Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Sortir au Jour 1
Sortir au Jour 1 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-04-2012 01:57

Pages vues : 976    

Favoris : 105

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Eau, Église, Esprit, Europe, Goulag, Gouvernement, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Peur, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
anim_fond_point.gif
 
 
Sortir au Jour 1

Seule existe l’éternité
Nous sommes l’éternité
 
 
Sortir au Jour ou la Vie après la Mort.
Sortir au Jour parce qu’on est enfin COMPLET !
Sortir au Jour ou Livre des Morts des Anciens Égyptiens, puisque
ce peuple passait sa vie terrestre à préparer sa Sortie au Jour.

Sortir au Jour est enfin un Instant sans le cancer qu’est le pouvoir !
Mais comme pour toute sortie, il faut emmener des provisions...
 
 
 
On commence depuis quelques décennies a étudier l’Après-Vie, notamment par les Docteurs Raymond Moody et Jean-Pierre Jourdan (livre Deadline).

Le scénario classique qui relève des études d’EMI suit la même trame : sortir de son corps terrestre pour passer par un long tunnel obscur ou traverser une vallée ou une autre limite quelconque ; puis viennent la vision rapide des événements de la vie passée ; l’absence de souffrance ; il vient aussi la vision d’amis et de parents morts auparavant ; il vient la vision d’une vive lumière mais non agressive, en laquelle beaucoup voient un « Être de lumière », qui dans certains cas leur parle et qui toujours irradie l’Amour ou Accord parfait.
Parfois l’Être de lumière semble jouer le rôle d’un juge examinant ce que nous avons fait ou avons omis de faire pendant l’existence passée. Cet Être comprend toujours et ne blâme jamais.
 
Dans les films et autres documents visuels on représente justement quand quelqu’un meurt sa « Flamme » où son corps astral (1) et le Prâna (2) qui quittent le vaisseau (le corps). Sa « Flamme » parce qu’il en est de même pour une bougie qu’on allume, puis qu’on éteint : on voit nettement plus qu’une fumée et une odeur quand la flamme quitte la bougie. Il est facile de faire l’expérience, et ce n’est pas pour rien qu’il y a tant de bougies dans les temples et églises ou lieux sacrés.
Cette flamme qui quitte la bougie ou le vaisseau d’un mourant s’appelle « Corde d’Argent », formée de Matière psychique éthérique et qui vient de se briser.
Avant de trépasser le mourant, ou l’accidenté ou le patient qui se fait opérer peut avoir des expériences minutieusement décrites par exemple dans Deadline du Dr. Jean-Pierre Jourdan, où la personne devient clairvoyante. Il y a même des descriptions d’EMI faites par des aveugles par accidents ou par maladie mais aussi des aveugles de naissance. Le scénario est identique à celui de personnes à la vue normale. Le seul problème est qu’un aveugle de naissance ne comprendra pasle sens du mot : vision.

Comme pour une bougie, un caillou, un corbeau, un être humain, la totalité du monde extérieur et des véhicules ou vaisseau (enveloppes des éléments cités) SE TROUVE À L’INTÉRIEUR : pour un humain ou un animal ce sera dans son cerveau. Le seul problème est que d’après des recherches, le cerveau n’est pas situé dans le véhicule de l’être vivant mais PARTOUT, puisque TOUT EST LIÉ, y compris le propre Karma (3) de la Terre. Cela a été expérimenté dans les EMI où le cerveau était comme mort, et les expériences d’EMI pouvaient se passer du cerveau, l’être avait accès au TOUT.

Comme déjà écrit sur le site, nous ne sommes que des voyageurs en transites sur cette planète ; aussi il y a intérêt à la laisser aussi propre en sortant qu’on l’a trouvé en entrant. Ainsi à la mort effective le Prâna retourne dans l’Océan de la Force vitale. S’engage alors pour le trépassé (ou le sorti au Jour) une « lutte contre la mort ». Ainsi la moindre parcelle de la personnalité du trépassé peut être assimilé à des principes spirituels qui s’efforceront de survivre.

En ce qui concerne l’Océan Prâna, il y en a autant de famille qu’il peut y avoir de mers et d’océans sur toute planète. Chaque être humain comme chaque animal ou chaque caillou appartiennent à UNE FAMILLE : on s’associe sans plus avec qui on a des affinités mais sans l’horreur du pouvoir. Pour les plantes ce sera un humain qui a la « Main verte » et pourra s’entendre avec une autre « Main verte ». Famille peut aussi s’entendre sur le degré de compréhension depuis un point de vue. Et ne jamais oublier que TOUT EST DOUBLE : EN HAUT COMME EN BAS et L’INVERSE. De toutes façons on ne peut construire que sur le passé. Pas de futur sans le passé ou sans un minimum de mémoire. De toutes façons aussi, notre dimension du spatio-temporel est une chose, mais il existe une quantité indéfinissable d’autres dimensions, et qui dit multiples dimensions dit naturellement extraterrestres ; et ce n’est pas parce que nous ne voyons pas ces dimensions qu’elles n’existent pas ! Ne pas y croire c’est de croire qu’après la vie « il n’y a rien ». Encore une fois les Anciens Égyptiens ne passaient pas sans raison leur vie terrestre à prépare leur « Sortie au Jour ». Et dans une EMI, « tout se passe comme si le témoin (son ‘soi’ conscient ou son ‘je’) percevais notre monde habituel depuis une dimension supplémentaire », écrit le Dr. Jean-Pierre Jourdan dans Deadline - Dernière limite, préfacé par le Dr. Raymond Moody.

Le trépassé récent et ses miettes de spiritualité se passe dans l’Instant ou Soi divin dans lequel se déroulera une « période de gestation » ou de « décantation » sous « terre », c’est-à-dire dans l’inconscient. À la fin, l’Ego ou Soi reprend conscience et une seconde revue de la vie passée se déroule. Après cela il y a comme « une seconde mort » où le mental inférieur est si épuré qu’il devient une coquille vide qui va se désintégrer lentement.

Le Soi, ou Ego (avec un E majuscule) est aussi appelé Devachan (4) en Tibétain. Ramana Maharshi compare souvent le Soi au RÊVE. Il disait à propos de son expérience qui le fit mourir en 1896 quand il avait 17 ans : « ... Le corps physique meurt, mais l’esprit qui le transcende ne peut être touché par la mort. Je suis donc l’esprit immortel. Tout cela n’était pas un simple processus intellectuel. Tout jaillissait devant moi comme la vérité vivante que je percevais directement, presque sans raisonnement. Le ‘Je’ était quelque chose de très réel, la seule chose réelle en cet état ; et toute l’activité consciente en relation avec le corps était centré sur lui. Depuis cet instant, le ‘Je’ ou mon ‘Soi’, par fascination puissante, fut le foyer de toute mon attention. La peur de la mort s’est évanouie instantanément et pour toujours. L’absorption dans le Soi [Instant] s’est poursuivie dès lors jusqu’à ce jour... »
Dans le sommeil profond il n’y a plus de perception ni d’identification avec le vaisseau ou corps ; alors qu’à l’état de veille, le corps ou vaisseau grossier perçoit les mots et les noms et les formes eux aussi grossiers.
Donc le Devachan est une sorte de lit de repos après la mort physique (comme une autre dimension). Dans le Devachan il n’y a pas de possibilité d’un quelconque progrès ou développement personnel. C’est un monde d’effets et non de causes. Pas de communication possible entre le Devachan et l’intermédiaire d’un médium sur Terre.

Il n’y a pas comme sur Terre de punitions après la Sortie au Jour. La loi karmique de rétribution (Karma) intervient dans le monde spatio-temporel : cause et effet. Si les désirs charnels sont puissants, la personne souffre dans le Kâmaloka (5) jusqu’à ce que ses passions s’épuisent, faute de pouvoir être satisfaites.
Comme chacun a son lit, chacun a son Devachan comme chacun le désir et le mérite (sorte d’Accord). Quand les impulsions et énergies de la vie passée sont épuisées et que les images devachaniques s’effacent, le Devachan prend fin. On retombe alors dans l’inconscient et le processus de la réincarnation commence. Et la torture continue, car la réincarnation et nouvelle naissance implique d’être à nouveau un bébé aux couches culottes, puis apprendre à parler, à marcher, puis apprendre les nouvelles règles de la civilisations du moment... La tradition explique qu’au moment où l’Ego (le Soi) va prendre possession d’un nouveau vaisseau, il a une vision des aspects importants et de la qualité de la vie à venir. Il revoit la chaîne de cause à effet, mais rien n’indique que l’Ego choisisse sa prochaine vie. Le Karma détermine les éléments principaux de celle-ci, en particulier les circonstances de la renaissance. Comme dans le monde des accidents ou du spatio-temporel nous créons tous notre propre Karma, nous déterminons aussi la nature de notre prochaine existence.

Des personnes ne savent pas pourquoi elles sont mortes, et elles n’arrivent pas à comprendre pourquoi elles ne peuvent pas communiquer avec les vivants. On voit cette situation dans quelques films ou séries télé, et récemment dans le très beau Colorful.

Le titre : Sortir au Jour résume la fameuse lumière pouvant parfois prendre une forme de boule, ou n’être qu’un point sur un fond noir. C’est une aimantation générant toujours de l’Amour, un Accord.
Dieu, le Soi, l’Instant, le Centrum Centri et beaucoup d’autres noms désignent la seule éternité possible.
Aucun être humain ne meurt fou ou inconscient ; même un fou ou un malade grave aura un Instant de lucidité au moment de la mort, bien qu’il sera incapable de le dire à ceux qui sont présents.

Enfin, il n’existe pas de « Science » comme l’entendent les humains, car celle-ci peut être remise en question à chaque seconde puisqu’il ne s’agit que de conventions accumulées au cours des siècles. Cette « Science » n’est pas le savoir ultime. Ensuite, pour résoudre le problème de surpopulation humaine sur la Terre : reste les vastes OCÉANS. Donc il faudrait modifier le Meccano de l’ADN pour doter l’humain de branchies pour qu’il puisse à la fois respirer dans l’air et sous l’eau. C’est ce qui s’est peut-être passé pour d’anciennes civilisations terrestres.
RAPPEL : Seul le SILENCE permet la Connaissance. Le Silence est le VRAI Langage. La langue orale puis ensuite écrite n’est qu’une dramatique production du mental.



Notes.
1. CORPS ASTRAL, ou « Double » Astral. La contrepartie éthérée, ou ombre de l’homme ou de l’animal : le Linga Śarîra, le « Doppelgänger ». Ne pas confondre avec l’AME ASTRALE, un autre nom pour le Manas inférieur, encore appelé kâma-manas, reflet de l’Ego SUPÉRIEUR. (Référence au Glossaire Théosophique de H.P. Blavatsky)

2. PRÂNA (Sanskrit). Principe vital, sorte d’énergie : le souffle de Vie qui remplit et détermine la Longueur Largeur Hauteur, à distinguer de l’Éther qui est Chaleur céleste ou Matière Primordiale non manifestée (un potentiel).

3. Le Karma de la Terre est épouvantablement chargé depuis ces 5000 dernières années !!! Tout ne repose que sur de l’invisible qui « tire les ficelles » de nous pauvres humains marionnettes ! Mais c’est aux marionnettes de faire tomber les manipulateurs dans les coulisses du théâtre !

4. DEVACHAN (Sankrit). La « demeure des dieux ». État intermédiaire entre deux vies terrestres dans lequel l’Ego – l’Atma-Buddhi-Manas ou la Trinité faite Une – entre après la séparation d’avec le kâma rûpa et la désintégration des principes inférieurs utilisés sur terre. (Glossaire Théosophique). Deva, de Dieu ou Être céleste.

5. KÂMALOKA (Sankrit). Le plan semi-matériel, subjectif et invisible pour nous, où les « personnalités », les formes astrales désincarnées, appelées kâmarûpa demeurent, jusqu’à ce qu’elles en disparaissent par épuisement complet des effets des impulsions mentales qui ont créé ces eidolons de passions et de désirs. C’est le Hadès des anciens Grecs et l’Amenti des Egyptiens, la terre des Ombres silencieuses : une division du premier groupe des trailokyas. (D’après le Glossaire Théosophique)
 
 

Dernière mise à jour : 06-04-2012 01:15

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >