Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Argent = Fric, Fricoter à Hollywood
Argent = Fric, Fricoter à Hollywood Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-01-2012 00:59

Pages vues : 4079    

Favoris : 357

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté

 
fbi_crottorig1.gif
 
Argent = Fric, Fricoter à Hollywood

Fricoter c’est manigancer, trafiquer, s’occuper d’affaires louches.
 
 
 
MEGAUPLOAD VICTIME D’ISRAËL

L’invraisemblable et terrifiante hypocrisie de cette civilisation basée sur la quantité, alors que COPIE signifie du latin copia : ABONDANCE, COPIEUX, ce qui correspond bien au LIBÉRALISME voulu par la franc-maçonnerie et les philosophistes du siècle des lumières. Les salauds, les criminels banquiers sionistes ou Couilles en Or encouragent à fond la civilisation d’abondance, et de l’autre côte ils emprisonnent et tuent par moult moyens, dont l’Inquisition et le bâton « propriété intellectuelle ». Ce sont bien eux les criminels et non les soi-disant pirates et « terroristes ». C’est ce Jack Valenti (voir plus bas), ex-patron des producteurs de l’usine Hollywood qui associe téléchargeurs de fichiers et terroristes : « notre guerre à nous contre le terrorisme... ». C’est vraiment devenu une mode !

Le diabolique des Couilles en Or qui sont les sionistes Rothschild et leurs cliques c’est d’encourager eux-mêmes le téléchargement qu’ils disent illégale, car dès 2003 on pouvait entendre ceci : « Pour Aillagon [sinistre de la culture 2002-2004) et Valenti, il faut « débusquer, poursuivre en justice et punir le vol numérique ». Le tocsin contre la piraterie valait bien quelques concessions aux querelles culturelles transatlantiques », écrit Florent Latrive. Or Megaupload a été crée seulement en 2005 !

My God ! Comme si l’économie mondiale, la « propriété intellectuelle » était menacée par Megaupload et par les téléchargeurs des merdes hollywoodiennes ; alors que les idées et tours de mains des artisans du physique ou du mental ont toujours été considérés en tant que salaire comme des compromis boiteux, parce qu’il ne peut pas en être autrement, à moins que l’art fasse partie intégrante de la civilisation, ce qui implique une éducation artistique de l’enfance jusqu’à la vieillesse, à ce moment là l’infecte économie attachée à l’art n’existera plus.
Aujourd’hui : « Les entreprises qui font commerce du savoir et de la culture réclament – et obtiennent bien souvent – le renforcement des lois en vigueur à leur seul profit. Avec la complicité des gouvernements, elles se livrent à un hold-up légal sur toutes les formes de copie, d’échange et de circulation des savoirs, menaçant la santé, la création, l’innovation, l’accès à la culture et à la connaissance », écrit justement Florent Latrive dans : Du Bon usage de la piraterie.

« L’œuvre intellectuelle est une propriété comme une terre, comme une maison ; elle doit jouir des mêmes droits », écrivait déjà Napoléon III à l’époque des bagnes pour enfants où le vol était considéré comme le crime suprême. La France a été l'une des toutes premières nations à mettre en place une loi sur le droit d'auteur, en 1791 », écrit justement Florent Latrive. Les USA ont suivit derrière. La France des familles Rothschild et Rockefeller à nouveau fabriqua une nouvelle guerre pour savoir combien on allait vendre une cervelle ou au moins ce qu’il était censé y avoir dedans ! Freud et le « monopole » n’ayant pas encore frappés !
    
Le pouvoir ne peut rien sur les choses, il est par essence manipulateur, donc ici sur le téléchargement des merdes hollywoodiennes il agit alors sur le béhaviorisme : LE COMPORTEMENT : FAIRE PEUR. D’ailleurs le mot « pirate » sert à faire autant peur que la légende et le pavillon noir pouvait faire peur aux « braves paysans » d’un Louis numéroté quelconque. Le vrai mot/maux est CONTREFAÇON : de contrefaire, d’après façon, soit : pastiche, plagiat, imitation, copie, contre-épreuve. La dette institutionnalisé par la démocratie est non seulement une contrefaçon, mais en plus elle est le parfait outil de domination. L'endettement public est un formidable outil de domination national des comportements. Alors on invente des conventions pour protéger le fric : le droit de propriété, de sa maison, etc. Par exemple Charles Aznavour confond son réfrigérateur avec ses chansons, alors que mon réfrigérateur ne m’appartient pas plus que je continu à cracher au bassinet des Couilles en Or Rothschild, sinon les Huissiers viennent me saisir mon frigo ! Mais depuis le 19è siècle le mental est assimilé à une MARCHANDISE comme un kilo de patates. Si Charles Aznavour en personne ne vous à pas invité à dîner chez lui, il n’est pas question de se présenter, écrit F. Latrive.
 
 
Comme l’idéologie et le contrôle des sionistes d’Hollywood n’était pas complet, les sionistes ont fait fermer un site d’échange de fichiers (Megaupload)


Le mot FRIC est daté dans le dictionnaire Le Robert de 1879, en plein dedans l’avénement de la troisième république et de l’âge d’or des banques, de Napoléon III et de l’accomplissement de la société industrielle tant désirée par les Couilles en Or.

Pour s’occuper de finance il ne faut avoir aucune moral, aucun scrupule, et avoir des intestins ou des boyaux solides : pas d’émotion, mais une imagination débordante pour « faire de l’argent ». Les boyaux qui finissent un jour ou l’autre par fermenter terriblement pour miner de l’intérieur...

Comme l’explique un site nommant les responsables du site Megaupload que le système a tenté de dégommer illégalement à l’autre bout de la planète, tels les gardiens de vaches leurs ancêtres du 19è siècle, Megaupload ne comporte aucun dirigeant de confession juive ou sioniste. Or c’est l’industrie maffieuse de l’idiot-visuel (Hollywood et compagnie) qui a commandité l’autre maffia : le FBI, pour dégommer Megaupload, qui certes n’était pas tout propre, mais en comparaison de certaines entreprises ou trust genre Monsanto ; Megaupload était un Saint.

Le seul pouvoir au monde est désormais le FRIC. La presque totalité des médias dans le monde est effectivement détenue par des sionistes (« peuple élu et terre promise » ou les Rothschild ou Couilles en Or), surtout dans l’usine Los Angeles ! Les vrais croyants en la foi de Moïse ne trafiquent pas avec l’argent. Suite à la destruction de l’Allemagne par les alliés à la fin de la seconde guerre mondial, les Américains établir un plan de reconstruction de l’Europe nommé : Plan Marshall, donc donner du fric aux pays européens. Il faut savoir qu’une grosse partie servit pour produire des films, donc manipuler les populations européennes par une propagande déguisée grâce à l’obligation commerciale de commercialiser des films américains. Et pour les Américains il fallait faire du business avec l’Europe pour écouler toute la merde de leurs usines, notamment celles d’Hollywood.

Les USA ont désormais dévoilé leur vraie gueule, celle de l’œil au sommet de la pyramide sur le billet de un dollar : contrôler le monde. Comme tout devient faux et virtuel, si le site Megaupload gênait tant les sionistes d’Hollywood, il fallait jouer les gardiens de vaches dès le début, mais pas 6 ans après la création du site ; car c’est encourager aux télécharger « illégale » aux producteurs de toutes les merdes hollywoodiennes. Les USA tout comme l’actuel crétin à la tête du gouvernement français peuplé d’incapables et de voleurs qui veulent avant tout contrôler l’Internet et y faire fermer des pans entiers. L’inquisition est plus que jamais à l’œuvre. Il fallait pour le régime fasciste américain empêcher la libre circulation de documents pouvant compromettre ce pays, et favoriser un éveil de compréhension donnant une révolte mondiale ; tout cela tombant sans hasard possible l’année 2012 où ont lieu les élections des présidents américain et français.

Il faut savoir que les Rothschild sont un réseau d’une multitude d’organisations, y compris le B’nai B’rith et son rejeton, la Anti Defamation League (ADL), qui travaillent avec d’autres Rothschild voulant contrôler tout ce qui menace d’être exposé aux yeux de tous.
Ils ont fait descendre en flèche le site Megaupload. Ils attaquent et détruisent tout ce qui peut être mis en lumière. Ils veulent contrôler la finance mondiale.
Beaucoup d’Israéliens connectés aux réseaux des Rothschild ont été envoyés aux États-Unis après la fabrication de l’État d’Israël pour produire spécifiquement des enfants qui seraient nés en Amérique, et en faire des citoyens pour infiltrer le système du gouvernement américain pour les générations suivantes.

Obama a nommé un flux de « conseillers » Rothschild sionistes et « tsars » dans divers domaines, y compris les fameux agents des Rothschild sionistes, Henry Kissinger, doublé d’une politique de désinformation sur la « théorie du complot » ou complot judéo-maçonnique.... etc. Bref, INQUISITION = ROTHSCHILD, afin d’interdire toute zones d’ombres pouvant entamer l’Empire... Rothschild.

« Le poste économique clé dans les États-Unis est le chef ou le président de la Réserve fédérale, le cartel privé de Rothschild contrôlée par des banques privées, ce qui constitue un gag à la Tex Avery, mais pas du tout drôle ! puisque appelée : « Banque Centrale d’Amérique » !!! Les Rothschild contrôle l’Amérique...

Dans l’histoire de la FED se trouve la nomination de Paul Adolph Volcker à la tête de la FED pendant les présidences de Jimmy Carter et Ronald Reagan (en vérité, George Bush senior).
Volcker a été un ancien vice-président et directeur de la planification avec la Fondation Rockefeller (Rothschild) contrôlée par la Chase Manhattan Bank, et a quitté la FED en 1987 pour devenir président de la firme d’investissement bancaire de New York, J. Rothschild, Wolfensohn & Co., dirigé par James D. Wolfensohn (Rothschild sioniste), qui devint plus tard président de la Banque mondiale », écrit David Icke sur la manipulation mondiale.
 
David ajoute : « Sans la démolition collectif des contrôles financiers et les soldes par cette cabale des sionistes Rothschild, il n’y aurait pas eu le crash de Septembre 2008 avec ses conséquences catastrophiques pour des milliards dans le monde entier ».

Le monde de la finance est basé sur la croyance des investisseurs, et ceux qui contrôle cette croyance sont ceux qui ont le pouvoir de contrôler les médias, le gouvernement et les états financiers de la banque centrale et de disposer des ressources financières pour brasser des milliards chaque jour : les Rothschild et leurs laquais.
 
La société secrète sioniste Rothschild possède à sa base des personnes pourries qui ont manipulé impitoyablement le peuple Juif dans son ensemble depuis des siècles, afin d’arriver à leur fin.
« Il est impossible de devenir président des États-Unis sans le soutien de l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), un groupe massif Rothschild du lobby sioniste actuellement dirigé par un ami d’Obama et bailleur de fonds : Lee Rosenberg.
Il est également très difficile d’occuper un poste élevé de toute sorte, si l’AIPAC n’approuve pas, et c’est un véritable combat pour devenir un membre du Congrès ou du Sénat si l’AIPAC est contre vous.
La famille Tisch, un des plus riches en Amérique, a pris le contrôle de l’empire CBS en 1986 avec l’intention, disent-ils, de promouvoir les intérêts d’Israël.
Une enquête a découvert que 80 % des membres du Parlement au sein du Parti conservateur [en Angleterre] actuellement au pouvoir sont des membres des Amis d’Israël - qui a pour objectif déclaré de soutenir tout ce qui est bon pour Israël (les Rothschild qui possède Israël) », écrit David Icke.

Maintenant le temps est venu de DÉTRUIRE l’American way of life illustré par cette phrase d’un ex-président de la MPAA (Motion Picture Association of America) Jack Valenti : « Les titulaires de droits de propriété intellectuelle doivent se voir accorder les mêmes droits et la même protection que tous les autres propriétaires... ». Grâce à la technologie moderne les moyens de communication et de circulation du savoir sont devenus rapides et gigantesques, à double tranchant : on trouve du meilleur au pire, et du virtuel comme de l’incitation à des rencontres dans le monde spatio-temporel ; double tranchant car ces moyens peuvent aussi restreindre et combattre la culture pour imposer une Inquisition de la pensée, pire que l’Inquisition de l’Église de Rome.

Connaissance et culture n’ont rien à voir avec un quelconque business. La bourgeoisie qui prit la place de la noblesse après 1789 installa l’idée que la culture et la connaissance, l’art, pouvaient se monnayer comme n’importe quelles marchandises, alors qu’avant 1789 il y avait déjà l’idée de PROTÉGER l’œuvre de l’artiste. Ainsi le « copyright » se vend et s’achète comme une voiture ou un téléviseur à écran plat. Ainsi le brevet donne une rente genre caverne d’Ali Baba pour une simple idée appartenant à tous, comme le pétrole. Et comme les enfants héritent de la maison familiale ou de l’entreprise de leurs parents, alors les brevets et autres conneries intellectuelles peuvent se transmettres par hérédité comme les rois se cooptaient par lien de sang...
Une idée, selon Plutarque, est un être incorporel, qui n’a point d’existence par lui-même, mais qui donne figure et forme à la Matière informe, et devient la cause de sa manifestation. (De Placitio Philosophorum, cité dans Isis Dévoilée, vol 1, part 1 de H.P. Blavatsky).
L’horreur absolu est de vendre cette idée. Horreur et crime car non respect de l’ensemble et égoïsme : d’autres auraient pu trouver cette idée.

Idées et connaissances doivent circuler et s’échanger le plus largement possible, même si les conséquences de l’opinion sont terrifiantes. Chaque peuple et chaque cultures a des manières différentes de faire circuler la connaissance.

Encore merci à David Icke et Florent Latrive (Du Bon usage de la piraterie) pour leurs aides face à l’engloutissement de notre civilisation. Comme l’écrit si bien Lawrence Lessig (professeur de Droit à l’Université de Stanford en Californie) dans le livre de Florent Latrice : « Le choix binaire présenté par Hollywood [carotte ou bâton] est aussi éloigné de la réalité que la version du Bossu de Notre-Dame de Disney est éloigné de Victor Hugo.

Encore une fois, ce sont les sionistes des Rothschild et leurs laquais qui détiennent entièrement Hollywood : Warner Bros, Disney, MGM, Paramount, Tristar, la XXth Century Fox, Universal, etc. Un dangereux pirate terroriste français est tombé dans la contrefaçon en 2004 : graver quelques films sur DVD, la plus grande partie qu’il avait enregistré à la télé lorsqu’il n’existait que la cassette à ruban magnétique : le VHS (format le plus utilisé). Le DVD c’est très plat et ça tient moins de place que le VHS. Il fut condamné à 4000 euros de « dommages et intérêts ».
 
 

Dernière mise à jour : 22-01-2012 01:33

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >