Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les enfants de la Veuve
Les enfants de la Veuve Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 25-07-2012 00:49

Pages vues : 6551    

Favoris : 437

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Cinéma, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pomme, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Les enfants de la Veuve
 
 
 
LA VEUVE : terme désignant symboliquement la maçonnerie spéculative judaïque, dont les membres sont appelés enfants de la Veuve, en référence à Hiram et au roi Salomon (sol monte ou Soleil monte). Ici il s’agit du Hiram de TYR, à ne pas confondre avec le Hiram Abiff (Abi signifie le père) ou Adoniram (le Seigneur ou le Maître) ou Adoram, dont il exista un rite disparu au 19è siècle : rite adonhiramite.
D’ailleurs il se pourrait qu’à l’origine il y eut une Trinité : Salomon, Hiram Abiff, Hiram de Tyr. (Pour complément, voir la page du site : ledifice.net, et leur bibliothèque maçonnique du net)
 
RAPPEL : Le binaire ou dualité c’est la GUERRE.
Hiram de Tyr étant fils d’une veuve (Ancien Testament, 1 Rois, 7, 13-14 : « Salomon envoya chercher Hiram de Tyr ; c’était le fils d’une veuve de la tribu de Nephtali, mais son père était Tyrien, ouvrier en bronze. Il était plein d’habilité, d’adresse et de savoir pour exécuter tout travail du bronze. Il vint auprès du roi Salomon et il exécuta ses travaux ». Ensuite Hiram de Tyr coule les fameuses deux colonnes de bronze : à gauche Boaz, à droite Jakin ou Yakin). La symbolique se rattacherait à Osiris... La Veuve désigne aussi la potence et la guillotine... Soit des « instruments de justice »...
D’après l’opinion de certains, la colonne Jakin ou Yakin vient de Jah (Jehovah) et de achin (établir) et signifie : « Dieu établira Sa demeure en Israël » ; ensuite l’autre colonne, Boaz, est composée de B (dans, ou lettre bien terrestre) et oaz (puissance). Ainsi les deux colonnes signifieraient : « Il sera établi en force ». On comprendra donc que « Dieu soutient son peuple élu »... et la maçonnerie !

À n’en pas douter, ces deux colonnes juives doivent être une copie du Pilier DJED : éternité linéaire, Loi des alternances comme Soufre et Mercure ou Yin et yang ; donc le Pilier est la stabilité relative puisque tout se transforme perpétuellement ; et DJET est le Verbe Divin inné emprisonné au plus profond du corps mortel, puis réveillé, libéré, il devient le pivot central, la fixité indécomposable. Djet est comme une « prise de conscience » une « émission ».


NOTE SUR LES FAITS HISTORIQUES
Le mental ou pensée moderne est FAUX, car conditionné et bourré de CONVENTIONS, par exemple l’Occident ne repose que sur la « raison », qui elle-même a été élaboré à partir d’éléments irrationnels multiples qui deviendront des « évidences » ou « certitudes » scolaires du genre : « Dans une éprouvette il a été versée... ». Finalement personne ne saurait expliquer ni définir une « certitude ». C’est pourquoi en matière d’histoire, ce n’est pas le domaine des faits, ni encore moins celui des phénomènes, mais celui de LA RECOMPOSITION DE L’ÉVÉNEMENT, une re-composition de ce qui a été « dé-composé » par le temps ou chronologie. L’histoire est refaite par des humains, ainsi ils la déforment d’autant, surtout si elle est faite par des vainqueurs, voir le cas de la seconde guerre mondiale.
D’un autre côté, les faits magiques et religieux ne sont pas observables et encore moins mesurables, car il n’existe pas de « science humaine » puisque toute science naît d’un dialogue entre sujet et objet, et que l’être humain étant ontologiquement, en ses essences, le résumé, la globalité de l’ÊTRE et de l’Existant, il est de ce fait dans l’impossibilité de se poser comme sujet étudiant un « Univers » qui lui serait extérieur. Tout ce qui se prétend « sciences humaines » ne peut être qu’opinion, donc subjectif.
Ainsi des êtres humains apportent leur opinion qu’ils transforment en « science humaine » avec sa kyrielle de conventions et d’incertitudes, qu’on ne peut honnêtement pas accorder quelque crédit à une méthode qui, à entendre les vainqueurs de la seconde guerre mondiale et en général de tous vainqueurs, prétend décrire « objectivement » les faits historiques, prouvant ainsi qu’ils méconnaissent et la notion de fait, et la notion d’objectivité.


NOTE SUR LA « DÉMOCRATIE » ou la vision « objective », donc « égalitaire ».

- La « démocratie » c’est la vision matérialiste du monde, et la coupure de l’humain de la Nature.
- La « démocratie » c’est la physique classique qui veut que la « réalité » soit objective, donc mesurer les ondes, les champs, les information ; prévoir. C’est par exemple l’ALPHA ET L’OMÉGA, le Big Bang ou créationnisme, l’évolutionnisme ou les religions du salut.
- La « démocratie » c’est le monde censé vivre dans un espace et un temps fixe et absolu (vitesse de la lumière).
- La « démocratie » c’est les lois « immuables » de la physique classique impliquant que tout dans notre monde naturel se produit selon des critères au compas et à l’équerre franc-maçonnique, d’ailleurs, Albert Einstein a dit : « Dieu ne joue pas aux dès », ainsi il se comportait en parfait sophiste frisant l’imbécilité, car c’est une opinion qui a produit son effet dévastateur.
- La « démocratie » c’est la loi de causalité : une cause produisant un effet, évidemment toujours prévisible, puisque depuis longtemps nous avons largué l’Instant ou Soi, ce qui rejoint l’objectivité et le mesurable baptisé « scientifique » puisqu’observable par tout le monde, et donc démocratique ou égalitaire maçonnique.
- La « démocratie » c’est la bêtise scientifique : « Nous voulons élever la voix contre des innovations qui ne peuvent avoir d’autre effet que de mettre en échec le progrès de la science [sic] et de réveiller tous ces fantômes de l’imagination que... Newton a chassés du Temple de la Science... », cité par le Dr. Pim van Lommel dans : Mort ou Pas ?, livre sur les dernières découvertes médicales sur les Expériences de Mort Imminente (EMI). Il faut savoir que Newton a pratiqué l’Alchimie ! Il n’y a rien de plus CONS que la plus grande majorité de « scientifiques » actuels.
- La « démocratie » c’est refuser l’imaginaire de l’autre et donc refuser la Vraie Science, qui n’a rien a voir avec la rationalité, laquelle ne peut venir QU’APRÈS, afin de mettre en forme l’éclair de la Science.
- La « démocratie » est contre toute Vraie Science, toute création, religieuse, esthétique, puisque remettant nécessairement en cause la moindre rationalité, le moindre ordre établit conventionnellement.
- La « démocratie » c’est la dualité de la guerre perpétuelle entre le bien et le mal, la science et les ignorants, le temporel et le spirituel, les initiés ou élus et la masse, etc. La dualité c’est la guerre.



Les enfants de la Veuve.


Le chapelet et la chaîne (des existences), ou le supplice des réincarnations à n’en plus finir.


c’est la doctrine lunaire admettant l’égalité absolue de toutes les destinées, représentées par des chaînes ou chapelets d’existences toutes identiques ; seulement chacun n’en est pas au même grain (Osiris).
Et entre deux réincarnations, l’être humain en devient un Bienheureux, il est en plein rêve d’immortalité dans cet intervalle d’une existence à la prochaine. Des rêves de son existence précédente ; de là la nécessité d’être heureux dans ce monde pour en emporter la mémoire dans l’autre, écrit Grasset d’Orcet ; c’est-à-dire qu’on voit bien le manège de l’actuel établissement du « Royaume de Dieu sur Terre » des Judéo-maçonniques et de leurs frères les Couilles en Or ! « C’est le paradis tout immatériel de Mahommet qui justifie la théorie du maçon, celui qui bâtit sa destinée future », écrit d’Orcet ; j’ajoute « qui bâtit égoïstement et matériellement » sa destinée future selon la théorie évolutionniste ou de la rédemption, ce qui n’est absolument pas la réalisation du Soi expliqué par Ramana Maharshi.


À ces enfants judaïsants :
« Il n’y a de certitude complète que dans les arts manuels comme celui du Forgeron ». (Adage alchimique). Donc il faut mettre pas avoir peur de salir ses mains dans la boue ! Mais il y a longtemps que les enfants de la Veuve ne construisent plus de cathédrales et de colonnes en bronze !

Quant à Osiris, lié à Ptah et à Sokaris, justement ce n’est pas pour rien qu’il est le patron des Forgerons. Osiris est tout simplement le DIEU-GRAINE, le GRAIN VIVANT (comme le sang caché), donc à la fois pour la voie de l’Horticulture et celle de l’Agriculture, cette dernière voie étant choisit depuis près de 10.000 ans pour le malheur de l’humanité. À mon avis, la voie de l’Agriculture est celle de la franc-maçonnerie, qui est solaire. L’Agriculture donna naissance à des armées de laboureurs, à un début de confort et de luxe et à la technologie qui va avec : fer de charrue pour le laboure, outils métalliques divers épées et flèches pour défendre ses terres, exploitations des richesses minières, etc., en passant par l’impérialisme des Anciens Romains et jusqu’à nos jours, où ce sont les opinions que l’on défend à coups de bombes sous prétexte de liberté !

La Grande Porte, que beaucoup de gens veulent franchir : elle mène à la perdition, selon Saint Matthieu (Bible : les deux voies VII, 13–14)
Seule le POINT FOCAL ou coincidentia oppositorum, si répandu dans le monde mythique et cher à Carl Gustav Jung, si loin du killer Aristote et de la géométrie euclidienne, permet de s’y retrouver dans le merdier mondial actuel étouffant dans la dualité. Étouffant dans la dualité monstrueuse corps-esprit, ou temporel-spirituel.


Les enfants de la Veuve et leur communisme.


Richesse collective (communisme ou communautarisme façon socialisme ou démocratie), pauvreté individuelle, telle était l’oligarchie athénienne.
La richesse collective occidentale c’est le socialisme, surtout aux États-Unis où la religion de l’argent a atteint son sommet, son Paradis avec Goldman Sachs. L’Europe copie les États-Unis, moderne Eldorado communiste à sa façon, car son idéal démocratique, comme celui du futur Nouvel Ordre Mondial, est de dissoudre totalement le sens de l’individu, donc du qualitatif et entité métaphysique et non temporel. L’intégration de l’individu dans la société s’accomplit sur le plan de l’uniformité des attitudes psychologique dans l’usage des biens matériels...

« Les ismaélites, les templiers, les milices musulmanes des mameluks et des janissaires furent autant d’applications de la doctrine de Platon et de la théorie de l’androgyne », écrit superbement Grasset d’Orcet dans : Œuvres décryptées, vol.1. D’Orcet parle d’une grosse percée du mondialisme au 19è siècle. Platon prôna, selon d’Orcet et beaucoup d’autres, la doctrine de l’ascétisme avec le platonisme (se faire des idées ou travailler du chapeau comme les frères chapeautés), donc un ascétisme comme moyen de domination, dont le monde catholique de l’Église de Rome s’emparera. La tyrannie par la morale imposée.

L’androgyne n’est pas l’Instant ou le Soi, car le Soi transcende le positif et le négatif en la Vérité ou unique Universalité.
L’invention humaine perturbant beaucoup les choses, l’Instant est représenté en Occident (mot signifiant : occire ou tuer), par l’adage suivant :
Sautoir fémur lisse crâne chef luné,
donc :
Estre foi mort amour, Licrane c’est l’un.
ou bien selon un franc-maçon :
Estre foi mort amour, Licrane s’égalent. (Ce qui évoque déjà un communautarisme avec son côté égalitaire).

LICRANE
(ou Licorne) : amour (courtois) et mort ne font qu’un, proche de l’Instant, illustrant la virginité physique, la pureté de l’Instant, d’où la couleur Blanche de la Licorne. La Licorne est du thème DRAGON, symbole royal par excellence en Orient. La Licorne est doué de jonglerie avec LA TRANSPARENCE, d’où sa faculté de voir le moindre éclat d’altération d’un Diamant, la moindre plus petite trace d’impureté.
Si amour et mort ne font qu’un, c’est parce que la PURETÉ BRÛLE, soit UNE PURETÉ AGISSANTE. Aussi la Licorne est exilé, chassé, et ne peut être approchée que par une jeune vierge.
À MON SEUL DÉSIR, célèbre inscription du tapis La Dame à la Licorne, au Musée de Cluny à Paris, représente bien le Soi de Ramana Maharshi, qui libère totalement de l’ego et apporte l’immortalité. La Corne de la Licorne c’est son antenne spirituelle... Le Troisième Œil, le Point Focal. En Chine, Ki lin signifie Licorne et Yin-Yang.

Au fait, POURQUOI LE NOM DE MAÇON ?

MAÇON, MACHIO, MACHONNEMENT, MAÇONNERIE, MAÇONNER, TO MAKE : FER et FAIRE, construire. MASSE, quantité et lourdeur.
Les francs-maçons spéculatifs seraient en peine s’il leur fallait expliquer d’où vient le mot MAÇON. Ils ne pourraient sortir que le mythe du temple de Salomon et de Hiram...
 
 

Dernière mise à jour : 25-07-2012 01:30

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >