Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Yahvistes = usure et négoce etc.
Yahvistes = usure et négoce etc. Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 21-05-2013 23:52

Pages vues : 3456    

Favoris : 391

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
 Yahvistes = usure et négoce etc.
Planète à vendre ou Royaume de Dieu (des Yahvistes) sur Terre


Vers une « économie mondiale messianique » ?
 
 
 
RAPPEL : le plus raciste de l’actuel monde occidental est la société judéo-israélienne (l’État d’Israël).
Qui contrôle les banques centrales des banques centrales ? Les Yahvistes tout simplement. Déjà en 1666 en Palestine les Yahvistes à l’instigation du « prophète » Nathan de Gaza essayèrent de se livrer à la dévotion, à la pénitence et la charité pour échapper à leur sort : vanité, commerce, change et usure ; et déjà apparaissait le « Royaume de Dieu (des Yahvistes) sur Terre » : on pouvait acheter alors pour un schilling ce qui en valait dix. Le change était alors l’une des activités les plus répandues parmi les Yahvistes de Palestine.
 
Nathan de Gaza essaya de « faire le bien » en rejetant les idées de fond de la diaspora pour en faire une « économie messianique » !
Nathan rejetait les formes courantes de la vie yahviste : le soutien de la charité la pratique du change et de l’usure et du petit commerce, exprimant ainsi une rébellion inconsciente contre un modèle de vie traditionnel. mais on ne peut pas parler de « normalisation » par rapport à notre logique actuelle.
L’idée yahviste du « Royaume de Dieu sur Terre » est peut-être celle où après leur rédemption, leur Terre offrira aux Yahvistes « tant de trasors » que le commerce, l’usure et ses activités annexes seront inutiles. « L’essor du mouvement [messianique] entraîna inévitablement la suspension des activités économiques habituelles et certains des premiers témoignages le rapportent. Une lettre envoyée de Livourne à la Compagnie des Indes Orientales (à Londres ?) informe que « Les Juifs d’Alexandrie ont écrit à leur correspondants ici pour qu’ils ne leur envoient plus de transactions. Leurs pensées ne seront plus consacrées à ce domaine mais à des objets plus élevés », écrit Gershom Scholem dans : Sabbataï Tsevi - Le messie mystique. On se demande ce qu’il faut entendre par « des objets plus élevés » ! Car trouver le « Royaume de Dieu (des Yahvistes) sur Terre » je n’y crois pas du tout.

Pour Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux) comme pour Arthur Rimbaud, pour moi aussi, je crois que la vraie vie n’est pas de ce monde, encore moins dans le « Royaume de Dieu (des Yahvistes) sur Terre », puisque le langage et par conséquence les formes ne sont pas nécessaire à la Connaissance et à la Libération. Les Yahvistes ont si bien fait dans la dualité cartésienne Spirituel-Temporel ou Pouvoir spirituel-Pouvoir politique que tout l’Occident en est réduit à un combat de nègres dans un tunnel sans pouvoir réunir le « corps » et l’âme ou simplement réaliser le Soi, qui est abandon du corps ou de la forme ou nettoyage, domptage du mental.
Le « Royaume du Ciel est en Vous » dit le Christ, soit la réalisation du Soi ou Instant. EN VOUS, et pas sur Terre ; ce sera, peut-être sur Terre, quand la plupart des Terriens auront réalisé le Soi Instant que la Paix et la libération régnera NATURELLEMENT sur Terre ; et effectivement on peut, comme les Yahvistes, appeler cela « la fin des temps », parce que au train où marche cette civilisation, cette Réalisation n’est pas pour demain ni même après-demain !!! Cependant les Yahvistes en connaissent un bon bout sur la LONGUEUR ! Mais uniquement dans la géométrie de la ligne droite...
Ne pas confondre le Tiqoun (ou Tikkoun) des Yahvistes avec le Soi ou Instant ! Le Tiqoun est une très lointaine variation de l’Instant ou du Soi selon ce qu’en concevait Isaac Louria, puisqu’il y entre essentiellement l’évolutionnisme avec toujours au bout la rédemption.



CIVILISATION ou habitant de la cité (le citoyen), à ne pas confondre avec CULTURE (culte) ou développement SPIRITUEL.
Les institutions sociales valent ce que valent les gens qui les ont créées. Alors que vaut une institution conçue par des humains qui ont perdu le sens de la personne, et qui se soucis autant que de leur première chemise de toute doctrine qui pourrait leur rappeler ce sens ?
Depuis des millénaires, nous ne sommes absolument pas passé d’un lointain passé de « sauvages » à une « modernité » ou « progrès » en une progression modèle évolutionnisme yahviste et darwinien, mais à un effacement progressif du réel, de la matière, de la Nature, donc de notre nature puisque nous sommes aussi la Nature. Ce qu’on appelle « progrès », ou « modernité » (les mots/maux la forme) n’est que la destruction de notre Origine ou Essence. Lao Tseu dit dans ses Conseils à l’Empereur : « La première des nécessités, c’est la juste définition. Quand les mots ne s’adaptent pas aux choses, le peuple ne sait pas où mettre le pieds et c’est le désordre ».
Voilà où nous en sommes réduit : le désordre que nous appelons « modernité » ou « progrès ». Et comme déjà souvent écrit ici, le désordre et la perte de l’Original vient de la Renaissance, de la Réforme (Protestants et ‘liberté de conscience’) et de l’invention de l’imprimerie. Ainsi depuis, en passant par 1789 et sa révolution, nous sommes passés d’une pensée sur les choses à une pensée sur les représentations des choses, c’est-à-dire à une pensée sur la pensée assurant le triomphe et renforcement du piège du mental. Notre conception moderne du monde et de nous-mêmes est, en quelque sorte, un sous-produit de l’invention du monde sur le papier, et maintenant du monde devenu virtuel par la technologie, notamment informatique.



Le progrès est sensé nous avoir donné une « meilleure morale » en nous « civilisant ». Il n’en est rien, et c’est surtout l’inverse puisque seul le matériel ou technologie a progressé de façon phénoménale.

« La vraie morale, la seule authentique, est cet ensemble de connaissances et d’actions qui, d’une part, permet à l’homme de prendre conscience des exigences de l’essence de sa nature, et, d’autre part, lui commande de vivre dans son existence suivant ces exigences. Quant à ces exigences, elles consistent, pour tout homme, à respecter dans les réalisations de sa vie l’ordre hiérarchique de la structure de ladite essence, quelle que soit son individuation.
L’ordre hiérarchique de l’essence est un ordre qui a été donné à l’homme, un ordre que l’homme ne s’est pas donné lui-même. Aussi, doit-il être respecté, sous peine de déchéance. Tout écart ne peut que conduire à la perte de la dignité humaine. C’est cet ordre même qui murmure dans les bruissements mystérieux du sens moral, bruissements qui deviennent inquiétants toutes les fois que la hiérarchie de l’essence subit des entorses dans l’existence. Ce sont eux qui invitent l’homme à faire un retour sur lui-même pour prendre conscience de sa propre loi. Le sens moral pousse ainsi l’homme à ajouter à la connaissance du monde intérieur, du monde de son propre être.
Mais dès que par une prise de conscience l’on devient capable de saisir le sens des actes que l’on pose, on en devient responsable.
Il n’en reste pas moins que, dans d’innombrables cas, il nous arrive de nous égarer, voir d’être égarés sous l’influence des autres  et même d’en être sérieusement inquiétés [médias, opinion], sans arriver à en prendre conscience d’une manière efficace. Dans ces conditions on n’agit plus : ON EST AGI. C’est le cas, notamment, si fréquent chez les enfants et les névrosés... » , écrit le Docteur Psychiatre A. Stocker dans : Folie et Santé du Monde.

RAPPEL :
les Yahvistes et leur évolutionnisme, avec les Darwin, Freud, et la franc-maçonnerie n’admettent pas que l’être humain puisse être doté d’une morale dès l’origine. Ces gens n’arrivent pas à se défaire de cette sorte de tunique de Nessus qu’est cette conception animaliste, matérielle ou corporelle de la nature humaine érigée surtout en dogme par Sigmund Freud. Ainsi de nos jours quelques inconscients et francs-maçons nous disent que « l’être humain a remporté des succès sur sa propre nature en se moralisant et en ce civilisant ». Ils veulent dire par là que l’humain N’EST PAS NATURELLEMENT appelé à une vie morale et à une civilisation !!! Et que pour y arriver il lui faut être franc-maçon spéculatif et vaincre sa propre nature !!! Et se rouler nu dans la neige comme 300 Yahvistes à Hébron dans l’hiver 1665-1666 accompagnés de Nathan de Gaza.

Aucune religion n’a de « patrie », de « terre » à elle, il devrait en être de même des yahvistes !!! L’État d’Israël n’est pas un État, il est un bidouillage de l’après seconde guerre mondiale, un bidouillage de sionistes fomenté depuis le 19è siècle. Les Yahvistes, surtout sionistes, s’y entendent à tout fausser, inverser. Faire un État Juif ou Yahviste c’est MATÉRIALISER la religion ou effectivement établir le « Royaume de Dieu (des Juifs) sur Terre », faire une laïcité déguisée en religion, or comme le dit bien Shlomo Sand dans le vidéo ci-dessous : il n’y a pas de culture judaïque sioniste. Israël étant bâtit sur du vent : le sionisme, il n’y a donc pas de Constitution. Israël est une coquille vide... mais hautement guerrière !
Le Chritianisme c’est un Yahvisme avec messie ; le Yahvisme c’est un Christianisme sans messie en un système de carotte et bâton : la carotte étant l’attente de la venue du messie yahviste, qui selon eux, doit « réparer » le messie des Chrétiens. C'est pratique, ça fait durer la sauce sur une durée invraisemblable.
La seule composante du mot Juif ou Yahviste, c’est la RELIGION, la tradition, donc sans un quelconque territoire. Et c’est de ce point de vue que le Yahvisme très dense et savant (tout n’est pas à jeter !) peut apporter au reste de l’humanité comme le peuvent TOUTES les autres plus ou moins importantes religions, monothéistes et païennes. Il ne peut pas y avoir de « Juif laïc » ! À ce moment là il faut inventer un « Chrétien laïc », et on retrouve toujours ce terrible problème multi millénaire du mariage du temporel et du spirituel. Tout comme il ne peut pas y avoir de « gène juif » ou de « gène chrétien » !
Un « Juif laïc » équivaut à faire un mélange du pouvoir politique et spirituel, pour faire une « religion matérialiste d’utilité publique ». Mais jamais aucune religion n’a pratiqué un tel mélange, sauf à la révolution de 1789 avec le « culte de la raison », et cela ne dure jamais longtemps !
Le mélange du pouvoir de Pharaon et plus tard du pouvoir royal avec le pouvoir spirituel a toujours provoqué le désordre. Cela arrive quand on confond le sacerdoce et le pouvoir.

À l’Origine des communautés la politique et la religion ne formaient qu’une seule chose, comme l’était d’ailleurs le mot science qui complétait cette Trinité par l’économique ou technique. Cela formait un tout, on ne distinguait pas ces trois pouvoirs : spirituel, économique et politique. Et oui, le DEUX C’EST LA GUERRE, LA DUALITÉ, alors que la NATURE PASSE PAR LA TRINITÉ : la Nasa et Google commencent seulement à le découvrir ! (Voir la page wiki sur le qbit). Comme on commence seulement à admettre l’infinité des univers !



 
 
 
 
Réaliser l'INSTANT ou SOI. (Vidéo vu par plus de 5 millions de personnes). La concentration, la méditation, c'est aussi la Réalisation de l'Instant Soi. MAIS SANS LE POUVOIR qui est cancer.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 22-05-2013 00:18

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >