Accueil arrow News arrow Dernières news arrow ICI et MAINTENANT contre 178918891989
ICI et MAINTENANT contre 178918891989 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 16-12-2012 20:15

Pages vues : 3862    

Favoris : 348

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
1dollar_mithra.jpg
 
 
O-céan - ICI et MAINTENANT contre 178918891989

C’est nous, y compris la Liste de Schindler !
O-CÉAN EAU-rigine : Tout est ICI, il y a beaucoup d’Eau.



1789 révolution mondialiste - 1889 naissance d'Adolf Hitler - 1989 écroulement
du Mur de Berlin
L'Allemagne est directement responsable de 1789,
et ce sont les Français qui la mirent à exécution.

LIBÉRALISME = Renard libre dans le Poulailler libre, soit la Loi Le Chapelier et les pratiques économiques juives d'Amsterdam.


POUVOIR + INTELLIGENCE + OCCULTISME = DIABLE
 
 
 
« La Vérité Suprême est si simple. Ce n’est rien d’autre que d’être dans l’état originel. Il n’y a rien de plus à dire.
N’est-il pas étonnant que pour enseigner une vérité aussi simple il faille que tant de religions, croyances, méthodes en viennent à exister avec les discordes qui en découlent entre elles ? Oh quelle pitié ! Quelle pitié ! ». (Ramana Maharshi, entretien 96).
 
 
Je ne répéterai jamais assez que nous ne sommes que des PROMENEURS sur cette Terre et que nos corps ne sont que des VAISSEAUX. Par conséquence notre mental ou nos pensées (intellect) sont aussi notre vaisseaux. Mais ce n’est pas Nous, ce n’est pas le Soi ou Instant. Notre Vaisseaux n’est que le soi avec un s minuscule. Notre Vaisseau est un ÉMETTEUR-RÉCEPTEUR.
Notre ordinateur, notre corps sont des Vaisseaux, des véhicules. Tout ça se détériore et meurt. Par contre le Soi est toujours là puisqu’éternelle. Nous sommes éternelle et ne pouvons pas mourir. Par contre si par accident de l’eau pénètre dans un ordinateur, ou s’il tombe de haut, il est mort ; si un virus attaque le système nerveux d’un corps humain, il meurt. Par contre le Soi ou Instant est toujours là, éternellement.
Nous sommes l’éternité, alors que l’outil ordinateur meurt. Notre civilisation depuis au moins 10.000 ans est faite pour nous faire confondre notre corps et notre Soi : Je suis CE JE SUIS, car alors il est facile de nous contrôler, voir de nous éliminer.

Les ordinateurs modernes sont conçus par des humains, naturellement sur leur modèle humain. L’ADN n’échappe pas à la règle et correspond à un « disque dur » informatique. Mais si on sait faire de bon disque dur, la « science » actuelle ne connaît rien de l’ADN ! 200 milliards de kilomètres d’ADN et pourtant probablement 97% restent un mystère pour les « scientifiques », qui alors ne nous sortent que leurs opinions, donc leurs choses corporelles. Les « scientifiques » suivant la mode du siècle des perruques poudrées ne s’intéressent qu’aux CHOSES QU’ON PEUT MESURER, et que tout le monde peut voir ou sentir ou goûter ou reproduire.

Nous avons dans notre corps un ADN non codant servant d’émission-réception à d’autres dimensions de la réalité. L’ADN, à travers de toutes formes de vie, du Cailloux, en passant par le brin d’herbe, la souris, le poisson, le virus, l’humain est fondamentalement le même ; c’est ce qu’avait re-découvert l’Alchimie en préparant « l’Élixir universel ». Je ne répéterais jamais assez combien la vraie Alchimie est une réalité.
D’une certaine manière notre corps ou Vaisseaux est une machine façon Matrix, ce qui faisait dire à un Alchimiste interviewé dans le livre : Le matin des Magiciens, que l’Alchimie est un jeux d’arrangements géométriques agissant comme des « codes informatiques ». Ainsi le corps humain est « codé » en des lignes énergétiques agissant sur divers méridiens : art de l’acupuncture chinois vieux de plusieurs millénaires. Le plus incroyable est que ce circuit des méridiens d’acupuncture fut vérifié à notre époque par l’injecteur d’un traceur radioactif et filmé par une caméra  à rayons gamma, et suivi pour vérifier son parcours. Ainsi l’énergie, le CHI (pour les Chinois), se déplace lentement le long des méridiens lorsque la santé est altérée. Les méridiens sont comme la carte de circuits imprimés de l’ordinateur : si un composant sur ces circuits est altéré, l’ordinateur risque de ralentir.
On retrouve nos méridiens d’acupuncture dans le système des Chakras. Ils se connectent aux Vaisseaux ou corps via les glandes du système endocrinien.

L’être humain joue en ce moment à l’Apprenti sorcier avec tous les Vaisseaux qui l’entoure, notamment en combinant ordinateur et biologie ou matière vivante : prendre 25.000 cellules neuronales à l’embryon d’un rat auxquelles les chercheurs ont appris à piloter un avion. Les cellules en réseaux se révèlent capables de contrôler l’engin, même confronté à des tempêtes.

Je vois tout de suite l’application diabolique : des drones assassins genre « agent Smith » qui ne lâcheront jamais leur objectif ni leur cible, et dans un moindre danger : des aéronefs ou robots devant explorer un endroit dangereux. La encore on rejoint la série des films Matrix et le contrôle des humains par des entités ou des machines hautement avancées. Des robots capables d’autonomie sont en cours d’études, et pourquoi par un jour un ordinateur qui se répare tout seul, ce qui mettra au chômage les ouvriers, mais à ce moment là ils feront certainement autre chose...
À ce moment là il faudra écrire une nouvelle déclaration « universelle » des droits de l’homme... et du bio-robot, l’un comme l’autre étant autant capable de faire des conneries dramatiques. Mais serons-nous alors toujours dans le diabolique système du binaire ?

Tout cela est la conséquence directe de l'époque de la Renaissance, de 1789 et de ses suites jusqu'à nous.
Tout cela se résume par le mot FRIC.
En 1789, sous prétexte d'abolir les "usages obsolètes" et les superstitions de l'Ancien Régime, les travailleurs (les citoyens) furent privés de tous les jours fériés dont ils jouissaient auparavant en l'honneur des Saints et des fêtes religieuses de l'Église. Sous la Monarchie non seulement ces jours étaient chômés mais également le jour suivant, et l'on ne travaillait pas non plus le dimanche ni le lundi. En substituant au dimanche le "décadi" (un jour tous les 10 jours) et en faisant seulement un demi-journée chômée, les dictateurs républicains ajoutaient 3 jours et demi de travail par quinzaine. Pour ces dictateurs républicains la Monarchie était la "France paresseuse ; une paresse nationale taxant la misère et diminuant les revenus de l'État, et accroissant les dépenses de charité et d'assistance par les hospices.
La permission de travailler est une formidable source de fric pour la bourgeoisie et autres Couilles en Or.
L'année républicaine donne au travail 4 mois de plus que l'année papale monarchique (Moniteur, XXI, 689).
C'est ici qu'il faut voir que capitalisme = communisme, capitalisme pratiqué par le socialiste d'État de Maximilien Robespierre.
 
Comme remède au sous-emploi ou Ca' Canny (à mauvaise paye mauvais travail) : réduire le nombre de travailleurs et laisser sur la touche un grand nombre en réserve, ce qui permet aux employeurs d'imposer leurs conditions, ce qui était pratiqué par le socialiste Robespierre. Et naturellement on arrive à l'origine de l'EUGÉNISME, mot datant de 1878 (d'après Le Robert), de race. Évidemment le darwinisme était passé par là ! Mais dès 1789 il était question de "réduire la population française" d'un tiers de son nombre de l'époque. L'auteur du projet était Dubois Crancé.
Ces faits sont rapportés par l'Anglais Readhead Yorke qui voyagea en France en 1802 et se renseigna auprès du peintre David qui était l'ami de Robespierre. La France en 1802 - Lettres de Readhead Yorke, publiées par J.A.C. Sykes (Heinemann, 1806).

Cet eugénisme était devenue nécessaire parce qu'il n'y avait pas assez de pain ni d'argent ni de biens à répartir, mais qu'après la destruction de l'aristocratie et de la bourgeoisie il n'y avait pas assez de nourriture et de travail pour tous. Donc il fallait réduire la population de 22 millions d'habitants à 15 millions afin de pouvoir fournir du pain et du travail au restant, ce que Babeuf décrira plus tard comme "l'immense secret de la terreur".

Ainsi réduire la population mondiale date bien de 1789 puisque ce fut un programme commun aux fidèles de Weishaupt qui fut également appliqué par Lénine et Staline, avec par exemple la famine organisée en Ukraine faisant 20 millions de morts, soir deux fois plus que pendant les années 1920 à 1930. De nos jours, les Mondialistes opèrent de même (voir les écrits de Richard Perle et de Paul Wolfowitz), surtout en compagnie de Monsanto et des sionistes à la tête du gouvernement américain. Un eugénisme mondial est en route, plus ou moins déguisé : voir Big Pharma, et ce que nous mangeons, voir plus bas Big Brother.

Babeuf explique qu'au yeux de Robespierre la dépopulation était indispensable, à cause d'un calcul établissant une population excédentaire par rapport aux ressourcex du sol et aux besoins de l'industrie utile : trop de bouches à nourrir et trop de bras pour exécuter le travail. Le premier eugénisme fut la Terreur si utile pour résoudre le sous-emploi. Les deux guerres mondiales, la révolution russe de 1917 furent bien utile pour établir le programme d'eugénisme de Weishaupt.
D'après l'historien Pierre Gaxotte, dans : La Révolution Française, chapitre 12 : La terreur résulta en outre d'un projet de société communiste lancé par Jacques Roux, agitateur du Club des Jacobins, (agitation qu'Hébert reprit à son profit après la mort de Marat).
Ces eugénistes et agitateurs étaient les marionnettes de la finance qui jouait à spéculer à la baisse sur les assignats et pour s'emparer des Biens Nationaux vendus en papier monnaie et remboursables à terme au cours du jour. Un complot bien monté dans lequel on retrouve Clootz, Jacob Pereira, les banquiers judéo-maçons belge Walckiers et d'autres. Le manque de biens consommables permis des mesures communistes votées sous la pression de ces banquiers, comme la loi de maximum, la loi des suspects, etc.

L'URSS comme la République française pratiquèrent l'épuration, à la différence de l'épuration en URSS qui était "une famine de masse" (Ukraine, URSS, mondialisme), toutes épurations pouvant être dites "abstraites" ; et les épurations ordonnées par les Comités du Salut public judéo-maçonniques. La différence étai que ces dernières purges ont pour cibles uniques les têtes pensantes et les jeunes hommes d'une nation, essentiellement catholiques et contre-révolutionnaires, et qui ont été fichées par les services d'espionnage entièrement républicains (voir nos R.G. en France, les Impôts, etc.).

Il faut savoir que sous la Terreur à Paris périrent environ 2800 victimes, parmi lesquelles approximativement 500 appartenaient à l'aristocratie, 1000 à la bourgeoisie, et 1000 à la classe ouvrière. Ces estimations ne sont pas des conjectures car fournies par le Registre du Tribunal Révolutionnaire publié par Campardon et Wallon, et attesté par le contemporain Prudhomme (Crimes de la Révolution, vol. Vi, table 5), et elles sont tenues pour exactes par l'historien robespierriste Louis Blanc.
D'après Prudhomme, ne nombre total des victimes des noyades, des guillotinés, des fusillés dans la France entière fut de 300.000, et dans ce total les nobles exécutés étaient d'environ 3000 en tout. À Nantes, 500 enfants du peuple furent assassinés lors d'un massacre, et selon un témoin anglais contemporain, 144 pauvres couturières furent jetées dans la Loire.
Voilà la résultat de la république, qu'un certain osa nous assurer que : "Jamais les 25 millions de Français n'avaient moins souffert !".

Tous ces morts profitèrent aux brasseurs d'affaires que l'on retrouvent dans toutes les guerres et catastrophes. partout des mendiants, des chômeurs, l'instruction était en panne du fait de la destruction de la vieille noblesse et du clergé, et que les occupants des propriétés : les nouveaux riches, étaient des proprios qui dépensaient leurs fric au loin. il n'existait plus aucun système d'assistance publique.
Yorke cité plus haut déclare : "La révolution, officieusement provoquée, en faveur des basses classes de la société, les a fait tomber dans un état de dégradation et de malheur auquel elles n'avaient jamais été réduites sous l'ancienne monarchie. Elles ont été déshérités, dépouillées et privées de toute ressource d'existence, autres que les défaites infligées aux nations vaincues et le rapide pillage de leurs dépouilles".
Voilà le résultat du règne de la Terreur et de Robespierre : une république de tyrans.

Pourquoi et par qui, tout ce chaos et cette désolation ?, écrit Readhead Yorke qui n'était pas un "réactionnaire", mais un révolutionnaire constitutionnel, et de 1795 à 1799 il avait subi une peine de prison au château de Dorchester pour avoir déclaré publiquement être "un homme qui avait déjà été impliqué dans trois révolutions, qui avait contribué de manière essentielle à servir la République en Amérique, qui avait contribué à celle de la Hollande, et aidé matériellement celle de la France, et qui continuaient à causer des révolutions partout dans le monde".

RAPPEL : la révolution de 1789 fut le fait d'un mouvement des bourgeois, et au début également d'aristocrates, et les gens du peuple furent de bout en bout les principales victimes. Ce sera pareille si le mondialisme actuel gagne.
La révolution de 1789 avait été voulue européenne par ses commanditaires et initiateurs juifs, il faut y ajouter l'oligarchie anglaise,et George III d'une part, Frédéric II et son successeur. Ces pouvoirs visèrent le roi de France Très-chrétien comme étant la clé de voute des monarchies catholiques et du trône de l'Église de Rome. Mais la première victime fut la victime des Protestants : là encore, voir l'époque de la Renaissance avec les Nominalistes, puis Œucolampade, Érasme, etc. C'est ges là était déjà de la graine de la religion de l'homme.
Donc ce sont les Allemands de Weishaupt qui fomentèrent la révolution mondiale, mais ce sont les Français qui mirent les mains dans la merde et le sang surtout (la guillotine).

"D'où provient l'éternel refrain jacobin de liberté et d'égalité universelles [qu'on entend encore de nos jours de 5è république], de la suppression des rois et des princes qui ne sont tous que des tyrans [on entend toujours ce discours de la part de la "démocratie"], et de l'oppression par le clergé [voir la page internet du Grand Orient de France sur le "mariage pour tous"], de la nécessité de mesures pour détruire la religion chrétienne et pour établir une "religion philosophique" [les travailleurs du chapeau ou mental ou raison], refrain que tout le monde se souvient d'après les déclarations concernant le Christianisme de Mauvillon, un célèbre Illuminé, et celle de Knigge et de  Campe en ce qui concerne la Religion d'État [qui sera le communisme soviétique].


Lié à la franc-maçonnerie de Weishaupt et inspiré de l'esprit juif et de sa Kabbale, imbriqué dans le projet de révolution mondial ou mondialisme, il faut ajouter les Couilles en Or et leurs séides du Parlement imbus de l'esprit judéo-calviniste qui avait pénétré la société depuis John Law de Lauriston, Quesnay et le mouvement des économistes : banquiers, financiers et riches capitalistes industriels.
On connait le rôle révolutionnaire de Mme de Staël, la fille de Necker, de Mme Récamier femme d'un financier, et du salon de Mme Tallien fille d'un banquier espagnols.
À ce groupe d'agioteurs il faut ajouter les hauts francs-maçons suivants : l'abbé Sieyès, Paul Barras, Cambacérès, Bonaparte.


La franc-maçonnerie anglaise, comme le puritanisme de Cromwell, comme l'anglicanisme, le calvinisme, la Réforme en général, mouvement d'émancipation et de négation du courant de morale catholique par une oligarchie cupide et désireuse d'adopter les libres pratiques économiques d'Amsterdam, ne pouvait que répandre les mêmes conceptions que ce qu'exprima la dictatoriale Loi Le Chapelier supprimant les corporations, soi-disant entrave au "libéralisme".

[En référence à : La révolution mondiale - Complot contre la civilisation, de Nesta Webster].

[En haut de page : le Lion ou Dieu-Soleil grand révélateur de la Divinité sous le nom de Mithra, représenté dans les sculptures sous la forme d'un lion avec une abeille à la gueule (Ref. Alexander Hislop : Les deux Babylones ou identité de l'Église romaine et du culte de Nemrod et de Sémiramis). Babylone la Grande et réelle domination du fric jusqu'à nos jours]
 
En accord avec le résultat de 1789, voir aussi :
« Le corps enseignant blâme, en coulisses, dans la salle des profs, la « société individualiste ». J’irai plus loin, à l’instar de l’analyse d’Alain Soral sur les handicapés : la question de l’intégration des Dys, les handicapés de la classe, est symbolique et hautement représentative du dérèglement dont a besoin le libéralisme. Il s’agit d’idéologie. Comme la question du mariage gay et de toutes les autres revendications des minorités, c’est la question du communautarisme et donc du système libéral : on met en avant la minorité au détriment de la majorité sous couvert fallacieux et hypocrite de « démocratie » et d’ « intégration ». On crée des règles et des lois pour chaque minorité de façon à ce que la majorité n’en ait plus, de façon à ce qu’elle n’existe plus, même. On divise pour mieux régner, à l’École aussi ». Suite sur E.R.
 
 
Résultat inévitable du libéralisme surtout avec l'informatique du binaire : BIG BROTHER, une caméra dans le cul.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 16-12-2012 22:26

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >