Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Feu de l’Amour, électricité et Stargate
Feu de l’Amour, électricité et Stargate Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-01-2013 22:12

Pages vues : 4128    

Favoris : 404

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
dragon_chine.jpg
 
 
Feu de l’Amour, électricité et Stargate

Page dédiée à Adam le Cousin
 
 
 
Les quatre mots en titre d’article n’en forme qu’un seul : L’INSTANT, le PASSAGE, ou Stargate, ou Point Focal, ou Dieu, ou Centrum Centri, ou le Soi de Ramana Maharshi. L’Orgasme se nomme « Petite mort ». ORGASME : sens de 1623 « accès de colère » ; du grec orgân « bouillonner d’ardeur ». Autrefois cela désignant l’hystérie : une attaque d’orgasme ou de syncope, ou de tremblements ; on parle aussi de « Grands Frissons » à propos, soit de plaisir, ou de douleur. À la fin du siècle des lumières, l’Orgasme désigne l’érection ; puis en 1837 il désigne le point culminant du « plaisir sexuel » (qui évidemment implique aussi la douleur, pas de plaisir sans douleur à un moment ou à un autre puisque plaisir et douleur sont des créations du mental).
 
« La Petite mort » se trouve dans la voie de l’Agriculture et de la RENAISSANCE ou RÉDEMPTION : acte d’Amour d’où renait la vie vie d’un côté, et plus tard la seconde mort effective vers le PASSAGE et l’Après-Vie. Entre les deux : le temps ou mental...
Orgasme vient d’Organe, d’Organal : qui est un des organes de la vie (Glossaire de Du Cange). Orgerie indique le marché au Blé, et Organer c’est chanter avec une certaine modulation ; et les humains mâles qui ont été castrés ont une voix de chanteur proche du chant des femmes. Nous sommes toujours dans la voie de l’Agriculture.
Voir la partie des mots tournant autour du même thème ORGIE et ORIGINE (page Agriculture et culte de la fertilité).

Le FEU, la Petite mort, ont un rapport au SEXE, mais aussi à la BOUGIE, donc toujours au PASSAGE.
Voici l’histoire du Cousin ou Tipula qui pénétra dans mon logis à Paris, le jour de Noël 2012 lorsque ma fenêtre était ouverte pour des travaux de jardinage sur le balcon. Le Cousin fut suivit de 4 autres Tipulas vers le 15 janvier 2013. D’où venaient-ils ? Un Cousin vit environ 15 jours et sans se nourrir et buvant rarement de l’eau, donc il a intérêt à faire rapidement des petits...
Hélas, le Cousin que je baptise « Adam » (donc un mâle à abdomen non pointu) vient de mourir ce 24 janvier 2013 (durée de vie fort longue). Depuis ce drame, je reste triste et désemparé et vexé de n’avoir rien pu faire.
Sentant sa mort prochaine, Adam a d’abord volé près de mon lavabo au risque de se faire noyer par des éclaboussures d'eau, quand je me lavais les dents et le visage dans l’après-midi ; puis tard dans la soirée, il se pose au bas du mur de l’entrée (alors que normalement il se pose en haut d’un mur ou au plafond et reste toujours dans ma chambre là où il se trouve plus de plantes vertes). Cinq minutes après, Adam entre dans mon bureau où il n’avait jamais été et se pose presque sur le clavier de l’ordinateur. Moins de deux minutes plus tard il monte sur mon bras pendant que je tape sur le clavier de l’ordinateur. Là je vois que c’est sa fin : presque « plus de jus » dans ses pattes et ses ailes : grande maladresse.
Et bien ça correspond AU PASSAGE vers une autre dimension, exactement comme la bougie que l’on allume en donnant vie à la flamme, puis quand on l’éteint elle va ailleurs. Même chose avec un feu de bois : quand la braise va « mourir » elle s’illumine fortement avant de s’éteindre.
Même chose sur un humain lorsque j’ai assisté à la mort de mon père, puis de ma mère, mais évidemment moins sensible que sur le feu de bois (complexité de l'humain).
À chaque fois que la vie se transforme en autre chose, vers un ailleurs ou un Après-Vie, il y a forte énergie. C’est probablement l’équivalent de ce que l’humain illustre dans des films lorsque la personne meurt et qu’une sorte de nuage s’envole de son corps par le haut du crâne vers l’Après-Vie (lorsque le Passage est « réussit »).
Je crois que mon explication est bonne. D’autre part et dans le même thème du Feu et du Sexe : en frappant un Cristal avec un petit maillet de bois il émet un éclair (d’où son utilisation d’effet « piézo-électrique » dans un ordinateur...)
Le PASSAGE, le Point Focal est la Stargate (comme dans la série télé).



Adam dans le Jardin (Paradis) apprivoisait les plantes. Nous étions à l’ÂGE D’OR, celui de la Nature où l’humain faisait un TOUT avec la Nature. C’était le règne de la voie de l’Horticulture. Puis à la fin du Paléolithique supérieur, pour de mystérieuses raisons les Chasseurs-Cueilleurs chutèrent dans la voie de l’Agriculture. Ainsi, depuis plus de 10.000 ans nous vivons dans l’empire de l’ARCHITECTURE (les CITÉS et les constructions de l’Égypte ancienne peut-être d’après certains venant de l’Atlantide, ce qui donnera une origine de la franc-maçonnerie actuelle), donc du MATÉRIALISME reflétant les conditions environnementales, les structures des rapports sociaux et familiaux régis par une série de règles religieuses, économiques, juridiques et politiques. Depuis cette voie de l’Agriculture nous sommes sous l’empire judéo-franc-maçonnique de leur « Jérusalem céleste ».
Dans la voie de l’Horticulture, l’architecture n’est pas coupée de la Nature : constructions anti-sismiques antiques : construction SANS TAILLER (railler) LES PIERRES tout en les taillant de formes totalement irrégulière afin de ne point commettre de sacrilège : sans les railler. Et pourtant nous étions déjà dans la voie de l’Agriculture, mais il subsistait des morceaux de l’Âge d’Or à travers les Pierres et leur AGENCEMENT. 

JARDINS = ADAM (Pieu, Lit, Bâton de puissance ou Baguette magique)
VILLES = JÉRUSALEM et POUVOIR et VIOLENCE ÉLECTRIQUE
JÉRUSALEM CÉLESTE = MENTAL ou RAISON ou TYRANNIE


Depuis la perte de l’ÂGE D’OR, l’être humain est obsédé par les Jardins ou « Paradis perdus », et il en construit pour essayer de se faire pardonner le bétonnage de la Terre. Le pire étant les fleurs coupées que l’on « met dans des vases pour décorer », les condamnant ainsi à une mort lente.
L’idée des Juifs de la « reconstruction du Temple du Roi Salomon » correspond au « Royaume de Dieu ou des Cieux sur Terre » : orgueil et pouvoir consistant à atteindre le but de la « réalisation de la perfection divine », à la fois dans l’homme et dans l’Univers. On peut voir actuellement et depuis nombre de millénaires le danger et drame d’un tel but !



Toute mort est PASSAGE et toute mort est glorification quand elle est réussit, quand la métamorphose de chrysalide en papillon est réussie.
La chair pourrit, les os restent. Les os métaphysiques sont les mêmes pour tout le monde : humain et minéral et végétale possèdent la même mort. Le Passage est lié à l’Instant et non à la pauvre volonté ou opinion humaine : « Les hommes qui courent au-devant de la mort ne la trouvent généralement pas ». (Joseph Conrad : les Frères de la Côte). Voir aussi la séquence du film au début de « Danse avec les Loups ». C’est en fait une VACCINE extraordinaire.
Sens ésotérique de la mort : corps mort à ranimer par son eau vive.
Si le corps physique n’est pas TOTALEMENT décomposé, on peut faire rentrer le corps astral dans le corps physique, soit par un effort de sa propre volonté, soit par la volonté de celui qui connaît les forces de la Nature.
D’autre part, la Stargate S’ACCORDE, par exemple, d’un chien mort, il se forme des vers. C’est la Nature qui travaille, sauf si on aide la Nature : il suffit d’observer la qualité de l’air, le lieu où le chien a été tué. La Nature trouve d’elle même les mânes favorables pour la transformation. Donc avoir du « bon sens » et observer, « être naturel ». C’est là qu’entre les premier et troisième mots en titre d’article : le FEU et l’ÉLECTRICITÉ.



FEU = NOTRE MODERNE INFORMATIQUE


En effet, tout repose sur la « découverte du Feu » au temps du Paléolithique supérieur (en ne considérant que la géométrie de la ligne droite et son évolutionnisme et en oubliant que tout est cycles).
Rappel : le code de toute vérité, dans le Livre de la Philosophie naturelle des Métaux, de Bernard le Trévisan :
Nature fait amande en sa nature
Nature s’éjouit de sa nature
Nature surmonte nature
Nature contient nature

Ensuite tenir compte du CONTRAIRE de l’électricité actuelle :
- Les Contraires se fuient.
- Les Semblables s’attirent.
Donc moins et moins se repousse.
Plus et Plus se repousse.
Plus et moins s’attire, seulement s’ils sont dans le « même Jardin » (fidèle à Adam !).
Donc chaque chose fuit son contraire et se réjouit de son semblable. (B. le Trévisan).

Les Anciens devaient nécessairement connaître ce que l’on nomme par convention de nos jours « électricité », qui n’est que « Fluide élastique » : « Si un corps vient à contenir + ou – de fluide élastique qu’il n’en peut contenir que sa quantité naturelle (déséquilibre), il en résulte des surprises ». (D’après William Gilbert, 16ème siècle).
AMBRE JAUNE : résine fossilisée (Minéral/Terre) qui a la propriété de « s’électriser » quand on la frotte.
A – Deux corps frottés l’un contre l’autre puis séparés, dégagent de l’électricité statique.
Dans un corps non conducteur, les charges restent à l’endroit où elles ont été générées par le frottement.
Dans un corps conducteur, les charges sont réparties sur la surface, et peuvent se transmettre sur d’autres corps conducteurs en contact avec icelui.
B – Deux corps chargés avec deux « fluides » différents produisent un champ « électrostatique ». Si un corps conducteur pénètre dans ce champ il sera chargé sans contact.
L’un agit sur l’autre. Ce sont les deux pôles de la même substance homogène.
Le Principe Radical de l’Univers, le REBIS. (Page 234 de la Doctrine Secrète. Tome 1. H.P. Blavatsky)

Ainsi il n’est pas possible que même les Chasseurs-Cueilleurs ne connaissent pas « l’électricité », et d’autres « civilisations » des millions d’années avant eux. Rien de nouveau sous le Soleil, il n’y a de nouveau que ce qui a été oublié.

FEU = CHOCS ET FROTTEMENTS

Produire du Feu se ramène à deux principes physiques : percussion (acier contre silex, ou silex contre marcassite) ; friction.
Avant la découverte du métal on frappait le silex sur un morceau de marcassite.

La marcassite abondante dans le Nord de la France ressemble à la Pyrite (Sulfure de Fer). L’étincelle produite par le choc (comme quand on frappe un Cristal avec un petit maillet de bois) doit bien-sûr tomber ou toucher un produit très inflammable. L’un des meilleurs est l’AMADOU (Champignon Amadouvier). Amadou sonne comme Amour puisqu’il produit le Feu !
AMADOR : Amant ; et AMADOUER, AMAISER c’est apaiser, accorder, gagner. AMANCE : amour, attendrissement, qui donnera AMAN (en pays musulman : octroyer la vie sauve à un ennemi ou à un vaincu) ; et AMANT : personne qui aime d’amour, amoureux, soupirant. Qui dit Amour dit ATTACHEMENT, de la découle AMARER (entrer au port), AMANTELER (couvrir), AMASER (bâtir un héritage, un édifice), AMANT (juges des cause civiles), AMARITET (affliction) etc. (Référence : Glossaire de Du Cange).

Les chercheurs en Préhistoire pensent que le Feu est maîtrisé en Europe depuis le début du Paléolithique supérieur, donc dans la voie de l’Agriculture.
La technique des briquets à friction bois contre bois utilise le frottement qui dégage de la chaleur et de la sciure produite par l’usure des deux bouts de bois riches en fibres inflammables.
En l’état actuel, personne n’a aucune idée du contexte social dans lequel les techniques du Feu étaient couramment pratiquées, l’emploi du Feu reste totalement spéculation.
Au 19è siècle, en Europe orientale, on utilisait pour produire « le feu nouveau » deux bâtons de tilleul actionnés par un garçon et une fille. Le choix de personnes du sexe contraire renvoie à la symbolique assimilant la production du feu à un acte sexuel ritualisé. Les mythes d’origine du Feu fourmillent d’exemples où le Feu est associé aux organes sexuels masculins et féminins : il est tiré de l’intérieur du pénis d’un Kangourou dans un mythe australien ; il jaillit de l’organe sexuel féminin dans de nombreux mythes de par le monde.

LE PIEU ou LIT
Dans nombre d’endroits de la planète, Feu = Corps, donc sexualité solitaire, duelle, ou collective (orgie). On produit l’étincelle par frottement des mèches, par les glissements répétitif d’une scie-à-feu, par la percussion sur un Cristal ou par Pyrite de Fer ; et c’est par le frottement et la percussion coïtale que l’on produit le plaisir et l’émission séminale. De façon universelle, le PIEU ou BÂTON VERTICAL est considéré comme mâle (phallus). Et le Bâton horizontal avec son encoche médiane comme femelle. Dans le cas de la scie-à-feu, la fibre masculine court dans la fine entaille féminine. Alors des étincelles intimes jaillissent du lieu génital de la femme. On peut ainsi parler de « FEU DE L’AMOUR ».
Mais le bâton horizontal symbolise aussi le LIT : on dit « aller au pieu » pour se re-poser, se relaxer. Aller au pieu c’est « être au courant », dans le FLUX du ruisseau, le JUS, comme dans le cas de la scie-à-feu et de sa partie féminine. Le Pieu, le Lit est une caricature de la Stargate où l’on réalise l’Instant dans le Sommeil profond quand le mental est dompté et inefficace.
La VOUIVRE est un merveilleux symbole du FLUX, du JUS, de GARGAN GARGATE (Gargouille et Gorge ou Gosier), cette Vouivre que de nombreux héros (Saints Georges, Michel, etc.) doivent maîtriser mais non tuer (involution et évolution marchent ensemble). De Gargan Gargate découle aussi GARDIN : Jardin, verger ; et GARDEOR : gardien, supérieur d’une maison religieuse.

Le Feu est typiquement une partie de l’énergie de la Terre-Mère donnant la vie. Le Feu fait la partie de l’Eau primordiale ou CHAOS. L’ordre des compas-équerres franc-maçonnique ou de l’humain non initié sont le DÉSORDRE avec leurs gardiens du désordre qu’ils appellent « gardiens de l’ordre » ! Car comme énoncé par Le Trévisan, toutes choses s’ordonnent d’elles-mêmes sans interférence.
Le soi avec un s minuscule est le Satan que le Soi avec un S majuscule doit contrôler mais non tuer : le Conscient lumineux élève à lui l’obscure tréfonds et l’éclair, ainsi il est désormais très difficile d'être, par moments, un ami de Lucifer (Lucie : lumière électrique, et fer-faire : action).

Au 8è siècle de notre ère, le Concile de Leptine interdit d’allumer des feux sauvages par bois frottés ! Les feux n’étaient pas considérés « païens » mais leur production par frottement rappelait trop la sexualité.
Depuis le choix et la chute dans la voie de l’Agriculture l’humain n’a pondu que sa « thermodynamique » ou technologie du Feu débauchée de la Nature. Il n’utilise que de la technologie non pragmatique (faiblesse), une parodie de la Nature, parce que depuis 10.000 ans technologie est synonyme de civilisation et de villes, donc de supposée sociabilité : nous en vivons l’infernal résultat de nos jours où tout marche à l'envers, sur la tête !!!

Avec le Feu le monde devient sexualisé. La parturiente des métaux devient le Forgeron et plus tard une thème de l’Alchimie. Le Feu est devenu AGENT DE TRANSFORMATION, donc de PASSAGE. Au Moyen-Âge dans le folklore religieux et laïque, Jésus et le Diable sont « Maîtres du Feu ». Feu et Forge, mort et résurrection par le Feu, sont attestés dans les mythes et rituels chamaniques.

(Référence partielle à : Chasseurs-Cueilleurs - Comment vivaient nos ancêtres du Paléolithique supérieur, sous la direction de Sophie A. de Beaune ; chapitre : Une ethnologie du Feu au Paléolithique est-elle possible ? Par Jacques Collina-Girard. CNRS Éditions).

[En haut de page : Phénix sur Bronze, fin de l’époque Shang en Chine]
 
 

Dernière mise à jour : 26-01-2013 23:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >