Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le zéro est un PASSAGE
Le zéro est un PASSAGE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-01-2013 00:49

Pages vues : 3719    

Favoris : 414

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
frise_poliak2.jpg
 
 
Le zéro est un PASSAGE
Il y a Le Zéro puissance direction plus, et
Le Zéro puissance direction moins.


Il y a autant « d’absolus » que de cerveaux des humains habitant cette planète. Gros problème. Et pourtant....
 
 
 
L’évolutionnisme repose sur le Big Bang et sur l’Individu : compter pour UN ! Limiter la Vie à la dimension QUANTITATIVE DES BESOINS PHYSIQUES. Le Spagyriste capitaliste cuisine la Matière pour s’en approprier égoïstement les richesses énergétiques, il se rejette de l’ensemble. Évolutionnisme ne va pas sans la MÉMOIRE : depuis le Big Bang on accumule, nous le voyons bien à propos de notre « civilisation » qui accumule le nombre de Terriens sur cette planète, qui accumule la complexité et les technologies... Donc ON POSSÈDE, ON REMPLI SON VENTRE, d’où ensuite la GROSSE COMMISSION des Wall Street & Co... Et à l’inverse, les physiciens cherchent à trouver toujours la plus petite particule de la matière genre « Particule de Dieu » ! Avec des toujours toujours plus grosses machines ou accélérateurs...
Chez l’animal la mémoire est seulement une fin en soi. Alors que chez l’humain ça ne suffit pas, son mental est au service de sa dramatique volonté, son appétit d’être Tout, ou de se prendre pour Dieu et d’accumuler tout, la globalité de l’existant, alors qu’il fait la partie de ce Tout. Dans le schéma de Jean Coulonval ci-dessous, la volonté boucle sur l’espace. Coulonval explique que la volonté c’est le besoin d’être Tout, de vivre tout, ce qu’il ne peut faire qu’en vivant, non pas seulement l’envers des choses, mais aussi leur endroit (voir les deux côtés de la Montagne à la fois) ; et cet endroit des choses c’est la mémoire des choses, leur perception ontologique du Tout. Le « Je suis CE JE SUIS » inclut Dieu expliquait Ramana Maharshi.
 
L’évolutionnisme c’est le TEMPS, la Chronologie tueuse qui construit l’idéation, donc les Mots/Maux. Et la théorie du Big bang est là-dedans.

Le véritable sens du mot SCIENCE c’est ÉMERVEILLEMENT. Il y a beaucoup de curieux et peu d’émerveillés, qui sont aussi authentiques que les Saints.

RAPPEL : l’être humain est le Tout, le Zéro, la Stargate, l’Instant ou Soi. Il ne peut se percevoir tel qu’à partir de l’Instant, du Soi, Dieu, Centrum Centri, etc., là où est transcendée la dualité sujet-objet. Dieu n’existe pas IL EST : Je suis CE JE SUIS. C’est l’Être Christ ou Dieu-Homme synthèse du Tout (Ciel et Terre, Métaphysique et physique). De nos jours on ne retient que l’aspect divin ce qui conduit à la division temporel et spirituel, donc à une coupure d’avec la Nature. Ainsi on végète dans le temporel, que la franc-maçonnerie appelle « laïcité » et les profanes qui ne sont aucunement concernés par le spirituel. Seuls les francs-maçons sont concernés pas LEUR spirituel ou contre-Église ou religion particulière : LA MORALE ET LE SOCIAL, qui n’est absolument pas la Connaissance. La franc-maçonnerie est une contre-religion et donc une religion aussi, comme on fait un contre-feu pour arrêter les incendies de forêt ; mais un contre-feu est aussi un feu.

Le TRIANGLE est la première figure fermée, un circulus. Si ce circulus pivote sur son axe il engendre la Sphère. Une Sphère vide, simple concept de la surface d’une boule. C’est la longueur, par analogie avec la longueur d’un parallélépipède qui, elle aussi, n’est rien de plus que le concept de la ligne droite (Onde).
Si cette surface sphérique se plénifie, réalise sa possibilité de contenant, elle rend réelle du même coup son ex-istance de surface qui jusqu’alors ne se présentait que comme un concept. On est au stade du corpuscule, nommé par exemple largeur, par analogie avec la surface d’un quadrilatère, ou tout autre surface d’un volume euclidien.
Si cette Sphère réifiée, qui n’est encore que ce qu’on peut appeler un nœud d’énergie, éclate, projette hors d’elle-même d’autres nœuds d’énergie qui occupent au moins trois points de l’espace qui auparavant était vide au sens euclidien, l’énergie est alors euclidianisée, matière telle qu’elle apparaît à nos cinq sens, et donc observable et mesurable. Ce stade peut être appelé « hauteur », par analogie avec la hauteur d’un parallélépipède qui réifie le volume, de même que la larguer à réifié la surface.
On a la trilogie : Onde-Corpuscule-Atome (fait de plusieurs corpuscules). (Référence à Jean Coulonval : Synthèse et Temps Nouveaux)


Selon Jean Coulonval :
1 - La vie végétale est un bouchage de la sensibilité sur le mouvement métaphysique de la matière. (Métaphysique dans le sens du contraire du physique euclidien). MÉTAPHYSIQUE : sens de 1292 : ce qui suit les questions de physique.
2 - La vie animale est un bouchage de l’intellect sur le temps métaphysique, le mouvement, la matière et la sensibilité.
3 - La vie humaine, en bouclant la volonté sur l’espace, synthétise toute la création (3 termes, 3 x 3 = 9). Volonté dans le sens de lieu ontologique de l’âme dont la fonction est le désir d’Absolu, et non pas comme l’intensité d’un désir et de l’action pour accéder à l’objet ou le but désiré, comme lorsqu’on désire boire un verre de bon vin.

« Un volume ou espace est Esprit coagulé en matière plus ou moins dense. Le point mathématique n’est pas une abstraction mais le sommet formé par la rencontre d’au moins trois arêtes de trois plans [Triangle ou première figure fermée]. Tout est volume, a volume », écrivait en 1957 R.A. Schwaller de Lubicz.

Donc, le Point, le Point mathématique ou Zéro, la Focal comme l’eau contenu au centre de la Stargate n’est pas un volume, rien de plus qu’un concept, un PASSAGE possible, et pourtant dedans l’image y est virtuellement contenue en sa totalité : c’est MAÂT ou DIRECTE ou INSTANTANÉ comme le symbolise la déesse égyptienne. Jean Coulonval explique qu’il ne peut exister un plus petit grain de matière, une plus petite brique euclidienne. La matière est une réalité euclidienne mesurable, et en tant que telle indéfiniment divisible en principe, et il est arbitraire de décider que cette division s’arrête à un certain moment (puisque c’est alors une opinion et rien de plus). À l’opposé, un volume euclidien est indéfiniment multipliable et il n’y a aucune raison logique de s’arrêter à un volume défini. Physique atomique et astronomie sont un même problème.

Ainsi le Zéro n’est pas le Zéro, il est le ZÉRO MOINS UNE QUANTITÉ INDÉFINISSABLE en direction de, une sorte de Terre à profondeur indéfinissable comme il y a un Ciel à profondeur indéfinissable (infinie dans le sens spirituel). Rien n’est « plat » !

Notre dérive vers le Nouvel Ordre Mondial est bien le mariage pour tous : religion, relier capitalisme et communisme en une entité nommé « démocratie ». Nous en sommes rendu comme si le Christ, le Logos, disait au Père : « Va te faire foutre. Je n’ai plus besoin de toi, je suis majeur et évolué. La Vérité, à partir de maintenant [1789], c’est moi qui la fabrique, c’est moi qui la pond [les lois] » (réf. à Coulonval). De là découle le système des opinions ou « libre pensée », et l’hypocrisie d’État ou officielle qui prétend que les opinions se tolèrent entre elles, avec pour seule juge de paix le score électoral. Si jamais l’oligarchie se met effectivement en place sous la forme d’une gouvernance mondiale, nous aurons une forme de Staline-oligarchie qui décidera du « Sens » qui doit s’inscrire sur l’écran-intellect des profanes, seulement à partir du monde des accidents ou spatio-temporel, c’est-à-dire à partir du matériel ou du mesurable, puisque les essence sont inaccessibles (à cette oligarchie dictatoriale).
Ainsi, quiconque n’accepte pas la décision de l’oligarchie sera considéré comme un malade, un fou, et on le supprime à coup de Big Pharma. C’est du même thème que l’Inquisition, et ce sera nécessairement la condition « sine qua non » de la survie de ce Nouvel Ordre Mondial. Il ne peut pas en être autrement, d’où l’obligation d’avoir le contrôle absolu sur l’ensemble des Terriens.

« Nous vivons une descente aux enfers, avec la certitude d’en sortir. Il y aura des désastres, des conflits d’une cruauté inimaginable. Les crématoires de Hitler n’étaient qu’amusettes de laboratoires. Dans vingt ans la Terre sera saturée d’humains. Il faudra en supprimer. Mais m’état terrestre est à l’homme ce que la chrysalide est au papillon. Ne pas mourir en chrysalide, c’est cela être sauvé. Mais même les chrysalides seront sauvées car tout est né de l’Unité et ne peut pas ne pas rejoindre l’Unité. Il n’y a pas d’autre monde que celui de l’UN [ou Instant ou Soi] », Jean Coulonval dans une lettre à Eugène Ionesco le 1er mai 1974, à propos d’un reportage de la télévision sur Jean Coulonval à l’initiative d’Aimé Michel qui écrit alors dans la revue « La France catholique » une chronique scientifique.

Comme le dit très bien R.A. Schwaller de Lubicz : « Tout est volume, a volume ». C’est une question d’ÉCHELLE :
Je vis quelque chose au loin,
et je crus que c’était un animal.
Je m’approchai, et je m’aperçus
que c’était un homme.
Je m’approchai encore, et je compris
que c’était mon frère.
(Poème Tibétain)

En s’éloignant de la Terre le voyageur finira par la voir comme un minuscule POINT, et pourtant dans ce « point » que de choses !!!
Pour comprendre : un rapport est établi au moyen d’un personnage humain dessiné devant un objet ou un bâtiment pour en donner une « échelle ».
Sans cette échelle, l’objet ou le bâtiment « n’est pas parlant ».
Quelle échelle ? Échelle de Temps : Temps philosophique (Temps en fonction du labeur de l’Artiste), Temps du Végétal ? Quelle référence, à quoi se référer ? Un terme scientifique émit par un chercheur au Moyen Âge, avec sa mentalité de l’époque ?
Échelle = Ascension, graduations, degrés. On pose l’échelle contre un mur et il faut d’abord monter à l’échelle, ensuite seulement on peut en descendre, et non l’inverse (c’est du, ou dans le bon sens !)
D’égal à égal (d’Ouvrier à Ouvrier). Nature à Nature ou Nature esjouir Nature.
Système de référence : la Lumière elle-même doit bien se référer à quelque chose !?

En plongeant dans la matière vers l’indéfiniment petit on découvre aussi des mondes (voir la page Chimie Occulte). Comme le dit Jean Coulonval plus haut, il n’y a aucune limite dans l’indéfiniment grand et l’indéfiniment petit, c’est cela le Zéro Plus et le Zéro moins. LE POINT. On dit bien « Un point c’est Tout », ou « faire le point », ou « mettre les points sur les i » pour mettre les choses au Point. Le mot ISLE (ÎLE) indique le même sens : le point contenant un monde, celui que constitue l’île au centre des Eaux primordiales.

Le Zéro Plus et le Zéro moins peuvent correspondre à des PRINCIPES ou BASES, le SEUIL, et de manière indéfinissable (infinie). Car pourquoi un principe devrait être lui-même fini ? Genre « plus petite partie ou atome de la matière » ?? Tout est mouvement.
Si les adeptes de la théorie des quanta croient au concept « Particule de Dieu », cette « particule » n’est qu’un « morceau » faisant la partie du Soi ou Instant, qui n’est ni un Zéro, ni une Terre ni un Ciel, mais plus et autre chose que le Tout ; et vraiment à l’infinie.

Une base vraiment solide est ce que Coulonval écrivait sur son schéma ci-dessus : « Dieu brasse dans les deux sens » (Involution-Évolution : tourbillon ou vortex). Mais la Première base encore vraiment plus solide est LE VIDE (Vide de l’Espace), le RIEN. Comme l’explique Ramana Maharshi, la seule Réalité c’est le Vide, le Soi puisque ce qui Est doit perdurer à jamais et ce qui  naît doit aussi disparaître. La « matière » ce ne serais que 0,0000001% de « solide ». Alors les francs-maçons et leur truelle peuvent aller se faire voir avec leur matérialisme ! Même le Vide n’existe pas... il est plein ! Virez le D de Vide et ça donne VIE.

Une autre base, celle-ci humaine : la constante de Planck (notée h) : 1.616 x 10 puissance-moins 33 (plus petite distance que l’Univers serait capable de créer). La constante de la vitesse de la lumière et pour moi une erreur, une prison. La constante de Planck est donc une convention de notre expérience d’humain. Une autre constante célèbre et ancienne : le nombre Phi : 1,618.

SEUIL : en de nombreuses tradition, le Seuil d’un temple, d’un sanctuaire, du mausolée est intouchable. On ne le franchit que par enjambée sans que le pied touche. On se prosterne devant lui et on le baise. Coutume s’étendant jusqu’en Asie centrale et en Sibérie, à Haïti, chez les Soufis d’obédience chiite d’Asie mineure. Donc « franchir le Seuil » est comme PARTIR EN VOYAGE. C’est le PASSAGE. Il symbolise à la fois la séparation (voyage) et la possibilité d’une rencontre, d’une union, d’une nouvelle aventure. Le Seuil est une Base, une Règle véritable, un grand Principe. Le Seuil peut-être Plus ou moins : adhérer aux règles qui régissent le point d’arrivé, ou ne pas y adhérer, ou y adhérer en partie au risque de se faire rejeter.

Je termine par la dernière base allant avec le Vide : LE TORE, lequel symbolise parfaitement le PASSAGE, l’Instant. (Voir aussi l’effet Coriolis : hémisphère Nord les énergies tournent dans un sens, hémisphère Sud dans l’autre sens)........
 
 

Dernière mise à jour : 29-01-2013 01:14

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >