Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les tribus-béquilles yahvistes
Les tribus-béquilles yahvistes Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-05-2013 00:51

Pages vues : 4607    

Favoris : 426

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
femen_fric.jpg
 
 
Les tribus-béquilles yahvistes
ou l’humain-augmenté façon transhumaniste
ces tribus qui feront la guerre par la tromperie et la masturbation mentale.
Tribus qui sont aussi dans les travailleurs du chapeau ou francs-maçons (l’art de penser pour emmerder tout le monde ou la domination par le Verbe ou mental).
Avec ces tribus-béquilles yahvistes nous sommes dans le contraire de la NOBLESSE.
Haine tribale ou binaire, toute puissance, cruauté, sophisme = Tribus yahvistes
 
 
Le commerce de la pleurniche internationale donne désormais dans le spectacle (production, média, Hollywood et Femen, photo du haut). Spectacle vient de spéculer, imaginer ou travailler du chapeau ou mental. Le médecin et Alchimiste Paracelse écrivit si justement qu’il fallait se méfier de sa propre imagination, ou opinion.
Les circoncis au 8è jour contre les incirconcis d’aucun jour,
ou
Les obsédés des 6 millions et des wagons plombés contre les Gentils (terme de mépris yahviste). (Depuis 1945 Yahvistes = Shoah, mais surtout pas banquiers ou ma cassette ma cassette ma cassette !!!)
Les partisans du mensonge pour eux, contre ce qui serait un « péché » pour les autres. Mentir pendant plus de 4000 ans faut tout de même le FER et FAIRE ! (Réf. à Primo Levi : Lilit, Un Testament, chapitre « Du mensonge »). Effectivement NOUS VIVONS DANS LE MONDE DU FAUX, ce que je crie sur le site depuis un moment, monde du faux surtout depuis la Renaissance.

« Il n’y a pas de question juive, il n’y a que la question de la connerie goy... » (Roger Dommergue Palacco de Menasce)


BÉQUILLE : petit bec, bâton surmonté d’une traverse sur laquelle on appuie l’aisselle ou la main pour se soutenir lors d’une marche. Instrument de soutien, de support pour maintenir debout. CANNE, de canna ou roseau, or on souffle dans un roseau pour « jouer du pipeau », pour se donner en spectacle. Le roseau étant creux symbolise le vide ou le MANQUE, la fragilité. En Orient, au Japon le roseau est l’équivalent de la fleur de Lotus (axe ou œuf du monde émergeant des Eaux primordiales). Dans certains contextes (légende du roi Midas) le roseau symbolise le penchant de l’âme pervertie qui se plie à tous les vents, se courbe à tous les courants (réf. dict. des symboles). Dans l’idéologie des Derviches tourneurs, la flute de roseau ici symbole mystique symbolise par ses sanglots, son chant, son aspiration à retrouver Dieu et la vie éternelle. Le roseau est avant tout un SON, etc.
 
 
 
YAHVÉ le Grand Prêtre des BANQUES YAHVISTES

Tout cela est dans la logique de l’éloignement de l’Instant : la logique de confort du « Sauveur », logique des béquilles dans l’attente, la logique de la carotte et du bâton, la logique de « la trompette de la délivrance » :

Exemple de masturbation mentale ou idéation complètement tordue, et toujours dans la logique de la FUITE EN AVANT (la fin des fins) bien dans la mode de la CROISSANCE en inverse ou thermodynamique, car il s’agit bien de cela :
« Amène la rédemption de toutes les étincelles de sainteté [provenant] de la racine [de mon âme] et de la racine de ma racine et de la première racine des racines de ma racine qui sont maintenant dans le [domaine des] qelipot [le mal]. Puissent-elles être conçues dans la matrice de la sainte Malkuth [correspondant à Horus ou Volonté] et ne pas se tourner vers le mal car « l’autre côté » [les démons et le mal] les a tentés afin qu’elles s’éloignent de dessous les ailes de la Chekhina [l’Israël céleste]... » (prière destinée aux pénitents, par Nathan de Gaza. Réf. Gershom Scholem : Sabbataï Tsevi - Le messie mystique)

Autre exemple qui fera comprendre le choix du métier de Sigmund Freud, bien que celui-ci ne s’occupera que du corps, dont fait partie le mental ou intellect :
« Guéris-nous, Éternel [encore un Dieu extérieur et une demande comme un business], et nous serons guéris [on fait du marchandage] ; viens à notre secours et nous serons sauvés car Tu es [l’objet de] notre louange. Donne-nous le remède et guéris-nous de tous nos maux et des maux de notre âme ; guéris-nous au niveau de l’âme comme du corps et puisse mon âme être sauvée de l’impureté et de la souillure... guéris-moi de toutes les plaies et tourments, ceux qui sont dans mon corps et dans mon âme. Si mon âme a besoin d’un bain de purification, que Michael, le grand prince, qui offre des sacrifices sur l’autel de la Jérusalem céleste, la plonge dans le torrent de feu [cf. Daniel 7, 10].

« Fait retentir la trompette de notre délivrance ; élève l’étendard pour rassembler nos exilés et rassemble-nous rapidement des quatre coins de la terre dans notre pays [embryon de sionisme]. Puisse toutes les gouttes de sperme que j’ai émises [par pollution accidentelle ou volontaire], dans cette transmigration ou dans une précédente, volontairement ou non, intentionnellement ou non... [toujours cette pointe de matérialisme] retourner à leur sainte source et dans la sainteté de Ton Nom. Soi loué, Éternel, qui rassembleras les dispersés de ton peuple Israël ».
Donc c’est bien le Dieu des Yahvistes : Yahvé, Dieu qu’Israël veut fourguer dans cette planète, avec eux comme grands prêtres.

Toujours dans cette même « prière » se pointe le Nouvel Ordre Mondial (NOM) :
« Accorde-nous la rédemption sans la tristesse et la peine de voir disparaître à nos yeux le messie de la Maison de Joseph qui a commencé à nous consoler et à élever notre étendard au-dessus des nations. Car alors tous les Gentils [les non-Yahvistes] se dresseront pour effacer notre nom et le nom d’Israël sera oublié ».
Là-dedans tout est dit pour comprendre notre situation actuelle !!! Les Yahvistes et leur Dieu veulent la destruction des non Yahvistes : c’est eux ou nous ! PAS DE PARTAGE.
Là-dedans on entrevoit le merdier épouvantable du mental yahviste totalement tordu et follement sophistiqué.


Nathan de Gaza était le « prophète » qui fabriqua le faux messie Sabbataï Tsevi. Nathan considérait Jésus comme le qelipa (le réservoir du mal) de l’âme du messie. Ce « prophète » qui déclarait « qu’il n’existe pas un homme juste sur terre qui ne pèche pas ». Ces gens là sont bien dans le binaire : avec nous ou contre nous. La pensée de Nathan peut se résumer par : « le messie justifie ceux qui croient en lui et condamne ceux qui ne le font pas », « et celui qui entretiendra des doutes à son sujet, fût-il l’homme le plus juste du monde, il [le messie] peut le punir de grandes afflictions ».
Tout cela n’est qu’OPINION, OPINION, OPINION, et, j’insiste, c’est dans la tradition du winner et du loser : vous êtes avec nous les Yahvistes, ou contre nous. Les Yahvistes sont les champions de la punition sous des formes modernes et actuelles les plus vicieuses, avec l’outil « démocratie » possédé par l’empire américano-sioniste et franc-maçonnique.

Aujourd’hui, ce n’est plus le futur messie yahviste qui exerce la terreur et la menace de « punir par de grandes afflictions » ceux qui ne pensent pas comme lui, ce sont un grand nombre de Yahvistes (voir le dernier discours de François de la Hollande à propos du drame de l’école yahviste de Toulouse, et le règne inquisitoriale de la norme symbolisée par le mot « antisémite » [terme qui ne veut rien dire car les Arabes sont des Sémites, etc.], cette nouvelle bombe atomique yahviste) ; par exemple il est bien plus grave de nier l’existence des « chambres à gaz » que de se prendre pour Napoléon. Voir aussi la toute puissance de cet État dans l’État qu’est l’institution du CRIF recevant son vassal dans un dîner annuel protocolaire.
Nombre de Yahvistes aujourd’hui règnent sur la France par la crainte et la terreur (censure et pouvoir financier). Surtout une TERREUR FINANCIÈRE puisque par exemple ces richissimes banquiers internationaux tenaient le monde des 19 et 20è siècles, et d'aujourd'hui :
Camondo, Bleichroeder, Japhet, Fould, Warchauer, Lazard, Montagu, Mendelssohn, Stern, Gunzbourg, etc... Sans oublier leur Grand Prêtre : Rothschild, dont leur des membres de sa tribu disait : « A la Bourse, il y a un moment où, pour gagner, il faut savoir parler hébreux ». La Bourse, le Temple de Jérusalem.

Une autre inquisition à la Orwell se mettant en place est symbolisé par un nouveau mot : « homophobie ». Donc un petit groupe de meneurs ou fausse élite pédé fabrique cette inquisition et les lois qui vont avec. Le mot « élite » a perdu depuis longtemps son sens et ne possède plus que celui du sens du FRIC. (L’élite est souvent gay, et friquée, même un roi de France en était ! D’ailleurs le mot anglais « gay » pour désigner un homo veut bien dire ce qu’il veut dire !!! On parle de « gay savoir ». Alors que le pagan ou habitant des campagnes à d’autres préoccupations plus utilitaires, moins mentales). De plus l’homosexualité c’est purement de l’ÉGOÏSME, et le rabbin Joseph Sitruk a parfaitement raison de dire que l’homosexualité est de L’ÉGOÏSME, parce que « auprès vous le monde s’arrête » (pas de procréation possible) ; j’ajouterai que c’est un « divertissement » afin de « sortir de l’ordinaire » de la relation naturelle homme-femme, comme quand on change de chemise parce que ça vous fait plaisir d’accorder sa couleur avec la couleur du nouveau canapé, ou parce qu’aujourd’hui le Soleil montre son derrière.

Bref, aujourd’hui les sodomites se mêlent de la politique.
Un autre terme de cette Inquisition moderne Yahviste bien orwellienne vient d’être inventé par le président du CRIF : l’israélophobie. Avec ce système on peut coller le suffixe « phobie » à n’importe quoi ! Les normes compas-équerres sont en route ! Et il y a de quoi avoir peur des Yahvistes et de leur violence guerrière, de leur puissance et de leur stratégie de « travailleurs du chapeau » ou mental. Il est bien connu que les guerres, ça rapporte aux banquiers yahvistes ! Alors ils la font faire par les « Gentils ».
Bref, depuis 1945, être contre l’oligarchie, nos maîtres, c’est être « antisémite ».

La « prière » de Nathan se retrouve dans le Yahviste René Groos, où il dit (dans le Nouveau Mercure, de mai 1937) : « Il y a, c’est un fait, une conspiration juive contre toutes les nations ».
Autre exemple :
Medina Ivrit, Yahvistite (extrait de « L’État Juif », Prague, N°33, 27 septembre 1935) : « Dans nos cœurs ne règnent qu’un sentiment : la vengeance. Nous commandons à nos cœurs de bannir tout autre émotion et de ne nous laisser diriger que par ce sentiment unique : Celui de la vengeance. Notre peuple à qui le monde doit les conceptions les plus hautes, n’a plus aujourd’hui qu’un seul désir : Ravager, détruire, boycotter ».
Donc les Yahvistes veulent faire disparaître les nationalités et les religions pour mettre à leur place leurs Lois Noachides ou « religion du mental », avec la république « universelle » (laïque) franc-maçonnique (dictature mondiales yahviste avec mainmise sur les médias : presse et agences de presse, radio, télévision, édition, cinéma), et la même soupe pour tous : le métissage ou infâme mixture. La « religion du mental » c’est le mondialisme puisque le « Juif est errant et élu de son Dieu » et n’a aucune nation. La légende du « Juif errant » a aussi la vie dure depuis maintenant plus de 2000 ans ! Ainsi la « Teinture yahviste » prétend teinter la planète entière. L’ennemi des Yahvistes c’est la catholicité, mot qui pourtant veut dire UNIVERSEL. Donc la guerre de religions ou des « universels » dure maintenant depuis plus de 2000 ans, et même plus de 3000 ans si on compte Akhenaton et les calculs humains de décompte temporel.

Le Yahvisme est bien la TEINTURE la plus colorante de notre petit globe, quasiment une Teinture homéopathique par sa durée d’action sur plus de 4000 ans. Teinture avec l’étiquette : « Élu de Dieu », donc c’est pratique puisque on est élu de son Dieu, tous les coups sont permis par cette élite !!! L’élite des Eux ou Nous.

Ce « prophète » Nathan de Gaza qui se prend pour son Dieu Yahvé, en déclarant à propos du salut ou rédemption et de son messie infligeant des châtiments inquisitoriales aux « Gentils » qui n’adhèrent pas à son opinion : « Quiconque ne croit pas en lui [Sabbataï Tsevi] n’a pas sa part de l’héritage d’Israël, ni dans ce monde, ni dans le monde à venir [toujours cette fuite en avant], même s’il a le mérite des mitsvot et des bonnes œuvres, et il ne verra pas la consolation de Sion ». Les « non-croyants » qui observent la Loi mais ne reconnaissent pas le messie ne sont pas de vrais Juifs leurs âmes proviennent de la « tourbe nombreuse » et ils n’auront pas de part au monde à venir ». Toujours cette carotte et bâton ! Ce marchandage !
Nathan et Sabbataï Tsevi sont source du socialisme : « fin de la domination des nations et disparition des forces démoniaques sont ainsi étroitement liées. Le messianisme lourianique et la vision apocalyptique de Nathan se rejoignent sur ce point ». Destruction des nations dans la logique qui sera celle des allumés de Bavière de Adam Weishaupt.
Donc toutes les nations doivent se soumettre à l’opinion de Sabbataï Tsevi et de Nathan de Gaza : « car toutes les nations se soumettront à Sabbataï Tsevi par des chants et des hymnes de louange qu’il entonnera. Il emmènera avec lui le roi de Turquie seul dans les pays qu’il conquerra et tous les rois lui seront assujettis mais seul le roi de Turquie sera son serviteur ». Là encore pointe le mondialisme politica-religieux, car il s’agit bien de cela en détruisant tout simplement la spiritualité.

« Selon un adage Talmudique, les rabbins sont rois, or les rabbins de Jérusalem avaient excommunié et proscrit le messie [Jésus] », écrit G. Scholem, qui rappel la puissance d’opinion des yahvistes : « Cette prédominance de l’imaginaire et fortement mise en évidence dans les lettres qui furent envoyées en Égypte et ailleurs et qui, dès l’automne 1665, assurèrent l fonction d’une propagande messianique classique où la fiction dépasse de loin la réalité : le prophète « était entouré d’une nuage de feu » duquel sortait la voix d’un ange... ». Ainsi on peut comprendre l’obesession des Yahvistes à nous fourguer leur « Royaume de Dieu Yahviste sur Terre » ; Hollywood et les spectacles ne sont jamais loin avec cette pleurniche internationale.

« La judéophobie est un droit ! » (Alain Jakubowicz, président de la LICRA)
Ne pas oublier qu’il y a un lien très fort entre le judaïsme et le sionisme, comme le rappel cette « prière » de Nathan cité plus haut.
On a aussi le droit d’être « homophobe », soit éprouver de l’aversion pour les pratiques sodomites, car il s’agit bien de cela. C’est d’ailleurs un mot récent de 1977 ! Mais nous sommes bien dans la marche vers la république universelle judéo ou yahvisto-franc-maçonnique de destruction des nations et de l’idéologie ancestrale qui va avec. Application du plan de Weishaupt.

Un secret que ne connaîtront JAMAIS les Yahvistes, eux qui font commerce de tout, même de leur souffrance : « FAITES VOTRE TRAVAIL SANS EN DÉSIRER LES FRUITS. C’EST TOUT CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE ». (Ramana Maharshi, entretien 258). Il est vrai que l’AMOUR ou PRIVATION DE MORT ne se monnaye pas (sauf pour les transhumanistes et les sodomistes qui pourront se payer un « nouveau corps »).
Ramana Maharshi qui ajoute (entret. 248) à propos de l’horreur de l’opinion inquisitoriale : « Si l’un pense « Je suis ceci », un autre pensera « Je suis cela » et ainsi de suite [c’est donc une véritable chaîne qui tient prisonnier]. Il se produit des conflits de pensées et tant de religions en résultent. La vérité reste ce qu’elle est, elle n’est affectée par aucune déclaration conflictuelle ou autre ». Il ajoute  « Dire « ceci » ou « cela » est faux. Ce sont des limitations ». Limitations que veulent nous imposer les Yahvistes.

Pour terminer cette page, voici un exemple de baratin talmudique ou sophisme, ou plutôt genre paralogisme (tous ces arts d’avoir toujours raison), de ces VOYEURS comme le sont tous les judéo-francs-maçons se prenant pour Dieu, exemple toujours donné dans la lettre de Nathan de Gaza déjà cité plus haut :
« ... dans la prière du Chema, Deutéronom 6, 4 : « Écoute, Israël : Yahvé est notre Dieu, Yahvé est un », vous devrez vous concentrer sur le fait qu’Il est un, absolument un... et que vous seriez prêt à offrir toute votre identité en martyr pour son Saint Nom afin d’unir les aspects VH et YH [du tétragramme YHVH). Vous devrez aussi méditer sur les combinaisons littérales de noms divins YHVH, HYH et DNY [méthode traditionnelle cabalistique consistant à combiner des lettres pour former des noms divins plus complexes, donc pur produit de la masturbation intellectuelle] de manière à ce que toutes les lumières de la Cause de Toutes les Causes et révèlent en eux de VH à YH et de YH à VH. Ne méditez sur aucune sefira [Arbre de Vie] en particulier. La nuit, ne méditez pas sur les combinaisons mais uniquement sur le nom pré-cité. De nos jours, toutes les choses seront purifiées, avec l’aide de Dieu, les lumières mystiques se déverseront et la sefira Malkuth [correspondant à Horus ou Volonté] sera rétablie dans la condition symbolisée mystiquement par « la couronne de son époux... ».
Nous sommes bien en présence de VOYEURS comme ceux qui se trouvent en franc-maçonnerie spéculative genre Grand Orient de France, et qui cherchent tous la CAUSE DE TOUTES LES CAUSES. Ce sont bien des VOYEURS, des MATEURS ou AMATEURS DE SPECTACLES ou HAPENNING, de SPEC : inspecteur ; de SPÉCIFIER : mettre en pièce ; de SPECTABLE : illustre, titre d’honneur. Donc ce sont des gens de BOX-OFFICE, de SHOW-BUSINESS (en tant que producteurs et tenant Hollywood entre leurs griffes).

« Les Juifs cette poignée de déracinés, a causé le déracinement de tout le globe terrestre. Leur part dans le christianisme a fait de la chrétienté une chose déracinée par rapport à son propre passé. La tentative de ré-enracinement de la Renaissance a échoué, parce qu’elle est d’orientation antichrétienne. La tendance des « Lumières », 18è siècle, 1789, laïcité, etc., a accru encore infiniment le déracinement par le mensonge du progrès. Et l’Europe déracinée a déraciné le reste du monde par la conquête coloniale. Le capitalisme, le totalitarisme font partie de cette progression dans le déracinement ; les antisémites, naturellement, propagent l’influence juive. Les Juifs sont le poison du déracinement. Mais avant qu’ils ne déracinent par le poison, l’Assyrie en Orient, Rome dans l’Occident avaient déraciné par le glaive ». (Simone Weil, Cahiers, tome 11, page 246). Il n’y a pas plus antisémite que les Yahvistes eux-mêmes ! Et tout est dit dans cette citation de Simone Weil résumant ce qu’écrit, sous une autre forme, Jean Coulonval dans : Synthèse et Temps Nouveaux.

[Références à : Gershom Scholem : Sabbataï Tsevi - Le messie mystique ; Roger Dommergue Pallaco de Menasce : Vérité et Synthèse ; Alain Soral : entretien de mars-avril 2013, partie 7]
 
 

Dernière mise à jour : 13-05-2013 02:02

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >