Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Portes - Stargates
Portes - Stargates Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 08-08-2012 01:42

Pages vues : 877    

Favoris : 106

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Abyme, Amour, Anarchie, Arbre, Argent, Banques, Chaos, Cinéma, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Eau, Église, Égrégore, Esprit, Europe, Feu, Fontaine, Goulag, Gouvernement, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pomme, Portes, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Portes - Stargates

S’alcheminer vers la petite Porte (1)
Et claquer la Grande de Satan

 
 
 
PORTES - THE GATE - [ruty routy (double-porte, portail, extérieur), arret (en Hiéroglyphe d’Égypte)]
[PORTA] EMBRASURE / HUIS / PASSAGE / SEUIL / STARGATE
Ouverture sur... [OVRIR] la Porte est une invite.
Découvrir ce qui est vérité. Bien souvent la Porte est très étroite et cachée ; et pour certaines choses, il n’existe QU’UNE ouverture, encore faut-il POUSSER L’HUIS.
Voir ce qu’il y a derrière la Porte. Initiation, réveil, MOUVEMENT : franchir le seuil (de l’intérieur vers l’extérieur et l’inverse).
La Porte est ONDE DE FORME. C’est l’encadrement qui fait la Porte.
L’Araignée connait bien les Portes.
 
Le PASSAGE ou changement. Franchir la Porte de l’épreuve initiatique, après on se sent autre.
Il y a autre chose qui gouverne les passages (voir le Yi-King), c’est le TAO ou « Voie ».

Les dieux des portes : un pour chaque battant, sinon s’il n’y en avait qu’un seul, il serait coupé en deux !
Les 7 portes du Livre des Morts des Anciens Égyptiens (chapitres 144 et 147) avec le Portier ou préposé, le Gardien, le Rapporteur :
3 x 7 = 21  la SAGESSE
• La Porte dérobée aux yeux ; on la découvre par « Hasard » ; ou autrement.
• La Grande Porte : elle mène à la perdition, selon Saint Matthieu, l’un des 12 Apôtres. (Bible : les deux voies VII, 13-14)
• Porte : sorte de respiration.
• Porte = accès à....., autorisé ou non autorisé.
• Porte : serrures et clefs le S en Égypte pharaonique.
Ne pas oublier le huileur de serrures.
• Porte/Portier : la Porte et son Gardien.
• Porte : seuil.
• Porte : huis.
• Porte : franchir le vide de la page blanche (pour le trac).
• Porte : qui frappe derrière ? Le Destin ?!
• Porte de la mort du Livre de JOB. (Bible : les Discours de Yavé, 38-17)
• La Porte : le gouvernement des anciens sultans Turcs.
Bien que cela puisse paraître bizarre, Porte est aussi associée au système nerveux : ce qui agit, soulève, éveille : c’est le « Ce qui endort réveille et ce qui réveille endort ». (D’où la difficulté de trouver un équilibre). *Nerfs*
Être humble renforce, car cela donne beaucoup de forces.
Respiration : pauvre est une porte, car dans le « bon sens » noble, être pauvre enrichit.
« Seuls réussissent à sortir quelque chose de la Matière les humbles ». (D’après Auguste Rodin, Sculpteur).
L’Ouroboros est une Porte, et entre le commencement et la fin ou l’inverse, que faire ?
*Augmentation* : il faut s’épanouir/déployer. C’est le commencement et la fin qui forment un passage ou révélation/déclic/catalyse qui permettent d’avancer plus loin encore.

Comme l’encadrement fait la Porte plus que le battant ou les deux battants, le MENHIR ou Pierre levée (Pierre en érection : Men, Man en anglais). Toutes pierres apparaissant sur un sol est comme l’hu-main : en érection, debout sur ses deux jambes et capable d’utiliser ses deux mains. Humains et Pierres doivent être respectés.
Mais la Pierre plus que l’humain EST. L’Âme habite la Pierre : elle « Fixe ». Ainsi on peut offrir un culte à la Pierre pour ce qu’il y a dedans.

Toute Porte ouvre sur un mystère : qui ou quoi est derrière ? Demander ça à n’importe quelle force de « l’ordre » ! Mais de quel côté est l’inconnu ? Et de quel côté est l’intérieur, ou l’extérieur ?? Porte est proche du mot PORT, mais dans le sens de partir vers un ailleurs plutôt que de s’attacher à un Port. Port, comme « Porter la bonne ou mauvaise nouvelle », ou porter des mensonges, comme les médias actuels....
La Porte, la Stargate est hautement dynamique : elle invite au passage vers l’au-delà. On retrouve sa symbolique dans les portails des cathédrales, des Torii du Japon, etc.

Normalement un Porte de défend toute seule ne serais-ce que par son SEUIL. Elle ne devrait pas être synonyme de GARDIEN, de Portier ni de CLÉS ; elle se défend elle-même. Seuil est proche des mots SAINT, SEIN, le plancher, la terre, la mise à la Terre qui UNIT TOUT. Je répète, normalement il ne devrait pas y avoir de gardien.

Le SEUIL de la Porte est plus important que la Porte elle-même. Le Seuil est proche du POINT FOCAL, catalysant l’intérieur et l’extérieur comme la Pierre Philosophale mariant tous les contraires qu’elle touche et accorde, s’il y a quelque chose à toucher !
Le Seuil est une variante de l’Instant, il est sacré. Dans de nombreuses traditions le Seuil d’un endroit est intouchable. Il faut l’enjamber sans jamais le toucher. On se prosterne devant lui et on le baise. Même chose sur le Seuil d’une tente en Asie centrale et en Sibérie, chez les Soufis d’obédience chiite d’Asie mineure : « Mohamad est la chambre, Ali est le Seuil ».

La Porte est le Passage de la vie à l’Après-Vie. Le Passage de la Terre au séjour divin, avec le pendant du Seuil : le LINTEAU, illustrant l’ARC-EN-CIEL. L’Arc-en-Ciel c’est l’intérieur du TORE, et le Seuil est le Soi ou n’importe quels Points Focaux dans le Tore ou sur son « extérieur ».

Si on envisage le ou les battants d’une Porte, ils figurent une respiration comme le Yin et le Yang ; et fermer les Portes signifie, en mode taoïste, l’annulation des perceptions sensibles, et donc du mental.
Il n’y a pas de battants de Portes sans GONDS, où si une Porte est une grosse pierre ronde, ou une dématérialisation de paroi (Embrasure), il y aura comme un rail, un « guide ».
Qui dit GOND dit GRAISSE : Matière animale précieuse pour les Anciens. La Graisse conduit la Transparence, facilite la conduite vers l’Origine.
La Porte n’est pas loin de la Caverne (voir la page : Abyme - Abysse).

L’ensemble Porte-Seuil-Linteau sont comparable au Christ des Chrétiens : accès au Royaume des élus. Depuis la Chute, la Porte est censé défendre l’accès entre le monde profane et celui des initiés ou élus.

La Stargate, la Porte, est souvent symbolique de la délivrance, de la libération. Libération du cycle tyrannique des réincarnations associées au karma.

Mais la Porte donne aussi accès aux ENFANTS DE LA DÉCHÉANCE, ceux de l’hier comme ceux de ce hui :
« Quand à cette nuit du combat, c’est quand ils entrèrent dans l’Orient du Ciel, et qu’un combat eut alors lieu au ciel et sur toute la terre » (Livre des Morts des Anciens Égyptiens, trad. Paul Barguet). C’est une définition du Chaos, une définition de notre temps comme une définition du « combat » qui se produit à l’Aube de chaque jour, ou moment où la lumière solaire met fin aux ténèbres.

ENFANTS DE LA DÉCHÉANCE
D’analphabètes, en notre monde occidental industrialisé, il n’y a plus guère que les débiles... Voire... Est analphabète aujourd’hui tout homme - fut-il agrégé de lettres ou de mathématiques - qui absolutise un savoir partiel - et donc partial - sur le monde, et qui par là, se ferme à tout autre savoir et notamment à ce que les Anciens nommaient la Connaissance, qui est d’abord la connaissance de cette appartenance au Macrocosme, connaturelle à l’homme originel, c’est-à-dire à l’Homo-religiosus et que l’Homo sapiens et, surtout, l’homme technologique ont perdue. Si bien qu’il y a sans doute, paradoxalement, aujourd’hui, moins d’analphabètes parmi les peuplades dites primitives que parmi les peuplades dites civilisés de nos grandes cités.
(Docteur Psychiatre Pierre Solié : Médecines Initiatiques - Aux sources des psychothérapies, 1976).


Instant - Royaume des Cieux

L’Instant, le Soi.

Je suis celui qui ouvre les Portes dans le ciel, et qui règne sur le trône, celui qui inaugure la naissance au jour présent ; l’enfant qui foulait le chemin d’hier n’existe plus, je suis (maintenant) le jour présent. Homme par homme, c’est moi qui vous protège, (vous) des millions ; que vous soyez célestes, terrestres, méridionaux, septentrionaux, orientaux ou occidentaux, la crainte de moi vous possède [effectivement puisque c’est PAN, la Panique, le Tout]
Je suis celui qui façonne de son œil ; je ne peux pas mourir une seconde fois. Mon pouvoir d’attaque est dans votre corps, mais ma (vraie) forme est (cachée) en moi, car je suis l’Inconnaissable. Les furieux, leur visage m’était hostile, mais je suis satisfait, car cette période n’a pas pu agir contre moi [révolte pour imposer la laïcité]. Où est le ciel ? Où est la terre ? Enfants malheureux [Terre et Ciel sont séparé par l’Air ou Espace], ils ne peuvent se réunir. Mon nom est Celui-qui-le-surmonte, à savoir tout ce qui est mauvais, car puissantes sont les formules quand je vous parle.
(Extrait du chapitre 42, Livre des Morts des Anciens Égyptiens).


Livre de passer derrière la Porterie fermée.

Interrogatoire : par les éléments architecturaux de la salle, par le portier, et par Thot.
- « Je ne te laisserai pas entrer par moi », dit le fronton de cette porte, « si tu ne dis pas mon nom ».
- ‘Peson d’exactitude’ est ton nom.
- « Je ne te laisserai pas entrer par moi », dit le montant droit de cette porte, « si tu ne dis pas mon nom ».
- « Plateau pour peser l’équité » est ton nom.
- « Je ne te laisserai pas entrer par moi », dit le montant gauche de cette porte, « si tu ne dis pas mon nom ».
- « Plateau du vin » est ton nom.
etc.
(Début du 2è interrogatoire, chapitre 125 du Livre des Morts des Anciens Égyptiens).

Après un grand nombre de noms à nommer, s’il ne se trompe pas, le Mort peut entrer : « Puisque tu nous connais, passe donc par nous ! »
 
 
 
UNE PORTE DUR À MANIER
ou comment se faire son Vatican de l'Opinion
ou comment pratiquer la religion du voyeur, celle qui pousse Lucifer sur le trône.


La politique de la Grande Loge Blanche, ou comment Leadbeater, franc-maçon du 33è degré, a exactement la même mentalité que le maçon Armand Bédarride :

« La Franc-maçonnerie constitue en effet le cœur de toutes les religions et ne devrait jamais être liée à aucune en particulier - cependant que chaque Franc-maçon reste parfaitement libre de professer la religion qui lui convient le mieux, chacune étant comme une facette de la vérité », écrit Leadbeater.

« Si vous voulez un livre qui soit à la mesure de notre temple, faites-le avec ce qu’il y a de plus sage, de plus pur, de plus saint, de plus héroïque, de plus noble, de plus culturel, de plus beau, dans tous les livres qui servent de guide à la vie de l’Esprit, dans ceux qui ont servi et servent encore de flambeaux aux consciences dans leur marche vers la perfection toujours fuyante ; adressez-vous à tous les pasteurs d’âmes, qu’ils se soient donnés comme représentants de la Divinité ou de la Raison... Des profondeurs des ténèbres primitives la pensée humaine a marché peu à peu vers une lumière toujours plus grande : en des langages divers l’Esprit a tracé les annales de son progrès... N’ayez pas peur de les rapprocher, de les confronter, de les exalter les unes par les autres ; au contraire, vous avancerez ainsi dans la direction de la « Parole Perdue », écrit Bédarride (cité par Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux).

La franc-maçonnerie est bien devenue la RELIGION DE SATAN, depuis sa création en Angleterre, à Londres, en 1717, avec les Loges de la Taverne de l’Oie (dans le cimetière Saint Paul), la Taverne de la Couronne (Parker’s Lane près de Drury Lane), la Taverne du Pommier (Charles Street à Covent Garden), la Taverne du Rhumier et les Raisins de Channel-Row (à Westminster). La première Grande Loge fut ainsi constituée à la Saint Jean Baptiste le 24 juin 1717, Anthony Sayer étant le Premier Grand maître. Ne pas oublier que la City à Londres est fondée en 1319 grâce à des guildes ou groupements communautaires d’artisans, commerçants, etc., donc comme les lobbies et multinationales actuels, évidemment en plus petit. 1319 est déjà une date de démarrage durable du business à fond, et un nette début de perte de la sacralité amorcée dés l’an 1200. La City est le cœur de la finance mondiale... et du Libor (London interbank offered rate)... TOUT EST LIÉ.


 
[En haut de page : gouache de M. Roudakoff]



Note.
1. ALCHEMINER - ALCHEMINE (mot nouveau) : de Alchimie, s’acheminer à chaque Instant vers l’Authentique, le Soi.
 
 

Dernière mise à jour : 08-08-2012 02:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >