Accueil arrow News arrow Dernières news arrow DORG ou Confort
DORG ou Confort Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 23-09-2012 23:50

Pages vues : 3677    

Favoris : 373

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Vide, Volonté, Yokaï

 
frise_fresq_itali.jpg
 
DORG ou Confort
ou perte de la liberté de penser et la liberté morale
On se repose alors sur les philosophistes, sur l’État
 
 
 
« La porte qui ouvre sur la Paix est extrêmement étroite, et nul ne peut y entrer si ce n’est par la souffrance de l’âme », écrivait Morienus vers 650
 
Le Confort ou DORG (Demain On rase Gratis) est l’équivalent de cette phrase de Maître Eckhart, cité par Carl Gustav Jung dans : Psychologie et Alchimie :
« Je ne suis pas venu sur Terre pour apporter la paix, mais le glaive. Pour couper toutes choses, pour te séparer de ton frère, de ton enfant, de ta mère et de ton ami, qui sont en vérité tes ennemis. Car, en vérité, ce que fait la douceur de ta vie est ton ennemi. Si ton œil voit toutes choses, ton oreille entend toutes choses et ton cœur se rappelle toutes choses, en vérité, dans toutes ces choses ton âme est détruite ». Maître Eckhart parle du mental diabolique.
Cette citation de Maître Eckhart est le vrai sens du mot « guerre » afin de combattre notamment cette civilisation du confort et du mental installée depuis la dérive vers la voie de l’Agriculture il y a environ 10.000 ans, où au Néolithique l’être humain commence à se livrer à la « culture » dans tous les sens du terme !
 
Maître Eckhart dit exactement la même chose que Jabir : « Réveillez-vous/Toujours en « guerre ». C’est-à-dire que la bêtise et l’orgueil empêchent de voir l’Esprit. On naît et on meurt seul.
C’est la même chose que le « but à atteindre » qui est synonyme de mort : car à chaque mouvement de la vie et de son déploiement correspond un point à atteindre, et si on n’y prend pas garde, ce point une fois atteint peut devenir un tombeau. La FLUIDITÉ doit être toujours là.

« Seul un sot s’intéresse à la culpabilité des autres, à laquelle il ne peut rien changer », écrit Jung, qui dit exactement comme Ramana Maharshi : les guerres, les drames, c’est avant tout dans le mental. La seule réalité est de se demander : « Qui suis-je pour que cela arrive ou m’arrive ? », et plonger dans l’ego ou mental pour y découvrir la réponse.

« Le Royaume des Cieux est en vous » dit pourtant la Bible, et sans conditions.

Le monde est pris dans une toile d’araignée comme une mouche, et depuis des millénaires, et ne remarque même pas qu’il a perdu sa liberté morale ! Les gens sont toujours tournés vers l’extérieur, le confort, on suit des cours de ceci ou cela, des régimes alimentaires, on apprend la relaxation et le Yoga, on étudie les textes mystiques de toutes la littérature mondiale ; tout cela pour mieux se perdre chez les autres au lieu de trouver le Centrum Centri. On cherche bien loin ce que l’on a sous les pieds ! On se coupe de ses racines, de sa Nature. Il est vrai que la simplicité est extraordinairement « compliqué ».

Il est facile, et confortable d’abandonner à Dieu ou au Vatican, ou à tout autre centre religieux, l’entière responsabilité de l’humanité actuelle. Jung compare cette humanité à une crèche pour enfants idiots, où nul n’est capable de porter lui-même une cuillère à sa bouche.

Le DORG c’est maintenant et depuis 1789 l’OPINION PUBLIQUE, nouvelle forme de tyrannie. Elle se résume en ces mots aux choix : UNIFORME, ou DORG, ou CONFORT. L’uniforme représente les soldats représentants de l’uniformité : les gardiens de l’ordre publique ou uniformité, ces gardiens de l’opinion publique qui est naturellement tout à fait opposé à l’idée de tolérer des choses « inopportunes ». Toujours cette guerre de la dualité entre les « bons » et les « méchants ». Pour l’opinion collective, on a établit la convention suivante : les nombres trois et sept sont, de haute autorité, sacrés, mais quatre et huit sont mauvais : « des pots de terre », rien que des infériorités qui, dans le jugement sévère des bonzes de toutes observances, sont sans consistance... », écrit Jung dans Psychologie et Alchimie.

En ce moment d’islamophobie l’ordre publique est à jugement variable et même pas « laïque » ! C’est plus confortable d'uniformiser.

RAPPEL sur les frères Trois Points ou maçonnerie ou sectes dans le gouvernement actuel de François de la Hollande aux ordres de l’USionistan et de la religion de la laïcité nouvel uniforme :
- Arnaud Montebourg, F.M.
- Aurélie Filippetti, Le Siècle.
- Christine Taubira, F.M.
- François Hollande, F.M., CRIF, FAF.
- Jean-Yves Le Drian, F.M., le Siècle.
- Jérôme Cahuzac, F.M.
- Laurent Fabius, F.M., CRIF, Bilderberg, Le Siècle.
- Manuel Valls, Bilberderg, F.M., Le Siècle.
- Marisol Touraine, FAF, Le Siècle.
- Michel Sapin, F.M., CRIF, Bildernerg, Le Siècle.
- Pierre Moscovici, FAF, Le Siècle.
- Stéphane Le Foll, F.M.
- Vincent Peillon, Le Siècle.
- Yamina Benguigui, Le Siècle.

Le DORG ou Confort se retrouve dans la religion de la laïcité destiné à UNIFORMISER la société par le compas et l’équerre franc-maçonnique. On en a un exemple avec les signes extérieures de religions quasiment interdit dans les lieux publiques, y compris dans la rue, sauf évidemment la Kippa juive que l’on voit encore dans les rues, USionistan oblige ! Les prêtres catholiques ne portent plus la soutane et porte un costume de ville (de citoyen et de laïc, 1789 et Vatican 2 oblige) : ils remplacent donc leur uniforme symbole de sacralité par un uniforme symbole de laïcité ou perte du sens du sacré. L’habit n’exprime plus un rapport, de nature symbolique, avec la personnalité profonde, sacerdotale, pour aboutir à une banalité ou un confort. La banalité est l’illustration du confort.

L’uniforme, l’habit, symbolise l’appartenance à un groupe, comme l’argot s’attache à un groupe. Évidemment comme le dit le proverbe : l’habit ne fait pas le moine ! L’être humain est le premier animal portant vêtements.

L’uniforme sert à INFLUENCER, MANIPULER ou propager. Il est une Teinture.
 

Pour les frères chapeautés compas-équerre et tous les philosophistes et autres perruques poudrées :

« Quel abîme nous sépare encore de la raison ! » (Carl Gustav Jung, Psychologie et Alchimie).
Tout ce qu’une conscience moderne n’est pas capable de mesure, de définir ou d’analyser, passe à ses yeux pour de la folie.

« La résistance du conscient contre l’inconscient et la dépréciation de celui-ci étaient des nécessités historique du développement de la psyché humaine, sans lesquelles le conscient n’aurait jamais pu se différencier de l’inconscient. Mais la conscience de l’homme moderne s’est éloignée de la réalité de l’inconscient. On en est venu à oublier que la psyché n’est pas identique à notre intention, mais qu’elle est en majeure partie autonome et inconsciente. C’est pourquoi l’approche de l’inconscient déclenche, chez l’être cultivé, une peur panique qui tient pour une bonne part à l’analogie menaçante avec les troubles mentaux. L’intellect ne voit aucune objection à « analyser » l’inconscient comme un objet passif, bien au contraire car cette activité répondrait à nos attentes rationnelles ; mais laisser l’inconscient suivre son cours et le vivre comme une réalité, cela dépasse le courage et les forces de l’Européen moyen. Il préfère simplement ne pas comprendre ces problèmes. Pour les esprits faibles, c’est d’ailleurs mieux ainsi car la chose n’est pas sans danger ». (Jung, ibid.)
Effectivement, Couleurs = Douleurs, puisque surgit d’un seul coup la Conscience : PAN ! et sa panique... Panique provoquée car non encore dans l’Instant mais toujours dans le corps du mental ou subjectif.
RAPPEL : Seuls les Dieux franchissent l’Arc-en-Ciel sans encombre ; lorsqu’ils le tentent, les mortels font une chute fatale, car ils sont encore rivés à leur corps et au eyes candy des belles couleurs et en oublient le Blanc de l’Instant.

L’Instant, c’est ce qui transforme et non ce qui est transformé. C’est la Fixation Cavalante, car elle est placé au-dessus de l’Or métal et l’a vaincu. La Fixation Cavalante est ce qui tue et fait vivre : Eau de mort (colle) et Eau de vie (transformation) (voir plus haut à propos du vrai sens du mot ‘guerre’).

Le DORG ou CONFORT c’est ce qu’illustre parfaitement Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux, quand il cite Djalâl ad-Dîn Rûmî : « Le nid est fait pour l’oiseau et non pas l’oiseau pour le nid ». L’opinion politique, religieuse ou scientifique imagine un oiseau à la convenance du nid, un moule à la convenance de la pièce loupée.

 
 

Dernière mise à jour : 24-09-2012 00:12

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >