Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Conspiration par la mode du messianisme
Conspiration par la mode du messianisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-05-2013 00:24

Pages vues : 3383    

Favoris : 388

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Conspiration imposée par la mode du messianisme
par la mode de l’ESCAPE ou Fuite en avant


Seul existe et est visible le FAUX ou ILLUSION. Le vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu, car il y alors sujet-objet.
 
 
MESSIANISME ou OMBRE et OMBROYER (se protéger sous), HOMBRE, HUMBRA, HUMANITÉ, ERSATZ ou substitut à l’Instant. OMBRE ou reflet du DOUBLE (tout est double dans la Nature).
OM (OS), HOMME, HOMO, HOMMAGE (serment), HUMILITÉ, HUMILIER (incliner la tête)

Début d’une histoire d’ombre, d’après un conte populaire russe recueillit par Afanassiev : Ivanouchka l’idiot. Ici Ivanouchka est nommé Oukhaou et vit en Égypte ancienne.
Oukhaou (l’idiot, le 3e fils d’une même union), arrive les mains pendantes vers ses 2 frères sensés, assis sur le pas de la porte de l’une de ces maisons basses.
- FRÈRE 1 : Que viens-tu faire ici Oukhaou ?
- OUKHAOU : Je vous ai apporté à manger.
Les 2 frères sensés se regardent en rigolant.
- FRÈRE 2 : Eh alors, donnes vite !
- OUKHAOU : C’est que, mes frères, un homme que je ne connais pas s’est mis à me suivre le long du chemin et il a tout mangé !
- FRÈRE 1 : Quel homme ?
- OUKHAOU (il désigne son ombre) : Le voilà ! il est toujours là !
Les 2 frères se lèvent et tapent sur leur frère Oukhaou qui crie. Puis ils poussent leur frère derrière la maison.
FRÈRE 2 : Bon à rien et idiot et toc toc (il montre sa tête), tu garderas nos brebis.
...
 
L’Ombre est le contraire de la lumière, elle est aussi symbole des choses de l’Escape, irréelles et changeantes. L’ombre est le côté Yin par rapport au Yang. Qui dit Ombre dit ANGLE et donc ORIENTATION et espace... Être sans Ombre c’est réaliser le Soi-Instant. Par conséquence la Pré-Ombre est la spontanéité (comme l’explique Lie-tseu). L’Ombre est dans le sens d’un univers en CORRÉLATION SANS DISTANCE (instantané) et ainsi représenterait notre monde spatio-temporel, QUI EST DANS LE MENTAL comme l’indique bien Ramana Maharshi. Le monde spatio-temporel n’est qu’une ombre, un fantasme, une illusion. Pour nombre de peuples l’ombre représente l’âme ; les Toungouses évitent de marcher sur l’ombre d’autrui.

OMBRE = LE DOUBLE qu’il faut marier pour en faire l’Unité (le JÉ-SUS ou Je suis ce JE-SUIS). Soit encore : l’Ange gardien qu’il faut apprivoiser.

JÉSUS ou Je suis ce JE-SUIS, Christ, est l’anti messianisme, il est le Soi-Instant, on dit bien quand on est surpris par l’Instant : « Jésus ! Doux Jésus ! ». Il est Sincérité.

SINCÉRITÉ
: *FOI* *NAÏF*
Saint – serre : le Saint serre la Foi au plus près.
Quand il y a SINCÉRITÉ et forte croyance alors ÇA MARCHE. (Voir les arts martiaux et la « projection » du Qi ou Prana-souffle)
*Fluidité* *Eau* *Transparence* *Volonté*
Voilà une véritable Source de richesse que j’oserai comparer à de l’Or, et a employer dignement.
Par exemple : la Sincérité c’est ne pas être “ endormi ” (ou dormeur !)
Tout travail doit être accompli pour lui-même, de la manière où l’on se trouve. (“ Je suis le chat qui s’en va tout seul ” du lieu).
Ne pas penser au résultat. C’est comme cela que le travail sera bien fait et bien réussi.
Une œuvre sincère est communicative ; elle sera donc appréciée par beaucoup.
Une personne grâce à un don, et qui est capable de soulager totalement de sa souffrance une autre personne, ne peut pas demander à cette personne une somme d’argent, ni même le moindre cadeau.
Réaliser la Sincérité c’est réaliser le Soi : fusion corps et Instant donnant une fluidité énergétique.
SINCÉRITÉ = TRANSPARENCE et fluidité de l’intention. L’énergie est l’échange de volume d’informations. Par conséquence le récipiendaire doit être pur, d’où l’authenticité de la Réalisation du Soi. À ce moment là, et dans un mental totalement dompté (pur) l’être est totalement protégé, même d’une balle d’arme à feu quelconque, puisque le monde se trouve dans le mental dompté, aucune arme ne peut atteindre le vaisseau ou corps. Voilà l’arme du futur. Voilà la description de la Sincérité et la Réalisation du Soi-Instant : JÉSUS ou JE-SUIS.

La réalisation du Soi est donc aussi énergétique genre « énergie du Vide » qui est aussi Instant. Certains pratiquent la méditation pour « se remplir de l’énergie du Vide » comme pour « recharger leur batterie ». C’est encore une manière de dompter le mental.
L’énergie matérialiser pourrait ressembler à ce qu’en Orient on nomme le QI ou CHI.


ARCHÉE.

ARKHIAIOS – ARCHEUS/ARCHÉ-TYPE : principe ou modèle, ou l’original (le contraire étant copie). Archée, du Grec qui vient avant. Vient probablement du mot Arche de l’Arche de NOÉ, ou NOÉ avant un déluge a pris un modèle de chaque animal dans son Arche, afin de pouvoir repeupler la Terre. L’Arche contient les germes de toutes les choses vivantes.
Selon “ autrefois ” c’est le Principe de Vie, sorte d’énergie, le Souffle Vital ou Prâna en Sanskrit, (différent de l’Éther) qui remplit et détermine la Longueur Largeur Hauteur.
L’Archée, Âme-Esprit générale, met en mouvement, pénètre toute la Nature. C’est un principe indéterminé, une sorte de chaleur céleste, présente partout et à chaque Instant. *Point*
C’est “ l’Éther-Père ”, base et source manifestée des phénomènes innombrables de la Vie. *Pré-Matière* *Origine* *Chaos*
Des synonymes pour l’Archée :
PTAH : le Saint Esprit des Égyptiens. (Voir le chapitre 24 du Livre des Morts des Anciens Égyptiens)
L’AETHER, l’Âme Universelle, le Ch’i ou Ki ou Qi Chinois.
AZOTH : de A à Z.
L’Âme Universelle appelé aussi la Lumière Astrale, l’Influx Astral ou Esprit Astral chez Cyliani : l’influence androgyne des étoiles aide à soulever le voile des secrets de la Nature.
La Lumière Astrale correspond à l’AKASA des Hindous. L’AKASA, selon H.P. Blavatsky dans Isis Dévoilée, est l’Éther à l’état actif ; une “ électricité ” occulte. C’est en tout cas une “ force ” cosmique.
AKASA = Grand Vide *Chaos* ou Espace Divin ; ne devient Ether que sur le plan de l’Univers visible.
Et cette “ force ” agit avec le labour de l’homme.
Les forces invisibles de la Lumière Astrale sont une sorte “ d’aimant ”.
Il n’y a qu’un AIMANT dans l’Univers et de lui procède le “ magnétisme ” de tout ce qui existe. Cet Aimant est ce que les Cabalistes nomment le Soleil Central Spirituel ou Dieu. (Cité par H.P. Blavatsky dans Isis Dévoilée. Vol 1. part 1, à propos de A. Kircher)
Toujours dans Isis Dévoilée, A. Kircher cite : l’homme peut communiquer sa propre vie, et, jusqu’à un certain point, animer (par le magnétisme) les objets inorganiques. Plus loin : la colère, la jalousie, l’amour et la haine, l’amitié sont toutes des modifications de l’atmosphère magnétique qui se développe en nous.
La Lumière Astrale peut se partager en Lumière Céleste ou Souffle Divin, et en Lumière Astrale ou Âme Astrale.

Dans la Lumière Astrale, il y a :
1- Polarité + ou mâle OD car vivifié par un *Adepte* pur qui sait diriger les forces aveugles, et pour produire des bonnes causes !
2- Polarité – OB ou Python, partie femelle, état passif, livré à son propre mouvement, entraîné involontairement. Danger/Mort !
3- Les propriétés cachées de la Lumière Astrale sont appelées AOR ou AOÛR symbolisé par le Caducée des 2 Courants cosmiques.
*Serpent*. AOR est une combinaison de 1 et 2.
La Lumière Astrale est symbolisée par un Serpent, mais on pourrait aussi la rapprocher avec le symbole du Chat et ses côtés doux, animal électrique et imprévisible, mystérieux, et sa démarche ondulante de félin.
La Lumière Astrale est une sorte de Creuset qui cuisine ce qu’on a mis dans ce Creuset ; c’est dans elle que réside la latence de Vie, et elle sert donc bien à l’Alchimie (partie physique).

Enfin, il est bien difficile de démêler tout ce qui se balade au-dessus ou dans nos têtes, auquel nous pourrons donner le nom que l’on souhaite puisque c’est aussi dans le mental !
Il faudrait des “ appareils ” pour filtrer tout ça ! Et aussi, c’est là qu’intervient le “ Tout est possible, mais Tout n’est pas permis ” de Roger Bacon. Car si quelqu’un décide de “ commercialiser ” de l’Archée ou du Qi en conserve, après avoir réussit à le capter, le danger pourra être grandiose ! phénoménal ! Imaginez quelqu’un « mettant du Qi » dans une arme et la projetant sur quelque chose ! À côté une bombe atomique serait un pétard de fête républicaine maçonnique.
Mais pas de danger, parce que : QUELLE ARCHÉE ???
Pour conclure, il est évident que l’Archée EST DANS la manifestation, ce n’est donc pas le TAO !

Revenons à l’OMBRE et au DOUBLE et au SPATIO-TEMPOREL.
Tout est CYCLE ou REFRAIN ou RE-DÉCOUVERTE, donc pas de « droit d’auteur » car l’écrivain Savinien Cyrano de Bergerac savait déjà, avant Alain Aspect et David Bohm, que VOYAGER C’EST ÉCHANGER DES VOLUMES : IL N’Y A PAS DE DÉPLACEMENT, PAS DE LOCALITÉ car rien n’est séparé (pas de spatio-temporel).

Cyrano rejetait la notion de LOCALE et de ce fait dépassait largement Albert Einstein. Il concevait déjà l’électricité : « Il est facile à juger que dans le Monde le mouvement n’augmente ny ne diminuë, puisque ce qu’un corps en perd se conçoit possedé par un autre » (Fragment de Physique, chapitre 7 : Du ralentissement du mouvement).
Cela correspond aux ions ou molécules qui deviennent positifs lorsqu’ils perdent des électrons ; et inversement les ions deviennent négatifs lorsqu’ils gagnent des électrons.

« - Ayant serieusement medité sur la nature du mouvement, il me semble que tout ce que nous pouvons dire pour expliquer la connoissance que nous en avons, consiste à dire qu’il est le passage d’un corps du voisinage de certains estres dans le voisinage d’autres estres. Et en cela je m’éloigne un peu du sentiment du vulguaire qui le définit le passage d’un corps d’un lieu en un autre ; car il conçoit tous les corps logez dans une étenduë ou espace de laquelle ils diferent réellement ; de sorte qu’attribuant des parties à cette étenduë, il conçoit le corps mobile appliqué successivement au lieu dont il est contenu. Cette pensée seroit raisonnable, si ce qu’il supose estoit vray : mais comme nous avons rejetté cette prétenduë extension, parce qu’elle est la matiere mesme, nous sommes obligez de considerer cette mobilité à l’égard des parties de la matiere, & non pas de ce lieu imaginaire qui n’a point de parties, puisqu’il n’a pas d’extension. Se mouvoir donc, c’est se détacher de certaines parties d’un corps, pour s’appliquer à d’autres : & parce que tout détachement est réciproque, c’est-à-dire qu’un corps ne se sçauroit détacher d’un autre, que cet autre ne se détache en mesme temps de luy ; il s’ensuit que l’on ne sçauroit concevoir qu’un corps se meuve au respect d’un autre, que cet autre ne se meuve au respect de celuy-cy ; & par consequent si je fais une piroüette dans le Monde à l’entour de mon propre centre, ou bien si je demeure sans bouger dans le mesme lieu (ce qui est encore la mesme chose) il s’ensuit à cause que les parties du Monde qui m’environnent se détachent de certaines parties de la surface de mon corps pour s’appliquer à d’autres ; il s’ensuit, dis-je, la mesme chose, si je me suis meu dans le Monde autour de mon centre, que si toutes les parties du Monde se sont meuës à l’entour de moy. Vous ne sçauriez donc prononcer que l’un se meuve plutost que l’autre, si ce n’est sous certaines considerations, dont la meilleure que vous puissiez avoir, c’est d’attribuer le mouvement au corps, dans lequel est la cause du détachement, & le repos à l’autre.
... »
(Texte d’époque mis en français actuel, chapitre : Du mouvement et du repos, dans : Le Fragment de Physique, page 530, de l’édition des Œuvres complètes de Savinien à la Librairie Belin). Voir aussi la page : Le monde de la TENSION... pour éviter PAN.

Et chez Ramana Maharshi :
« Vous avez quittez votre maison dans une charrette, pris le train, êtes descendu à a gare, remonté dans une charrette et vous vous êtes retrouvé dans cet ashram. Quand on vous à demandé ce que vous avez fait, vous avez dit que vous avez voyagé depuis votre ville jusqu’ici, n’est-ce pas ? Le fait n’est-il pas plutôt que vous n’avez jamais bougé et que ce sont les divers moyens de locomotion qui vous ont transporté tout le long de votre route ? De même que vous confondez ces mouvements avec les vôtres, vous faites ainsi pour les autres activités. Mais ce ne sont pas les vôtres. Ce sont les activités de Dieu ».
(Ramana Maharshi, entretien 78)
Donc il n’y a pas de « transmission » puisque il n’y a pas de localité. Il n’y a que l’Instant et « différents rayons » ou Sources.

Tout se réduit à l’Unité, il n’existe pas de dualité (un Dieu et son adorateur ou sujet et objet], de rivalité positif et négatif, winner et loser, bon et méchant, etc. Ainsi un adversaire en face de son « rival » se « marie » avec lui : il absorbe son énergie et la canalise : la force du rival est capté par l’adversaire en vertu du mariage et du partage, et une fois à l’intérieur de l’autre on peut en faire ce qu’on veut. Là encore on retrouve le principe antique de l’Homéopathie (Nature esjoir Nature), par exemple chez Jacob Boehme : Le chaud ne réclame pas le Froid son contraire, mais le Chaud son semblable ; seulement un semblable purifié (à dose infinitésimale). Donc dans un combat celui qui réussit à se « fondre dans l’autre » en « devenant lui » pour jouer avec son énergie. Mais bien plus : non seulement en réalisant le Soi-Instant se fondre dans l’autre, mais aussi DANS L’ENVIRONNEMENT, puisque celui-ci est aussi dans le mental. C’est une application du pouvoir de l’Instant ou Soi, mais une mauvaise application car il y aura le cancer du pouvoir et de la volonté ; et si la Sincérité décrite plus haut est absente, on court à la catastrophe gigantesque.
Étant jeune dans un camp d’été de scouts, j’ai eu l’occasion d’expérimenter naturellement et sans aucune préparation cet « effet de l’Instant » agissant dans l’environnement. Il s’agissait de Balle aux prisonniers : j’étais tellement à l’aise avec l’environnement que j’évitais à tous les coups d’être touché par le ballon... Dans ces moments je ne connaissait plus mon ego et était « marié » avec l’environnement et ses êtres. C’est ainsi que dans l’absolu on peut arrêter des locomotives ou des balles d’armes à feu sans rien sentir... Dans un certain sens on peut alors parler de QI ou CHI. C’est d’ailleurs à partir de là que l’on peut parler aussi de nourriture pranique. Cependant SI ON N’Y PREND GARDE on risque de tomber dans le pouvoir occulte surnaturel bien dangereux... car toujours dans le mental et non naturel par rapport au Soi ! « Ce qui n’est pas naturel, mais acquis, ne peut pas être permanent et ne vaut pas la peine que l’on s’efforce de l’obtenir », dit Ramana Maharshi à l’entretien 20. Il faut veiller, toujours, toujours.

Se défier absolument de tous pouvoirs car il n’y a aucun but à atteindre. Comme le dit Ramana Maharshi à l’entretien 123 : « Vous êtes Cela [la vérité éternelle]. Pouvez-vous rester séparé du Soi ? Être vous-même ne demande aucun effort puisque vous êtes toujours Cela [je Suis ce JE SUIS] ».
Ainsi le GRATUIT et le NON NÉCESSAIRE, le « manque d’intérêts » (non agir) est naturel au Soi-Instant, et comme notre monde actuel est l’Escape ou la fuite en avant avec son messianisme, il invente le FAIRE et le PAYANT et son Saint FRIC ; il invente surtout les compas-équerres ou conventions ou ORDRE IMPOSÉ. Refuser le Gratuit en imposant ce monde du Saint Fric où tout est presque payant est un automatisme de défense qui entre en jeu dès que l’Instant ou Soi est perçu comme inconfortable. S’éloigner de l’Instant c’est promettre le messianisme et le Royaume de Dieu (des Juifs) sur Terre ou voir la vie en rose ! Je dis que la fameuse Chute adamique dans l’Ancien Testament est la perte de la représentation immédiate, dans l’Instant, du seul réel, ce qui est représenté par le Dieu grecque PAN et sa PANIQUE. Panique venant dès que la réalité se présente dans l’Instant au mental, donc sans « laisser le temps » ou recule ou idéation du mental pour « voir venir » ; il manque le DÉCALAGE ou le sujet-objet ou dualité. Depuis la Chute, tout au moins selon l’Occident judéo-chrétien, on refuse la SPONTANÉITÉ.
La Chute d’Adam c’est chaque fois qu’il y a catastrophe : on dit d’un acte qu’il a été accompli en catastrophe précisément lorsqu’il y a catastrophe et « pas le temps » d’aviser avec le mental, le réel surgissant en même temps que son ombre. La panique est donc la non-maîtrise de l’environnement, et du Soi-Instant. La Chute et la Panique sont la conséquence de l’INSOLITE ou le contraire du Qi ou Chi ou Archée ; l’Insolite est la polarité OB (Python).

L’Escape ou fuite en avant du messianisme et de son évolutionnisme c’est aussi cette forme d’éloignement de l’Instant-Soi : le terroriste, le dévergondé ou celui qui nargue naturellement les compas-équerres ou la norme, la « justice » : par exemple, et surtout dans un pays totalitaire comme les USA (Guantanamo, FEMA), on laisse moisir en prison un suspect le plus longtemps possible pour le punir de n’être pas le coupable qu’il devrait être, pour punir son INNOCENCE et donc SA PROXIMITÉ DE L’INSTANT narguant ainsi par son innocence le « sérieux de la justice » et de ses représentants. L’absence de cause terrifie particulièrement les malades qui détiennent le pouvoir. Comme quoi le Vide est bien un MOTEUR !
 
 

Dernière mise à jour : 05-05-2013 01:10

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >