Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Pythagore : I FUCK YOU
Pythagore : I FUCK YOU Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-11-2012 23:51

Pages vues : 5578    

Favoris : 423

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Pythagore : I FUCK YOU
Phrase surtout attribuable aux modernes Couilles en Or.
Phrase attribuable à la religion diabolique de la trinité franc-maçonnique : Liberté-Égalité-Fraternité, croyance juive représentant la justice, la fraternité, la charité ; alors que les païens seraient des pédérastes, et que les juifs résisteraient à la tentation et à l'impureté (selon un auteur du deuxième siècle avant notre ère : Troisième Sibylle). Nous entrions dans une sorte de dictature du monothéisme.
 
 
 
Page dédiée négativement à Pythagore, un des plus importants de nos I FUCK YOU, car Grand Maître de la "raison" et du compas et de l'équerre maçonnique.


Liberté-Égalité-Fraternité = I fuck you
Discrimination "positive" à la socialiste = I fuck you
Ce qui renvoie à l'affiche "United colors or Benitton" (sauf les blancs ou absence d'Instant !!!)
Ce qui renvoie au "mariage pour tous" en projet.
Ce qui renvoie simplement à la destruction des traditions commencée sous Louis 9 avec l'arrivée du Saint Fric.
Tout simplement :
POUVOIR = I FUCK YOU
CITÉ, BÉTON, ASPHALTE = I FUCK YOU

 
I FUCK YOU dirait le philosophiste anglais John Locke et fondateur du libéralisme moderne.

I FUCK YOU dirait Pythagore, qui bien que végétarien avait avalé des nombres et des proportions en trop grande quantité, nous chia pour plus tard le caca binaire mondial et sa "raison" et l'équerre et le compas. Pythagore lançait au monde la mode du faux : tout mesurer, tout contrôler, tout rationaliser, tout mettre en conformité, tout uniformiser en équerre et compas. Les Anciens Grecs voyaient ou raisonnaient de FAÇON LINÉAIRE ou RAIDE COMME UNE ÉQUERRE, COMME UN ALPHABET, donc une idéation, un pur produit du mental. Chiffre = Secret, Caché (cryptographie en lettres ou en chiffres, Guématrie). Et les mages et autres magiciens usèrent d'énigmes en forme de chiffrage afin évidemment d'égarer le profane. Voir par exemple la tablette dite de l'Esagil qui donne les mesures du grand temple de Marduk à Babylone, associé à la Tour de Babel symbolisant l'orgueil humain et la confusion (mondialisme avant l'heure), et symbolisant surtout la CITÉ, pour ne pas dire LA CITY de Londres ce temple moderne de Mammon. La City étant devenu comme dans l'Antiquité symbole de l'oppression humaine, et qui ne peut que s'écrouler comme la Tour de Babel : Maison-Dieu, 16è arcane majeur du Tarot représentant une Tour couleur chair... Qui dit mort dit PASSAGE : tout est éternelle MOUVEMENT. Mais il y a le nécessaire PASSAGE, le chemin ne devant plus être matériel mais spirituel... Sinon, c'est le drame pour plusieurs millénaires : renvoie au mythe de Sisyphe ou prison temporelle longue, très longue, très très longue... Le mythe de Sisyphe renvoyant aussi à la Boîte de Pandore : donner la technologie aux humains, soit DONNER LE FEU, immense pouvoir dont nous vivons les conséquences négatives avec les guerres. Le Feu symbolise aussi bien l'Amour avec un Grand A que la Tragédie avec un Grand T. L'humain qui ravi le Feu des Dieux en subira la brûlure par le feu de sa volonté. Pandore symbolise le feu des désirs, matérialistes, qui causent la ruine des humains.

Pythagore est donc considéré par la franc-maçonnerie opérative et spéculative comme un Maître : grade de P.M.I. dans la franc-maçonnerie anglaise (Passé Maître Immédiat, ou en anglais : IPM : Immediate Past Master), car pour les FM Pythagore serait à l'origine de l'ensemble du système des Mystères, et de ce fait, à l'origine de l'Univers, parce qu'on attribue à Pythagore la "découverte" de la 47è proposition d'Euclide... (selon ce qu'en rapporte le franc-maçon Leadbeater). Leadbeater écrit que Pythagore fut initié aux mystères d'Éleusis, Cabires et chaldéens : la totale.
Évidemment, Pythagore avait pour ennemi le terroriste Irrationnel. Surtout celui de la diagonal du carré, et du nombre d'Or ! Alors les pythagoriciens mirent en prison les terroristes Irrationnel. Jusqu'à ce que Hippase de Métaponte ne les délivrent.
Avec Pythagore l'intuition visuelle DIRECTE n'existe plus là. Pythagore nous a dit I FUCK YOU. En effet, une invention ne se développe que s'il y a une demande : d'une personne, d'un groupe de personnes. Il doit y avoir BESOIN, toujours par soucis de CONFORT (ou d'amusement ce qui revient au même). En retour, les "savants" inventent et le peuple gobe et subit. Il subit surtout les diaboliques médias et leur télévision, et même l'Internet surtout avec les redoutables réseaux "sociaux". Si la demande sociale refuse telle ou telles invention, celle-ci tombera dans l'oubli.
Il est étrange que la découverte de la numérotation de POSITION a échappé à la majorité des peuples de l'histoire.
NUMÉROTATION DE POSITION : un 9 n'a pas la même valeur s'il est placé au rang des unités du premier, du deuxième, du troisième terme. Cette règle a été imaginé pour la première fois dans le mental de quelques Babyloniens. Par exemple les astronomes babyloniens ont utilisé le Zéro, non seulement en position médiale, mais aussi en position terminale ou initiale (exemple : 1 x 60 + 0)
La numérotation de position ressortit chez les Chinois juste avant l'ère chrétienne. Puis chez les Mayas vers le quatrième siècle de notre ère. Puis chez les mathématiciens de l'Inde vers le 5è siècle. En dehors de ces quatre peuples le zéro n'avait pas d'utilité. Mais ce principe fut rendu nécessaire dès lors que l'usage du principe de position était érigé en dogme.
Mayas, Indiens, Babyloniens, parvinrent à une abstraction ; les Chinois l'utilisèrent seulement sous l'influence indienne.
Ni le Zéro maya, ni le Zéro babylonien ne portait l'idée d'un "chiffre" ; seul le Zéro indien possédait à peu près les mêmes possibilités que nous lui connaissons de nos jours.

Les chiffres 1 à 9 sont soumis (actuellement) au principe de position, car leur valeur varie en fonction de la position qu'ils occupent dans l'écriture du nombre : on retrouve encore la Chronologie tueuse. Quant au Zéro il sert à masquer, pardon, à marquer l'absence de chiffre d'un certain ordre ; il sert aussi le sens du "chiffre nul", ou nombre nul : soustraction d'un nombre par lui même par exemple.
Le Yi King est un véritable recueil de mathématique !
Rien ne prouve que le Zéro n'était pas utilisé par les êtres du Paléolithique. Le Vide ou le Rien fait la partie de la Nature. Le Vide EST la Nature. Rien de nouveau sous le Soleil ; il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié.

10 - 10 ça fait RIEN DROIT DEVANT.
10 - 10 pommes de terre ça donne le ventre creux. On se fout du Zéro !



Pythagore synonyme de mathématique, géométrie, musique, soit les MATHEMATIKOI.
La ZÉRO est un prolongement directe de l'école de Pythagore et des francs-maçons : notre numérotation "moderne", les mathématiques ne sont rien d'autre qu'une OPINION de plus, je n'hésite pas à l'écrire ; ainsi notre civilisation moderne et technicienne du binaire n'est construite que sur le zéro et le un. C'est hallucinant !!!
En effet, les nombres ne sont qu'OPINION, les pythagoriciens disent que les nombres sont le meilleur moyen d'approcher les "vérités divines" ! Alors y aurait-il des "vérités non divines" ??? My God ! Ériger une mystique (du nombre) en système N'EST Q'UNE OPINION. Comme tous les ismes, le pythagorisme est aussi un système, et donc une OPINION.
Bien-sûr, ce ne sont pas les nombres qui régissent l'univers, sinon on tombe dans l'Alpha et Oméga à la Teilhard de Chardin. La Nature renvoie des images dans le mental des humains qui font penser à des possibilités d'expressions abstraites avec des nombres. Les nombres sont des produits du mental.
Le royaliste Antoine de Rivarol disait cette chose intéressante : "L'homme dans sa maison n'habite pas l'escalier, mais il s'en sert pour monter et pénétrer partout [c'est le CONFORT] ; ainsi l'être humain ne séjourne pas dans les nombres, mais il arrive par eux à la science et à tous les arts". Pas à tous, en partie seulement !
Certaines personnes à la géométrie mentale particulière, comme les génies,  peuvent trouver dans les nombres une grande poésie, ce fut le cas de Srinivasa Ramanujan.

Du zéro à l'unité il n'y a qu'une épaisseur de papier à cigarette que nous franchissons allègrement, avec la soi-disante "raison", inculquée par des perruques poudrées expertes et non poudrées de nos jours qui reçoivent la Médaille Fields. Tous ces "philosophistes" à leur façon sont sous le dogme que le Vide a toujours précédé l'unité ! Car avec cette conception nous sommes TOUJOURS sous l'emprise de la CHRONOLOGIE TUEUSE !!! Le Un étant le départ. En ajoutant le ZÉRO AVANT, c'est kif-kif bourricot.
Le Zéro en tant que "chiffre" m'a toujours paru hautement suspect. Une conception du mental humain typique. Bizarre : le Zéro est "sans valeur", mais s’il est placé derrière l’entier, il augmente la valeur : 10 dix ??

ZÉRO : SIFR en Arabe qui veut dire Vide ou Zéro. La lettre O. Pas de hasard : cette page porte l'adresse 2000. Le Zéro vient peut-être lui-même de l’origine Italienne ZÉFIRO. "Chiffre" veut aussi dire coder/cacher. Le Zéro exprime aussi l'Éther en Hindouisme, qui est associé au mot Sanskrit AKÂSHA. "L’un étant le produit de l’autre et cependant lui-même" (Doctrine Secrète. Tome 1, page 289, H.P. Blavatsky).
Comme tout est vibrations, le Zéro est ONDE, la Largeur étant SURFACE et la Hauteur le VOLUME.
Il y a longtemps que l'être humain a prit conscience non seulement du FEU, mais qu'il s'est aperçu que le Vide était synonyme de RIEN. Cela se résume au mot/maux : SOLITUDE. Un lieu désert, de 1213 : du latin solitudo. Solitude et son contraire : Société.


Voir aussi : Qui est Harlem Désir ? Autre outil de destruction de la France et des États-nation pour construire le mondialisme.
Voir aussi : Qui est Monsanto ?
 

Obanania : Je travaille pour les Couilles en Or et leur Église Wall Street. Voir la création de la FED ! Oui, avec Abraham Lincoln, John Fitzgerald Kennedy (un catholique) fut le dernier Président des États-Unis qui aurait pu devenir un grand et sincère pays pouvant servir de modèle. Mais ce n'est pas la cas. La franc-maçonnerie qui construisit ce pays au siècle des perruques poudrées a échoué.
Effectivement, Obama est synonyme du Nouvel Ordre Mondial (des Couilles en Or) : un noir illustrant parfaitement le "United colors or Benitton" cité plus haut. Une Word culture à laquelle participe en ce moment le projet français de "Mariage pour tous". Une Word culture avec sa Bible des droits de l'homme et ses destructions des nations et des cultures des peuples, toujours pour être au service des banquiers ou Couilles en Or : libre circulation du Saint Fric.
Oui, il y a vraiment des droits humains, mais certainement pas ceux commencés avec la révolution de 1789 !


 
 
USionistan et l'anti-judaïcité (1) de Theodor Herzl et des Couilles en Or Rothschild-Rockefeller-Marxiste et compagnie.
Shoah business : "Il est essentiel que la souffrance des Juifs devienne pire... ce qui nous aidera dans la réalisation de nos plans" (Theodor Herzl).

Orgueil et manipulation sioniste de l'opinion :
"La Terre d'Israël est le lieu où naquit le peuple juif (sic). C'est là que se forma son caractère spirituel, religieux et national. C'est là qu'il réalisa son indépendance, créa une culture d'une portée à la fois nationale et universelle [bonjours la franc-maçonnerie spéculative] et fit don de la Bible éternelle au monde entier [propagande] (Déclaration sioniste d'indépendance de l'État d'Israël, 1948).



 
 
Monstranto la multinationale du diable dans la Nature


 
 
 
Note.
1. On ne doit pas dire "antisémite", car les Sémites regroupe un ensemble de peuples originaire de l'Asie occidentale et parlant les langues sémitiques :
1 – Septentrional :
Assyro-Babylonien
Hébreu (Samaritain et Moabite)
Phénicien (Punique)
Araméen (Chaldéen, Syriaque, Sabéen)
2 – Méridional :
Arabe
Himyarite
Éthiopien
On doit dire "anti-judaïsme" ou "anti-juifs" comme on dit "anti-chrétiens" ou "anti-musulmans". Shlomo Sand dans son livre : Comment le peuple juif fut inventé, explique que le terme "juifs" (avec le j minuscule uniquement conceptuel) convient selon lui pour désigner les fidèles professant la foi de Moïse (ou de son avatar ou de son mythe). Shlomo Sand explique que l'on peut remplacer le terme "juifs" emprunt de connotations trop négatives par "israélites". Question de point de vue ! Car le dictionnaire Le Robert à l'article "israélite" indique la remarque suivante : "Ce nom peut avoir des connotations antisémites chez ceux qui évitent l'emploi du mot juif".
 
 

Dernière mise à jour : 08-11-2012 01:01

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >