Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Abyme - Abysse
Abyme - Abysse Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 04-08-2012 23:08

Pages vues : 1124    

Favoris : 108

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Abyme, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Cinéma, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Eau, Église, Égrégore, Esprit, Europe, Feu, Fontaine, Goulag, Gouvernement, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pomme, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Abyme - Abysse

L’évolutionnisme ou la Rédemption, ou le Salut, sont le refuge et la sécurité, le confort, le conformisme. Là-dedans se trouve les deux énergies matérialistes du pouvoir : peur et sexe.

Page dédiée à L’INSTANT, et donc au SILENCE
 
 
 
 
Voir aussi : Laya - Point Focal - Instant suite

Un Abyme de Simplicité. Un Abyme est ce qui n’a pas de fin, il est donc INFINI. Aussi la Vraie Vérité ne peut se trouver que dans l’Abyme, puisque c’est la Stargate, le Point Focal ou Point Zéro, le Soi, l’Instant. Effectivement, l’Abyme est sans fond, comme la Stargate. Sans fond ou sans couvercle si on pense hauteur. Aussi l’Abyme peut conduire à l’union mystique. Haut et Bas sont, parfois, confondus. Comme la Stargate, l’Abyme avale l’équipe de SG1 pour la recracher ailleurs, donc transformé puisque dans une autre « contrée ».
 
ABYME - GOUFFRE : « Celui qui n’a jamais changé d’avis n’a jamais rien appris ». (Campagne publicitaire cité par le Dr. Pim van Lommel dans : Mort ou Pas ? Les dernières découvertes médicales sur les Expériences de Mort Imminente). Ainsi la Vraie Vérité ne peut se trouver que dans l’Abyme de la Simplicité, là où se trouve l’INFINI, L’ÉTERNITÉ.

Proche de ABYME :
LE LABYRINTHE.
ABBA - ABBÉ ( A B) : incarnation matricielle, suivie de la partirution concevant la Matrice qui déploie le A : ce mot ne pouvait que signifier PÈRE, nous dit Yves Monin (Hiéroglyphes Français et Langue des Oiseaux).
IBIS ou I double : l’Unité apparaissant ou se reflétant dans le spatio-temporel : I et I.
ABYSSE : A deux fois (A bis). Le Point Focal se divise en deux branches : Yin et Yang ou MOUVEMENT et forme la première figure fermée : LE TRIANGLE, donc la manifestation du terrestre. Le A est une sorte de Pré-Matière.
La A exprime le Point Focal, l’Unité, le Soi, alors on en a fait la lettre du privatif : a-thé, a-moral, a-phone, a-muser : le A indiquant la brisure première du Tout non manifesté (origine, « en-soi » : non-fini) qui fut le départ de la création (du Principe, non de la manifestation des Formes), donc de la sortie hors de l’Unité, par le dualisme de la Trinité (Père-Fils-Saint-Esprit, Brahma-Vishnu-Shiva, Soufre-Mercure-Sel, etc.), la Trinité ou Première Figure fermée étant universelle quelque soit les religions. Le mot AMOUR indique aussi le Soi, l’Instant, puisque privation de mort (A-Mort).

L’Abyme est vu négativement dans le Dictionnaire Comique de Philibert-Joseph Le Roux : ABYSME : « Un Abysme appelle un autre Abysme », signifiant qu’un malheur en attire un autre ; c’est donc encore une vision de Stargate.
ABYSMEUX : profond.

Abyme est synonyme de MONDE, un monde à l’envers quand la « raison » le dirige et l'éloigne de l'Instant. On dit de quelqu’un qu’il n’est pas de ce monde, quand il n’adhère pas à une opinion ambiante ; là encore ça évoque le passage, la Stargate. Pour une époque le « grand monde » c’était la Noblesse, la Cour, les personnes de « qualité » (on se demande d’ailleurs lesquelles !).

ABYME - GOUFFRE - GOUFFRONT - ENGOUFFRER - GUEULE - GOSIER - GOLFE : la croissance actuelle ; autrefois on disait de Paris que c’était un Gouffre (consommant une infinité de vivres et autres marchandises). La Gueule indique le ROUGE, donc le Passé (Adam). Encore des termes indiquant la Stargate, le Passage. Alors que la CAVERNE est plutôt un CONDENSATEUR, là où l’on stock les énergies terrestres, les trésors, selon Platon les âmes humaines sont enfermées et enchaînées par les Dieux dans une Caverne (le monde). La Caverne faisant partie du circuit Stargate, il est naturel que Jésus soit né dans une Caverne qui prendra forme de Gueule d’où sortira le Verbe. Jésus est aussi enseveli dans une Caverne pendant la descente aux Enfers (passage), avant de s’élever vers le Ciel. Encore la Stargate !
Dans les traditions celtiques le Purgatoire était localisé dans les Grottes ; la Caverne de Platon est une sorte de Purgatoire, or la lumière n’est perçue que par reflet et les êtres par leurs ombres, en attendant la réalisation de l’Instant, du Soi.

Haut et Bas sont, parfois, confondus dans l’ABYME : « Le saint est l’ombre du sorcier et le sorcier celle du saint. Devant un saint, cherchez le Diable. Les saints authentiques d’ailleurs le savent bien qui dialoguent sans cesse avec lui. Saint et sorcier sont les deux pôles du même système, celui du sacré. Les Romains déclaraient sacer (sacré) celui qui ne pouvait être touché sans être souillé et sans souiller, celui qui s’était rendu coupable d’inceste ou de meurtre ou qui avait commerce avec une femme en période menstruelle », écrit le Docteur Psychiatre Pierre Solié dans : Médecines Initiatiques, qui ajoute que Carl Gustav Jung nomme l’Ombre le bouc-émissaire ou le paradigme, qu’il soit saint ou sorcier ; c’est la partie de nous-mêmes reniée, refoulée, réprimée ou non réalisé, par inconscience ou impuissance, c’est l’éloignement de l’Instant. « C’est le pouvoir être qui demande existence sous la poussée énergétique du numen. Mais pour cela la transgression est nécessaire que seuls quelques êtres doués ou touchés par la grâce, divine ou diabolique, se permettent de réaliser. L’inconscient, c’est la Brousse abyssale [l’Abyme] certes, mais aussi le Ciel infini... », écrit le Dr. Pierre Solié.



LE TORE - LA CROIX


J’en reviens à OSIRIS, qui est bien un Passage, puisque le Cœur, le Grain du Point Focal : A-Bim, également privation de la dualité. Non seulement ça, mais ce n’est pas pour rien que la Stargate ne peut avoir que la forme d’un ANNEAU, ou plutôt d’un TORE, parfaitement illustré par le Serpent qui se mord la queue : l’Ouroboros. D’ailleurs si la STARGATE est un ANNEAU, on parle bien d’ANNULATION, ANNULAIRE, ANNEAU, donc de Point Zéro ou Point Focal ou Synchronisme absolu. Annuler c’est quasiment CRUCIFIER : atteindre le Point Focal, l’Instant. L’Ouroboros n’a qu’un « chevron » : la tête mordant la queue (alors que la Stargate de la série télé possède 7 chevrons). Mais les chevrons de la série télé sont trop conçus comme l’ancien cadran téléphonique, d’ailleurs doublé puisque il y a à côté de la Stargate un DHD (Dial-Home Device). La clé du PASSAGE réside bien dans le TORE, mais pas à la façon du cadran téléphonique (vision euclidienne), aussi les « points d’entrée » ou « chevrons » ne peuvent que se situer n’importe où sur le TORE.

L’Ouroboros peut entrer dans la symbolique d’Osiris, mais avant chez PTAH : celui qui se crée de lui-même. On a un peu le même aspect dans le Taiji avec le Yin et le Yan : ou Soufre et Mercure s’engendre l’un et l’autre alternativement.
La CROIX, la CROISEL, le CREUSET le CREUX est le Point Focal, le PONCTUEL : Instant. Soit la recherche permanente de l’équilibre entre Contenant et Contenu, Intérieur et Extérieur, sinon, le plus léger déséquilibre de ce Cœur battant toujours, et hautement précaire, le fait devenir une forme vulgaire de religion évolutionniste ou un seul refuge sécuritaire ou confortable et conformiste. Le POINT est véritablement le TOUT, l’ALEPH (voir plus bas).


CONFORT - CONSOLATION - ASSISTANCE ASSURANCE - SOULAGEMENT

L’évolutionnisme ou la Rédemption, ou le Salut, sont le refuge et la sécurité, le confort, le conformisme.
L’Abyme, le Gouffre ne sont pas confortables ni emprunt de conformisme !
Le Confort est, qu'encore beaucoup de gens croient que la mort est la fin, qu’il n’y a rien après. Ce qui est une opinion bien ‘martyrialiste’ ou matérialiste. Pour ces gens de la société de consommation la vie ne se situe qu’entre le berceau et la tombe ! Ils ne peuvent pas concevoir qu’il y a un « avant » leur naissance et un « après » leur mort physique. La Conscience naturellement ne peut avoir ni naissance ni mort, elle EST.

ABYME = NON MORT car NON FIN.

Je répète que la série télé STARGATE SG1, et le film, sont une ode au THÈME DE L’INSTANT. Sous couverture de divertissement, presque, façon Hollywood, Stargate SG1 est une mine de renseignements, et on peut avoir du respect envers les scénaristes, tant leurs connaissances sont importantes.
La Stargate n’est qu’une remise au goût du jour, car l’écrivain argentin Jorge Luis Borges en parle déjà dans sa nouvelle du 3 mai 1949 : L’ALEPH. Alep est une grande ville en Syrie, tout un symbole ! Comme le Savon d’Alep... Je met d’ailleurs le lien si positif venant du site mondialisation.ca, un article si positif, dans toutes les horreurs et le négatif que nous pouvons lire, voir, entendre à longueur de médias. Il ne faut pas hésiter que la Syrie est la victime d’une extraordinaire violence extérieur US-sioniste. Il ne s’agit nullement d’une « révolution », nous avons déjà donné dans ce genre de « révolution » en 1789, 1917, etc.

Comme la Stargate, l’Aleph peut se former naturellement ou être artificiel : « Car dans un angle de la cave il y avait un Aleph ». L’Aleph, comme l’INTÉRIEUR de la Stargate est un des Points de l’Espace contenant tous les Points, ce qui est une autre définition du Soi, de l’Instant. L’Aleph est le lieu, l’Eau Primordiale où se trouvent sans se mélanger tous les « lieux de l’Univers », ou « Non localité », alors que l'erreur de la Stargate de la série télé est son ADRESSAGE.
Donc la Stargate, l’Aleph, peut se situer partout, en tout lieux, même à l’intérieur du corps des humains, dans les cailloux, etc., puisque c’est l’Instant. La Teinture alchimique ressemble d’ailleurs à « l’eau de la Stargate », en ce sens que par sa finesse, elle possède la même fluidité que l’Eau, sauf qu’elle est de couleur ROUGE (ADAM, l’Origine). La Stargate de l’Alchimiste est sa Poudre de projection ou « Bobine d’Accord » réconciliant les Contraires ou faisant passer par le « passage » tout ce qu’elle touche. Cette Poudre de projection encore nommée « Pierre Philosophale » est le Point Focal, le multum in parvo (l’infiniment petit), si petit qu’il en est infini et éternel.

Si Jorge Luis Borges parle de l’Aleph ou Stargate, un certain Prophète Ézéchiel en parle aussi : voir la page : Les Pléiades, la Merkavah et Ézéchiel, partie : Ézéchiel et le Vase-Arc-en-Ciel.

Pierre philosophale, Aleph, Stargate, Point Focal, etc. flirtent évidemment avec la téléportation et la télékinésie, et avec la transformation de la Matière comme le font les Alchimistes.
En fait, la transformation de la Matière par l’action de la Conscience est possible puisqu’elle est la Conscience, le Tout. Alors agir sur la matière comme passer au travers est d’une facilité aussi déconcertante que de traverser un espace entre A et B. Cela a grandement à voir avec LA GLANDE PINÉALE, considérée par les Anciens comme étant le siège de l’Âme. Voir la page : Hyperespace Microcosmique (HEMI).

Le plus terrible ennemi de la Glande Pinéale est l’électromagnétisme, qui, intentionnellement ou par bêtise technologique envahi notre vie. En Chine, à l’institut aérospatial d’ingénierie médicale de Pékin, on a expérimenté la téléportation de choses par des expériences faites avec des enfants et des jeunes adultes doués d’un bonne intuition. Ils ont pu téléporter sur une dizaine de mètres de petits postes de radio, du papier photosensible, des montres mécaniques, des insectes. Ces expériences ont été filmés ou photographiés avec des appareils ultrarapides. Les résultats s’avèrent spectaculaires : des insectes vivants, des noix, des éponges, etc., ont été sortis de bouteilles fermées et de boîtes au couvercle vissé sans que ces contenants aient été déchirés ou brisés. On voit là tout de suite le problème alchimique du Contenant et du Contenu !!!
Le plus curieux est que j’ai rêvé de cette transformation de Matière (rêve relaté dans la page Glande Pinéale). En effet, dans cette expérience de téléportation décrite ci-dessus, les vidéos montrent que les objets disparaissent et apparaissent à un autre endroit à l’extérieur du contenant où ils étaient enfermés, mais en se confondant avec la paroi où ils étaient enfermés, ce qui correspond au rêve relaté dans la page indiquée. Bien-sûr les insectes télétransportés restent vivants, mais l’amplitude et la fréquence radio des petits postes de radio déplacés changent pendant la téléportation. Les postes de radio sont comme invisibles pendant leur téléportation, ils n'émettent rien, c'est comme s’ils étaient dans une autre dimension, une sorte d’hyperespace. Fait capital : les sujets avaient systématiquement les yeux bandés et ignoraient quel type d’objet il étaient censés déplacer mentalement. Des observateurs militaires étaient présents pour éliminer tout risque de tricherie. (Faits relatés par le Dr. Pim van Lommel dans son livre déjà cité).

Voir les pages :
- Uri's Impact on the US Army
- Teleportation Physics Study (document pdf très intéressant)

Enfin, comme tout est lié, et que la Conscience est partout, la réalité du Chronoviseur prend tout son sens... car la Conscience est non seulement partout, mais PERMANENTE...
 
 
 
teleport440.jpg
 
Téléportation quantique (image du site aip.org)
 
 

Dernière mise à jour : 05-08-2012 00:12

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >