Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Protections contre les États Républicains 2
Protections contre les États Républicains 2 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-02-2012 23:49

Pages vues : 3983    

Favoris : 433

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
masonic_club_disn.jpg
 
 
Protections contre les États Républicains 2
et contre les États démocratiques
et contre tous les Inquisiteurs et faiseurs d’opinions
et contre l’Église de la Laïcité franc-maçonnique


En voiture Simone pour lutter contre la dictature des Couilles en Or, car désormais seul compte pour tout pouvoir la protection de ces Couilles en Or,
tout se résumant au Dieu Fric.

Neuro-Esclaves
Euro-Esclaves
 
 
 
 
 
Par Nature, un État est à lui seul un ABUS DE POUVOIR. Surtout un État républicain et démocratique, pire qu’une monarchie car ne pouvant fonctionner que sur l’ILLUSION (Voir le conte Les habits neufs de l’Empereur, illustrant en la sublimant un autre genre d’illusion monarchique, mais au combien plus naturelle ou plus en accord en un ensemble harmonieux). Aussi il est facile de comprendre que la libre pensée triomphante à la Renaissance signa son arrêt de mort en 1789, car il est naturellement impossible de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord, alors il faut TROMPER, ILLUSIONNER. Alors le PREMIER PIRATE EST L’ÉTAT, il manipule le peuple et est coupable de PLAGIAT : du grec plagios : oblique, fourbe ; du latin plagiarus : celui qui vole les esclaves d’autrui ; mais encore de plagium : le rapt de l’âme ou de la psyché, par le subterfuge. Il fallut attendre que la Renaissance et sa liberté de pensée arrive pour que le mot devienne PLAGIO et PLAGIAT et que la France en fasse : « le vol des œuvres des auteurs » et que cela teinte les USA qui en firent leur business (copyright) comme tous ce que touche ce pays.
Et comme l’Occident est construit sur la pensée gréco-latine avec sa logique laïque : PLAGIUM découle du grec et est utilisé dans le langage juridique (vers le 3è siècle avant notre ère) pour désigner l’action de s’approprier, garder ou faire commerce d’un homme libre ou d’un esclave.

Donc le PLAGIAT dans son sens originel a été de multiples projets de lois visant à réprimer quiconque soumet une personne à son pouvoir de façon à la réduire à un état d’assujettissement total. Mais une loi en ce sens serait une véritable Inquisition déguisée, car il est impossible de condamner une manipulation psychologique en épargnant des activités importantes de l’Église de Rome ! Difficile car il y a des organisations catholiques qui recourent à la manipulation de façon très brutale ; de plus le comportement humain est basée sur des facteurs irrationnels de manipulations, des dogmes indémontrables car conventionnels, des sentiments de culpabilité, non être dans l’Instant, dépendance.
Une loi pour l’Église de Rome et une loi pour les manipulateurs serait une idiotie de plus tuant le dogme de l’égalité.

Non seulement toutes sectes et sociétés secrètes sont synonyme de POUVOIR : celui de l’initié sur le profane, mais la plupart de ces organes souterrains ne sont que des entreprises destinées à s’enrichir aux dépens du profane qui peut être mentalement subjugué.
D’autre part le « déviant », le « dévergondé » ou celui qui ne pense pas comme tout le monde ou n’avale pas la même soupe pour tous, COMME JÉSUS DE NAZARETH qui en fut condamné à mort pour s’être opposé à la logique laïque des Grecs, tout comme furent ridiculisés les apôtres et les chrétiens en général.
Effectivement, la vierge Marie, le Christ du temps de Juda qui meurt et ressuscite (comme Osiris), L’unité dans la Trinité (pour contrer la dualité) ; puis dans l’islam avec un Dieu défiant toute raison ; tout cela concourt à défier la logique grecque... et la « géométrie » compas et équerre, travail du chapeau franc-maçonnique !
 
 
 
 
TAPER DANS LES COUILLES ou FRAPPER AU PORTEFEUILLE

Suite des défenses contre la dictature d’État.


PORTEFEUILLE : aussi bien les bourses que les élus (ministres).
FRAPPER AU PORTEFEUILLE c’est abattre le Dieu Fric.

- En cas de détention, le rire est encore la meilleure arme, car il n’y a pas meilleur ennemi de l’émotion.
- Même arme que le rire : la crudité et l’obscénité, la malédiction, le tout exposé naturellement peut déconcerter et dissuader le manipulateur, habitué à s’imposer sur des personnes affaiblies et inhibées, ou habitué à employer un langage de cours de récréation d’école primaire.
- En cas de détention et de toutes propositions, les refuser, ou VIVRE L’INSTANT afin de faire jaillir (sourcer) le contexte et comment se situe ce contexte.
- Le VIDE de l’Instant est une arme merveilleuse.
- Prendre son temps : attendre une demi-journée, matin et soir sont des rythmes totalement différents.
- Toujours garder à l’esprit les fameux « plans A, B, C, etc... »
- Toujours refuser de signer quoi que ce soit et d’assumer un quelconque engagement et de faire quelques déclarations que ce soit (comme disent les forces du désordre américaines : « Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous »).
- Apprendre à utiliser les voies de fait contre la violence. Exemple donné par Marco Della Luna dans Neuro-Esclaves : dans une secte, si au cours d’une conférence destinée à mieux laver le cerveau des auditeurs, quelqu’un souhaite partir librement et que des « agents de surveillances » l’en empêche, il faut simplement les bousculer, ce qui les déconcertes, et la voie est ainsi libre. Bien-sûr il existe une multitude d’autres ruses.


LES CIRCONSTANCES À RISQUES


- Les ondes électromagnétiques et sonores.
- La chimie pouvant être introduit dans l’air, les aliments, la boisson, la piqure, les objets.
- L’exposition aux fabricants d’âmes comme les meneurs, tous les philosophes, les religieux, soit l’influence par la tête d’œuf ou par le groupe.
- Le plus dangereux : le conditionnement culturel nouveau moyen de consommation, surtout à notre époque de technologie et de l’Internet ou des autres médias, financés par les Couilles en Or, ce qui inclus aussi les musées.
- Le conditionnement par la propagande démocratique, celle du business, celle des médias qui comme tout guru exige au minimum un disciple ! Ce conditionnement s'exerce comme dans les écoles du franc-maçon Jules Ferry : écoute passive qu’avalent enfants et adolescents, qui sont hautement manipulables. Donc dur travail pour les parents voulant protéger leurs enfants, ils doivent être partout à la fois dans cette civilisation où la « culture » explose de partout sous forme de même soupe pour tous, car quantité ne veux pas dire qualité !
- Encore une fois, lutter contre l’instinct grégaire si redoutable, le besoin de dépendance, le besoin du confort : réduction de l’angoisse.
- Quitter le groupe semble un déchirement, qui engendre solitude et dépression, manque d’estime de soi, manque de confiance en soi et dans les autres, malaise avec les contacts sociaux, désorientation puisque plus de repère de valeurs par rapport au groupe. Possibilité d’être persécuté par les membres du groupe (actions de stalking), harcèlement, perturbations dans la vie professionnelle.

- Satanisme : voir les personnes comme des objets et ne pouvoir de relations sociales durables, manque de partage social et de valeurs et de modèles, impulsivité violente et revendicative (venger), recherche de gratification, incapacité à éprouver de culpabilité, sadisme sur des animaux, absence de moralité ou celle-ci est détournée ou faussée, absence d’empathie, réponses violentes, soif d’états d’excitations et d’émotions violentes (musique rock et drogues), incapacité de renvoyer le plaisir, extrémisme et sadisme sexuels, tendance aux mensonges, bonnes capacités à prendre dans ses filets en inspirant de la sympathie et de la confiance.
- Sataniste psychopathe : dégrade sa victime au rang d’objet sexuel.
- Sataniste névrosé : agit et vit ses actes déviants comme un soulagement en forme d’expiation.
- Sataniste psychotique : le satanisme n’est alors qu’un symptôme de sa psychose.

- En cas d’interrogatoire par un inspecteur de police ou un juge qui suggère de parler pour éviter la prison ou une amende, ne jamais les croire, et se réserver de pouvoir consulter son avocat avant de faire toute déclaration.
- Si les conditions de détention sont dégradantes, se réserver de faire des déclarations résultant d’un état de pression proche de la torture.

Le premier oppresseur c’est L’État : un système général et une prédisposition humaine généralisée de manipulation et de conditionnement, comme le veux la base de la démocratie déguisée en « liberté ».

- Ensuite l’informatique est un très puissant outil de conditionnement, grâce notamment aux logiciels qui se déclenchent à notre insu et sans notre conscience.
- Un grave conditionnement : le milieu du travail, et par exemple l’aliénation bureaucratique décrite dans le film Vivre, de Kurosawa (1952). Donc toujours être dans le : « Détachement à l’intérieur et attachement en apparence ».

La défense contre la manipulation et le conditionnement est difficile, elle doit être active et préventive constamment, en une « Fixation cavalante » pour établir des rapports avec des réalités, de milieux, des cultures différents les uns des autres. Il faut donc SE CON-NAÎTRE. Quelques Alchimistes parlent de JARDIN à propos de l’Esprit, ainsi on apprivoise les plantes qui se trouvent dans le Jardin.


Cette civilisation fonctionne comme la Carotte et la Baston : le marché de l’industrie fonctionne comme le guru avec le disciple : créer pour ceux qui sont disposé à payer et qui se sentiront ainsi protéger. Toujours la civilisation du CONFORT. Donc toujours plus de technologie pour se protéger... contre les techniques manipulatrices, avec des techniques toujours nouvelles parce que les anciennes seront moins performantes et auront cédées à l’industrie de l’anti-manipulation. Monde de l’Ouroboros dans son sens négatif.

Provoquer l’affaiblissement psychophysique des populations est l’arme des Couilles en Or :
- Aliments et boissons toxiques.
- Trainées des chemtrails, où aucune enquête sérieuse n’existe, ou n’est autorisé !
- Introduire des substances nuisibles dans tous les vaccins, notamment pour déformer notre système neurophysiologique.
- Breveter le vivant en se prenant pour le diable : graines de plantes « Terminator » ne pouvant pas se reproduire l’année suivante, ce qui tient le cultivateur par les Couilles en l’obligeant à racheter à chaque fois les semences de la multinationale détentrice du brevet.
Donc nous sommes dans une civilisation ou seule compte LE PROFIT-CROISSANCE, ce qui est dans la logique parfaire de conditionnement et d’affaiblissement des masses, avec la diffusion ou l’organisation de maladies afin de créer des rentes à vie pour Big Pharma.
Dans ces visées, il s’agit de se protéger des agressions toujours plus sophistiquées perpétuées par les États, les gouvernements, les multinationales, les agences États dans l’État et autres institutions. Tous organisations ayant les moyens de pénétrer la vie, le travail, l’intimité de chaque individu, surtout grâce au binaire informatique (l’équerre et le compas...).
- L’Occident, comme le mot l’indique : la mort, occire, donc apporte la mort partout où il passe : les déchets des technologies accidentales, ou aussi occidentales, atterrissent dans les pays les plus pauvres du monde, et donc les plus dangereux aux yeux des Occidentaux : Somalie, Mozambique, Haïti. Les réseaux maffieux déversent non seulement des armes, mais surtout des déchets hautement toxiques dans ces pays devenus les poubelles des pays démocratiques. C’est la piraterie de l’Occident.



Les sectes à tendance laïciste : la franc-maçonnerie, l’ADFI - La Scientologie
.

Les Inquisiteurs anti sectes comme l’ADFI, la Miviludes, sont évidemment les sectes laïcistes bénéficiant de l’appui franc-maçonnique. On le voit en France avec la liste anti-sectes, très controversé, contenant 172 « sectes dangereuses » où figure des groupes catholiques...

Sectes et anti-sectes sont des armes à double tranchants ! Toute croyance religieuse, magique, politique, philosophique, ontologique ; tous domaines de valeurs ou identitaire peuvent se prêter à répondre aux besoins existentiels et à la manipulation mentale de ceux qui se posent des questions.
Il est difficile de distinguer les croyances sectaires de celles qui ne le sont pas ; ce n’est pas le contenu qui est en cause, mais LA MÉTHODE. Dans un même thème ou dogme il peut y avoir secte et non secte.
Seul le sens de secte devrait être donné aux organismes et institutions qui s’enrichissent aux dépens du prochain ou du profane, alors il faudrait aussi y inclure les banques et les États !!!
Seul le sens de secte devrait être donné à un groupe qui pratique :
- Agressions et sujétion avec le concours de drogues, de violence, d’hypnose, de menaces, de séquestration, d’esclavage, d’escroquerie, etc.

L’Église de Scientologie comme la maçonnerie possède un pouvoir important : celui « d’influencer » la justice et d’autres institutions, ce qui est facile quand on fait signer aux adeptes, à la suite de séances « d’audition », des confessions écrites concernant des faits compromettants et même criminels, et qui sont conservé afin de faire « chanter » ou exercer une pression « morale » sur le disciple qui veut retrouver sa liberté.
Le pouvoir de la Scientologie est très puissant, voir l’influence dans les médias et le cinéma aux USA, dans les institutions généralement dans les milieux anglo-saxons.
Le principal est que la Vérité ne se vend pas, elle est là, gratuitement, elle est l’Instant, elle a toujours été gratuite et le sera toujours. D’autre part, quelque soit le dogme religieux, il se se vend pas !
« Si l'on veut vraiment devenir millionnaire, le meilleur moyen consiste à fonder sa propre religion ». (Lafayette Ronald Hubbard, fondateur de la scientologie, bien dans l’American way of life).


Depuis des millénaires, que de crimes ont commet pour voler l’Or métal, et par là même pour établir la VÉRITÉ (les deux sont liés). Parce qu’on appelle Vérité ce qui n’est que convenance sentimentale (CONFORT), que ce soit en science, en politique, en religion, et qui se résume par le mot OPINION. Il ne peut pas y avoir « ma vérité », « ma foi », ou « notre vérité », « notre foi », « notre sincérité » ; mais la vérité, la Foi, tout simplement car elles sont vraies et transcendent à la fois le drame du personnel et du collectif, ou d’un pays et du monde, ou d’une planète et de la Galaxie. (Référence d’après Jean Coulonval). Aussi séparer le spirituel du temporel est une idiotie moderne de plus, ou une division de plus. Il ne peut exister que l’INSTANT.


La devise latine CARPE DIEM correspond joliment à vivre l’Instant, ou réalisation du Soi. Vie et Mort sont si intimement mêlées, voir une bougie allumée dansante de mille diamants qu’aucun coffre des humains ne pourra contenir....

(Référence partielle d’après : Neuro-Esclaves, de Marco Della Luna et Paolo Cioni)


À suivre...
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 23-02-2012 00:51

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >