Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Église de la Miviludes
Église de la Miviludes Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-10-2012 03:13

Pages vues : 3208    

Favoris : 316

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Vide, Volonté, Yokaï

 
 
frise_poliak.jpg
 
Église de la Miviludes 
 
 
 
Personne n'est plus sectaire qu'un libre penseur rationaliste qui ne connaît que l'opinion, parce que toute idée tenue pour « vérité », à tort ou à raison, constitue un dogme et en joue le rôle.
 
Coup de Gueule !

C'est l'automne, le pouvoir ratisse les feuilles tombées sur le sol de l'espace publique. Le pouvoir inquisitorial s'attaque maintenant à l'INÉDIE (pranisme)
Voilà le petit dernier : l'Inquisition Miviludes s'en prend maintenant à la nourriture pranique. La rationalité de la "raison" des Voltaire & Co et autres "spécialistes" et dogme de la "science" a encore frappé. Le Petit-Père-des-peuples s'occupe de tous. Dormez braves gens.
Pourtant :
"Si l'on s'abstient de nourriture, l'objet des sens cesse d'être affecté, mais l'affection même des sens (rasa) demeure ; le rasa (félicité, paix) aussi disparaît lorsqu'est vu le Suprême".
"Celui dont le mental s'attarde sur les objets des sens avec un intérêt absorbant, il se forme un attachement à ces objets ; de l'attachement naît le désir, et du désir la colère.
La colère conduit à l'égarement ; de l'égarement vient la perte de la mémoire, par quoi l'intelligence est détruite ; par la destruction de l'intelligence, l'homme périt" (Bhagavad Gitâ (2, 59 et 62, 63 : le Yoga de la Volonté intelligente).
 
ou encore :
"Celui dont le mental n'est pas troublé au milieu des chagrins, et qui, parmi les plaisirs, reste libre de désirs, celui qu'ont quitté attraction, peur et colère, celui-là est le sage dont est fermement fixé l'entendement". (BG 2, 56).
Évidemment ne rien manger sans préparation sérieuse, surtout mentale, expose à la perte de vie, et après on vient nous seriner à Franc-Info que la nourriture pranique c'est encore une secte !
Le jeûne a une longue tradition mystique, y compris en Occident, par exemple Thérèse Neumann, qui ne mangea pas pendant des décennies.

Pourtant, la Miviludes ne surveille pas tous les fumeurs de tabac et d'autres substances, ni voir dans les salons et les cafés ce que boivent les gens ; ni même ce que s'envoient dans le buffet les politicards professionnels.
Évidemment le verre de pinard et la clope c'est social ! Alors quelqu'un qui ne mange pas pendant des années c'est "monstrueux" et "anti-social".

Sur cette Terre, l'être humain est largement un parasite : il détruit tout.
Il y a longtemps, l'être humain mesurait 17 à 20 mètres de haut ; beaucoup de possibilités sur Terre.
Aujourd'hui il ne mesure plus que de 1m, 40 environ à 2 mètres environ, possibilités terrestres très réduites.
Demain, il sera réduit à 15 centimètres de haut, ça fera de la place sur Terre et ça évitera de tout cochonner ! En attendant de trouver une lointaine planète habitable à parasiter à son tour... Le Paradis n'est pas à l'extérieur mais à l'intérieur.


Voir aussi pranique.com.

http://www.fangpo1.com/ja/content/view/1871/53/

- Faim de la société de consommation 1

- Faim de la société de consommation 2

- Hu-mains - Nourriture et Catastrophes

- Hu-mains - Nourriture et question vitale

- Hu-mains - Nourriture Pousse-au-crimes

- Hu-mains - Ménage et Cuisine

- Le Kappa et sa symbolique énergétique

- Incorruptibilité physique

- Nourriture pranique

- L'Inquisitoriale France-Info


Préceptes contre l'étatisme et tous les ismes, par Musashi Miyamoto (Traité des cinq roues) :
Ne pas contrevenir à la Voie immuable à travers les temps.
Éviter de rechercher les plaisirs du corps.
Être impartial en tout.
N'être jamais cupide durant toute la vie.
N'avoir aucun regret dans les affaires.
Ne jamais jalouser autrui en bien ou en mal.
Ne jamais être attristé par toutes séparations.
N'éprouver aucune rancune ou animosité vis-à-vis de soi ou des autres.
N'avoir aucun désir d'amour.
N'avoir aucune préférence en toutes choses.
Ne jamais rechercher son confort.
Ne jamais rechercher les mets les plus fins afin de contenter son corps.
Ne jamais s'entourer, à aucun moment de la vie, d'objets précieux.
Ne pas reculer pour de fausses croyances.
Ne jamais être tenté par aucun objet autre que les armes.
Se consacrer entièrement à la Voie sans même craindre la mort.
Même vieux n'avoir aucun désir de posséder ou d'utiliser des biens.
Vénérer les bouddhas et divinités mais ne pas compter sur eux.
Ne jamais abandonner la Voie de la tactique.

Pour résumer : ne se fier qu'à son INTUITION, c'est la seule "règle et compas" de ce monde.
 
 

Dernière mise à jour : 10-10-2012 03:18

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >