Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Instant contre Opinion
Instant contre Opinion Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-02-2012 01:13

Pages vues : 4012    

Favoris : 498

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
albert_einstein_450.jpg
 
 
Instant contre Opinion
 
 
 
Les signes ne sont conçus comme arbitraire qu’au début de l’ère moderne, lorsque l’on considère que les mots ont une signification en référence aux idées et non directement aux choses. Le mot perd alors son lien directe avec la chose, il ne s’agit plus du « juste mot pour désigner chaque chose » : il la représente, il est mis pour la chose. La tentation de croire en la Magie du mot s’en trouve d’autant plus affaiblie ; il s’agit d’une simple convention. Mais en distinguant le signe de l’idée, la voie est ouverte au problème de la justesse, de la vérité et du caractère approprié de la représentation. (David R. Olson, L’univers de l’écrit, comment la culture écrite donne forme à la pensée).
 
 
L’opinion depuis la démocratie est le cancer du monde. Il est le mental, la raison, la sortie de l’INSTANT.

Si la première fabrique d’opinion est la famille, la seconde est l’école du franc-maçon Jules Ferry qui s’efforce de détruire la première. Le tout se résume que nombre d’individus influencent, fabriquent à leurs convenances, opinions et conventions dans leurs prochains, et cela même sans en être conscients !!!
 
Comme quelques serpents peuvent hypnotiser leur proie, le mental de l’humain de ce temps a tendance a glisser dans des états sous-hypnotiques, il faut alors savoir que ce mental est susceptible d’être manipulé ; aussi il faut toujours être vigilant et connaître un minimum les principaux instruments de la manipulation. Il en va de la liberté du monde. (Magie et Manipulation ont le même sens)
Les écoles de Jules Ferry mettent en gardent contre les agressions sexuelles et autres « problème de pédophilie » mais se gardent bien d’enseigner les outils contre la manipulation mentale que publicitaires, politiques, médias utilisent à chaque instant vulgaire. L’école de Jules Ferry ne mettra jamais en garde contre les séducteurs du mental.

Notre époque est l’empire de la manipulation et donc de la MAGIE des illusionnistes de tous bords, surtout politique puisque nous sommes en « démocratie ».
Ainsi quiconque exerce le métier de politique, de commerce, de financier, de médias, de culture, doit ajuster son opinion parce qu’il s’adresse à des gens non initiés, tel le publique devant un illusionniste de cabaret, un publique qui reste pour la plupart dans une condition de sous-hypnose, donc non critique, non lucide, non attentif à l’Instant ou Objectivité (Point Focal). Un publique soumis non curieux de l’Instant ou Réalité, et près a croire toute fausse démonstration et enclin a suivre émotions et images subjectives qu’un expert en communication saura évoquer et piloter pour préparer les gens à des comportements voulus.

ILLUSION : du latin ludere : JOUER. Erreur de perception causée par une fausse apparence. Interprétation erronée de la perception sensorielle de faits ou d’objets réels. Apparence dépourvue de réalité (hallucination, mirage). Opinion fausse... Mais toute les opinions sont fausses (liées à l’ego).

En démocratie les maîtres manipulateurs sont les politiques avec les religions (Religion veut dire : relier, ramasser). Ils savent utiliser les techniques d’induction hypnotique comme les utilisent les innombrables professionnels de la manipulation, y compris bien-sûr les psychothérapeutes et les coachs des cours de développement personnel.

Rien de plus manipulable que la foule (religion = relier).
La culture de notre civilisation n’est plus que produit de consommation comme n’importe quels produits : peinture, sculpture, littérature et cinéma, musiques sont par essence très suggestives, propices a déclencher des émotions, et comme le contenu de tout cela n’est pas vérifiable et dépend du sentiment, c’est propice à la manipulation.
Des textes techniques avec quantité de numéros et de formules, ou des textes de lois et de contrats peuvent aussi cacher des manipulations et suggestions.

La PNL (Programmation Neuro Linguistique) est diabolique et parfaitement manipulatrice. Outil de soulagement au départ pour des personnes souffrantes, il a été détourné au profit des gouvernements de tous ordres. Cet outil combine des effets sémantiques (qui est censé posséder un sens) et somatiques (organiques), donc on ne sort pas du dessous de la ceinture, ou du psychologique de Sigmund Freud et compagnie !

Les mots/maux de ce monde proviennent de sa sortie de l’Instant, avec pour résultats : LES CONVENTIONS, L’OPINION, LE MENTAL, LA ROUTINE : SATURNE-ÇA TOURNE.
Quand ça ne tourne plus c’est PAN, la PANIQUE et le NON-CONFORT. Par exemple on ne remarque pas les lunettes que l’on cherche et qu’on a sur le front. Quelle routine que de parler d’histoires de chiens écrasés ou mordant son maître ou un enfant ; mais parler du maître ou de l’enfant mordant son chien : voilà la vraie nouvelle !!!
L’opinion éclaté en « démocratie » c’est la guerre permanente, or les guerres dans l’histoire de l’humanité ne sont pas naturelles pour l’humanité (sauf pour les banquiers), c’est pourquoi les historiens et les vainqueurs (les alliés de la seconde guerre mondiale) écrivent beaucoup sur les guerres.
Toutes les horreurs humaines commencent dans la tête, le MENTAL.
Seule la réalisation du Soi, de l’Instant, permet de retrouver la Vraie Paix. Comme nous nous sommes coupé de la Nature, et donc de Notre nature, il devient de plus en plus difficile de s’approcher de l’Instant, du Soi. Il devient de plus en plus difficile d’endormir l’ego. Nous nous sommes y somme réfugié puisque pour ne donner qu’un seul exemple, on parle « d’écologie », ce qui est un non-sens !

Réaliser l’Instant c’est par exemple, essayer, de voir les choses telles qu’elles sont, et non pas comme veulent nous les faire voir tous les manipulateurs professionnels qui sont eux-mêmes manipulés... par leur mental !
Le pire ennemi c’est le mental qui conditionne la pensée : il se forme des images, puis des noms conventionnels. On entre jamais en contact directe, ou dans l’Instant, avec la chose, l’entité que nous regardons.
Une fleur est là devant mes yeux, je peux voir sa beauté grâce à mon outil cerveau, c’est une perception directe. Mais aussitôt dans la chronologie tueuse arrive un nom, une image : c’est une rose rouge, elle est une fleur, ou dans d’autres langage les conventions seront différentes suivant le pays ou lieu géographique. Cette fleur est grande, ou petite, etc., car toutes sortes d’associations d’idées, et donc de chronologies, viennent posséder le mental.
La conscience en contact avec la fleur est mouvement (Fixation Cavalante comme la Pierre Philosophale de l’Alchimie), les fleurs comme les humains changent d’Instant en Instant, donc la Conscience aussi ; seule la pensée est fixation morte car attachée à la chronologie tueuse de notre monde spatio-temporel.

Dès que nous voyons une fleur, une image surgit dans le mental : si nous fermons les yeux la fleur disparaît, mais l’image reste dans le mental comme elle reste sur la pellicule argentique de l’appareil photo. Or l’image n’est pas la fleur ! mais la pensée, et celle-ci confond l’image avec la réalité de l’Instant. C’est cette image qui nous empêche d’avoir une relation DIRECTE avec les autres humains. On a un ami, on l’aime, mais nous sommes incapables de voir cet ami tel qu’il est réellement.
Pareil si on croit détester quelqu’un : on se fait son cinéma dans la tête.
Quelqu’un dit quelque chose, et nous entendons et comprenons selon notre conditionnement familiale, sociétale et de l’éducation scolaire. Nous ne pouvons pas écouter sans l’interférence du mental et de sa chronologie tueuse qui fait arriver l’imagination (se  faire des idées) en des images et des mots.

Déjà un simple cercle, un carré, sont manipulateurs : l’un est symbole du Ciel et l’autre de la Terre ou Matière (Ma Terre). Mais la première figure fermée c’est tout de même le Triangle ! Ainsi tous signes fait partie de la MAGIE, toutes formes influencent, c’est pourquoi on parle « d’ondes de formes ». Elles sont toutes dans le spatio-temporel.

L’opinion c’est la guerre car dans l’état actuel des choses nous ne sommes pas capables d’ÉCOUTER et de comprendre les autres (voir cette symbolique illustré par les grandes oreilles pendantes du Bouddha).
La religion n’est pas la spiritualité, la spiritualité c’est le travail, qui n’en est pas un puisque tout le monde « réalise l’Instant » NATURELLEMENT (inconsciemment puisque Tout n'est jamais coupé de la Nature) pour marier sujet et objet, ALLER VERS L’UN. Pourtant cette quête du Graal semble aussi difficile que de chercher ses lunettes sur son front... La simplicité est extraordinairement compliqué !

Ce monde actuel est une glu épouvantable et entretenu à souhait : les préjugés deviennent de plus en plus subtils, il devient très difficile de reconnaître les préjugés et le conditionnement. Comme écrit plus haut, ils viennent de la famille, de l’hérédité, de la société et de l’éducation, des médias et de leurs informations, puis de nos propres expériences et donc opinions. Chaque jour tout est fait pour entretenir et bourrer le mental. Mais il est temps de comprendre ce conditionnement, en sortir, activer l’Instant et trouver la Vraie Paix.
 
 

Dernière mise à jour : 01-02-2012 01:50

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >