Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Manipulation mentale - suite
Manipulation mentale - suite Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-07-2012 00:36

Pages vues : 959    

Favoris : 80

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
 
lion_transpa3_coul350.gif
 
 
Manipulation mentale - suite
 
 
 
"La guerre est la paix, la paix est la guerre. L’indifférenciation qui en résulte ordonne la primauté du sens et exclut la matérialité de la parole. Il s’agit de donner toujours davantage de sens à cette création ex-nihilo et de lui offrir en permanence de nouvelles victimes.
...
L’enjeu de l’affaire n’est plus la maîtrise de la réalité, mais la capture du sacré.
...
L’objet de l’affaire Merah est de nous rappeler notre condition d’individu isolé, expulsé de tout processus de socialisation autre que celui du marché".
(Extrait d'un article de Voltairenet)
 
Ce n'est même pas la capture du sacré, puisque actuellement tout est récupéré, mais la salissure et même la destruction du sacré, commencée à la Renaissance.
L'arme excellente pour s'y retrouver dans ces manipulations mentales est la LOI DE CROISEMENT : "Quand c'est la nuit pour tous les êtres, l'homme maître de soi est éveillé ; et quand tous les êtres sont éveillés, c'est la nuit pour le Sage qui voit" (Bhagavad-Gîta, II-69, cité par Ramana Maharshi dans l'entretien 30).
Quant-à "l'individu isolé", oui, depuis 1789 et l'invention du libéralisme, gloire est donné à l'individu et à son compagnon PERSONNALITÉ : la personne alité, donc dans son lit ! mais par dérivation : le résultat ou symptôme est pris pour la cause, comme la médecine allopathique ou non traditionnelle, "que même ses adversaires affublent du qualificatif "traditionnelle" alors qu'elle n'est que conventionnelle, dérivée et dénaturée", comme l'écrit Yves Monin dans : Hiéroglyphes Français et Langue des Oiseaux. Alité : du A privatif : privé de lit, qui n'est pas "dans ses pompes"...

"En somme, la propagande est une gestion finalisée de l'irrationalité des biases (inclinations subconscientes), de la désinformation et de l'erreur systématique des électeurs et des consommateurs sur de larges et importants secteurs de la vie collective, politique, économique. Il s'agit de les guider, à l'intérieur d'une fausse représentation de la réalité qu'on peut construire avec l'aide des médias, de manière à les porter où l'on veut".
(Neuro-Esclaves, de M.D. Luna et P. Cioni)

La manipulation mentale d'État est une machine à fabriquer des compas et des équerres ou CONFORMITÉ, soit des automatismes dans la norme de l'équerre et du compas, c'est-à-dire dans une variabilité limitée, "ainsi que sur une hétérodétermination hiérarchisée des besoins, des valeurs, des connaissances, des interprétations, des comportements", est-il écrit dans Neuro-Esclaves.

Il n'y a pas plus scélérat, plus immorale, que la guerre dite "humanitaire". C'est la même chose que de beugler "à mort les ennemis de la liberté". "Ainsi, l'image des défenseurs de la sécurité, de la liberté et de la démocratie est remplacée par celle, tout à fait immorale, des diffamateurs impitoyables et prédateurs des richesses d'autres peuples, qui par leur avidité, envoient mourir en guerre des jeunes", écrivent avec justesse M.D. Luna et P. Cioni. Aussi il n'y a pas plus scélérat et faux cul de la part d'un État qui se glorifie de : "nos soldats", et se met à pleurer ses jeunes soldats morts ! C'est le monde à l'envers...



Tout est dans le mental, y compris le "Boson de Higgs".

"Il existe un grand nombre de théories et elles servent toutes à indiquer que la création a une cause ; alors l'hypothèse d'un créateur doit être avancée pour que l'on puisse chercher la cause. L'accent est mis sur l'objectif de la théorie et non sur le processus de la création. De plus, la création est perçue par quelqu'un. Il n'y a pas d'objet sans le sujet. Autrement dit, les objets ne viennent pas vers vous pour vous dirent qu'ils existent ; c'est vous qui dites que les objets existent. Les objets sont donc ce que celui qui les voit en fait. Ils n'ont pas d'existence indépendante du sujet. Découvrez ce que vous êtes et vous comprendrez ce qu'est le monde. Voilà l'objectif des théories".
...
"Il y a tellement de théories scripturaires et scientifiques. Ont-elles abouti à quoi que ce soit de définitif ? Elles ne le peuvent pas. [Parce que ce sont des OPINIONS]. On dit que le brahaman est plus subtil que le plus subtil et plus vaste que le plus vaste. Un anu est un atome infinitésimal. Il prend fin dans la perception subtile. Cette subtilité procède du mental, le sûkshma ou corps subtil. Au-delà du mental, il y a le Soi. Les plus grandes choses ne sont aussi que des conceptions, et les conception relèvent du mental ; au-delà du mental, il y a le Soi. Ainsi, le Soi est plus subtil que le plus subtil.
Il peut y avoir un nombre incalculable de théories de la création, mais toutes sont tournées vers l'extérieur. Elles sont sans limites, car le temps et l'espace sont illimités. Cependant, elles ne sont que dans le mental [elles sont des OPINIONS]. Cherchez le mental ; le temps et l'espace sont alors transcendés et le Soi est réalisé.
La création peut être expliquée scientifiquement ou logiquement, selon le goût de chacun. Mais quelle est la finalité à tout cela ? De telles explications sont appelées krama-shrîshti (création graduelle). D'autre part, drishti-shrîshti (création simultanée ou soudaine) est comme yugapad-shrîshti. En l'absence de sujet percevant, il n'y a pas d'objet perçu. Découvrez celui qui perçoit et vous découvrirez que la création entière est incluse en lui [voir notamment les cas d'EMI]. Pourquoi regarder au-dehors de soi et continuer à expliquer des phénomènes qui sont sans fin ?"
(Ramana Maharshi, entretiens 387 et 388)

Expliquer des phénomènes qui sont sans fin fait la partie du business de certains, puisque dans cette actuelle civilisation tout est ramené au fric !
 
 

Dernière mise à jour : 07-07-2012 00:53

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >