Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Franc-maçonnerie = anti Tradition
Franc-maçonnerie = anti Tradition Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-06-2012 17:36

Pages vues : 1670    

Favoris : 108

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
communistes470.jpg
 
 
Franc-maçonnerie = anti Tradition

Les sans cultes ou les sans culottes (sans calotte ou religion)
Les Fris-maçons gothiques ou les premiers complotistes et,
ou constructeurs de bâtiments.
Mais on peut aussi construire un complot.


Les Frères La Magouille ou Frères Chapeautés
 
 
 
- Dangers de l’humanisme
- Horreurs de l’humanisme
- NOÉ et l’Instant
- La Gamelle

L’humanisme, une prison des ismes, regroupe la religion de l’homme (franc-maçonnerie), le transhumanisme, donc ce que certains appellent « science humaine » ou « sciences sociales ». La franc-maçonnerie qui prétend descendre de « l’époque d’Adam » avec toute sa quincaillerie de symboles et autres rites initiatiques à mystères est anti Tradition : elle transmet de façon caché pour une élite, ce qui signifie : POUVOIR, pour voire, on reste donc entre le sujet observant l’objet : la réflexion (cogitation). « Adam, notre parent originel, créé à l’image de Dieu, le grand Architecte de l’Univers, devait avoir les Arts libéraux (sic) gravés dans son cœur - et en particulier la Géométrie », écrit le Docteur James Anderson certainement imbibé du monde gréco-romain, cité par C.W. Leadbeater dans son Rites Mystiques Antiques - Une brève histoire de la franc-Maçonnerie. GÉOMÉTRIE = MESURE DU TEMPS ou de QUELQUE CHOSE
Un certain Docteur Olivier, toujours cité par Leadbeater, déclare que la F.M. est le seul vestige authentique de la foi des patriarches d’avant le Déluge [Ancien Testament](1) - les antiques Mystères d’Égypte n’étant d’ailleurs, malgré leurs similitudes, que des versions altérées par les hommes de l’unique et pure tradition universelle. (Qu’entend par ‘Pure Tradition universelle’ le Docteur Olivier ?)
 
 
Il est vrai que la franc-maçonnerie spéculative de 1717 est une annonce du communisme : rien de plus social ou socialiste communisme que la franc-maçonnerie, mais paradoxalement un social caché, et d'autant efficace, car sans le secret la maçonnerie n'est rien, comme le confirme un frère chapeauté lors d'une réunion au Grand orient de France en 1939 : Je supplie mes frères [trois points] qui voudraient que la Maçonnerie se livre parfois à des manifestations extérieures de prendre garde que notre ordre ne peut conserver sa force et sa valeur que s'il maintient son caractère spécifique qui tient à notre discrétion et à notre secret, notre action dans le pays sera terminé. (Et les frères chapeautés applaudissent. Extrait de la revue Les Documents maçonniques, Vol. 4, 1943).
Donc c'est un aveu au grand jour de pouvoir, de lavage de cerveau du peuple ou de manipulation politique selon la religion du salut ou de la rédemption (répandre la Lumière ou raison comme au temps du siècle de perruques poudrées et mitées et reconstruire le "Temple").
C'est-à-dire que tous les francs-maçons sont atteint de la névrose obsessionnelle suivante : "Le perfectionnement intellectuel, moral et social de l'humanité". C'est une névrose qu'on retrouve aussi chez Leadbeater, un autre 33è degré comme son collègue Arthur Groussier. Ils se figurent que la "morale" ne peut venir que d'eux, et que leur névrose peut être "un guide sûr vers un avenir de justice et de bonté". My God ! C'est donc une contre-Église, une religion (de relier) des plus pernicieuses car cachée. Tant qu'elle reste eux entre ça va, mais quand elle se mêle de propager discrètement ses opinions c'est le danger. Il y a tout a redouter de ceux en bandes organisées qui veulent le "bien de l'humanité", ce qui en fait des humanistes en puissance : l'existence créant son essence.

Ainsi nous avons ce genre de monument d'orgueil et de prétentions moralisatrices du Grand Orient de France : "Par son altruisme, par son désintéressement [sic car vue le prix de la cotisation...], par son noble et haut idéal [sic], la Franc-Maçonnerie s'efforce d'être, pour l'humanité, un guide sûr vers un avenir de justice et de bonté".
Ces francs-maçons qui parlent de "Bonne foi". Y aurait-il une mauvaise foi ? Non, la Foi est comme la Vérité, elle est Une, indivisible, et de ce fait n'a pas à se défendre.



La franc-maçonnerie spéculative née en 1717 à Londres est à plus de 70% de tradition hébraïque, aussi il n’est pas étonnant que Leadbeater parle de Lamech et de ses enfants, « qui furent à l’origine de toutes les sciences du monde avant le déluge ». C’est vrai que de nos jours il y a énormément de « Prix Nobel » Juifs...  Et ce serait ce brave Hermès Trismégiste qui aurait copié sur les Lamech. Ensuite Nemrod employa des francs-maçons pour construire sa Tour de Babel. De fils et fil en aiguilles on arrive à ce brave Euclide qui à coups de ses compas et équerres enseigne la franc-maçonnerie aux enfants occidentaux. Les pauvres gosses. Puis arrive David et le Temple de Jérusalem, avec son compère Salomon.

Cette devise franc-maçonnique ci-dessous résume parfaitement le RÉSEAU et le matérialisme de la SOLIDARITÉ annonçant le COMMUNISME ou COMMUNAUTARISME des Frères ‘La Magouille’. Alors il n’est pas étonnant d’y retrouver dans la F.M. spéculative la trinité « liberté-fraternité-égalité », mais qui est purement matérialiste et ne peut aucunement être associé à un état spirituel, ce que les francs-actuels essayent de faire passer pour tel :
« Une Cave m’est connue, une Lampe m’a éclairé, une Source m’a désaltéré ». Ainsi entre réseaux de maçons on s’offre le gîte et le couvert ! Et le pauvre ira dormir sous le porche de l’Église. Ainsi on fabrique le système des CASTES, des CLANS.
Le communisme ou règle de communauté n’a pas à être véridique ou « universelle » ou de défendre une morale quelconque, cette règle n’a d’autre but que de fabriquer une cohésion du groupe de ses membres.

Autre devise désignant la démocratie : « Bercail, frimaçons tous égales » ; traduit en langage figuré maçonnique : « Baie recueille fourmi, chante cigale ». Oui mais, entre eux, et excite les profanes ! Ce qui correspond à ce qu’est de nos jours la « démocratie » : le gouvernement ne fait pas ce que veut le peuple, mais convainc le peuple (par les élections au suffrage universel) à accepter ce que le gouvernement veut.

SATURNE était le Dieu de la droite (Isra-el, de El le Soleil). « Lorsque les Israélites abondèrent à Rome, les fratries du rite phénicien, parmi lesquelles se trouvaient probablement des restes des dix tribus trahies par celle de Juda et dispersées par nabuchodonosor, firent du Sace [Pierrot ou clown anglais] un Israélite vendu par Juda, et ainsi dut se former la légende évangélique, rapportée plus tard en Orient », écrit Grasset d’Orcet dans Œuvres décryptées, vol.1.

Grasset d’Orcet précise que Saturne ou Chronos est l’équivalent de Jésus ; les premiers Chrétiens adoraient un Dieu à tête d’âne, et étaient parfois désignés du nom d’Âniers ; un graffiti représente un homme crucifié à tête d’âne. Il faut savoir que selon la loi des Croisements, pendant les SATURNALES les rôles sociaux étaient renversés : les esclaves commandaient aux maîtres qui les servaient à table...

RAPPEL : Ce sont les marxistes qui veulent uniformiser le monde spatio-temporel, fabriquer les humains. « La Vérité pour l’Homme et pour chaque homme, c’est l’idée qu’il se fait de sa nature d’homme. Et il se trouve que, de même que l’équerre à centrer situe le centre d’une façon subjective, par approximation imaginative, aucune idée de l’Homme acquise par le discours logique, et qu’on appelle « opinion », n’a de valeur scientifique, quoi qu’elle en prétende.
En fait, la connaissance par l’Homme de sa nature humaine ne peut pas être une science puisque toute science naît d’un dialogue entre un sujet qui étudie et un objet étudié ; et que par ailleurs l’Homme étant ontologiquement, en ses essences, le résumé, la globalité de l’Être et de l’ex-istant, il est de ce fait dans l’impossibilité de se poser comme sujet étudiant d’un « Univers » qui lui serait extérieur. C’est, géométriquement IMPOSSIBLE. C’est pure illusion satanique fondée sur le renversement des rôle entre essences et accidents », écrit si justement Jean Coulonval dans : Synthèse et Temps Nouveaux. (Voir l’encadré rouge de la page : LA GAMELLE).


Comme il ne peut pas y avoir de « science humaine », il ne peut pas non plus y avoir l’association suivante : « science exacte » ! Pour certains ce sera les chiffres...

Ce monde actuel satanique, dont celui de la franc-maçonnerie, veut fabriquer le « Royaume de Dieu ou du Ciel sur Terre », dont ne tenir compte que du CORPS ; ainsi on ne sort pas du matérialisme, on le renforce même. Comme l’écrit Jean Coulonval, il y a bien inversion. Le Royaume du Ciel ou des Cieux est en CHACUN DE NOUS. C’est le Soi, l’Instant.
Les francs-maçons sont des frères chapeautés : ils travaillent du chapeau, du mental, ils cherchent les ergoteries des Grecs anciens, et toutes sortes de complications liées aux religions à mystères. Ils veulent des choses savamment élaborées : la raison, des trucs attrayants et difficiles à comprendre pour le profane ; avec en plus de propres divisions et éclatements en multiples branches au sein même de la secte franc-maçonnique.
« Par exemple, un chrétien ordinaire [donc le catholicisme] ne sera pas satisfait tant qu’on ne lui dira pas que Dieu se trouve quelque part, dans quelques cieux lointains que nous ne pouvons atteindre sans aide. il pense que seul le Christ connaissait Dieu et seul le Christ peut nous guider. Il suffit d’adorer le Christ pour être sauvé. Si on lui expose la simple vérité : « Le Royaume des Cieux est en vous », il n’est pas satisfait et donnera des interprétations compliquées et alambiquées à de telles déclarations. Seuls des esprits matures peuvent saisir la simple vérité dans toute sa nudité », Ramana Maharshi, entretien 96.


« C’est le Royaume des Cieux [le Soi]. Mais le Royaume des Cieux mentionné dans la Bible et ce monde ne sont pas deux régions différentes. ‘Le Royaume est en vous’, dit la Bible. Telle est la Vérité. L’être réalisé voit le monde comme étant le Royaume des Cieux, tandis que les autres le voient comme ‘ce monde-ci’. La différence provient de l’angle de vision », Ramana Maharshi, entretien 609. Ainsi le point de vue des francs-maçons est certainement bien pour eux, MAIS QU’ILS LE GARDE POUR EUX et n’imposent pas aux autres leur religion ou opinion ! Sinon c’est de la dictature.
L’actuel maçonnerie née en Angleterre est une dictature aussi sournoise et redoutable que l’actuelle satanique démocratie : « L’Église romaine a été l’unique confidente et l’unique dépositaire des anciennes religions [notamment celtiques] auxquelles elle avait succédé, elle l’a transmise fidèlement au monde moderne, pour en faire désormais l’usage qu’il lui plaira. Aussi peut-on remarquer que la liberté de penser ne s’est développée pleinement et constamment que dans les pays où s’est maintenu le catholicisme [je préfère le terme de ‘catholicité’], c’est-à-dire l’Italie, la France et l’Allemagne méridionale, et que sans l’Église de Rome elle aurait été étouffée [la libre pensée authentique], aussi bien en Occident qu’en Orient, par la pesanteur du bras séculier », écrit Grasset d’Orcet.

Le Royaume des Cieux est en chacun de nous, c’est le Soi, l’Instant. « Tout ces concepts prennent naissance après que l’ego s’est manifesté.... Dirigez donc votre regard vers l’intérieur et il deviendra absolu. Une fois cette conscience absolue réalisée, dirigez votre regard vers l’extérieur et vous découvrirez que l’Univers n’est pas séparé de l’Absolu réalisé » (R.M. entretien 311).



La guerre sans fin du binaire ou dualité doit cesser.

« Le mal que l’on voit chez l’autre, c’est son propre mal. La distinction du bien et du mal est à l’origine du péché [Diable signifie di-vision, dualité]. On projette hors de soi son propre péché et, par ignorance, on le surimpose sur l’autre. La meilleure voie, c’est celle qui permet d’atteindre l’état dans lequel il n’y a pas de distinction [toujours voir l’ensemble].
Voyez-vous le bien ou le mal dans votre sommeil ? N’existiez-vous pas dans le sommeil ? Restez comme dans le sommeil, même à l’état de veille, demeurez le pur Soi et ne vous laissez pas contaminer par ce qui se passe autour de vous », R.M. entretien 453.
Le pur Soi est le Royaume des Cieux qui est en nous. La Bible dit bien que le Royaume des Cieux est en nous, elle n’ajoute rien n’y n’en retranche, il n’y a aucune condition puisqu’il s’agit de l’Instant.

« Tout comme les états de veille, de rêve et de sommeil profond ne sont que des phénomènes, la naissance, la croissance et la mort ne sont, elles aussi, que des phénomènes dans le Soi, lequel continues à demeurer inchangé et non affecté [comme l’Instant]. Naissance et mort ne sont que des idées. Elles relèvent du corps ou du mental. Le Soi existait avant la naissance de ce corps [expérience propre de l’auteur du site] et demeurera après la mort de celui-ci. Il en est de même de tous les corps qui ont été pris successivement. Le Soi est immortel. Les phénomènes changent et sont mortels. La peur de la mort relève du corps, pas du Soi. Une telle peur est due à l’ignorance. Réalisation signifie vraie connaissance de la perfection et de l’immortalité du Soi. La mortalité n’est qu’une idée qui cause la souffrance. Vous pouvez vous en débarrasser en réalisant la nature immortelle du Soi » (R.M. entretien 487).

Le bon élève de la franc-maçonnerie fut Arthur Groussier (33è degré), le Samson maçonnique (mais ses cheveux samsonniques étaient à son menton). Ce Samson est l'auteur de la réglementation légale de la convention collective du travail (code du travail et compas et équerre oblige), et de l'œuvre sociale de la troisième république (et pour cause si maçonnique Marx étant passé un peu avant). La barbe est avant tout un symbole de virilité et de Sagesse : Dieux, monarques, philosophes sont souvent représentés barbus. Le Dieu des Juifs et des Chrétiens aussi. Chez les Sémites la barbe a une très grande importance...

"La vie n'est-elle pas inutile et vide si l'on ne poursuit pas un idéal ?" (Arthur Groussier).
Que voilà une pensée matérialiste !!!
My God ! Pauvre homme. Pourquoi lui faut-il un "idéal" ?

François Hollande dès son premier jour d'élection présidentielle rend un hommage au franc-maçon Jules Ferry, auteur de l'enseignement obligatoire, et après on s'étonne de ce sujet du NOM ou mondialisme au Bac 2012 !
François Hollande qui a 14 ministres membres soit de la franc-maçonnerie, soit membre du club Le Siècle, soit des deux avec en plus les Bilderberg.

Il y a de quoi partir en courant en entendant ce genre de discours fait par Arthur Groussier, tant cela fait "richesse et clinquant" :

Dans nos Temples, inaugurés en allumant le feu sacré, nous nous réunissons entre les deux colonnes et le Dehbir : Force, Beauté, Sagesse, les trois supports symbolique de la voûte d'azur parsemés d'étoiles, image de la sérénité qui doit régner en nous.
Éclairés par les cinq rayons de l'Étoile polaire, nous travaillons sous le regard sévère de notre conscience, brillant au centre du triangle lumineux, symbole de l'harmonie qui doit régner en nous.
Pour rétablir dans leur primitive pureté les proportions du Temple inachevé [idée juive sur la reconstruction du Temple de Salomon et Hiram Abiff].
Pour réaliser l'accord parfait des parties de l'Édifice moral.
Près des Colonnes surmontées des grenades, symbole de l'abondance des fruits du travail et du salaire de la récompense :
L'Apprenti animé par la Force qui exécute,
Le Compagnon inspiré par la Beauté qui rehausse,
Et dans la chambre du Milieu, le Maître, ami de la Sagesse, qui dirige et conçoit.
S'efforçant de bien entendre l'Art et d'harmoniser leurs efforts afin de mettre en œuvre les vertus et les idées qui sont les Matériaux des Francs-Maçons".

Le Samson du menton et frère chapeauté Arthur Groussier peut être fière comme un Ptit banc de son matérialisme diabolique, car si Hiram l'a fait, les Amerloks francs-maçons sont en train de le faire et fer :
Comme quoi la franc-maçonnerie est une religion à l'envers au même titre que le communisme :
La fabrication de l'âme des enfants pour en faire de futurs parfaits petits robots francs-maçons a commencé évidemment chez les Amerloks.
 
 
 
Note.
1. Comme le Soi, l’Instant, le Centrum Centri, la vraie Foi est unique. Il n’y en a pas UNE pour les Patriarches, et une autre pour les profanes ; ou une 'bonne foi' et une 'mauvaise foi'.
 
 

Dernière mise à jour : 24-06-2012 02:19

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >