Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Conscience - Instant
Conscience - Instant Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-03-2012 00:11

Pages vues : 3900    

Favoris : 349

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
 Conscience - Instant
POINT FOCAL


Le ‘Temps’ n’existe pas, il n’y a pas de début ni de fin...
 
 
 
(Voir la partie CONSCIENCE dans la page Paroisse-utérus franc-maçonnique)
 
 
L’ÉGALITÉ (franc-maçonnique) - LA LÉGALITÉ
LÉGALITÉ : 1606, loyauté, du latin médiéval : legalitas. Caractère de ce qui est géométrique ou conforme au compas et à l’équerre ! Soit la caractéristique de l’Occident. Donc la Légalité c’est l’OPINION et le CONVENTIONNEL.

La « Vérité tout entière » n’appartient pas à l’être humain, ici ou dans le futur. Car elle ne peut pas être celle du voyeur, donc celle de Lucifer et de sa lumière et son siècle du même nom.
La Vérité tout entière ne peut consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout à la façon équerre et compas franc-maçonnique. Le Tout est autre chose et plus que le total des parties. Il est autre chose puisque l’ego n’existe plus : pas de MOI, comme le mot ÂME l’indique : du A privatif A, et ME : pas de Moi, pas de Mon et pas de Me... donc pas de fric et de matérialisme ! Le Tout n’a pas de frontières rassurantes, et ça peut PANIQUER.
On n’atteint vraiment que ce que l’on ne cherche pas à prendre (apprendre ou privation de prendre, pas de possession).

Que de fois l’être humain a condamné la VÉRITÉ !

Ainsi la religion et la croyance ÉLOIGNENT de l’Instant en introduisant la chronologie tueuse ; et la spiritualité s’en rapproche en maîtrisant le killer ego. Les deux sont des outils.
Dans ego il y a GOBER, et effectivement les êtres humains se mangent les uns les autres, au lieu de s’aimer les uns les autres ! EGO : du E ou trident illustrant les 3 plans de l’être humain : physique, affectif et mental. Au moment de l’élimination de l’ego en entrant dans l’Instant il y a danger de se faire pirater par des Élémentals malveillants ou des Élémentaires (âmes désincarnées sans repos comme privées d’éternité). À ce propos, bien distinguer Élémentaires d’Élémentals qui eux peuvent aussi être à la fois humains et Esprit de la Nature, puis dans l’Après-Vie peuvent passer dans une dimension autres et être l’âme d’un marronnier par exemple, ou d’un caillou.

Le Tout, que le chercheur en intelligence artificielle et de théorie du Chaos, Philippe Guillemant, appelle « Libre arbitre » s’apparente donc à la Fixation Cavalante, qui est dans le thème de l’Instant ou Soi, et qu’on peut aussi nommer Point Focal. Le Thème Instant étant le seul INFINI possible, le Libre arbitre, la Fixation Cavalante est un Point Focal se déplaçant INSTANTANÉMENT.

LIBRE ARBITRE : 1541 (plein pot dans la Renaissance), faculté de se déterminer sans autre cause que la volonté. Oui, mais alors pourquoi quelque chose plutôt que rien ?... Et il se situe bien dans l’Instant, et même dans les recherches sur l’Après-Vie (pages à venir en référence au livre : Deadline, du Dr. Jean-Pierre Jourdan).

Il n’existe pas de Chronologie liée à une dimension, donc à un espace ; pas de « passé » et de « futur » qui sont des conceptions de géométrie euclidienne de la « ligne droite ».
 
 
 
Être dans l’Instant c’est être dans l’Origine, libéré de tout conditionnement et de toute manipulation. Aussi il est nécessaire de SORTIR DU RÉSEAU, en ne gardant que le minimum, comme l’Internet, mais évitant au maximum de laisser des traces pertinentes.
SORTIR DU VORTEX : car jusqu’à présent il participe au crime contre la Nature, donc contre l’être humain, si on se considère toujours un humain... Le pire en ce moment est l’élite organisée... donc obligatoirement par le Grand Architecte de l’Univers ou Grand Administrateur : le Diable où se réunissent dans leurs loges et leurs cercles ceux qui se bombardent des sept préceptes de leur nouvelle Bible grand orientesque londonienne : démocratie, laïcité, solidarité, citoyenneté, environnement, dignité humaine, droits de l’homme.
SORTIR DE « CEUX QUI ONT FAIT LA FRANCE »... Sortir du genre humain, ou plutôt maintenant : inhumain.
SORTIR DE L’INFORMATION c’est sortir de la même soupe pour tous ! Informer veut dire : rendre informe, donc robotiser l’humain, le rendre confortable.

À nouveau et pour maintenant un grand nombre de fois, je cite la vérité fondamental de Cyprian Piccolpassi Durantoys dans son livre : Les Trois Livres de l’Art du Potier : « Grandes vertus gisant es chouses petiotes crées par Dieu ». Cette petite note de bas de page est une clé fondamentale, que découvre d’ailleurs Philippe Guillemant dans ses recherches avec deux billard électroniques, afin de simuler un système chaotique. Au départ les boules de billard on les mêmes trajectoires, et ensuite elles divergent totalement au bout de seulement quelques chocs. Mais le fait d’augmenter le nombre de boules au départ oblige à mémoriser la position et la vitesse initiales de toutes les boules, ce qui conduit au besoin d’avoir précision et mémoire d’autant plus grandes que l’écart initial est infinitésimal. Ainsi P. Guillemant se retrouve avec la note de Cyprian, à savoir l’obtention d’une mémoire initiale des conditions, qui sera supérieure à la mémoire de stockage de toutes les trajectoires possibles des deux billards. On retrouve le Tout supérieur à la somme de toutes les vérités possibles et imaginables, ou calculables ! (Référence à une interview de P. Guillemant dans le journal Nexus n°79).
La note de bas de page de Piccolpassi est fondamentale car de très petites grandeurs : les « chouses petiotes crées par Dieu », ne se comportent plus selon les lois ‘naturelles’ que nous connaissons. C'est pour cela qu'on ne comprend toujours pas l'Homéopathie.

Ainsi est la MORT DU DÉTERMINISME ou déterminisme-prison.
Cela rejoins l’absence de chronologie et surtout L’ABSENCE DE DIMENSION. « On n’atteint vraiment que ce que l’on ne cherche pas à prendre » comme écrit plus haut.


PRÉ-MATIÈRE.

Invisible ou ce qui est « très petit », et que l’on ne peut pas voir avec notre sens de la vue. C’est là où l’existence des choses n’a pas encore commencée.
Ce qui n’est pas encore du monde de la manifestation. Les formes-pensées sont de la Pré-Matière ; elles sont synonyme des ÉGRÉGORES. C’est pourquoi actuellement il est intéressant de fuir, se laver des égrégores fabriqués par les humains.
La graine d’un arbre est comme une sorte de Pré-Matière ou futur arbre.
CHNOUPHIS/KHNOUM : « Oh Divin Chnouphis sur ton TOUR de potier, tu donnes vie à l’Argile ».
Le Potier des Formes, le Logo manifesté, le mâle phallique qui féconde la *Nature* *Temps* Chnouphis/Khnoum est :
1) le Potentiel
2) l’Ouvrier/Potier avec SES 2 MAINS.

Dans l’Instant il n’existe pas de livre puisque la Fixation Cavalante ou Point Focal ou Libre Arbitre permet de FOCALISER. Fixation Cavalante est un bon terme car il concrétise mieux la libération du terrible mental, seul véritable Grand Inquisiteur. Ainsi la Fixation Cavalante est aussi un nom pour la Pierre Philosophale, car elle permet d’entrevoir un indétermination de possibilités dans des univers en nombre indéfinissables avec des vies comparables à la notre sur notre dimension actuelle. La Pierre Philosophale qui est un « Condensateur auto-ajustable » tirant de l’indifférenciation ou le Tout le potentiel du moment. Ce sont « les Noces Chimiques » ou abolitions des contraires.

La manière « cavalante » :
S’il pense (l’homme) à la totalité comme constituée de fragments indépendants, alors ce sera la façon dont son esprit tendra à fonctionner ; mais s’il peut inclure tout de façon cohérente et harmonieuse dans un Tout d’ensemble qui est indivis, entier (le Centrum Centris) et sans frontières (car toute frontière est une division ou un arrêt), alors son esprit tendra à se mouvoir d’une façon semblable, et à partir de là découlera une action ordonnée à l’intérieur du Tout. (D’après David Bohm, La Plénitude de l’Univers).
Ainsi dans une indéfinissable quantité d’univers parallèles (univers probables, probabilis), en possédant le bon outil on peut s’y déplacer en ‘Fixation Cavalante’, et découvrir des humains qui auront aussi une autre civilisation et d’autres coutumes en accords avec celui qui pénètrent cette nouvelle dimension. C’est-à-dire que le VÉCU sera accordé avec le vécu de nous tous, mais dans cette dimension focalisée. Si dans une dimension parallèle je suis un célèbre acteur de cinéma, cette culture sera différente et il n’existera plus de « salle de cinéma » comme nous les connaissons à ce hui.
Cela doit aussi se passer chez les « animaux », comme les chats, qui peuvent entrevoir d’autres univers que le leur, surtout s’ils sont proches de leur maître. Un chat peut parfaitement se retrouver dans un univers parallèle où il sera libre dans une forêt alors que dans l’univers précédent il était la propriété d’un pianiste.

Il n’y a pas de MODÈLE, pas de NORME ; et ça fait terriblement peur à la « science » qui veut à tout prix des bases sur lesquelles bâtirent ses dogmes ! La « science » se veut DÉTERMINISTE.
Le seul déterminisme ou la seule base possible ce sont LES RYTHMES (façon Yi King ou Tic Tac), que l’on retrouve partout dans la Nature, ce serais-ce que les « saisons » revenant régulièrement ; et les battements du cœur humain. LA FRÉQUENCE.
Le seul déterminisme ou la seule base possible est l’INSTANT, « Principe universel » formant une « Âme collective » englobant minéral, végétal, animal. Bien-sûr cette Âme collective possède une indéfinissable variétés pour s’accorder sur les règnes minéral, végétal et animal. Les Élémentals ont aussi une Âme collective. LE VIDE.

TRINITÉ TERRESTRE : les Orties, les Araignées, les Chats cohabitent avec les humains tout en gardant farouchement leur indépendance !

La dimension la plus proche est celle des Esprits de la Nature ou Élémentals. Il faut allez maintenant dans des « lieux » restés encore naturels pour entrevoir cette dimension, qui hélas s’éloigne de plus en plus des humains ces grands prédateurs.


FIXATION CAVALANTE

Les paragraphes précédents concernent l’ORIGINE, le NON CONDITIONNEMENT À N’IMPORTE QUELLE ÉPOQUE.
Comme déjà écrit à propos de « science », il n’existe nulle par dans la Nature de « lois absolues » qui puissent s’apparenter à une base, afin de démontrer son opinion. C’est valable aussi en religion, et évidemment encore plus en politique.

Les semblables par les semblables au l’Aimant de l’analogie - le rêve devient réalité :
Monsieur Petit souffre de complexe d’infériorité, Madame Vieilhomme épouse un homme âgé de plus de 20 ans qu’elle, Monsieur Gras est ministre du ravitaillement, Monsieur Maquignon est avocat, etc.
La même chose se produit avec les objets : untel tombera malencontreusement derrière une lourde commode au moment où l’on en a le plus besoin, mais aussi le propriétaire des objets perdus ou volés les retrouvera d’une manière ou d’une autre.
D’autre part la maîtrise du mental annule totalement les distances ou dimensions comme nous les connaissons.

SYNCHRONICITÉ : coïncidence temporelle de deux ou plusieurs événements sans lien causal et chargé de sens identique ou analogue, comme un parallélisme (sens selon Carl Gustav Jung). Ce qui est différent du synchronisme : simultanéité des événements. Le principe de Synchronicité affirme que les termes d’une coïncidence signifiante ou de l’ordre du sens sont liées par la simultanéité  et par le sens.

Dans notre « dimension » on a fait conventionnellement de l’espace un temps : parcourir une distance entre A et B. Donc on invente des chiffres et on mesure ! Mais dans quelques expériences espace et temps n’existent pas : plus de cause et d’effet. Et voilà le drame de la franc-maçonnerie diabolisant le monde :
« Dans un système donné [par exemple notre univers], espace et temps ne sont des grandeurs constantes que si on les mesure en faisant abstraction des états psychiques. C’est bien le cas, en règle générale, dans l’expérimentation des sciences de la Nature » écrit Jung.
Temps et espace sont des produits du mental, des OPINIONS, disait déjà Ramana Maharshi.

Alors à propos de Synchronicité j’ai eu l’expérience (malgré moi) de la liaison des choses bien réelles avec la MAGIE : dans un état anormal suite à une circonstance douloureuse affective (excès d’amour, de haine, ou de peur, d’angoisse, de tristesse, etc.), les choses se trouvent quasiment reliées magiquement, et alors on peut « soulever des montagnes » ou plus petitement arrêter une locomotive à vapeur, car la Matière n’existe plus, il n’existe que son squelette : LE VIDE. Voilà pourquoi « soulever des montagnes » tient d’une possibilité réelle ! Bien-sûr pour les modifier vraiment il faut ACCORDER LA FIXATION CAVALANTE : Fertur in grandem excessum alicius passionis invenitur experimento manifesta quod ipse ligat res et alterat ad idem quod desiderat et diu non crediti illud. (Il est rapporté que dans un grand excès d’une passion se trouve, par expérience, la découverte qui se lie aux mêmes choses et aux besoins de changements, et je ne l’ai pas cru).

On comprendra alors le besoin d’excès d’un Aleister Crowley : celui qui veut connaître le secret des choses pour les transmuer et qui le fait par Magie sera facilité par les excès en tous genres, et le faire dans l’heure de l’excès an ACCORD avec l’âme ou Élémentaires du moment. L’âme choisit le moment (référence d’après Albert le Grand, cité par Carl Gustav Jung).
 
À la base les équerres et les compas faussent tout ! Car ces outils tuent la Nature en énonçant leurs règles, LEURS CONDITIONS ; et ainsi violent la Nature en la forçant à répondre en fonction de la question ou problème formulées par l’humain : construire une morale maçonnique par exemple, ou une « égalité », soit construire des opinions d’opinions !


(Référence partielle à Synchronicité et Paracelsica, de Carl Gustav Jung)
 
 

Dernière mise à jour : 06-03-2012 00:39

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >