Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Les semblables par les semblables
Les semblables par les semblables Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-06-2012 01:57

Pages vues : 3888    

Favoris : 392

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Folie, Goulag, Gouvernement, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
democracy_map.jpg
 
 
Les semblables par les semblables
Principe vieux comme le monde
 
 
 
Centres anti-poison et anti-drogue.

Le champignon hallucinogène nommé « Démocratie »

En cas d’ingestion, appelez immédiatement le Centre anti-poison le plus proche et montrer au médecin un échantillon de cette démocratie ingurgité par le malheureux. Dans un cas pareil, et dans cette civilisation, l’homéopathie ne sera d’aucun secours immédiat, car ce champignon est un organisme génétiquement modifié par l’humain. Dramatiquement de nos jours, toutes les tranches d’âges peuvent être touchées par cette drogue hallucinogène très puissante nommée « Démocratie » ; on repère facilement ses utilisateurs et ses effets, particulièrement lors de périodes de cérémonies mystiques appelées « Élections au suffrage universel », une expression et un culte issues du siècle des perruques poudrées et mitées, qui croyaient détenir quelques gouttes du baume célèbre en forme de Graal et nommé : Vérité. Un des nombreux symptômes avant coureur qui doit éveiller les non contaminés est l’emploi du mot VALEUR par les drogués, surtout s’il est associé avec le mot RÉPUBLIQUE.

En 2012, la propagation de ce champignon hallucinogène nommé Démocratie a quasiment contaminé cette planète, comme on peut le voir sur la carte du monde en haut de page, où les zones déclarées contaminées par les gouvernements sont colorées en bleu outremer. À ce jour il n’existe aucun vaccin, et très peu de laboratoires de traitements. Seule l’Homéopathie pourra en venir à bout.
 
 
 
La LUMIÈRE ou BLANC DE L’INSTANT se fout des équerres et des compas maçonniques, elle n’a pas de forme, elle n’est pas de la géométrie des ergoteries euclidiennes.


Ainsi : l’enfer est un mal pour les Anges, car ce n’est pas leur pays d’origine ; et l’enfer sera un bien pour les démons puisque c’est leur pays. (D’après Jacob Boehme : de la Signature des Choses).
Alors il s’agit de retrouver l’origine des démons et l’origine des anges pour aboutir à l’ORIGINE. L’Origine c’est là où il n’y avait pas de temps profane, mais un TEMPS SACRÉ. L’Origine s’apparente à la Pureté, à la Perfection ; il n’y avait pas encore de corruption (désir, égoïsme, etc...)
L’enfer pour les anges et l’enfer transformé en Paradis pour les démons est la définition même de l’INSTANT, sauf pour les anges qui se sont trompés ! alors que les démons réalisent l’Instant, le Soi, le Centrum Centri.

En effet, Thomas Vaughan, dans Traité du Ciel terrestre, dit la même chose : « Prends ceci et fais un monde ». Ou bien : « Prends n’importe quoi et fais-en une pilule ou un clystère ». Cela correspond à la notion de distance : « Prenez ce que vous avez sous la main » (ou ce qui est le plus proche). Car on va chercher bien loin ce que l’on a effectivement sous la main, ou sous les yeux ou très proche de soi ! Ramana Maharshi ne dit pas autrement. Par contre dans notre monde de la pensée unique et coincé par la Réforme et la Renaissance et son humanisme, la Science a été transformée en technique : « Expérience reproductible et contrôlable par d’autres personnes », ce qui est fait une égalité ou une norme, soit une CONVENTION tout simplement. Mais qui n’a pas à être imposé à tous, sinon c’est de la dictature. Avec cette CONVENTION, l’humain veut désormais imposer « sa propre science » (ou religion), et il y a réussit, ça s’appelle MATÉRIALISME.

Donc selon l’antique médecine des semblables par les semblables, pour combattre la démocratie et son pouvoir au peuple, cette plus grande escroquerie démontrée depuis 1789, il faut utiliser ses mêmes méthodes : la dictature, le fascisme, le mensonge, la violence, l’Inquisition, puisque le mot démocratie couvre tout ces ismes ou régimes : capitalisme, communisme, national-socialisme, etc., lesquels se déclarent TOUS démocratiques, sans exception. Alors comme la maladie portant sur ces régimes peut porter le nom de « Fascisme », il faut la combattre par le même mal, mais en dilution infinitésimale ; ce qui sera très facile puisque tous les pouvoirs sont très ingénieux pour cacher leur puissance sous le faux ou apparence de liberté, ou apparence de donner du mou à chats (poumons des animaux de boucherie ou abats) à l’adversaire, si nécessaire pour l’avancement de ce même pouvoir. C’est le principe du carrelage noir et blanc des loges maçonniques. Ces carrelages noirs et blancs qui inspirèrent A.G. Sertillanges d’après Henri Bergson et cité par Jean Coulonval dans : Synthèse et Temps Nouveaux : « L’homme se fabrique ses opinions à la façon d’un carrelage ». Les idées ou opinions que l’on se fait des choses sont le résultat d’expériences réalisées dans le monde spatio-temporel dans leur face extérieure, et d’autre part les besoins du mental et du cœur dans leur face interne. La conséquence est que toute opinion est comme une construction géométrique genre : les outils compas et équerre et le dallage franc-maçonnique, dont les paramètres sont d’une part les dispositions intérieures de l’homme, et d’autre part l’expérience externe, les événements vécus. « Or, les appétits, les besoins de l’âme d’une part, et d’autre part les temps et les lieux de l’expérience du sensible, vécue, étant indéfiniment divers selon les lieux géographiques et sociaux, il faut conclure que de toute évidence il ne peut exister deux opinions identiques. C’est mathématiquement impossible et il est donc illusoire de rechercher « la Paix » dans une prétendue possibilité de l’unité d’opinion, comme le voudrait le mirage démocratique », écrit superbement et lucidement Jean Coulonval.

Alors oui, on peut laisser à la gueule de Jean Coulonval (à ma connaissance jamais il n’a été traité de fasciste, d’extrême droite ou autre anti-machins), de Dieudonné, de moi-même, que nous sommes de l’extrême droite, que nous sommes des fascistes, des anti-machins, ou je ne sait quelle étiquette, surtout si en plus on commet le crime suprême de critiquer « l’État démocratique d’Israël », mais à notre époque où tout devient faux, ou TOUT EST INVERSÉ, seule la Loi des Croisements permet de s’y retrouver (voir plus bas), ou il faut mettre le tableau face à un miroir pour INVERSER le vision œil droite et gauche et à l’envers.
Ainsi, c’est comme celui qui se dit anti homosexuels et a une haine envers ces gens là parce qu’il est attiré par eux, par leur liberté de vie ; de la même façon les anti fascistes sont les fascistes authentiques de nos jours, alors que ceux que l’on traite de fascistes sont les authentiques anti fascistes ! IL FAUT CROISER ET INVERSER. Tout le fil d’Ariane est désormais emmêlé, un cochon n’y retrouverait pas son chemin ni ses petits.
C’est très important, et on comprendra pourquoi par exemple l’artiste Dieudonné est si attaqué, par encore physiquement, mais il y a de plus en plus de risque dans cette « démocratie » hallucinée.

La Loi des Croisements est inscrite dans :
L’âme ne réside pas là où elle habite, mais là où elle aime (1).

FASCISME :
le dictionnaire Le Robert résume ça par : totalitarisme. En ce sens c’est exacte, puisque la démocratie actuel est un totalitarisme déguisé ! Totalitarisme = la masse, donc la propagande et la manipulation à outrance de l’opinion publique. La démocratie ne peut fonctionner que comme ça, tout en diabolisant ses opposants et les traitants de fascistes, voir de nazis, cette idéologie romantique devenue folle, comme écrivait Coulonval. De nos jours les vrais fascistes ce sont les médias des Couilles en Or qui fabriquent l’opinion publique. La démocratie actuelle moule dans ses usines laïques de bons Français faux anti fascistes (les vrais anti fascistes étant ceux qui passent pour être fascistes)
Diaboliser les gens est typiquement de l’Inquisition, donc du fascisme.
Traiter certains de fascistes est la méthode du carrelage décrit plus haut : il faut un adversaire bien pratique, il faut un carré noir contraire au carré blanc, comme au jeu d’échecs, alors le pouvoir en place traitera certains de fascistes ce qui le protège de toute attaque légitimée. D’ailleurs, l’adversaire si utile pour faire plus du surplace que pour avancer est illustré en Égyptienne ancienne par le Dieu Ptah, lequel porte le Bâton Ouas surmonté d’une tête sethienne, d’un lien à Seth l’Adversaire, et d’une plume. L’adversaire devient le moteur du monde, alors on comprendra le rôle du moderne « terroriste ».

Fascisme sonne proche de fasciner ! Ce qui est normal car découlant de fascio : faisceau (des licteurs romains), un faisceau de lumière en pleine gueule. S’il y a bien une chose qui fascine les foules, c’est LA PROPAGANDE, qui est synonyme de démocratie, donc d’hallucination collective. Vive le Projet Blue Beam !

Jean Coulonval en avance sur son temps écrivait qu’il ne devait pas être possible de ne pas avoir d’opinions politiques, ou religieuses, ou anti religieuses. Par exemple l’Islam ne distingue pas le temporel du spirituel, d’où la montée du vrai fascisme envers elle ou antisémitisme qui se déguise de moins en moins. Le communisme en Chine est une religion, une religion en chute car la majorité des régimes communistes se sont écroulés les uns derrière les autres. Pour la franc-maçonnerie et sa sainte laïcité, l’Islam est l’ennemi a abattre ou au mieux à transformer avec une sorte de « Vatican islamique » façon Vatican 2 (lequel était la transformation de l’Église bourgeoise en Église marxiste ou mondialiste, car Annibale Bugnini, principale organisateur de Vatican 2, était franc-maçon ! selon ce qu’en rapporte le père Bruckberger dans le journal L’Aurore du 8 juillet 1976, cité par Coulonval). Alors oui, depuis Vatican 2 l’Église catholique est dans la merde !
Jean Coulonval observait déjà en 1976, cette dérive du christianisme où la doctrine des deux domaines indépendants, le spirituel et le temporel, devenait une « parole verbale » ou pure illusion. Oui car l’humain ne peut pas se couper en deux, pas plus que Dieu ou  l’Instant ne peuvent être deux et créer deux mondes séparés. « Si quelqu’un se persuade de la légitimité de cette séparation du spirituel et du temporel (ce qui revient à briser en deux parts distinctes et indépendantes l’unité ontologique de la Création), il ne pourra attribuer à la religion qu’une finalité post-mortem, et c’est précisément ce que je remarquais dans le comportement des catholiques », écrit Jean Coulonval.

Il n’y a pas plus éloigné de la Vérité, de l’Instant, que « l’opinion publique », ce que certains appellent « statistique ». Un comble ! alors qu’on recherche depuis la nuit des temps la Paix. Le seul problème avec ce qui me plaît et ce qui est bon pour moi et m’apporte la Paix, je ne risque pas d’avoir cette Paix avec mes voisins parce que ce qui est bon pour moi ne le sera pas nécessairement pour eux. (Chacun voit midi à sa fenêtre).

VRAI = INSTANT, alors personne ne possède le VRAI puisque il y a fusion du sujet-objet.


Enfin, voici le lien Wikipédia sur l’avenir du champignon hallucinogène Démocratie, qui a encore de beaux spores devant lui, tant l’être humain s’enfonce dans le faux et se transforme en robot, afin d’augmenter sa CROISSANCE VERS LE CONFORT matériel.
 
 

Dernière mise à jour : 02-06-2012 02:30

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >