la série Stargate SG1 et dans le début de sa suite : Stargate Atlantis. On a là un mélange de magie et d’électronique, qui se résume par le mot RADIONIQUE. Ne pas non plus oublier que Nikola Tesla n’est pas loin en cette fin du 19è siècle industrialisé. Le Tibet est un grand pourvoyeur de magie et de tours d’illusionnistes, et H.P. Blavatsky ne s’est pas privé d’apprendre quelques tours d’illusionnistes pour les ressortir à l’occasion (lire le livre du Colonel Olcott : A la découverte de l’occulte)(1).
Alors l’association Tibet et technologie genre chaise de Montauk n’est pas ridicule. La montée du « pouvoir latent dans l’humain » commence après le mesmérisme tout au long du 19è siècle mélangé à la monté de l’industrialisation et de la technologie.

Tibet = Merveilleux qui peut se transformer en attrape-couillons, genre tours de charmeurs de serpents. Comme l’écrit le Colonel Olcott : « Les contes populaires sont plein de bijoux et de trésors enchantés qui le lendemain matin se trouvent changés en brindilles, en feuilles, en paille ou autres débris ! ».

Les Anciens considéraient que la glande pinéale était le siège de l’âme. Il y a un Accord entre le cerveau et les « idées qui sont dans l’air », les opinions entre sujet et objet, mais seulement si les idées sont en accord avec la personnalité du récepteur. Émission et réception se renvoient l’un et l’autre, comme un téléphone. Ainsi une idée est lancée, émise dans le monde et on vérifie si elle trouve un écho favorable dans les récepteurs-cibles : nous tous. C’est comme ça que s’établie la tyrannie de l’opinion. Ajoutez à cela l’émotion ou le sentimentalisme, et c’est vendu (phase éther lumineux !). Les médias procède de même avec la musique, les rituels de toutes sortes avec encens, etc. On appelle ça CONDITIONNEMENT. Le plus grave c’est qu’on tente d’appliquer cela sur l’ADN humain avec les OGM, le nucléaire, les vaccins, et la bouffe dénaturée.

Tout se fait désormais à la mode démocratique : façon perversité, de manière subliminale ; et au final ce seront les gros sabots des forces de l’ordre qui imposeront leurs équerres et leurs compas.

Pour en revenir aux francs-maçons qui « veulent aider le monde », Leadbeater, comme d’ailleurs Fred Zeller avouant dans son livre : « Trois points, c’est tout », que la maçonnerie ne brasse que des opinions, Leadbeater écrit : « Avec les années, Ordres et rites, jadis voies très puissantes, ont pu parfois admettre dans leurs rangs des frères moins dignes que leurs prédécesseurs : des frères qui pensaient moins à aider le monde [sic] qu’à servir leurs propres intérêts... Lorsque des frères pensent moins se consacrer aux Travaux Secrets qu’à leur propres vanité, lorsqu’ils passent leur temps en banquets et en festivités et qu’ils écourtent le rituel sacré pour pouvoir lever la séance le plus vite possible afin d’aller vers le Sud, l’expression de la Gloire Divine trouvera moins d’intermédiaires de qualité chez eux que chez ces frères plus spirituels, désireux d’étudier et de comprendre ». Que dirait Leadbeater maintenant alors que son livre a été écrit au début des années 1920.



Thot-Hermès « l’Instructeur du monde », le Gourou du monde.

Pour Leadbeater l’origine des mystères (ou religions à mystères) remonte aux Atlantes et évidemment se retrouvent dans les rituels maçonniques. Ainsi Thot, sortant de sa Grande Loge Blanche devient le Gourou, l’Instructeur du monde. Impossible de savoir la vérité, car évidemment pour Leadbeater Thot « enseigne » la même chose que Ramana Maharshi : le Soi, l’Instant, le Blanc : Je suis CE JE SUIS. Mon idée me souffle que Thot est une variation adapté aux Anciens Égyptiens, et pour les Grecs le nom devient Hermès.

Dans l’Égypte ancienne et dans les civilisations de l’Orient ancien, un des principaux genres littéraires, y compris dans l’Ancien Testament, fut les Sagesses. Ce sont des recueils de préceptes pratiques et éthiques, énoncé par une personne pourvue d’une longue expérience, l’instructeur façon maçonnique de Leadbeater, et à l’intention d’un jeune homme, visant à lui faire connaître les normes de conduite de la vie sociale.

À propos des textes anciens : avec le temps, la chronologie tueuse tout c’est dégradé, ainsi la traduction conventionnelle des Hiéroglyphes en la langue des Grecs a perdu une grande partie du sens des textes sacrés en hiéroglyphes. Une bonne traduction aurait exigé la présence des prêtres égyptiens.

En Occident, des doctrines des temples de l’Égypte ancienne donnent tout le courant de l’hermétisme et de l’Alchimie européenne.
Si les francs-maçons puisent en grande partie leur symbolisme en Égypte ancienne, c’est à cause de la puissance du merveilleux, de la MAGIE DU VERBE : les anciens Égyptiens ne croyaient pas seulement que la Nature entière d’un objet ou d’une personne était cachée dans son nom, le Verbe, si bien que la connaissance du nom, sa convention, donnait le pouvoir sur ce qu’il désignait (d’où cette formule d’un des livres de Sagesses : « Dieu connaît tous les noms ») ; ils croyaient aussi qu’une force surnaturelle était contenue dans chaque Hiéroglyphe.

Le mondialisme est naturellement contenue dans le sens où l’hermétisme fonctionne, tout comme le cerveau, par associations d’idées (Rébus), par CORRESPONDANCES comme disent les Hermétistes. C’est le principe premier du symbole : SUJET ET OBJET, soit Souffre et Mercure donnant le Sel ou le salaire ou le résultat ! Ainsi tous les phénomènes dans le Royaume divin comme dans celui de la Matière sont reliés entre eux, le grand réseau de lumière, par des « puissances ou énergies » ‘sympathique’ pour former un plérôme, donc une TOTALITÉ. Cette « sympathie » est résumée par l’adage alchimique : Nature esjouir Nature, ou Nature à Nature. C’est là où l’on parle aussi d’ÉCHELLE. Selon le bons sens : on pose l’échelle contre un mur et il faut d’abord monter à l’échelle, ensuite seulement on peut en descendre, et non l’inverse ! Ce qui ne veut pas dire qu’il faille associer échelle et ascension ou évolution à la mode New Age et théorie de l’évolution à la Darwin !

Cela dit, il existe bien des « forces cosmiques », des « lumières » énergies provenant des planètes et de bien plus loin encore, comme nous le montrent les Anciens avec l’alignement parfait de leurs constructions pyramidales. Le meilleur exemple étant les grandes pyramides d’Égypte.
Ces énergies sont bien une réalité, certains les appellent « Anges gardiens ». Elles entretiennent la vie, telles les Yokaï au Japon ou les Élémentals en Europe qui en sont des variations

Donc ces énergie cosmiques en Accord avec ce qui est en bas établissent un formidable réseau cosmique par affinités, par SIGNATURES, si bien que chaque animal, chaque plante, chaque minéral correspond à une planète où à un Yokaï ou Élémentals particuliers. Évidemment ceci n’est pas la « propriété » des francs-maçons, c’est universel !

Ceux qu’on nomme « les démons », comme les Yokaï au Japon, sont des personnifications de ces énergies cosmiques en sympathie, en Accord. Par principe au départ ils sont donc neutre, comme en sommeil. Ce domaine des « démons » est souvent appelé en Occident : Monde sublunaire.

Pour terminer cette page déjà longue, le projet communiste en réseau maçonnique est a fuir, mais a fuir en courant à toute vitesse tant ça sent le POUVOIR !!!

DEHORS LES GOUROUS DE TOUS COMPAS ET ÉQUERRES avec LE FRIC DES BANKSTERS. DEHORS CES COMPTABLES DE LA MERDE.
Et pas besoin d’être un « spécialiste » pour se rendre compte que la « république universelle » franc-maçonnique de 1717 va droit dans le mur.
 
 
 
Note.
1. Passage du livre, pages 332-335 : A la découverte de l’Occulte, du Colonel Henry Steel Olcott (1874-1907), Éditions Adyar, 1976.
...
Pour créer quelque chose d’objectif au moyen de la matière diffuse dans l’espace, il faut avoir parfaitement distinct à l’esprit tous les détails de la forme, de modèle, de couleurs, de matière, de poids et autres caractères particuliers. Ensuite il faut se servir de la volonté développée, de sa connaissance des lois de la matière et de ses procédés de conglomération, et forcer les esprits élémentaux à fabriquer ce que l’on désire. Si l’opérateur commet une erreur quelque part, le résultat est imparfait.
...
Moi, mon devoir, c’est de raconter l’histoire aussi exactement que possible et de montrer par cet exemple [tours d’illusionniste] que ma chère vieille collègue [H.P. Blavatsky] faisait parfois un miracle pour le simple plaisir d’un enfant qui n’avait aucune idée de l’importance de l’événement.
 
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 26-12-2011 14:53

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >